Pistolets et revolvers d’alarme : tests complémentaires & tir des balles en caoutchouc

Suite à nos différentes présentations de pistolets d'alarme tirant des cartouches à blanc, voici quelques tests complémentaires : - Quel est le meilleur choix pour tirer les balles caoutchouc Self-Gomm ? - Peut-on crever des ballons avec les cartouches à blanc ? - le tir d'une cartouche lacrymogène dans un revolver arrose-t-il aussi le tireur ?

Suite à nos différentes présentations de pistolets d’alarme tirant des cartouches à blanc, voici quelques tests complémentaires :
– Quel est le meilleur choix pour tirer les balles caoutchouc Self-Gomm ?
– Peut-on crever des ballons avec les cartouches à blanc ?
– le tir d’une cartouche lacrymogène dans un revolver arrose-t-il aussi le tireur ?

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

35 commentaires sur “Pistolets et revolvers d’alarme : tests complémentaires & tir des balles en caoutchouc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour
    Peut-on tirer des balles caoutchouc avec un lanceur sur pistolet à blanc chargé de balles au poivre ?

    • C’est un cas de figure que je n’ai pas testé. A priori, je ne vois pas de raison pour que ça ne marche pas, mais je ne suis pas certain que ce soit très efficace. En tout cas votre idée est intéressante.

  2. Bonjour suite a mon achat de mon kimar 92 j ai des soucis avec mon chargeur je ne peur mettre que 4 ou 6 balle après beaucoup trop dure a charger avez vous une solution a cela
    Cordialement

    • Désolé mais la seule solution que je puisse vous suggérer est de reporter cette arme chez l’armurier qui vous l’a vendue : c’est son métier de la réparer ou de faire jouer la garantie…

  3. Bonjour,

    Tout d’abord je souhaite vous remercier pour toutes les videos que vous avez effectuer pour les pistolets alarme ou défense, car nous avons pas tous les permis nécessaires à l’acquisition d’armes d’autre type.

    Depuis le temps que j’effectue plusieurs comparatif sur plusieurs site, je vous avouerai que j’aurai préféré acheté un fusils à pompe avec des munition en caoutchouc pour la défense du domicile mais la loi ne le permet pas (sans permis de chasse ou balle trap).
    Il nous reste donc les pistolets alarme (sans certificat médical) ou GC et flash ball (avec certificat médical)
    J’ai vraiment tout regarder et d’après les videos il parait plus intéressant d’acheter un LADY K avec un adaptateur self gomm qu’un GC 27.

    Ce n’est que mon avis.

  4. Bonjour,
    J’ai acheté des balles caoutchouc adaptées pour embouts de 20mm et je trouve qu’elles forcent énormément pour les rentrer dans l’embout. Alors j’ai pensé réutiliser les balles caoutchouc de 18mm que j’ai récupérées après tir avec le GC27 (vu le prix) et là elles rentrent sans problème. Il y a un peu d’espace, je craignais qu’il y ait beaucoup de déperdition en puissance, vu le diamètres plus petit, mais ça fonctionne aussi très bien, en bourrant un peu avec du papier, sur une cible en tout cas, jusqu’à 8 mètres. Peut être moins de précisions.

  5. Après avoir lu vos avis, j’ai essayé deux armes d’alarme et de défense, donc très différentes : le pistolet de défense GC27 et le pistolet d’alarme Lady K. Ma préférence va au pistolet d’alarme Lady K que je trouve plus polyvalent. Avec adaptateur, il permet un tir de loisir sur cible, agréable, assez précis et suffisamment puissant jusqu’à 10-12 mètres, avec une forte détonation. Prévoir un caisson derrière la cible pour récuper les gommes qui peuvent être réutilisées sans problème. Les balles sont en caoutchouc très dur, donc plus perforantes. Il peut éventuellement servir d’arme de défense. Le GC 27 n’est pas vraiment fait pour du tir de loisir, la cartouche mini gomme cogne dite d’entrainement projette une balle caoutchouc d’environ 18mm, mais en caoutchouc plus mou, (j’imagine que c’est voulu) sans grande précision, elle traverse une épaisseurs de carton à 5m mais guère plus. La chevrotine est plus puissante, je pense qu’elle est conçue pour stopper un agresseur à courte distance. Merci encore pour vos avis.

