Démontage, nettoyage et entretien du Glock 17

Comment procéder pour entretenir correctement son pistolet ? Quels produits utiliser pour le nettoyage et la lubrification ?

Comment procéder pour entretenir correctement son pistolet ? Quels produits utiliser pour le nettoyage et la lubrification ?

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

140 commentaires sur “Démontage, nettoyage et entretien du Glock 17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Michel,
    Pourrai je s’il vous plait avoir des réponses à mes deux questions?
    En vous remerciant d’avance
    Cordialement

    • Je vais demander à Jean s’il veut bien y répondre.

      • Merci Michel
        C’est très gentil de votre part
        Cordialement

        • Voici la réponse de Jean : « En ce qui concerne l’huile HV ARM 2, il n’y a pas de problème pour huiler aussi le mécanisme car cette huile ne gomme pas et reste fluide même à grande température. Pour le désencuivreur, il faut le laisser agir (après quoi le coton devient vert à la sortie de la baguette de nettoyage) et ensuite passer un coton avec de l’huile HV ARM 2. Et pour nettoyer l’extérieur de l’arme, on peut utiliser le Multifonctionnel 50/50 qui nettoie, lubrifie et protège. »

          • Michel,
            Je vous remercie pour toute ses informations.
            Un grand merci aussi à Jean.
            J’adore vos vidéos et je suis vos informations ainsi que vos conseils à la lettre.
            Merci pour tout votre travail.
            Continuer sans rien changer.
            En attente de nouvelles vidéos.
            Cordialement.

  2. Bonjour,
    Merci pour toutes vos vidéos, qui sont très instructives.
    J’aurai deux questions à vous soumettre:
    Sur les conseils de Jean j’ai acheté les produits de chez PM chimie (équipement) pour l’entretien de mes armes.
    Après plusieurs mails ainsi que des appels téléphoniques, je n’arrive toujours pas à les joindre.
    Je voudrais savoir si je peux utiliser l’huile HV ARM II à la place de l’huile de vaseline sur toutes les petites pièces en frictions(percuteur, détente, culasse MR223, etc…)?
    J’ai aussi acheté la fiole de desencuivreur, comment dois je l’utiliser?
    En vous remerciant d’avance.
    Cordialement.

  3. Bonjour,
    Ces vidéos, ainsi que toutes celles que vous nous proposer sont vraiment utiles et très bien faites.
    C’est un réel plaisir de vous suivre, j’espère que vous continuerez longtemps à nous régaler.
    Un très grand merci à vous deux pour le temps que vous passez à faire cela.
    Très amicalement.

  4. Bonjour,
    Avant tout merci pour votre travail et vos conseils.
    Petite question, quelle est la référence du « jag » qu’utilise Jean ?
    Merci
    Au plaisir de vous lire.

      • Son embout de baguette ;), avec toute les termes commerciaux on s’y perd.

        • D’accord. Qu’il s’agisse d’un pousse-chiffon ou d’un tire-chiffon, l’embout de baguette n’est qu’un accessoire tout simple qu’il suffit de choisir en fonction du calibre, en l’occurrence .357 /.36 /.38 ou 9 mm…

          • Oui, c’est juste que j’ai voulu trouver le même pousse chiffon qui est de marque parker hale pour du 45 acp mais pas trouvé donc j’aurais voulu savoir ou m’en procurer un.
            Merci

          • Non, désolé, nous ne vous suivrons pas sur cette voie. Les pousse-chiffons sont des accessoires certes utiles, mais fort peu intéressants. Nous n’allons pas perdre notre temps à comparer les performances respectives des différentes marques qui les commercialisent.

  5. Bonsoir,
    suis formateur police municipale et je suis dans une formation pendant ces 15 jours et encore une fois les mêmes débats concernant le fait de percuter le Glock 17 Gen 04 à vide est mal. Ne pourriez-vous pas organiser un test « scientifique » sur le fait qu’il n’y a aucun problème à percuter à vide. Nous ne sommes plus sur des armes anciennes ! Cet article pourrait être dans le futur magazine. Merci pour votre pédagogie à tous les 02.
    Merci
    ED

    • Il n’y a pas de pires imbéciles que ceux qui ne veulent pas comprendre, tout ce que nous pourrons dire ne suffira pas à les convaincre.
      Et surtout, cela nous fera perdre notre temps…

  6. Bonjour Michel. L’huile Balisttol, peut connue en France mais beaucoup utilisée en Allemagne et les pays germaniques. Dans la notice d’emploi il est marqué qu’on peut l’utiliser pour nettoyer et lubrifier. Ainsi je l’utilise pour toutes mes armes comme produit de nettoyage ensuite comme produit pour huiler ou lubrifier. Quelle est votre opinion ?
    Judicieux ou risqué?

    • Risqué, certainement pas. Ce produit existe depuis 1904 et on le trouve en armurerie. Mais Jean, qui a quasiment tout testé, recommande d’autres produits qu’il juge encore plus pertinents, à vous de lui faire confience ou pas…

  7. Bonjour,
    Carabine ou pistolet :
    – je n’huile jamais l’intérieur du canon; un armurier me l’a déconseiller car l’huile risque de chauffer au tir et le canon de souffrir. Qu’en pensez-vous ?
    – Je nettoie les armes à chaque séance de tir avec en plus des patches et du Hoppes n° 9, un écouvillon en bronze; est-ce un problème pour les canons ?
    – comment fait Jean Gillet pour tirer les 2 yeux ouverts ?
    Bien cordialement.

