Pistolet Glock 17 avec silencieux RDS « Vortex » / calibre 9 mm Parabellum

La firme française RDS Industrie propose, sous le nom générique de Vortex, toute une gamme de modérateurs de son destinés aux armes de poing et aux armes d’épaule. S’ils diffèrent parfois très peu au niveau de leur apparence, chacun des modèles proposés a été spécifiquement étudié pour offrir le maximum d’efficacité avec l’arme à laquelle il est destiné.

C’est ainsi que le Vortex PA-9, dédié aux pistolets semi-automatiques de calibre 9 mm Parabellum, intègre un amplificateur d’inertie permettant d’assurer à l’arme un cycle de fonctionnement normal lors du tir des cartouches subsoniques, moins puissantes que les munitions standard.

Le pistolet semi-automatique Glock 17, équipé d'un modérateur de son « Vortex » fabriqué par la firme française RDS. Les silencieux Vortex se démarquent notamment par le fait qu'ils ne nécessitent absolument aucun entretien et qu'ils permettent le fonctionnement, non seulement des armes semi-automatiques comme le pistolet Glock, mais encore des armes automatiques (pistolets mitrailleurs) employées par les militaires.

Le pistolet semi-automatique Glock 17, équipé d’un modérateur de son « Vortex » fabriqué par la firme française RDS. Les silencieux Vortex se démarquent notamment par le fait qu’ils ne nécessitent absolument aucun entretien et qu’ils permettent le fonctionnement, non seulement des armes semi-automatiques comme le pistolet Glock, mais encore des armes automatiques (pistolets mitrailleurs) employées par les militaires.

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

38 commentaires sur “Pistolet Glock 17 avec silencieux RDS « Vortex » / calibre 9 mm Parabellum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. vingt minutes de recherches..
    Tout n’est pas mauvais, mais pour ma part, je suis vacciné de RDS, on ne m’y reprendra pas non plus….

  2. Firme RDS ? Non toute petite entreprise… passez votre chemin, ce n est pas sérieux. Matériel de mauvaise facture.

    • Suite à ce commentaire, j’ai fait quelques recherches sur Internet pour voir les différents avis des utilisateurs au sujet des silencieux Vortex de la firme RDS INDUSTRIE. Je remarque qu’ils sont dans leur grande majorité élogieux. Je ne sais pas pour quelles raisons cet utilisateur émet de telles critiques, mais force est de constater qu’il semble être un cas bien isolé…

  3. Bonjour Monsieur Bottreau,

    Je m’interroge quant à la prise de visée sur le Glock. Que ce soit sur mon airsoft ou sur le Glock réel de mon moniteur de tir, je rencontre le même problème.

    Si j’aligne parfaitement le sommet du guidon avec le sommet de la hausse, le point blanc du guidon apparaît tronqué.

    Alors que si je fais apparaître clairement le point blanc du guidon dans le creux blanc de la hausse, le sommet noir du guidon dépasse celui de la hausse.

    Etant donné qu’à 25 mètres, les petits écarts d’angles de visée donnent des marges d’impacts considérables, pour laquelle de ces deux méthodes de visée le Glock a-t-il été conçu ?

    Personnellement je pencherais plutôt pour la seconde, le Glock étant au départ une arme d’intervention, où c’est la rapidité de la prise de visée qui s’impose et non la précision absolue comme sur une arme de match.

    Cordialement

  4. Bonjour

    et encore un grand merci pour la qualité de vos essais et de vos conseils….BRAVO…!!!

    J’ai un Glock 17 gen4 et un modérateur Vortex identique à celui utilisé dans votre essai.

    Toutes les munitions commerciales que j’ai essayé ne permettent pas de faire reculer la culasse…
    Sellier&Bellot 124gr fmj
    Sellier&Bellot 140g fmj
    American Eagle ( federal ) 124gr fmj

    Cela fonctionne avec certaines munitions rechargées…
    Le vendeur de l’armurerie me conseille de démonter le silencieux pour retirer 2 ou 3 « coupelles » qui se trouvent à l’intérieur .
    Cela devrait permettre de faciliter le réarmement de la culasse….

    Qu’en pensez vous ?

    Le silencieux Vortex peut-il être démonté facilement pour réaliser cette opération ?

