Les coffrets d’armes sur mesure

Coffret en noyer garni de velours bleu pour un revolver Colt Python à canon de 4 pouces. Il est doté d'une réserve pouvant recevoir 18 cartouches calibre .357 Magnum et d'un petit compartiment pour l'outil de réglage des éléments de visée. A gauche figure le petit cachet qui constitue la signature de l'artisan.

Coffret en noyer garni de velours bleu pour un revolver Colt Python à canon de 4 pouces. Il est doté d’une réserve pouvant recevoir 18 cartouches calibre .357 Magnum et d’un petit compartiment pour l’outil de réglage des éléments de visée. A gauche figure le petit cachet qui constitue la signature de l’artisan.

Les coffrets d’armes anciennes authentiques sont particulièrement rares et recherchés. Peu de collectionneurs en possèdent car les ensembles complets atteignent, lorsqu’il s’agit de pièces en bon état, des prix difficilement abordables.

Ce modèle en acajou avec compartiments cloisonnés, garni de feutrine verte, peut être considéré comme l'archétype des coffrets conçus pour les revolvers américains vers le milieu du XIXème siècle. Celui-ci contient une réplique de revolver sudiste Spiller & Burr 1863 fabriquée par la firme italienne Pietta.

Ce modèle en acajou avec compartiments cloisonnés, garni de feutrine verte, peut être considéré comme l’archétype des coffrets conçus pour les revolvers américains vers le milieu du XIXème siècle. Celui-ci contient une réplique de revolver sudiste Spiller & Burr 1863 fabriquée par la firme italienne Pietta.

Autrefois indispensables à l’utilisation des pistolets de duel, présentés par paire avec leurs accessoires, ils sont peu à peu tombés en désuétude. Ils représentent pourtant le complément idéal pour accompagner une arme, la protéger, la mettre en valeur et éviter qu’elle ne soit séparée de ses munitions et principaux accessoires.

Ce coffret en noyer, agencé « à la française » et garni de velours rouge, a été réalisé pour un pistolet Contender en calibre .22 Long Rifle commémoratif du 25ème anniversaire (1967-1992) de la firme américaine Thompson/Center.

Ce coffret en noyer, agencé « à la française » et garni de velours rouge, a été réalisé pour un pistolet Contender en calibre .22 Long Rifle commémoratif du 25ème anniversaire (1967-1992) de la firme américaine Thompson/Center.

Nous avons rencontré l’un de ces rares artisans qui fabriquent des coffrets pour les armes à feu. Passionné par le tir à la poudre noire et par les armes anciennes, particulièrement toutes celles de la conquête de l’Ouest, Rémi Bourgeois s’est spécialisé dans la fabrication des coffrets de toutes sortes pour les armes de poing et d’épaule.

Ce reportage consacré aux coffrets sur mesure a été publié sur 4 pages dans le magazine Gazette des Armes n°234 (juin 1993).

Ce reportage consacré aux coffrets sur mesure a été publié sur 4 pages
dans le magazine Gazette des Armes n°234 (juin 1993).

 

Nous avons malheureusement appris la disparition de celui qui confectionnait ces magnifiques coffrets, notre ami Rémi Bourgeois. Cette triste nouvelle a été publiée sur notre site le 16/11/2015.

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

6 commentaires sur “Les coffrets d’armes sur mesure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bonjour je recherche de quoi finir mon coffret en bois pour mon velodog mais je ne trouve pas le necessaire pur la fermeture ( serrure, equeres décoratives de coins , charnieres le tout en laiton bronze merci pour votre aide

    • Hélas notre grand ami qui réalisait les coffrets sur mesure n’est plus de ce monde et nous ne connaissons personne capable de prendre sa relève. Je pense qu’il se fournissait tout simplement chez les quincaillers, mais je n’ai malheureusement aucune bonne adresse à vous communiquer…

  2. Bonjour messieurs
    triste constat, tout ces merveilleux artisans qui disparaissent et ce « savoir faire » et cette maîtrise qui se perdent, faute de successeurs !! fort heureusement quelques jeunes bien inspirés perpétuent encore dans certains domaines dont celui de l’armurerie et de la coutellerie ces précieux legs . nous sommes très fiers ici en Belgique de notre école d’armurier Liégeoise qui transmet aux futurs générations, ce savoir faire séculaire qui a fait la réputation des armes belges. J’imagine que c’est pareil chez vous en France ?

    • Merci pour ce témoignage. En l’occurrence, Rémi était un autodidacte, il n’avait pas fait d’école d’armurerie et son précédent métier n’avait aucun rapport avec les armes. Je l’avais côtoyé lors d’une bourse aux armes, où il présentait des mallettes réalisés à l’intention des tireurs à la poudre noire, pour leur permettre d’emporter au club de tir leur arme accompagnée des accessoires indispensables. Voyant la qualité de son travail, je lui avais suggéré de fabriquer des coffrets pour les collectionneurs. C’est ce qu’il a fait, avec brio, améliorant au fil des années son savoir-faire.

  3. je souhaite un coffret pour mas 1874 prix de tir

    • Celui qui confectionnait ces magnifiques coffrets, notre ami Rémi Bourgeois, est décédé en 2015. Cette triste nouvelle a été publiée sur notre site le 16 novembre 2015, mais j’avais omis d’en faire mention au bas de cet article. Je viens juste de le faire, votre commentaire m’ayant fait prendre conscience de cet oubli.