    • Cela fait beaucoup de questions à la fois, aussi vais-je être bref.
      – Huiler l’intérieur du canon est recommandé afin d’éviter l’oxydation, mais il est également recommandé de passer un chiffon pour le sécher avant le tir.
      – Non, nettoyer le canon après chaque séance de tir n’est pas un problème.
      – Tirer les deux yeux ouverts est facile, ce qui est difficile est d’obtenir ainsi de bons résultats, cela réclame beaucoup d’entraînement. Voir notre article traitant de l’œil directeur :

      http://www.essai-armes.fr/2014/04/08/oeil-directeur-mythe-et-realite/

  8. Bonjour Messieurs Bottreau et Gillet,

    Merci pour votre vidéo très explicite, néanmoins, à aucun moment, vous ne parlez du décuivrage du canon.

    Pensez-vous que ce soit inutile sur une arme de poing ?

    Merci pour ces précisions et belle journée à vous !

    • Bonne question. Sauf problème particulier – l’encuivrage du canon étant fonction de plusieurs paramètres – procéder au décuivrage du canon ne fait pas partie de l’entretien courant. Si l’on tire beaucoup, il est bon toutefois de le faire une fois chaque année, en employant un produit adapté comme le Hoppe’s 9, que vous laissez agir une quinzaine de minutes. Le chiffon que vous passerez ensuite dans le canon portera des traces vertes attestant de l’efficacité de cette opération.

  9. J’ai un Glock 17 et la glissière ne veut plus décrocher et on dirait la clé de démontage ne fonctionne plus, est ce qu’il ya une autre façon d’en procéder ?

  10. Bonjour. J’ai une question sur les produits que vous utilisé pour le nettoyage du glock (pierre et chimie) au vue de vos commentaires sur la vidéos ses produits s’avère très efficaces, peut t’on les utiliser pour le nettoyage et l’entretien du canon et mécanisme interne d’une 455 CZ thumbole?

  11. cela fessais longtemps que je cherchais un site comme le votre un grand merci

  12. Bonjour,

    UN grnad merci pour vos vidéos très précises et complètes.

    Je me pose une question concernant le nouveau revêtement (réputé par certains plus fragile) des glocks gen4, savez vous si le pétrole pourrait avoir un effet différent et l’abimer?

    En vous remerciant d’avance pour votre retour.

  13. Bonsoir,

    J’utilise votre méthode pour nettoyer mes CZ et MP9 et cela fonctionne parfaitement cependant j’ai une question concernant mon king cobra inox. Puis-je le plonger dans le pétrole desaromatisé pour enlever les résidus présents en sortie de barillet, au niveau de l’entrée du canon etc… Par avance merci

    • Qu’il soit en acier inoxydable ne change rien par rapport à un modèle en acier au carbone, il ne va pas fondre dans le pétrole…

  14. Bonjour, merci pour vos videos tres informatives et intelligentes.

    Doit-on faire quelque chose de particulier quant au nettoyage avant la toute première utilisation d’un glock ?
    Merci et meilleurs vœux 2017

    • La première chose à faire est justement de ne pas le nettoyer tout de suite, puisqu’il a en principe reçu une graisse de rodage.

  15. Bonjour
    J’aurais aimé savoir su vous avez déjà rencontré le phénomène de PITTING dans un canon glock.
    Je possède un GLOCK 17 et le canon est reparti chez le fournisseur pour cette raison.
    Si vous le désirez je peux vous envoyer une photo ou l’on peut voir les écailles de chrome parties.
    Merci d’avance
    Guillaume

    • Nous avons beaucoup tiré avec des Glock et nous n’avons jamais rencontré ce problème. Pour dire la vérité, je ne connaissais pas ce terme (pitting) et je ne savais pas que l’âme du canon était chromée sur le Glock, première nouvelle. De toutes façons, s’il s’agit d’un défaut il sera pris sous garantie.

      • Bonjour
        Quand je dis chrome, j’entend revêtement brillant dans le canon. C’est mon armurier qui m’a parlé de chrome.
        Apparemment le phénomène n’est pas si rare que cela.
        Bonne journée
        Guillaume

      • Bonjour Michel.Phénomène de « PITTING » ? « Kezako ? » J’ai un Glock 17.On en apprend tous les jours !!
        Cordialement.

  16. Bonjour,
    pourriez-vous me dire si on peut trouver ailleurs que sur un site réservé aux pros,la graisse de synthèse arm 4 en seringue pour l’entretien du Glock 17 après les 600 coups?
    Merci d’avance.

    • Si vous faites allusion à ce site :

      http://www.pm-equipements-pro.com/index.php

      c’est celui de la marque P.M.Chimie qui fabrique ces produits et il n’est pas réservé aux professionnels. Ils préviennent simplement que certains articles ne peuvent être vendus qu’aux membres des forces de l’ordre après réception d’un justificatif, mais cela ne concerne absolument pas les flacons d’huile ou les tubes de graisse pour armes.

