Pistolet Heckler & Koch P7 K3 / calibre 9 mm court (.380 ACP)

La présence de la pédale d’armement, à l’avant de la poignée, procure au HK P7 K3 sa silhouette très caractéristique. Ce pistolet est accompagné ici par sa boîte d’origine, son chargeur de rechange et l’outil spécial permettant le démontage du canon et du percuteur.

La présence de la pédale d’armement, à l’avant de la poignée, procure au HK P7 K3 sa silhouette très caractéristique. Ce pistolet est accompagné ici par sa boîte d’origine, son chargeur de rechange et l’outil spécial permettant le démontage du canon et du percuteur.

Ce pistolet présente un mode opératoire bien particulier, auquel l’utilisateur doit s’habituer : - Lors du dégainé, il ne doit pas activer l’armement du percuteur, auquel cas la sécurité ne jouerait plus. C’est ce qui explique pourquoi la pédale d’armement présente une résistance non négligeable. - S’il désire ouvrir le feu, ou être en mesure de le faire de façon instantanée, il doit activer la pédale d’armement en pressant assez fortement la poignée (7 kilos environ). La partie nettement proéminente du percuteur, à l’arrière de la culasse, lui indique alors clairement que son arme est prête à faire feu. - La pédale d’armement étant actionnée, l’utilisateur peut alors conserver cette position aussi longtemps qu’il le souhaite, puisqu’il suffit d’une très faible pression de la main sur la poignée (800 grammes) pour maintenir le percuteur armé. Rester dans cette position équivaut à brandir un revolver dont on a armé le chien.

Ce pistolet présente un mode opératoire bien particulier, auquel l’utilisateur doit s’habituer :
– Lors du dégainé, il ne doit pas activer l’armement du percuteur, auquel cas la sécurité ne jouerait plus. C’est ce qui explique pourquoi la pédale d’armement présente une résistance non négligeable.
– S’il désire ouvrir le feu, ou être en mesure de le faire de façon instantanée, il doit activer la pédale d’armement en pressant assez fortement la poignée (7 kilos environ). La partie nettement proéminente du percuteur, à l’arrière de la culasse, lui indique alors clairement que son arme est prête à faire feu (c’est le cas sur cette photo).
– La pédale d’armement étant actionnée, l’utilisateur peut alors conserver cette position aussi longtemps qu’il le souhaite, puisqu’il suffit d’une très faible pression de la main sur la poignée (800 grammes) pour maintenir le percuteur armé. Rester dans cette position équivaut à brandir un revolver dont on a armé le chien.

 

Le banc d’essai du pistolet Heckler & Koch P7 K3 a été publié sur 6 pages dans le magazine Cibles n°483 (juin 2010)

Le banc d’essai du pistolet Heckler & Koch P7 K3
a été publié sur 6 pages dans le magazine Cibles n°483 (juin 2010)

 

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

9 commentaires sur “Pistolet Heckler & Koch P7 K3 / calibre 9 mm court (.380 ACP)

Répondre à Maxime D Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonsoir M. Bottreau,

    J’ai découvert, car je ne connaissais pas du tout, un Sphinx d’occas chez un armurier du coin, mais n’est pas le miens.
    Vous devez surement connaitre, un avis sur ces productions Suisse, je crois?
    Qui se retrouve en concurrence avec le H&K USP du coup.

    • Le Sphinx, copié sur le CZ 75, a la réputation d’être une arme de très bonne qualité. Nous ne l’avons jamais testé, pour la simple raison que les demandes de prêt que nous avons faites au fabricant et à l’importateur sont restées sans réponse. A l’impossible, nul n’est tenu…

      • Bonjour m. Bottreau,

        Merci pour votre avis, et évidemment si le fabriquant et les importateurs ne répondent pas aux demandes, ça va être dur de faire le test.
        Pour le modèle en vente d’occas, il s’agit d’un Sphinx 2000.
        Vu que le test a pas été réalisé, ce que m’embête un peu, si quelqu’un a un retour a faire sur ce modèle.

  2. Merci pour les infos.
    Je vais voir pour me procurer le numéro 239 qui traite du modèle « Expert ». C’est celui qui est en vente.

  3. Bonjour M. Bottreau,
    Je sollicite encore vos connaissances et votre avis….
    Il y a a mon club un Heckler&Koch USP en vente. D’après ce que j’ai lu, sur le papier, se serait une bonne arme.
    Connaissez-vous ce pistolet? Et avez-vous déjà effectué un test qui aurait été publié sur la revue?
    Car j’ai rien trouvé sur le site….
    Merci d’avance.

    • Concernant le modèle USP de la firme allemande Heckler & Koch, qui est effectivement un excellent pistolet, nous avons réalisés de nombreux bancs d’essais qui ont été publiés dans la presse spécialisée :

      – HK USP « Compact » en calibre .40 S&W, Action Guns n° 261 janvier 2003.
      – HK USP « Tactical » en calibre .45 ACP, Action Guns n° 257, septembre 2002.
      – HK USP « Expert » en calibre 9 mm Para, Action Guns n° 239, janvier 2001.
      – HK USP « Mark 23 Socom » en calibre .45 ACP, Action Guns n° 217, janvier 1999.
      – HK USP « Match » en calibre 9 mm Para, Action Guns n° 206, janvier 1998.
      – HK USP en calibre .45 ACP, Action Guns n° 197, mars 1997.

      Et comme notre dernier test remonte à plus de 10 ans, nous allons nous y intéresser de nouveau et essayer prochainement le HK USP « Custom Sport », calibre 9 Para, canon de 4 pouces, qui se démarque par sa détente allégée et sa visée réglable.