  6. bonjour, j’ai suivi les vidéos, je voudrais acheter un pistolet lady K avec adaptateur selfgomme pour Kimar, avec un pas de 10X1,5 mais certains sites de vente parlent pour cet adaptateur de balles en caoutchouc de 18mm et d’autres de 20mm ? hormis le Reck King Cobra qui utilise des balles en gomme de 18,5, y a-t-il les deux diamètres ou qu’en est-il du vrai diamètre pour les adaptateur self gomme ? Merci.

    • Je ne connais pour ma part que les balles en caoutchouc self-gomm de 18 mm de diamètre. Je suppose que le 20 mm correspond à une approximation abusive, mais je vous conseille quand même de bien vérifier chez votre armurier avant d’en faire l’achat.

      • Merci de m’avoir confirmé. Je pense aussi qu’à part le Reck king cobra, il n’y a qu’une dimension de balles pour self gomme que certains appellent 18 ou 20mm.

  7. bonjour , que pensez vous du revolver soft gomm luxe embout self gomm 10 5 coups) quelle efficacité envers un intru à 4-5 mètres et t’il efficace vu la taille de la munition ou carrement nul , si nul que me conseillez vous comme arme de défense à munition à plusieurs coups , merci me répondre au plus vite (désolé des fautes)
    ps: pas de flash ball car trop puissant et trop de dégats quand on touche une personne
    réponse rapide avec le nom d’une arme que vous conseiller avec vidéo car j’arrive pas a trouver une vidéo du revolver soft gomm luxe embout self gomm 10 5 coups , car je travaille sur villa de luxe , beaucoup de problème , mais le GC 27 luxe est très bien mais 1 coup seulment donc sa pose un gros probleme

  8. Bonjour,

    concernant les pistolets à blanc avec embout lance balles caoutchouc, par exemple le Kimar 92 auto, j aimerais savoir, quelle est le poids d une balle caoutchouc et à combien de joules celle ci est propulsée ?

    merci

    • Les balles en caoutchouc Self-Gomm (18 mm de diamètre) pèsent 73 grains (4,73 g).
      Dans le pistolet Kimar PK4 (copie du Beretta Px4 Storm), la vitesse de sortie de bouche est de 120 m/s, ce qui donne une énergie cinétique de 34 joules.

  9. bonjour,
    quel est le principe de projection de gaz CZ d’une cartouche 9mm ,le gaz est il enveloppé d’un gel ??
    merci

    • Pour autant que je sache, le produit lacrymogène contenu dans les cartouches à gaz destinées aux pistolets et revolvers d’alarme et de défense, que ce soit du gaz CS ou OC, est sous forme de poudre. Cette poudre n’est pas volatile à la température ambiante, mais elle se disperse en un nuage de gaz quand elle est chauffée et propulsée par la flamme de la cartouche.

  10. Bonjour, j’ai récemment achetés une réplique du glock 17 de bruni ainsi que la réplique du Walter PPK intitulé « Lady K ». J’ai pu voir que dans ce test les balles lacrimos on été testées avec un revolver afin de voir si le tireur était en sécurité du point de vue des retours de gaz. Ma question est avez vous testé toutes les armes présentées ? Si oui, est ce que le glock et le Lady K étaient sécurisés ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Les revolvers présentaient un éventuel risque de fuite à la jonction entre le barillet et le canon, ce qui n’est bien sûr pas le cas des pistolets. Avec l’un ou l’autre, il n’y a aucun souci pour l’utilisateur, tant qu’il ne tire pas une cartouche à gaz dans un lieu confiné.