      • Merci pour votre réponse.
        Bonnes fêtes de fin d’année.

      • La graisse arm IV coûte 575 € / kg !
        Aucune graisse ne peut valoir ce prix.

        La graisse Facom 006105 Graisse Mécanique vaut 4 € / 200 g = 20€ / kg ce qui est deja beaucoup.

        • Votre calcul est juste, mais je pense qu’il ne faut comparer que ce qui est comparable. Par exemple : tube de graisse de 10g Ballistol GunCer à 6,95 €, soit 695 € le kg.
          Concernant La graisse ARM IV, nous sommes convaincus de son efficacité et, étant donné le peu de matière que l’on dépose à chaque fois sur les rails de la glissière, le tube dure longtemps…

  17. Merci pour tout vos videos.

    je viens d’acheter un glock 17 4e gn et je débute le tir avec arme de poing. J’aimerais savoir où je pourrais trouver un pdf des instructions en français. j’ai le manuel de l’utilisateur mais il ne m’est pas vraiment utile.

    en remerciant,
    Alain.

  18. Merci Messieurs pour vos publications. J’ai un Glock 17 gen4 et un Sig Sauer 1911 22 lr, et grâce à vous je sais m’en servir et les entretenir. Continuez longtemps dans vos démonstrations, il n’y a rien à jeter.

  19. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour cette vidéo, le nettoyage me semble bien plus simple maintenant !

    Voilà j’ai acheté mon G 17 il y a deux semaines et je n’ai tiré que 50 cartouches depuis, sachant que je ne vais pas pouvoir aller au stand avant une ou deux semaines dois je le nettoyer comme indiqué dans votre vidéo ou puis-je attendre les 500 cartouches de « rodage » comme beaucoup le préconise ?

    D’avance je vous remercie.

    • Comme je l’ai déjà expliqué, les cartouches modernes ne sont pas corrosives et cinquante coups ne suffisent pas pour provoquer un encrassement préjudiciable au bon fonctionnement de votre arme. Il n’y a donc pas urgence, d’autant plus que les armes neuves sont généralement lubrifiées avec une graisse de rodage qu’il est souhaitable de ne pas retirer avant un certain nombre de coups. Consultez attentivement ce que conseille le fabricant à ce sujet.

      • Merci de votre réponse,

        La notice du fabricant conseiller carrément de lubrifié avant la première utilisation donc je ne savais pas trop quoi penser.

        Je penser enlever au moins les résidus dans le canon mais je vais suivre votre conseil et attendre du coup.

        • Rien ne vous empêche de mettre un peu d’huile pour armes sur le mécanisme, l’extérieur du canon et même les rails si vous constatez qu’il n’y a effectivement pas de graisse, que ces divers éléments sont secs.

  20. Merci encore pour vos vidéos. Au sujet de la vidéo d’entretien du Glock 17, j’ai bien compris le nettoyage tout les 500 coups et j’ai acheté tout les produits, mais qu’en est il du nettoyage après chaque session de tir ?
    Merci

    • Cet intervalle de 500 coups n’est qu’un ordre d’idée théorique, à vous de voir en fonction du nombre de cartouches tirées à chaque séance et de l’espacement de ces séances comment gérer au mieux l’entretien de votre arme.

      • Bonjour
        Je vais être plus précis;
        J’ai un rythme d’une séance par semaine ou je tire 50 cartouches
        Quel est l’entretien dans ce cas après chaque séance
        Merci

        • 50 coups, c’est peu et les cartouches modernes ne sont pas corrosives. A votre place, je ne nettoierais mon arme qu’une fois par mois. Mais si vous êtes perfectionniste, vous pouvez faire un nettoyage après chaque séance.

          • Merci infiniment pour votre rapidité et votre precision qui est j’en suis sur à l’image de vos tir …

  21. Bonjour
    Très bonne explication aussi efficace comme le reste, toujours un plaisir d’apprendre.
    Merci Jean.
    Patrice

  22. Bonjour à vous, comme l’on déjà fait beaucoup de personnes dans les commentaires: merci pour votre travail toujours très qualitatif!

    Ma question : puis je utiliser du belgom ALU pour polire mon système de détente sur mon Glock. J’ai le doute…
    Merci bien

    • Pourquoi cela ne marcherait-il pas ? Le seul risque, c’est que cette opération prenne trop de temps en raison du peu d’agressivité de ce produit. Mais ce n’est qu’une supposition, je n’ai en réalité aucune expérience en la matière, le polissage d’un système de détente est une opération que je n’ai jamais réalisée.

      • Bonsoir Michel,
        J’ai finalement acheté la patte à polire DREMEL qui semble effectivement plus aggresive.
        Bonne soirée à vous.

  23. Bjr de superbe video comme tout jour je voudre sa voir si mon Sig sr2022 je peu le faire trenper au si dans du petrole comme le glock merci de votre reponse

    • Il n’y a aucune différence de traitement concernant le Sig SP 2022.

    • bonjour,
      J’ai toujours utilisé du pétrole désaromatisé à la maison, ou pétrole lampant ( dans l’armée ).
      Que soit le Sig « gie », ump 9, MAS g1 etc… Il n’y a eu JAMAIS aucun souci avec le pétrole.
      ça pok, oui. Mais, ça n’abime pas, ça nettoye impeccable.
      Que du bonheur.

