Pistolet d’alarme Kimar PK4 (copie du Beretta PX4 Storm)

Le pistolet d'alarme Kimar PK4 est une copie du Beretta PX4 « Storm ». Il permet le tir des cartouches de calibre 9 mm PAK à blanc, des cartouches Flash, des cartouches lacrymogènes (à gaz CS ou OC), des fusées lumineuses de 15 mm (grâce à l'embout lance-fusée fourni) et des munitions de défense SAPL Self-Gomm, à balle en caoutchouc de calibre 18 mm.

Le pistolet d’alarme Kimar PK4 est une copie du Beretta PX4 « Storm ». Il permet le tir des cartouches de calibre 9 mm PAK à blanc, des cartouches Flash, des cartouches lacrymogènes (à gaz CS ou OC), des fusées lumineuses de 15 mm (grâce à l’embout lance-fusée fourni) et des munitions de défense SAPL Self-Gomm, à balle en caoutchouc de calibre 18 mm.

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

20 commentaires sur “Pistolet d’alarme Kimar PK4 (copie du Beretta PX4 Storm)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour, je voudrais savoir quel holster serait compatible pour cette arme. Merci !

  2. Bonjour,
    je vous félicite tout d’abord pour votre site et la qualité de son contenu et des tests !
    j’ai récemment acheter 2 répliques d’armes alarmes un cz75 kimar et 1 p4 bruni… j’ai utilise des munitions walther 9mm pak et lors des essais j’ai rencontre de nombreux problemes de recul de la culasse ou de mauvais réarmement…. ce défaut est il récurent sur ces modèles? faut il utiliser des munitions a blanc « plus puissante » (si oui lesquels) ou il y a t’il une solution pour améliorer ce recul? merci beaucoup d’avance

    • Comme je l’ai déjà précisé plusieurs fois, les pistolets d’alarme n’ont pas la qualité des armes réelles qu’ils copient, que ce soit au niveau des matériaux de construction ou du soin apporté aux usinages. Ils sont d’ailleurs vendus beaucoup moins chers et ils sont destinés à un usage tout à fait occasionnel. Il est exclus de les utiliser de façon régulière, comme on le ferait avec un pistolet destiné au tir sportif. De plus, les cartouches à blanc n’ont pas non plus la qualité et la régularité des cartouches à balle. Les enrayages sont généralement dus à un gonflement de la douille et je ne vois guère de solution à ce problème.
      J’ai effectué, avec plaisir, des tests de ces armes, mais je n’ai aucune expérience en ce qui concerne leur utilisation, autre que tout à fait exceptionnelle. Je vous conseille de vous rapprocher de l’armurier qui me les avait confiées (l’armurerie Pascal à Paris) où les vendeurs sauront beaucoup mieux que moi vous conseiller au sujet des pistolets et des cartouches les plus fiables.

  3. Bonjour Monsieur,
    J’envisage l’achat d’un pistolet lacrymogène de petite dimension, que je puisse garder discrètement dans ma poche en cas de besoin. De préférence, une copie réaliste de revolver, plutôt qu’un machin en plastique qui ressemble à un pistolet à eau. Pourriez-vous me conseiller un modèle? Merci d’avance,
    Cordialement.

    • Je ne suis pas un spécialiste de ce genre de matériel, contrairement aux armuriers. Notre partenaire, l’armurerie Pascal, pourra très utilement vous renseigner, contactez le de ma part :

      Armurerie Pascal, 166 boulevard Mortier, 75020 Paris, tél. : 01 40 30 23 95, M° Porte des Lilas, site : http://www.armurerie-pascal.com

  4. Bonjour Jean
    Voici ma question … serait-il possible tirer de balles à blanc avec un vrai pistolet genre beretta 92 FS ? merci de votre réponse . Cordialement

    • Oui, bien sûr. L’armée utilise des cartouches à blanc pour certains exercices. Si cela n’a pas changé, celles de calibre 9 mm Parabellum avaient extérieurement la forme d’une cartouche munie d’un projectile, mais elles avaient un culot très court, en aluminium, et un corps en matière plastique de couleur blanche, presque translucide, avec une pointe prédécoupée en croix pour s’ouvrir et laisser passer les gaz au moment du tir.