  11. Bonjour, je voulais simplement savoir si il y a un risque ou un danger quelconque lorsque l’on tire à blanc sur quelqu’un avec un pistolet d’alarme? Y a t’il une distance à respecter pour éviter le risque?

    • Oui, il y a effectivement un danger qu’il convient de ne pas sous-estimer.
      Sauf erreur de ma part, les consignes de sécurité imposent aux militaires une distance minimum de cinq mètres lors des tirs à blanc au fusil, pour éviter tout risque de brûlure ou de blessure causée par les projections éventuelles de débris de tir.
      En ce qui concerne les pistolets et revolvers d’alarme de petit calibre, il convient à mon avis de ne jamais tirer à moins de deux mètres du visage d’une tierce personne, en raison de la flamme à la bouche et des projections diverses (gaz brûlants et grains de poudre imbrûlés, notamment). Et si cette personne ne porte pas de lunettes lui permettant de se protéger les yeux, je pense qu’il est prudent de multiplier par deux ou trois cette distance de sécurité.
      Ne pas négliger non plus les risques auditifs liés au bruit de la détonation, surtout dans un lieu clos.

  12. Bonjour, je viens d’acquerir un zoraki 906, et il me semble qu’il soit compatible avec le lanceur self gomm. Etant donné la taille très courte du canon (un des plus court si je ne m’abuse), cette arme ne serait elle pas la mieux adaptée pour ce type de projectile a la place du lady k ?

    • Aucune idée, n’ayant pas eu l’occasion de tester, ni même de prendre en main ce pistolet d’alarme Zoraki M906.

  13. Bonjour,
    Merci pour vos essais toujours d’une précision méticuleuse.
    Une information reste introuvable sur le web et dans vos essais.
    Pour un bon comparatif des armes d’alarme Self Gomm et des armes SAPL Gomm Cogne.
    Vous nous donnez par exemple, vitesse de sortie d’un Lady K 140m/s diamètre de balle 20mm
    Vitesse GC27 tir à cartouche bille 17mm 108m/s.
    Cela peut-il dire que le Lady k 9mm est plus puissante en joules (env. 48 Joules) que le GC 27 cal.12, 1.2g de poudre (30 Joules).
    Si la densité des balles caoutchouc est identique, pourriez-vous confirmer.
    Il me semble en regardant les vidéos que le recul est plus important sur le GC 27 + gomm cogne 17mm.
    Dans vos calculs vous ne comptez pas pour les Gomm Cogne le poids de la bourre qui n’est pas négligeable et assez destructrice.

    • Ces balles en caoutchouc ont un diamètre et un poids quasiment équivalents, c’est donc effectivement la vitesse de sortie de bouche qui fait la différence.

      SAPL GC 27 : balle Gomm-cogne diamètre 18,5 mm / poids 4,75g – 109 m/s = 2,9 kgm (29 joules).

      Kimar Lady K : balle Self-gomm diamètre 18 mm / poids 4,73 g – 144 m/s = 5,0 kgm (49 joules).

      Mais ce qui compte le plus, à mon avis, est la quantité de mouvement et elle reste quand même assez faible, avec respectivement 0,52 et 0,68 kgm.

      • Merci pour votre réponse très rapide et complète.

        Je ne suis pas un spécialiste, le manque de quantité de mouvement dépend de quel facteurs, et a t on des moyens de comparaison avec des calibres plus efficaces.

        • Disons, pour faire simple, que le calcul de l’énergie cinétique, qui privilégie la vitesse (elle est au carré), est bien adapté au domaine cynégétique. Le calcul de la quantité de mouvement convient à mon avis mieux pour rendre compte d’un choc sans pénétration comme, par exemple, le fait de basculer une quille de bowling ou une lourde silhouette métallique.