      Nb: grace à vos vidéos et le mag. J’hésitais sur un 22, ben du coup j’ai pris le SIG 1911 en.22lr. Une merveille.

  24. Bonjour et avant tous merci pour toute vos video qui mon appris et surtout aider à choisir mes armes .aujourd hui je me penche vers le nettoyage et je par de zéro .j ai regarder avec attention votre video et je me suis acheter les produit que vous préconise.
    Néanmoins j ai une question:

    Peut on remplacer la vaseline par l huile arm2 hv, et peut on en mettre dans le canon car cette personne le déconseille et qu elle produit utiliser pour la carcasse en sachant que je possède un cz75 sp01

    Merci d avance

  25. Bonjour et surtout un grand merci à vous deux pour toutes les vidéos j’adore
    J’ai une petite question
    Je voulais savoir pourquoi jean n’utilisait pas l’huile armes II (qu’il met sur le canon) sur les parties ou il met la vaseline ?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Fabien

    • Bonjour. Il y a deux types de lubrifiants :

      – le arm II est un fluide qui laisse sur votre arme une protection anti-corrosion (extérieur de l’arme et intérieur du canon) en plus de lubrifier les pièces.

      – la vaseline, pour l’intérieur du mécanisme, permet d’obtenir une grande fluidité dans le frottement des pièces (attention juste pour l’intérieur, car la vaseline est soluble si vous tirez sous la pluie).

      Donc, une huile anti-corrosion pour la lubrification et la protection et une huile simple qui lubrifie. De plus, entre simple vaseline et arm II, le prix est très différent.

      • Bonjour,
        Merci pour votre réponse aussi rapide et surtout aussi précise.

        Je vais prendre
        ARM II pour le canon intérieur et extérieur
        ARM IV pour la glissière

        Pour se qui est de la vaseline effectivement je tir en extérieur et surtout il m’arrive de tirer sous la pluie que me conseillez vous pour remplacer la vaseline pour les parties mécaniques ??

        encore un grand merci pour vos vidéo qui m’on donné l’envie de m’inscrire dans un club de tir et également un grand merci pour vos conseilles qui sont très précieux pour un débutant comme moi.
        Hâte de voir vos prochaines vidéos d’essais

    • bonjour je voulais savoir ou acheter la baguette de netoyage que l’on vois sur la vidéo embout coton merci de votre réponse.

      • Il s’agit simplement d’une baguette de nettoyage Parker-Hale au bout de laquelle Jean a enroulé un morceau de coton. On trouve du matériel de nettoyage dans toutes les armureries.

  26. C’est avec un grand intérêt que j’ai suivi votre commentaire sur le nettoyage du Glock 17. Je n’ai pas trouvé de pétrole désaromatisé. Ma question va paraître idiote, mais du pétrole normal est-il aussi valable? Merci d’avance pour votre réponse.

  27. Bonjour Michel,

    Tout d’abord merci pour vos superbes vidéos qui sont sans chichis.

    J’ai un G17 Gen4 est-ce que ça vaut la peine de changer la tige guide d’origine pour une nouvelle en titane ?

    merci

    • Je pense personnellement que cela fait partie des accessoires dont la véritable utilité est de faire gagner de l’argent à ceux qui les commercialisent. Mais, bien évidemment, cet avis n’engage que moi.

  28. Bonjour Michel,
    On peut admettre qu’il y a deux degré de démontage d’une arme : le démontage sommaire, réalisé par Jean dans cette vidéo, et conseillé par les fabriquants d’armes, et le démontage plus approfondi, où d’autres pièces sont enlevées de la carcasse comme le bloc détente/gachette, ou sur certaines armes pourvues d’un marteau, le marteau etc. On peut trouver aussi (je pense au Sig administratif) d’autres pièces (loin d’être exhaustif) comme le ressort de gachette, le ressort de l’arretoir de chargeur, le ressort du marteau, ressort du levier de désarmement etc.

    Je n’ai pas assez d’expérience ni de compétence pour avoir un avis utile sur la question.

    Il me semble probable que ces pièces soient lubrifiées à l’usinage. Dès lors, je me demande :
    1) A très long terme, ne serait-il pas utile de relubrifier ces pièces à de rares ocassions ?
    2) Le bain du pétrole desaromatisé laissant une fine pélicule de gras ne serait-il pas suffisant ou au contraire enleverait-il ce lubrifiant ?
    Ou 3) Ma question est-elle inutile ? Et ne pas toucher à ces pièces pendant toute la vie de l’arme ne serait pas au final la chose à faire ?

    Bon tir.

    • Il n’est effectivement pas utile de tout démonter : la méthode expliquée par Jean permet de nettoyer et lubrifier convenablement toutes les pièces en mouvement, même celles qui n’ont pas été démontées. D’ailleurs, pour certains utilisateurs (je pense à tous ceux qui ne sont pas très doués pour la mécanique), les démontages trop fréquents sont plutôt à déconseiller.