  5. Bonjour Jean

    Suite à cette essai, j’ai acheté depuis plusieurs mois le PK4 que ‘ai seulement utilisé il y à 3 jours . En l’utilisant pour la première fois je me suis rendu compte que même en activant la sécurité ambidextre j’ai actionné volontairement le chien puis actionné la détente , le coup est parti en bloquant la culasse. Donc actuellement en mettant sur la sécurité, cela empêche juste d’actionner la culasse. Qu’en pensez vous i a t’il un défaut. bonne journée

    • La question s’adresse à Jean, mais je sais qu’il n’y répondra pas parce qu’il ne s’intéresse absolument pas aux pistolets d’alarme ou à billes. Il pense d’ailleurs que ces modèles n’ont pas leur place sur notre site et me me reproche régulièrement de perdre mon temps et mon savoir à les tester…
      De toutes façons, si ce pistolet ne fonctionne pas correctement, la solution est simple : retour chez l’armurier…

  6. y a-t-il possibilité d’adapter un silencieux sur le Kimar PK 4 ? Merci

    • Nous vous avons déjà répondu, mais je vois que vous êtes tenace…
      La firme Umarex est à ma connaissance la seule à proposer ce genre d’accessoire.
      Un accessoire parfaitement inutile d’ailleurs, sauf pour le fun ou une éventuelle utilisation pour le cinéma. Parce que, comme son nom l’indique, le seul intérêt d’un pistolet d’alarme est justement de faire du bruit…

  7. existe-t-il un silencieux adapté à ce genre de pistolet ? J’ai acheté un Kimar PK4 par internet et ai oublié de leur demander . D »avance merci pour votre réponse .

    • Nous ne sommes absolument pas spécialistes des silencieux destinés aux pistolets d’alarme. Vous devriez plutôt poser cette question aux armuriers.

  8. Bonjour, je reviens à vous aujourd’hui pour vous poser une question.
    Est ce qu’il vaut mieux retirer la réduction vissée dans le canon, ou pas, pour tirer des balles caoutchouc Self Gomm.
    Serait il possible de faire un essai et de donner les différences de puissance/précision à la suite de cet essai.
    Merci, cordialement.
    (vos videos sont vraiment bien faites.)

    • Non, retirer la réduction vissée dans le canon aurait pour effet de réduire les pressions avec, pour conséquence, une diminution de la puissance de la balle en caoutchouc.

  9. Bonjour, je suis amateur d’arme de defense et d’apres mon experience avec ce kimar pk4, je pense qu’il y a un defaut au niveau du chargeur. En effet, apres la reception de 2 kimar pk4, le premier avait les cartouches qui coinçaient entre le chariot et la chambre au moment du chargement. aucune munition ne passait. La deuxieme les munition defender pak 9mm passe, mais pas les valtro (GEM). Ces cartouches ont une tête plus carrée et moins arrondie.
    Apres etude du probleme, je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoups trop de jeu au niveau du chargeur. (surtout sur la premiere.)
    Donc je pense que ce probleme pourrait etre revu par le fabriquant.
    J’ai solutionné le probleme en ajoutant 1.5 mm sur le cran qui bloque le chargeur en place. Ce qui limite le jeu et surtout remonte les cartouches plus pret du canon, a l’endroit ou la cartouche va rebondir pour rentrer dans le canon. Apres cette modif, plus de probleme.
    Par contre c’est une copie vraiment realiste legere et tres precise (a ma surprise) au self gomme à 7 metres.
    Et d’apres vos videos, en faisant un petit calcul elle developerai environ 36 joules avec balle self gomme, donc je dirai plutot efficace.
    si vous pouviez me confirmer, bien cordialement.
    Stef54

    • Au sujet du tir des balles en caoutchouc Self-Gomm dans les pistolets d’alarme, vous trouverez un peu plus de précisions et quelques chiffres dans la vidéo : « Pistolets et revolvers d’alarme : tests complémentaires et balles en caoutchouc ».