Revolver Ruger Super Redhawk « Alaskan » / calibre .454 Casull

Le Ruger Super Redhawk « Alaskan » est une étonnante variante snub nose du Ruger Super Redhawk, dotée d’un barillet à six coups capable de chambrer le puissant calibre .454 Casull, moyennant un recul brutal et un relèvement d’une amplitude rarement atteinte auparavant.

Le Ruger Super Redhawk « Alaskan » est une étonnante variante snub nose du Ruger Super Redhawk, dotée d’un barillet à six coups capable de chambrer le puissant calibre .454 Casull, moyennant un recul brutal et un relèvement d’une amplitude rarement atteinte auparavant.

Le Ruger Super Redhawk « Alaskan », accompagné par le jeu d’outils RCBS, les balles Hornady, les douilles Magtech, les amorces CCI et la poudre Vectan Sp3 que nous avons utilisés pour la confection des cartouches rechargées en calibre .454 Casull.

Le Ruger Super Redhawk « Alaskan », accompagné par le jeu d’outils RCBS, les balles Hornady, les douilles Magtech, les amorces CCI et la poudre Vectan Sp3 que nous avons utilisés pour la confection des cartouches rechargées en calibre .454 Casull.

Le banc d’essai du revolver Ruger Super Redhawk Alaskan a été publié sur 8 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°340 (juillet-août 2011)

Le banc d’essai du revolver Ruger Super Redhawk Alaskan a été publié sur 8 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°340 (juillet-août 2011)

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

6 commentaires sur “Revolver Ruger Super Redhawk « Alaskan » / calibre .454 Casull

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour. J’ai acheté cette arme récemment et les étuis gonflent et se collent avec des Hornady 240 grs manufacturer. Mes rechargements avec 27 grs de n110 et balles speer 300 grs ne conviennent pas a l’arme car les étuis sont impossibles à éjecter après le tir. Pourriez-vous me renseigner sur vos rechargements, CDLT

    • Il s’agit d’une démonstration quelque peu folklorique au niveau de la vidéo, parce qu’en 2011 nous commencions tout juste à filmer nos bancs d’essais. En revanche, comme à notre habitude, nous avons indiqué dans des tableaux toutes les caractéristiques et mesures concernant les munitions que nous avons utilisées. En l’occurrence, nous avons testé avec ce revolver huit munitions manufacturées différentes et réalisé vingt-deux rechargements différents. Tout cela figure dans notre banc d’essai qui a été publié dans le magazine Action Armes & Tir n°340.
      Nous n’avons pas testé les munitions manufacturées par Hornady, ni réalisés de rechargements avec les balles Speer de 300 grains, mais votre charge de 27 grains de N110 (qui correspond à 1,75 g) est à priori correcte. Il ne faut toutefois pas trop s’étonner, avec ce type de revolver à la puissance hors norme, de rencontrer des collages de douille avec certains rechargements.

  2. Dommage de ne pas avoir fait intervenir Jean dans cette vidéo, pour un essai de tir « intervention » avec cette arme.

    Cette arme n’est de toute évidence pas faite pour du tir de précision à la cible, c’est pourquoi je pense qu’une démonstration de tir rapide, sur cible chasse (ou police à défaut), en double tap par exemple, aurait été plus intéressante je pense.

  3. Je vends un exemplaire de 2012 en 44 magnum en très bon état. 1100€ Frais inclus. Arme de catégorie B soumise a autorisation préfectoral.

    • Désolé mais, pour des raisons de législation, notre site ne gère pas les petites annonces et vous n’avez pas la possibilité de contacter d’autres personnes ou d’effectuer des transactions par ce biais. Il existe différents médias spécialisés pour cette activité.