      • Bonsoir, je découvre petit à petit toutes les vidéos …encore merci pour le partage de votre expérience. Je détiens également un glock 17 (G4) et pour la lubrification des glissières, j’utilise de la graisse au cuivre, utilisation conseillée par mon armurier et , à priori, par Glock. Cependant, je trouve cette graisse peu fluide et a cette fameuse tendance à colorer le pistolet ….quel est votre avis concernant l’usage de cette graisse?
        Cela étant, le résultat est concluant sur mon MR73 , notamment au niveau de l’axe du barillet qui permet une diminution du petit jeu au niveau de l’entrefer ( Manurhin de 1984).
        Merci à vous deux…
        cordialement

        • Votre armurier a raison, la graisse au cuivre est un excellent produit. On l’appelle souvent « graisse de rodage », parce que c’est ce que les fabricants mettent généralement sur les armes neuves. On peut très bien, si on le souhaite, continuer à l’utiliser par la suite.

  29. Bonjour, super utile comme tuto.

    J’ai toutefois une question, la graisse sur les rails de glissière ne risque-t-elle pas de freiner la cinématique de l’arme ?
    Sur le site PM chimie, la graisse est conseillée pour les armes automatiques à cadences de tir élevées.

    Huile ou graisse, peu importe ? L’efficacité, je pense, repose sur l’application avec parcimonie de lubrifiant sur les rails de glissière. Êtes-vous du même avis ?

    • La graisse ARM IV SM est recommandée pour les glissières. Il s’agit d’en mettre seulement un très mince filet (la petite seringue doit vous procurer plusieurs années d’utilisation). Cette graisse de qualité est très fluide, elle ne poisse pas, elle ne gomme pas et elle supporte les hautes températures. Elle ne risque donc pas de freiner la cinématique de l’arme…

      • Super !
        Pour ma part, j’apprécie utiliser un solvent spécifique (plus ‘costaud’ que le pétrole aromatisé) uniquement pour nettoyer l’âme du canon, de type Hoppe’s 9 par exemple.

        J’ai cru comprendre que vous aimiez la simplicité, et que vous utilisiez des huiles 3en1 de type CLP (nettoyant/lubrifiant/protection)

        Avez-vous senti une réelle différence avec cette graisse ?
        Quand j’observe par exemple le marché américain, que je vois le marketing intensif autour des produits d’armes à feu, dont certains prix s’envolent, et qu’au final un lubrifiant est un lubrifiant…

  30. Bonjour Michel

    Lors du nettoyage de son glock, Jean nous parle de sa tige guide qui n’est pas d’origine,
    Je crois voir que c’est un 17gen4, qui est la même tige guide d’origine que la tige guide dpm que Jean a changée.

    Si c’est bien un gen4 ,y a til une réelle difference?
    Merci à vous deux.

  31. Bonsoir Michel, pensez vous que le pétrole désaromatisé serait un nettoyant adéquate pour des étuis à recharger ( apparemment très efficace sur les calamines dans l arme).
    Merci d’avance de votre réponse.

  32. Bonjour,

    Y a-t-il des pièces ou des endroits à ne pas huiler ? (première arme)
    (J’ai lu sur un site américain qu’il ne faut pas huiler le canal de percuteur, autour de l’extracteur, près de la chambre du canon, rampe d’alimentation, chargeur etc.).

    Quid de la gâchette ? Doit-on la lubrifier ou l’action du percuteur (lubrifié) le fait automatiquement sur sa partie supérieure ?

    Qu’en est-il de la partie interne de la queue de détente qui entre en contact avec la gâchette (et donc la partie inférieure de la gâchette) ?

    Je suis novice en la matière, et parfois des précisions sont difficiles à trouver

    • Il est sans doute exact qu’un canal rempli d’huile risque de freiner le percuteur, qu’un extracteur dégoulinant d’huile peut ne pas bien accrocher la cartouche, que le doigt du tireur peut glisser sur une détente huileuse. Mais même moi, qui ai tendance à arroser parfois un peu trop copieusement l’arme d’huile au moyen d’une bombe aérosol, je n’ai jamais rencontré ces problèmes.
      Libre à vous de suivre tous ces conseils qui, je n’en doute pas sont judicieux. Pour ma part, je refuse de faire partie des maniaco-dépressifs qui prennent plaisir à tout compliquer.

  33. Bonjour,

    Jean ou vous avez-vous déjà essayé la gamme de produit Sentry Solutions qui sont des produits lubrifiants sans huile (je pense notamment au Tuf glide ou Tuf-cloth) ?

    L’utilité d’un produit sans huile semble résider dans sa capacité à ne pas accrocher les poussières, résidus, etc.

    • Jean me fait dire qu’il n’a pas essayé ce produit et qu’il ne peut donc pas émettre une opinion à ce sujet.
      Il existe en fait une multitude de lubrifiants. Certains peuvent effectivement mieux convenir que d’autres aux besoins d’un utilisateur, selon la fréquence des nettoyages, la quantité de munitions tirées, la température extérieure et le degré d’humidité, etc…

      • Merci pour votre réponse. En fait la ‘promesse’ des produits Centry Solutions est de supprimer les solvants d’un processus de nettoyage qui se compose de : solvant – lubrifiant – protection, avec des produits spécialement développés pour correspondre au besoin de certains militaires.
        Ainsi en opex, le nettoyage se compose simplement d’un coup de brosse, et d’une relubrification/protection, puisque les poussières, traces de poudre, sables etc. sont censés ne pas se coller à l’intérieur comme à l’extérieur de l’arme avec des lubrifiants sans huile.

