Démontage, nettoyage et entretien du Glock 17

Comment procéder pour entretenir correctement son pistolet ? Quels produits utiliser pour le nettoyage et la lubrification ?
Comment procéder pour entretenir correctement son pistolet ? Quels produits utiliser pour le nettoyage et la lubrification ?

 

VIDEO : démontage sommaire du Glock 17

 

VIDEO : entretien du Glock 17

Ne manquez plus rien de votre passion !

Rechargez et visez juste !

Un e-mail par mois, dans lequel nous réglons la visée sur des essais d’arme de légende, moderne ou ancienne, des guides pratiques et bien plus ! 

Cartouche garantie sans spam ni défaillance de tir !

Partagez votre expérience à la communauté !

Un avis, une question ou encore une expérience particulière ? Dites nous en plus dans l’espace des commentaires ci-dessous !

149 réflexions sur “Démontage, nettoyage et entretien du Glock 17”

  1. Bonsoir Jean
    Merci pour cette vidéo qui est très intéressante.
    J’ai un cz75 sp01 shadow qui a plus de 500 coups, puis je sans danger pour l’arme ou sans l’abimer le nettoyer avec du pétrole désaromatisé ?
    Quelles sont les précautions à prendre svp ?
    Merci d’avance pour votre aide et pour vos vidéos.
    Jluc

    1. Michel Bottreau

      Il n’y a aucun problème avec le Glock 17, le pétrole n’attaque ni l’acier, ni le polymère, alors pourquoi y aurait-il des précautions à prendre avec un CZ-75 qui est tout acier ?

    2. bonjour et pour ce qui est de la fibre optique le pétrole ne risque pas de l’attaquer?

    3. Michel Bottreau

      Sauf erreur de ma part – je n’ai pas la prétention de tout connaître, ni celle de ne jamais faire d’erreur – ce que nous appelons couramment fibre optique est en réalité une simple fibre de verre qui, en raison de sa souplesse, de sa transparence et de sa grande capacité de transmission de la lumière, peut être utilisée dans diverses applications optiques. Qu’elle soit réalisée à partir de verre ou de plastique, cette fibre résiste en principe aux solvants, hydrocarbures, acides, solutions salines, alcools, de même qu’à l’huile et au pétrole. De plus, il doit être assez facile de s’en procurer et de procéder à son remplacement si elle est endommagée.

  2. Antzenberger Michel

    Bonjour,

    Je vois que vous graissez le ressort du percuteur sur le Glock, or dans la notice du glock 17 gen4 (je viens de l’acheter), il est déconseillé justement de graisser cette partie (risque de percussions impromptues ?).
    Il me paraissait logique de de le graisser, du coup je suis perplexe …
    Que faut-il faire dans l’idéal ?

    1. Michel Bottreau

      En ce qui concerne la lubrification d’une arme, ne confondez pas graisser et huiler. Jean a simplement déposé quelques gouttes d’huile de vaseline sur le ressort du percuteur. Il ne faut effectivement pas utiliser de la graisse, qui risque freiner le percuteur et créer un incident de tir.

  3. Bonjour, je possède un glock 17 RTF2. Auriez-vous une astuce pour enlever des taches d’huile ou de graisse qui se trouvent sur le grip (mains grasse lors du nettoyage) ?
    merci,yann.

    1. Michel Bottreau

      Je ne sais pas ce que vous appelez le grip. Mais qu’il s’agisse de la poignée en polymère du Glock ou du manchon en caoutchouc « Handall Grip » de la firme Hogue, la réponse sera la même : vous pouvez aisément nettoyer avec de l’eau et du savon, ou du liquide vaisselle, en utilisant une éponge ou une vieille brosse à dents. Pour autant que je sache, le polymère de la carcasse du Glock résiste au pétrole, à l’essence et quasiment à tous les solvants, il n’y a donc pas de crainte à avoir.