          • Je traduirais donc quantité de mouvement, par « puissance d’arrêt ? », permettant la mise hors de combat.
            Il faudrait inventer un lanceur de projectiles de poids et de dimensions plus imposants recouvert de caoutchouc
            Plus de poids pour plus d’effet d’arrêt , (transformant la vitesse en poids), plus gros pour éviter tous dangers et une meilleure répartition de l’effort, le caoutchouc comme pour protéger d’un habit épais.
            C’est en fait l’habitude des formes d’armes de tir de combat faites pour tuer qui limite l’imagination, peut-être. Et que les armes « non létales » restent dangereuses comme les actualités semblent le démontrer.
            Un lanceur de balles de tennis, reste à inventer, pas assez viril, ni psychologiquement dissuasif peut être. il faut profiter pour innover, pour créer de nouvelles raisons d’achat, de remplacement de matériel, et d’un nouvel effet vendeur.
            Record de lancer de balle de tennis 170km/h soit 47m/s
            Balle de tennis : 56 grammes, 5,7 cm de diamètre
            à 50m/s soit 180km/h cela fait 70 joules, environ la puissance des chevrotines d’un GC27.
            Une telle arme échapperait à la législation et pourrait être commercialisé dans le domaine sportif !
            De plus les balles sont en vente libre !
            Je vais vite déposer un brevet, je vous prends comme associé, si vous pensez que l’idée est bonne.

          • Désolé, mais le tir de projectiles similaires aux balles de tennis a déjà été inventé. L’arme s’appelle le « Flash-ball » :

            http://www.essai-armes.fr/2013/07/29/pistolet-defense-flash-ball-compact/

            Mais il faut surtout bien comprendre que le corps humain est une mécanique à la fois extrêmement complexe et très diversifiée, à tel point qu’une arme capable de neutraliser un être humain sans aucun risque de le tuer est une pure utopie. Il y a un monde, au niveau de la résistance physique, entre un rugbyman, une femme, un vieillard et un enfant. Sans compter, entre autre, sur les effets de l’alcool et de la drogue, qui rendent les individus insensibles à la peur, à la douleur et à toute forme de raisonnement.

            C’est à peu près la même chose pour définir la cartouche capable de tuer du premier coup n’importe quel gros animal. Cela fait longtemps que les chasseurs cherchent le calibre idéal sans vraiment le trouver et doivent se contenter de compromis…

          • Internet signale 263km/h de vitesse de service par l’australien Samuel Groth (150 joules).
            Si une telle arme équipe les CRS, il faudra interdire les raquettes aux manifestants !.

  14. je voudrai acheter un pistolet à grenaille sil;vous plait apeler moi au ———- OU ———- MERCI!

    • Votre commentaire appelle deux remarques :
      Tout d’abord, nous ne sommes pas marchands ni commerçants. Nous faisons simplement un travail de journalisme, en effectuant des bancs d’essais qui sont ensuite publiés dans la presse spécialisée. Bien que nous soyons en partenariat avec les armuriers et importateurs qui nous prêtent les armes que nous testons, notre travail s’effectue en parfaite indépendance et ce n’est pas vers nous que vous devez vous tourner si vous voulez acheter une arme.
      Ensuite, pour ce qui est des pistolets à grenaille, ce type d’arme de défense a totalement disparu du marché après avoir été classé en 4ème catégorie par deux décrets successifs : le n° 93-17 du 6 janvier 1993, qui concernait les armes d’alarme à grenaille à percussion annulaire et le n° 95-589 du 6 mai 1995, relatif aux armes d’alarme à grenaille à percussion centrale. Ces décrets étaient justifiés par le fait qu’à très courte distance ces armes non létales pouvaient entraîner des blessures au visage et se révéler dangereuses pour les yeux.

      • +1 Bonjour et bravo pour vos tests ils m’ont bien aidé, moi même possédant une de ces armes.
        Encore merci.
        J’aimerais tant vous voir refaire des tests avec les nouvelles cartouches sorties gen selli** & bell**