        Bien entendu, l’usage semble très spécifique (pour les opérationnels). Et de là à avoir une réelle efficacité, la question se pose.

        • Je me permets de réécrire pour informer les lecteurs (je n’ai pas testé les produits), mais :
          Les produits sentry solutions laissent un revêtement dans toutes les parties lubrifiés, de couleur noir/grisâtre, je reste plus que sceptique sur cette ‘technologie’.

          Mieux vaut favoriser des produits basiques et simples mais fiables (PM chimie par exemple).

          Si vous aimez les produits et rechercher des lubrifiants sans huile : Froglube semble être intéressant (ne laisse pas de film, ni de revêtement).

  34. Bonjour à tous ! Vidéo très instructive et très utile encore, merci messieurs Bottreau et Gillet vous faites toujours un travail d’enfer pour les passionnés. Je m’apprête à détenir mon premier Glock 17 Gen 4 dans les jours à venir, ma question est la suivante , est il vraiment nécessaire lorsque l’on percute son glock et le faire avec une cartouche amortisseur pour le bien son percuteur. Que me conseillez vous à ce sujet ? Merci d’avance
    Ps : Bon rétalissement à Jean j espere qu il va vite vous rejoindre à nouveau pour vos bancs d’essais.

    • Ce n’est absolument pas indispensable. Le Glock 17 est conçu pour pouvoir percuter à vide très fréquemment sans aucun dommage. D’une manière générale, même s’il n’est pas recommandé de le faire sans raison, percuter à vide n’est pas extrêmement préjudiciable tant qu’il s’agit d’une arme à percussion centrale. Il en va autrement avec les armes à percussion annulaire.

  35. Bonsoir merci vraiment pour tout ces bon conseils! Cependant étant tireur novice et ayant récemment acheté un G17 j’aurais voulut vous poser une question. Lors d’un remontage de ma culasse je ne l’ai pas bien plaqué contre la carcasse et elle est passé au dessu des ergaux arrière elle étais donc très légèrement bloqué je l’ai simplement ravancé puis remonter correctement tout à l’aire normal mais je psicote un peux d’où ma question. Es grave ? Peut il y avoir eu des degats? Désolé si la question à l’aire idiote mais je préfère quand même la poser. Merci d’avance et désolé de vous déranger pour si peut.

    • Remonter une arme de travers, je crois que nous l’avons tous fait un jour ou l’autre. La rendre une inutilisable, dangereuse ou même simplement l’endommager avec ce genre de manipulation me semble quasiment impossible, à moins bien sûr d’utiliser un marteau ou de forcer vraiment comme un malade ! Je ne pense pas que ce soit ce que vous avez fait. Si tout est maintenant rentré dans l’ordre des choses, vous n’avez pas de soucis à vous faire.

      • Ah je suis rassuré! Merci de m’avoir accordé de votre temps! Et merci encore pour tous ces bon conseils qui son si précieux pour nous les débutants! Bonne soirée

  36. Bonjours petite question quel marque vous utiliser comme huile de vaseline svp
    Moi j utilise la 3 en 1 technique
    Huile de vaseline spéciale micro mécanisme c’est la burette blanche avec l autocollant noir et le bouchon rouge elle est bien pour mon glock ou non que me conseiller vous
    Ps:pour le reste à graisser je fais la même chose que vous avec les mêmes produit de Pierre et chimie

    • L’huile de vaseline est un lubrifiant fluide à base de paraffine d’origine minérale (pétrole). C’est une huile neutre, incolore et sans odeur. La marque n’a donc en principe aucune importance, puisqu’il s’agit d’un produit pur, ne contenant aucun additif.

  37. J’ai regardé avec une grande attention cette vidéo car j’ai vraiment pas l’habitude de l’entretiens des armes modernes.
    Et je dois dire que la notion « huilage » et « graissage » se mélange un peu….
    J’ai surtout peur de mal faire…..
    Je pense commander les produits conseillé par Jean, mais pour le moment j’ai WD 40, huile pour arme, huile pour canon et graisse multifonction au lithium, j’utilisais ces produits pour mes armes PN.

    • Dès l’instant que vous nettoyez et lubrifiez, vous ne risquez pas « mal faire ».
      Moi qui – je dois l’avouer – suis beaucoup moins pointilleux que Jean sur le choix des produits, je me suis contenté durant la plus grande partie de mon existence de lubrifier mes armes au moyen d’aérosols d’huile « 3-en-un » achetés à Carouf, ceci aussi bien pour les répliques à poudre noire que les pistolets semi-automatiques, autant pour le mécanisme que pour l’intérieur du canon. Je n’irai bien sûr pas jusqu’à dire que c’est un exemple à suivre, mais mes armes n’ont jamais eu pour autant de problèmes d’oxydation, ni d’incidents de tir.

      • Merci beaucoup M. Bottreau, votre réponse me rassure.
        Pour le nettoyage d’un revolver acier, est-ce que je peux me servir du pétrole? (sans en mettre sur la crosse bois bien sur) Ou me fait-il une « bombe nettoyante » ou un autre produit?

