Fusil d’entraînement Lee-Enfield N°2 Mark IV* / Calibre .22 Long Rifle

Ceux qui envisagent l’achat de ce fusil Lee-Enfield essentiellement pour le tir de loisir et non pas pour la collection n'auront pas à regretter leur choix ; sous un aspect rustique propre aux armes militaires, ce modèle d'entraînement constitue une carabine .22 Long Rifle de haute qualité, vendue à un prix très abordable.
Ceux qui envisagent l’achat de ce fusil Lee-Enfield essentiellement pour le tir de loisir et non pas pour la collection n’auront pas à regretter leur choix ; sous un aspect rustique propre aux armes militaires, ce modèle d’entraînement constitue une carabine .22 Long Rifle de haute qualité, vendue à un prix très abordable.

Le fusil d’entraînement Lee-Enfield No 2 Mark IV*, à un coup en calibre .22 Long Rifle, est adopté par les anglais en 1921. Il est réalisé sur la base du fusil court S.M.L.E. (Short Magazine Lee-Enfield) No 1 Mark III*. L’étoile qui suit le chiffre romain indique les modifications effectuées à partir de 1916, afin de simplifier la fabrication du No 1 Mark III de 1907.

La présence de ces boîtes de cartouches de calibre .22 Long Rifle semble tout à fait anachronique, tant il est vrai qu'extérieurement rien ne différencie le fusil d'entraînement du fusil de guerre.
La présence de ces boîtes de cartouches de calibre .22 Long Rifle semble tout à fait anachronique, tant il est vrai qu’extérieurement rien ne différencie le fusil d’entraînement du fusil de guerre.

25

La hausse à curseur du Lee-Enfield est un instrument de haute précision dont la qualité de réalisation est tout à fait remarquable. Elle ne comporte pas de réglage en dérive, ce dernier devant être effectué au niveau du guidon.
La hausse à curseur du Lee-Enfield est un instrument de haute précision dont la qualité de réalisation est tout à fait remarquable. Elle ne comporte pas de réglage en dérive, ce dernier devant être effectué au niveau du guidon.
Les différents marquages sur la crosse témoignent du passé militaire de cette arme, de sa mise en service comme No 1 Mk III* en 1943 à sa transformation en No 2 Mk IV* pour l'entraînement en 1946.
Les différents marquages sur la crosse témoignent du passé militaire de cette arme, de sa mise en service comme No 1 Mk III* en 1943 à sa transformation en No 2 Mk IV* pour l’entraînement en 1946.
Ces armes âgées d'un demi-siècle réclament un petit nettoyage, afin de les débarrasser de leur épaisse couche de graisse d'arsenal. Le démontage des parties en bois n'est pas indispensable, mais c'est une opération qui ne présente pas de grosses difficultés et permet de réaliser un travail soigné.
Ces armes âgées d’un demi-siècle réclament un petit nettoyage, afin de les débarrasser de leur épaisse couche de graisse d’arsenal. Le démontage des parties en bois n’est pas indispensable, mais c’est une opération qui ne présente pas de grosses difficultés et permet de réaliser un travail soigné.
Le banc d'essai du fusil d’entrainement Lee-Enfield N°2 Mark IV* a été publié sur 6 pages dans le magazine Action Guns n°158 (septembre 1993).
Le banc d’essai du fusil d’entrainement Lee-Enfield N°2 Mark IV* a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action Guns n°158 (septembre 1993).

Ne manquez plus rien de votre passion !

Rechargez et visez juste !

Un e-mail par mois, dans lequel nous réglons la visée sur des essais d’arme de légende, moderne ou ancienne, des guides pratiques et bien plus ! 

Cartouche garantie sans spam ni défaillance de tir !

Partagez votre expérience à la communauté !

Un avis, une question ou encore une expérience particulière ? Dites nous en plus dans l’espace des commentaires ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essai armes icon
Retour en haut