    Merci pour votre aide

    • Sauf erreur de ma part, le silencieux Vortex n’est pas démontable. Quant à savoir si retirer des chicanes est la bonne solution, très honnêtement je n’en sais rien. Mais j’ai quelques doutes.
      Je vous conseille de vous adresser à un spėcialiste : Herlé Kaigre, patron de la firme RDS INDUSTRIE qui fabrique les modérateurs de son Vortex (site : http://www.rdsindustrie.com ; email: rdsindustrie@gmail.com).

      • merci beaucoup pour votre retour rapide….Il parait donc plus judicieux de travailler sur les rechargements avec les indications que vous avez déjà apporté dans votre vidéo
        encore 1000 merci pour votre aide

  5. Bonjour Michel,

    c’est mon premier commentaire sur ce site, j’en profite donc pour vous féliciter tous deux pour la qualité de vos videos, et vous remercier pour le temps que vous y consacrez. Comme pour beaucoup de tireurs sportifs, elles ont largement contribué à mon apprentissage et à ma motivation.
    Une question concernant le présent essai. Pourriez-vous SVP nous préciser quelles munitions subsoniques manufacturées (marque et modèle) vous aviez employées dans la première partie de la video ? Celles qui ne donnaient pas du tout satisfaction. Envisageant une plate forme équivalente, j’aimerais en effet déjà les écarter des munitions à tester. En effet je ne pratique pas (encore …) le rechargement.
    Par avance merci.

    • Nous avons pourtant bien précisé, en sous-titrage, la marque et le type de la munition utilisée au début de ce banc d’essai :
      « Men 147 grains FMJ-FN – 340 m/s ».
      L’efficacité médiocre du silencieux avec cette munition subsonique s’explique par le fait qu’elle n’est pas véritablement subsonique quand elle est tirée dans le Glock 17, puisque nous avons mesuré sa vitesse moyenne à 340 m/s.

      • Ah oui effectivement, désolé. Je ne connaissais pas cette marque (qui doit être moins « grand public » que les Magtech, S&B, Geco et autres) et n’avais donc pas fait attention à cette mention.
        De plus je remarque en lisant les autres commentaires que vous aviez déjà répondu à cette question précédemment… Double mea culpa. La prochaine fois je tâcherai de tout lire et visionner correctement avant de vous solliciter à nouveau :)

  6. je désire m’inscrire dans un club de tir très prochainement et ensuite m’acheter une arme personnelle ; laquelle me préconisez-vous ? poids, confort de maniement, efficacité, précision, …. Merci .

    • Je vais faire la même réponse qu’à tous ceux qui me posent ce genre de question : c’est pour vous permettre de faire votre choix en pleine connaissance de cause que nous effectuons régulièrement des bancs d’essai d’armes, dont les résultats sont intégralement publiés dans la presse spécialisée (les vidéos ne sont qu’un support supplémentaire, destiné à promouvoir les parutions). Toutes les armes ont des points forts et des points faibles. Le choix dépend des goûts et des besoins de chacun, sans oublier les contraintes pécuniaires. Nous ne pouvons, ni ne souhaitons, effectuer ce choix à votre place.

  7. le ZAMAK est il plus fiable que l’acier en armes d’alarme ?

  8. qu’y a t’il à l’interieur d’un silencieux pour armes d’alarme ?
    un silencieux pour arme d’alarme peut-il l’endommager?

    • Désolé, mais je n’ai aucune expérience de ce genre de matériel. Il doit y avoir à peu près les mêmes éléments, permettant aux gaz de se détendre, avec cependant une contrainte en moins, puisqu’il n’y a pas de projectile. Quant aux risques éventuels que ce type de matériel pourrait générer, je pense qu’ils ont dû être pris en compte par les fabricants…

  9. monsieur bonjour question pour Michel j’ai un glock 17 pistolet d’alarme je cherche un silencieux qui pourrait allez dessu et moi j’utilise des balle a blanc exemple si je veux utilisé des balle pour la défense pas des balle a blanc des balle qui neutraliserait de suite l’agresseur les quelle devrais je utilisé ? ? ?

    • Deux choses :
      En ce qui concerne la « neutralisation de l’adversaire », les pistolets d’alarme sont conçus pour tirer des balles à blanc, donc uniquement pour impressionner ou donner l’alarme, comme d’ailleurs l’indique leur nom. Ils peuvent également tirer des cartouches à gaz lacrymogène, mais parler de neutralisation reste quand même assez optimiste.
      En ce qui concerne l’utilisation d’un silencieux, la firme Umarex commercialise effectivement un silencieux destiné aux pistolets d’alarme. Ceci dans un but essentiellement ludique, parce que je vois mal l’intérêt qu’il pourrait y avoir à donner l’alarme… de façon silencieuse !