  38. Ou es-que Jean achète ses graisses et huiles pierre et chimie s’il-vous plais ?

  39. Bonsoir Jean
    Merci pour cette vidéo qui est très intéressante.
    J’ai un cz75 sp01 shadow qui a plus de 500 coups, puis je sans danger pour l’arme ou sans l’abimer le nettoyer avec du pétrole désaromatisé ?
    Quelles sont les précautions à prendre svp ?
    Merci d’avance pour votre aide et pour vos vidéos.
    Jluc

    • Il n’y a aucun problème avec le Glock 17, le pétrole n’attaque ni l’acier, ni le polymère, alors pourquoi y aurait-il des précautions à prendre avec un CZ-75 qui est tout acier ?

      • bonjour et pour ce qui est de la fibre optique le pétrole ne risque pas de l’attaquer?

        • Sauf erreur de ma part – je n’ai pas la prétention de tout connaître, ni celle de ne jamais faire d’erreur – ce que nous appelons couramment fibre optique est en réalité une simple fibre de verre qui, en raison de sa souplesse, de sa transparence et de sa grande capacité de transmission de la lumière, peut être utilisée dans diverses applications optiques. Qu’elle soit réalisée à partir de verre ou de plastique, cette fibre résiste en principe aux solvants, hydrocarbures, acides, solutions salines, alcools, de même qu’à l’huile et au pétrole. De plus, il doit être assez facile de s’en procurer et de procéder à son remplacement si elle est endommagée.

  40. Bonjour,

    Je vois que vous graissez le ressort du percuteur sur le Glock, or dans la notice du glock 17 gen4 (je viens de l’acheter), il est déconseillé justement de graisser cette partie (risque de percussions impromptues ?).
    Il me paraissait logique de de le graisser, du coup je suis perplexe …
    Que faut-il faire dans l’idéal ?

    • En ce qui concerne la lubrification d’une arme, ne confondez pas graisser et huiler. Jean a simplement déposé quelques gouttes d’huile de vaseline sur le ressort du percuteur. Il ne faut effectivement pas utiliser de la graisse, qui risque freiner le percuteur et créer un incident de tir.

  41. Bonjour, je possède un glock 17 RTF2. Auriez-vous une astuce pour enlever des taches d’huile ou de graisse qui se trouvent sur le grip (mains grasse lors du nettoyage) ?
    merci,yann.

    • Je ne sais pas ce que vous appelez le grip. Mais qu’il s’agisse de la poignée en polymère du Glock ou du manchon en caoutchouc « Handall Grip » de la firme Hogue, la réponse sera la même : vous pouvez aisément nettoyer avec de l’eau et du savon, ou du liquide vaisselle, en utilisant une éponge ou une vieille brosse à dents. Pour autant que je sache, le polymère de la carcasse du Glock résiste au pétrole, à l’essence et quasiment à tous les solvants, il n’y a donc pas de crainte à avoir.

  42. Mr Gillet et Mr Bottreau , merci pour vos vidéo toujours très bien expliqué , c’est un bonheur de les visionnées.

    Cependant , j’ai une question a propos des produits d’entretien : Peu on utiliser de la graisse lithium (blanche ou bleu) de type 3 en 1 pour les pièces en mouvement comme la glissière de culasse a la place de la graisse ARM 4 SM ?

    Ainsi que du ballistol ou armistol pour les pièces internes ?

    Merci

    • Jean conseille les produits qui lui semblent être les meilleurs, les plus durables et les plus efficaces, ceci après une très longue expérience. Les autres produits ne sont pas mauvais pour autant et conviennent très bien pour une utilisation dans des conditions qui ne sont ni extrêmes, ni intensives. Pour ma part, j’ai longtemps utilisé l’huile 3 en 1, que j’ai maintenant remplacé par la WD-40, et je n’ai jamais eu à m’en plaindre. Je pense que l’Armistol est également efficace, l’important étant surtout, à mon avis, d’effectuer un entretien régulier.

  43. J’ai oublié : je voulais vous dire que vos vidéos sont excellents. Donc, je comprends très bien les contraintes de vos reportages. Encore bravo

    • Merci pour vos encouragements. Je m’aperçois tout à coup que vous avez mis ce commentaire relatif au Colt Army 1860 « Old Silver » dans la rubrique consacrée au démontage et nettoyage du Glock 17. C’est dommage, parce que les internautes qui le liront ne vont rien comprendre ! Et moi, je ne suis pas capable de déplacer un commentaire. Mais sans doute y a-t-il encore des améliorations à apporter à notre site pour que la navigation soit plus fluide, les rubriques plus faciles d’accès. Nous allons y travailler…

  44. J’e viens de regardé votre vidéo sur le Colt Army 1860 « Old Silver ». Vous aviez un problème d’amorce qui ne s’éclatait pas durant le tir.
    Ce phénomène n’est pas lié au graissage ou non des cheminées. C’est encore une fois une histoire de pression à l’intérieur des chambres qui est responsable de l’expulsion ou non.
    Vous pouvez avoir des amorces bloqués en utilisant 1 gramme et une balle en 0.454, tandis qu’avec une balle en 0.457, les amorces sont expulsées.
    Le jeu entre le chien la cheminée, le diamètre des cheminées, le diamètre des chambres, diamètre précis du canon, tous ces paramètres sont responsable de ce phénomène.
    Si vous rencontrez des problèmes avec les amorces, vous devez travailler d’abord sur votre chargement, puis sur les cheminées (diamètre & jeux)

