Pistolet Ruby Alkar 1914-1918 / calibre 7,65 mm

Le pistolet Alkar type Ruby 14-18 dans son environnement historique de la « Grande Guerre » : casque Adrian modèle 1915, grenade « citron » suffocante (éther bromacétique) avec allumeur à friction, poignard de tranchée modèle 1916, fabriqué à Thiers par la maison Bourgade aîné (poinçon « tête de chinois »), croix de guerre et médaille militaire.

Le pistolet Alkar type Ruby 14-18 dans son environnement historique de la « Grande Guerre » : casque Adrian modèle 1915, grenade « citron » suffocante (éther bromacétique) avec allumeur à friction, poignard de tranchée modèle 1916, fabriqué à Thiers par la maison Bourgade aîné (poinçon « tête de chinois »), croix de guerre et médaille militaire.

Les pistolets de type Ruby, qui nous ont été livrés par l’Espagne en grand nombre au cours de la Première Guerre mondiale, sont aujourd’hui classés sous le doux euphémisme d’armes semi-réglementaires. Souvent décriés, ils ne nous ont pas moins rendus d’appréciables services et sont restés en service dans l’administration après la fin de la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle ils avaient repris du service.

Démontage de campagne du pistolet Alkar, arme de poing de type Ruby 14-18, incluant le démontage des plaquettes de crosse (pas indispensable, mais la corrosion vient apparaît souvent sous le bois) et du chargeur.

Démontage de campagne du pistolet Alkar, arme de poing de type Ruby 14-18. Nous avons inclus la dépose des plaquettes de crosse (pas indispensable, mais conseillé parce que la corrosion apparaît souvent sous le bois) et le démontage du chargeur, afin de lubrifier son ressort élévateur.

Le banc d’essai du pistolet Alkar type « Ruby 14-18 » a été publié sur 7 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°344 (mars-avril 2012)

Le banc d’essai du pistolet Alkar type « Ruby 14-18 » a été publié sur 7 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°344 (mars-avril 2012)

Le numéro 344 (mars-avril 2012) du magazine Action Armes & Tir est aujourd’hui épuisé. Vous pouvez télécharger gratuitement les 7 pages de ce banc d’essai (3,4 Mo) en cliquant sur le lien ci-dessous :

Action n°344 mars 2012_Ruby Alkar 14-18

Voir également notre banc d’essai du pistolet Arizaga type « Ruby 14-18 » réalisé en 1993.

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

24 commentaires sur “Pistolet Ruby Alkar 1914-1918 / calibre 7,65 mm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Olá, tive a oportunidade de ver uma 765 rubi akart e testala , admito q fiquei assombrado com o poder de fogo dessa arma , apenas um detale nela q a mesma não trava com o carrinho puxado, alguma sugestão ?

    • Oui, je peux effectivement vous faire une suggestion. Celle d’écrire en français quand vous postez un commentaire sur un site français…

  2. j’ai des cartouches de 7.65 pour mon Ruby mais quand je les présente en sortie de canon elles me paraissent un peu fortes.. Peut-être du 7.65 Browning donc diamètre 7.94 cela me laisse perplexe est-ce dangereux de les utiliser ?

    Merci

    • Les pistolets Ruby sont conçus pour tirer les cartouches de calibre 7,65 Browning, pour lesquelles ils sont chambrés. Ces cartouches ont un projectile dont le diamètre est en principe de 7,85 mm. Si vous avez des doutes concernant l’arme ou la cartouche, demandez l’expertise de votre armurier.

  3. Excellente précision pour cette arme centenaire avec un aussi petit canon.
    Et merci pour le rappel des règles de sécurité élémentaires.

  4. Bonjour, j’ai hérité de ce pistolet, il était tout rouillé je l’a laissé tremper dans du wd 40 démonter les plaquettes et la culasse mais au remontage elle ne revient pas à fond elle reste bloqué à 2 cm avant la sa place normal et impossible d’aller au fond

  5. Bonjour monsieur Bottereau,
    Je viens de prendre possession d’une tel arme avec 4 boites de munitions d’epoque. Elle est en bonne etat, a besoin d’etre nettoyée et huilée. Les munitions bien que vieilles semblent propres…que dois-je faire pour pourvoir legalement la posseder et l’utiliser en stand de tir a titre d’arme de collection?

    • Je dois me montrer très prudent pour vous donner le moindre conseil, l’expérience nous ayant malheureusement enseigné qu’il était parfois légalement impossible de se mettre en règle. Cela dépend en fait de la bonne volonté des autorités administratives, une bonne volonté qui fait souvent défaut. La première chose à faire est de vous inscrire dans un club de tir, puis de demander une autorisation de catégorie B1. Mais ensuite, quelle que soit la façon dont vous procéderez, cette demande de régularisation d’une arme ancienne comportera un risque. Et elle ne pourra de toute façons pas être envisagée à titre de collection mais uniquement à titre sportif, le statut de collectionneur n’étant pas reconnu dans notre pays.

