Carabine de cavalerie nordiste Smith (Pietta) / calibre .50

Utilisée par les troupes nordistes durant la guerre de Sécession, la carabine de cavalerie « Poultney & Trimble » système Smith présente la particularité de son chargement par la culasse.

La mise à feu s’effectue de façon classique, par percussion d’une capsule placée sur la cheminée, mais le chargement fait appel à une douille en laiton, contenant la balle et la charge de poudre noire, que l’on introduit directement dans la chambre grâce à la culasse « à brisure » dont cette arme est équipée.

La mise à feu s’effectue de façon classique, par percussion d’une capsule placée sur la cheminée, mais le chargement fait appel à une douille en laiton, contenant la balle et la charge de poudre noire, que l’on introduit directement dans la chambre grâce à la culasse « à brisure » dont cette arme est équipée.

La firme Pietta a réalisé une très belle réplique de cette carabine, dans sa version destinée à la cavalerie. Grâce à sa culasse « à brisure », cette réplique est facile et rapide à charger,  au moyen des douilles en laiton fournies par la fabricant italien, dans lesquelles sont introduites la charge de poudre et le projectile. 

Le banc d’essai de la réplique de carabine de cavalerie « Smith » a été publié sur 5 pages dans le magazine Action Guns n° 184 (janvier 1996).

Le banc d’essai de la réplique de carabine de cavalerie « Smith » a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n° 184 (janvier 1996).

 

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

3 commentaires sur “Carabine de cavalerie nordiste Smith (Pietta) / calibre .50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour ou se procurer douille amorces et projectiles svp

    • Pietta commercialise pour sa carabine Smith des douilles tournées dans un cylindre en laiton dont les parois sont suffisamment épaisses pour éviter toute déformation et qui peuvent ainsi être rechargées presque indéfiniment. On trouve ces douilles vendues par quatre (référence AC460) chez les armuriers ou sur le site Naturabuy (les prix varient de 30 € à 100 € selon les vendeurs).
      Concernant les projectiles, on peut employer des balles ogivales de calibre .51 (12,95 mm) coulés à l’aide du moule à balle Pietta calibre .50 qu’on peut trouver chez les armuriers ou sur le site Naturabuy (les prix varient de 80 € à 120 € selon les vendeurs). Mais on peut également utiliser des balles sphériques de calibre .511 (Pedersoli) ou .520 (Hornady) qui offrent des prestations très satisfaisantes et dispensent d’avoir à couler soi-même les projectiles.
      La mise à feu s’effectue au moyen d’amorces standard à ailettes (RWS n° 1080).