    • Merci pour ce partage. C’est sans doute vrai, toutefois j’ai toujours eu, de temps à autre, ce genre de problème avec toutes les armes à percussion. C’était juste un peu plus fréquent avec celle-ci. Très honnêtement, je n’utilise jamais assez longtemps la même arme pour prendre le temps d’examiner et expérimenter sérieusement tous ces paramètres afin de remédier à ces petits problèmes. La plupart du temps, ces armes me sont prêtées. Comme elles ne m’appartiennent pas, je ne vais pas effectuer des transformations…

  45. Tout d’abord bonjour et merci à vous deux pour vos divers vidéos très instructives. Futur acquéreur d’armes de poings, vos précieux conseils m’aideraient énormément. J’envisage l’achat d’un glock 17. Que dois-je faire avant et après chaque séances de tir (entre 50 et 100 cartouches) question petit nettoyage?
    Est ce qu’un désencuivreur est utile? Comment conditionner une arme qui ne sera pas utilisé pendant plusieurs semaines? Et enfin, je compte acheter un 1911 en acier inox et finition inox satiné, quels soins dois-je faire sur la carcasse extérieur?

    • Je pense que vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans les deux vidéos que nous présentons sous le titre : « Démontage, nettoyage et entretien du Glock 17 » (vous pouvez y accéder rapidement en saisissant un de ces mots dans la zone de recherche, située en haut à droite). Dès l’instant qu’elle a été correctement nettoyée et lubrifiée, une arme peut être stockée dans un coffre durant des mois, voire des années, sans aucun risque de corrosion. Extérieurement, la seule précaution à prendre est de l’essuyer avec un chiffon huilé avant de la ranger, de façon à la laisser grasse et non sèche, exempte des empruntes digitales qui sont acides et corrosives. Et surtout, ne jamais la laisser stockée dans un holster en cuir. Le risque de corrosion est diminué si elle est en acier inoxydable, mais cela ne dispense pas pour autant les précautions précitées.

  46. Vous m’avez appris à démonter mon Glock et à l’entretenir, j’utilise votre méthode Mr. Gillet et grâce à vos explications tout devient plus simple. Un grand merci.

  47. Mr Gillet, dans votre première vidéo vous spécifiez qu’une petite vidéo sera réalisée concernant une présentation des différents accessoires disponibles pour le GLOCK, cette vidéo est elle toujours d’actualité ? Concernant le ressort tige guide qui n’est pas d’origine, l’investissement est il vraiment intéressant pour un tireur sportif ?

    • Réponse de Jean Gillet : oui, le kit ressort DPM est un accessoire vraiment utile, encore faut-il vouloir investir 50 euros. Pour le reste, je vous conseille de vous rendre sur le site Glockstore-France (à Aix-en-Provence) où vous trouverez de nombreux accessoires.

      • Merci pour votre réponse et l’info pour Glockstore.
        Les 50 € ce ne serait rien pour l’investissement mais en tenant du prix forfait colis de base et du complément pour l’étranger, cela revient pratiquement au double du prix et ce pour un ressort …d’où l’importance de votre conseil. Merci

        • Je me suis trompé pour le Kit DPM de mon GLOCK Gen 3, le frais de port ne revient pour la Belgique qu’à 12.5 €, je viens juste de le commander chez BGM. Encore mille fois merci pour vos conseils.

          • C’est du sérieux chez BGM, le kit DPM commandé le 11/09 et reçu ce 13/09 au matin en Belgique.
            Mr Gillet, le kit comporte deux ressorts, l’un doré et l’autre argenté, lequel des deux est-il le plus approprié pour le tir, cela dépendrait apparemment du type de munitions ? Merci de votre aide.

          • Réponse de Jean Gillet : désolé de ne pouvoir vous venir en aide, mon kit DPM ne comporte qu’un seul jeu de ressorts, d’ailleurs indémontables puisque prisonniers de la tige-guide. DPM a peut être modifié son système et, dans ce cas, il doit certainement y avoir une notice explicative.

          • Le kit reçu comporte la tige guide avec son ressort indémontable et 2 ressorts démontables externes venant sur la tige de recul mécanique, l’un est argenté (silver) pour des munitions lourdement chargées, je suppose que l’on entend par là, des munitions rechargées, et l’autre ressort doré (gold) pour l’usage de munitions standards, je suppose donc l’usage de munitions manufacturées.
            La notice reçue était « collée », je pensais donc qu’il s’agissait d’un simple carton et je n’avais pas trouver d’instructions. Désolé de vous avoir dérangé.
            Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester mon arme avec ce kit, mais je m’en réjouis déjà.

          • Voilà Mr. Gillet, j’ai testé mon GLOCK avec le kit ressort DPM, je n’ai pas gagné en précision (je suis pas un champion), mais par contre en tir rapide et « double tap » la remise en batterie est stupéfiante, j’ai tracé deux lignes contigües avec 10 cartouches (S&B 124 gr FMJ en vrac boîtes de 250). Un grand merci pour vos conseils, je ne regrette pas l’investissement !