  4. Mr Gillet et Mr Bottreau , merci pour vos vidéo toujours très bien expliqué , c’est un bonheur de les visionnées.

    Cependant , j’ai une question a propos des produits d’entretien : Peu on utiliser de la graisse lithium (blanche ou bleu) de type 3 en 1 pour les pièces en mouvement comme la glissière de culasse a la place de la graisse ARM 4 SM ?

    Ainsi que du ballistol ou armistol pour les pièces internes ?

    Merci

    1. Michel Bottreau

      Jean conseille les produits qui lui semblent être les meilleurs, les plus durables et les plus efficaces, ceci après une très longue expérience. Les autres produits ne sont pas mauvais pour autant et conviennent très bien pour une utilisation dans des conditions qui ne sont ni extrêmes, ni intensives. Pour ma part, j’ai longtemps utilisé l’huile 3 en 1, que j’ai maintenant remplacé par la WD-40, et je n’ai jamais eu à m’en plaindre. Je pense que l’Armistol est également efficace, l’important étant surtout, à mon avis, d’effectuer un entretien régulier.

  5. J’ai oublié : je voulais vous dire que vos vidéos sont excellents. Donc, je comprends très bien les contraintes de vos reportages. Encore bravo

    1. Michel Bottreau

      Merci pour vos encouragements. Je m’aperçois tout à coup que vous avez mis ce commentaire relatif au Colt Army 1860 « Old Silver » dans la rubrique consacrée au démontage et nettoyage du Glock 17. C’est dommage, parce que les internautes qui le liront ne vont rien comprendre ! Et moi, je ne suis pas capable de déplacer un commentaire. Mais sans doute y a-t-il encore des améliorations à apporter à notre site pour que la navigation soit plus fluide, les rubriques plus faciles d’accès. Nous allons y travailler…

  6. J’e viens de regardé votre vidéo sur le Colt Army 1860 « Old Silver ». Vous aviez un problème d’amorce qui ne s’éclatait pas durant le tir.
    Ce phénomène n’est pas lié au graissage ou non des cheminées. C’est encore une fois une histoire de pression à l’intérieur des chambres qui est responsable de l’expulsion ou non.
    Vous pouvez avoir des amorces bloqués en utilisant 1 gramme et une balle en 0.454, tandis qu’avec une balle en 0.457, les amorces sont expulsées.
    Le jeu entre le chien la cheminée, le diamètre des cheminées, le diamètre des chambres, diamètre précis du canon, tous ces paramètres sont responsable de ce phénomène.
    Si vous rencontrez des problèmes avec les amorces, vous devez travailler d’abord sur votre chargement, puis sur les cheminées (diamètre & jeux)

    1. Michel Bottreau

      Merci pour ce partage. C’est sans doute vrai, toutefois j’ai toujours eu, de temps à autre, ce genre de problème avec toutes les armes à percussion. C’était juste un peu plus fréquent avec celle-ci. Très honnêtement, je n’utilise jamais assez longtemps la même arme pour prendre le temps d’examiner et expérimenter sérieusement tous ces paramètres afin de remédier à ces petits problèmes. La plupart du temps, ces armes me sont prêtées. Comme elles ne m’appartiennent pas, je ne vais pas effectuer des transformations…

  7. Tout d’abord bonjour et merci à vous deux pour vos divers vidéos très instructives. Futur acquéreur d’armes de poings, vos précieux conseils m’aideraient énormément. J’envisage l’achat d’un glock 17. Que dois-je faire avant et après chaque séances de tir (entre 50 et 100 cartouches) question petit nettoyage?
    Est ce qu’un désencuivreur est utile? Comment conditionner une arme qui ne sera pas utilisé pendant plusieurs semaines? Et enfin, je compte acheter un 1911 en acier inox et finition inox satiné, quels soins dois-je faire sur la carcasse extérieur?

