Les revolvers sudistes à bâti en laiton / calibre .36

Lorsque la Guerre de Sécession éclate, le 14 avril 1861, les états confédérés du Sud ne manquent pas d’hommes braves et vigoureux. En revanche, les industries, le savoir-faire et les matières premières nécessaires à la fabrication des armes leur font cruellement défaut. Celles prises sur l’ennemi, celles qu’arrivent à leur faire parvenir les « Forceurs de blocus » et les petites quantités fabriquées à la hâte dans des manufactures improvisées ne suffiront pas à combler la pénurie.

L'amateur de répliques peut se procurer, pour une somme relativement modique puisque les modèles à carcasse en laiton sont les moins chers de la gamme, une copie relativement fidèle des rarissimes revolvers sudistes « Spiller & Burr », « Griswold & Gunnison » et « Schneider & Glassick ».

L’amateur de répliques peut se procurer, pour une somme relativement modique puisque les modèles à carcasse en laiton sont les moins chers de la gamme, une copie relativement fidèle des rarissimes revolvers sudistes « Spiller & Burr », « Griswold & Gunnison » et « Schneider & Glassick ».

Le tir, les performances et l’agrément d’utilisation de ces répliques sont identiques à ceux des modèles plus onéreux, leur carcasse en laiton ne constituant nullement un handicap.

Le banc d'essai des revolvers à bâti en laiton a été publié sur 6 pages dans le magazine Action Guns n° 152 (décembre 1992).

Le banc d’essai des revolvers à bâti en laiton a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action Guns n° 152 (décembre 1992).

 

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

2 commentaires sur “Les revolvers sudistes à bâti en laiton / calibre .36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonsoir Michel,

    tout à fait par hasard, au fil des liens successifs, je tombe sur cette page. Et mes yeux s’embrument… Le « Griswold & Gunnison », mon premier PN, acheté à l’aube de mes 20 ans… j’en ai aujourd’hui 63…
    Mais j’ai perdu le grain d’orge qui sert de guidon. Sauriez-vous me dire comment je pourrais le remplacer?
    Merci d’avance de votre réponse, et félicitations pour vos essais que je dévore à chaque fois!
    Et conservez votre liberté de ton, je me régale :-)

    • Vous pouvez assez facilement le fabriquer avec une lime et un petit morceau de laiton. Si vous n’êtes pas bricoleur, votre armurier pourra aisément faire cette petite réparation.