    • bonjours mr Bottereau,mon grand père possède se model de pistolet sans le chargeur ,j ai voulu le nettoyer et par mégarde j’ai remonter le ressort a l’envers .du coup la culasse et bloquer .avait vous un conseil a me donner pour résoudre ce problème ?
      cordialement

      • Non, désolé, je ne possède pas moi même ce type de pistolet et suggérer une façon de procéder à distance me paraît irréaliste. Je vous conseille plutôt de la confier à une personne compétente.

  6. je suis a la recherche d’un chargeur et plaquettes bois avec vis pour un 765/1914 model automatic pistol
    ruby alkar de 1914
    merci

    • Vous n’êtes pas au bon endroit. Nous ne proposons pas de rubrique petites annonces et nous n’autorisons pas les internautes à communiquer les uns avec les autres sur ce sujet. Voyez du côté des petites annonces des magazines Action, Cibles et Gazette des Armes, ou allez sur le site Internet Naturabuy.

  7. Bonjour,

    Je recherche un chargeur pour un ruby 7,65 Alkatrasuna guernika alkar.
    L’arme appartenait a un oncle qui était policier municipale en italie

    • Nous ne sommes pas des armuriers et nous ne faisons pas le commerce des armes.
      Notre site ne propose pas non plus de rubrique petites annonces.
      Par ailleurs, je vous rappelle que cette arme et ses chargeurs sont classés en catégorie B1 : leur acquisition et leur détention sont donc soumises à autorisation préfectorale.

      Précisons enfin que Les chargeurs des pistolets Ruby n’étaient pas interchangeables d’une arme à une autre, sauf chez un même fabricant. Mais comme il y a eu un très grand nombre de fabricants (pas loin d’une centaine), trouver un chargeur de même provenance que l’arme relève le plus souvent de la mission impossible. Le code d’identification du fabricant, quand il existe, se présente généralement sous la forme de deux lettres en majuscules, contenues dans un ovale frappé sur le côté gauche de la carcasse et sous le talon du chargeur.

  8. Bonjour monsieur Bottereau je suis collectionneur et je fais du tir de loisir je voudrais faire l’acquisition d’un RUBY EIBAR et d’un browning 1910 en calibre 7.65 (32 ACP) mais avant toute chose je voudrais savoir si les deux armes peuvent utiliser les munitions actuel manufacturé ce que je veu dire c’est peuvent ils utiliser différente type d’ogive et de chargement toujours en manufacturé.Merci

    • Oui, ces armes peuvent tirer les munitions manufacturées actuelles.

      • Bonjour monsieur Bottreau désolé du retard je vous remercie de votre réponse j’avais posé cette question car ont m’avait dis que FN BROWNING avait un fond de rayure de 309 cela correspond en mm a 7.85 et donc il ne pouvait pas accepter toutes les ogives supérieur a 309 et que par contre le ruby avait un fond de rayure de 311 ce qui correspond a 7.90 mm et donc ce dernier pouvait accepter toutes sorte de diamètre d’ogive je vous avoue que cela me paraissait assez complexe car comment connaitre le diamètre d’une ogive quand vous acheté des manufacturé ce n’est pas mentionné sur la boite il y a juste inscrit le poids de l »ogive,encore merci et bonne continuation vos vidéo sont superbe et bien expliqué.Cordialement.

  9. Bonjour,
    Je pense pas que ces armes aient mauvaise réputation a cause de leur imprécision ou d’un prétendu manque de fiabilité. A mon avis cette réputation d’armes mauvaise viens des USA ou là-bas les 25acp et 32 acp ne sont pas considérés comme des calibres sérieux du fait de leur manque de « shopping poser » face aux 45 nationaux. Les américains n’ont jamais vraiment compris l’engouement des européens pour ces « calibres de sac a mains ». Rappelons qu’on chargement costaud de 22lr a autant d’énergie a la bouche que ces fameux 32acp. D’où des moqueries fréquentes. Ajoutez à cela l’injuste image de mauvaise qualité des armes françaises italiennes ou espagnoles aux USA, Cela n’aide pas.

  10. Bonjour.
    Excellent sujet.
    Mais je me permets d’apporter une critique sur les mesures de sécurité au pas de tir.
    Une cartouche dans la chambre de tir alors que le tireur se déplace devant l’arme…!

    • En quarante années de tir, je n’ai encore jamais vu une arme faire feu toute seule. Ceci dit, vous avez parfaitement raison : j’ai commis par le passé de très nombreuses erreurs eu égard aux règles de sécurité exigées aujourd’hui sur les pas de tir et je m’efforce maintenant de ne plus en commettre afin de ne pas donner un mauvais exemple aux débutants qui regardent nos vidéos.

  11. D’après mon père qui l’a utilisé pendant la dernière guerre, le trouvait pas mauvais du tout! et la seule et unique cartouche que j’ai vu tirer avec un Ruby de 1917, était un dix !

  12. Toujours une petite anecdote sympa a raconter, le petit +, quelle bible vous faites M.Bottreau