    1. Michel Bottreau

      Je pense que vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans les deux vidéos que nous présentons sous le titre : « Démontage, nettoyage et entretien du Glock 17 » (vous pouvez y accéder rapidement en saisissant un de ces mots dans la zone de recherche, située en haut à droite). Dès l’instant qu’elle a été correctement nettoyée et lubrifiée, une arme peut être stockée dans un coffre durant des mois, voire des années, sans aucun risque de corrosion. Extérieurement, la seule précaution à prendre est de l’essuyer avec un chiffon huilé avant de la ranger, de façon à la laisser grasse et non sèche, exempte des empruntes digitales qui sont acides et corrosives. Et surtout, ne jamais la laisser stockée dans un holster en cuir. Le risque de corrosion est diminué si elle est en acier inoxydable, mais cela ne dispense pas pour autant les précautions précitées.

  8. Vous m’avez appris à démonter mon Glock et à l’entretenir, j’utilise votre méthode Mr. Gillet et grâce à vos explications tout devient plus simple. Un grand merci.

  9. Mr Gillet, dans votre première vidéo vous spécifiez qu’une petite vidéo sera réalisée concernant une présentation des différents accessoires disponibles pour le GLOCK, cette vidéo est elle toujours d’actualité ? Concernant le ressort tige guide qui n’est pas d’origine, l’investissement est il vraiment intéressant pour un tireur sportif ?

    1. Michel Bottreau

      Réponse de Jean Gillet : oui, le kit ressort DPM est un accessoire vraiment utile, encore faut-il vouloir investir 50 euros. Pour le reste, je vous conseille de vous rendre sur le site Glockstore-France (à Aix-en-Provence) où vous trouverez de nombreux accessoires.

    2. Merci pour votre réponse et l’info pour Glockstore.
      Les 50 € ce ne serait rien pour l’investissement mais en tenant du prix forfait colis de base et du complément pour l’étranger, cela revient pratiquement au double du prix et ce pour un ressort …d’où l’importance de votre conseil. Merci

    3. Je me suis trompé pour le Kit DPM de mon GLOCK Gen 3, le frais de port ne revient pour la Belgique qu’à 12.5 €, je viens juste de le commander chez BGM. Encore mille fois merci pour vos conseils.

    4. C’est du sérieux chez BGM, le kit DPM commandé le 11/09 et reçu ce 13/09 au matin en Belgique.
      Mr Gillet, le kit comporte deux ressorts, l’un doré et l’autre argenté, lequel des deux est-il le plus approprié pour le tir, cela dépendrait apparemment du type de munitions ? Merci de votre aide.

    5. Michel Bottreau

      Réponse de Jean Gillet : désolé de ne pouvoir vous venir en aide, mon kit DPM ne comporte qu’un seul jeu de ressorts, d’ailleurs indémontables puisque prisonniers de la tige-guide. DPM a peut être modifié son système et, dans ce cas, il doit certainement y avoir une notice explicative.

    6. Le kit reçu comporte la tige guide avec son ressort indémontable et 2 ressorts démontables externes venant sur la tige de recul mécanique, l’un est argenté (silver) pour des munitions lourdement chargées, je suppose que l’on entend par là, des munitions rechargées, et l’autre ressort doré (gold) pour l’usage de munitions standards, je suppose donc l’usage de munitions manufacturées.
      La notice reçue était « collée », je pensais donc qu’il s’agissait d’un simple carton et je n’avais pas trouver d’instructions. Désolé de vous avoir dérangé.
      Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester mon arme avec ce kit, mais je m’en réjouis déjà.

    7. Voilà Mr. Gillet, j’ai testé mon GLOCK avec le kit ressort DPM, je n’ai pas gagné en précision (je suis pas un champion), mais par contre en tir rapide et « double tap » la remise en batterie est stupéfiante, j’ai tracé deux lignes contigües avec 10 cartouches (S&B 124 gr FMJ en vrac boîtes de 250). Un grand merci pour vos conseils, je ne regrette pas l’investissement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essai armes icon
Retour en haut