    • Quelle est l’intérêt d’utiliser un silencieux avec des balles à blanc ?

  10. Bonjour,

    serait munitions comme 9mm Magtech 147 grains FMJ subsonique travaux bonne comme dans la vidéo?

    Merci pour le grand test vidéo

    Cordialement,

    -Lorentz

    • Je ne peux rien affirmer concernant des munitions que nous n’avons pas testées. Pour que le silencieux soit efficace et permette à l’arme de fonctionner correctement, il faut que la munition soit réellement subsonique. Ce n’était pas le cas des cartouches manufacturées par MEN que nous avons essayées au début de la vidéo. En revanche, toutes les munitions rechargées que nous avons testées, dont aucune balle ne dépasse jamais la vitesse du son en sortie de bouche, donnaient entière satisfaction.

  11. Bonjour,

    En 9mm parabellum j’ai essayé un rechargement de 0,17 gramme de Ba10 avec une ogive RN FMJ de 158 grains, puis de 140 grains, toutes deux au diamètre de .356 dans un Glock 17 gen4 mais dans les deux cas le réarmement ne se fait pas.

    J’ai été obligé de monter la charge jusqu’à 0,23 gramme de Ba10 pour que l’arme cycle normalement, mais le projectile n’est alors plus subsonique.

    Je pense devoir opter pour un changement du ressort afin d’obtenir un rechargement subsonique permettant un cycle normal.

    Cordialement,

    • Je suis un peu étonné que vos munitions dépassent la vitesse du son avec 0,23 g de Ba10. Rappelons que cette dernière se situe aux environs de 330-340 m/s (elle varie en fonction de l’altitude et de la température).

      • Bonjour,

        Pour une munition de 9mm parabellum la longueur totale (douille + ogive en place) est de 29,69mm (vérifiée au palmer pour chaque munition). L’espace à l’intérieur de la douille qui accueille la poudre est donc d’autant plus limité que le volume (et donc la masse) de l’ogive augmente.

        Je suppose que la Ba10 se retrouve compactée lors de mise en place de l’ogive, ce qui augmente la pression lors de la mise à feu et donc la vitesse du projectile.

        Il est également possible que le diamètre des ogives « lourdes » (plus longues que les ogives classiques de 115 ou 124 grains) contribuent à une meilleure étanchéité des gaz dans l’ame du canon polygonal lors du départ de coup ce qui augmente de la pression et par conséquent la vitesse.

        Ma supposition est que le ressort d’origine du Glock gen4 (même s’il est fortement « inspiré » par le ressort DPM utilisé dans le test) est moins progressif que le ressort unique des précédentes générations: Soit la quantité de mouvement calculée par le concepteur (masse x vitesse du projectile, à priori de 124 grains) est atteinte et le ressort se comprime normalement pour assurer le cycle de l’arme, soit la quantité de mouvement n’est pas suffisante et le cycle ne se fait pas, ou mal.

        Or la quantité de mouvement (masse exprimée en kg x vitesse exprimée en mètre par secondes) d’une ogive de 9mm parabellum est davantage affectée par la vitesse que par la masse.

        Je suppose que même l’emploi d’une ogive « lourde » de 158 grains en .356 tirée à une vitesse subsonique ne permet pas de produire une quantité de mouvement suffisante pour faire plier le ressort d’origine du Glock 17 gen4, d’où mon hypothèse consistant à changer ce ressort au profit de l’un des précédentes générations (un ressort unique).

        Cordialement,

        • « Je suppose que la Ba10 se retrouve compactée lors de mise en place de l’ogive » : non, ça c’est impossible ! Contrairement aux poudres lentes comme la Sp2, la Ba10 s’emploie uniquement avec de faibles charges qui n’occupent que très peu de place dans la douille. C’est d’ailleurs le risque que présente cette poudre : qu’un utilisateur étourdi mette une double charge…

      • Blablabla blabla
        Un glock ou beretta ou cz ou autre utilisent une même munition avec toutes des cartouches identiques que soit religion winshester . La dose de poudre et conçu
        pour renvoyer la culasse en arrière de manière à éjecté la douille et ensuite faire monter une cartouche dans la chambre réduire la quantité de poudre c’est aller tout droit vers l’incident de tir un silencieux choisissez le 45 acp le meilleur pistolet et le heckle – koch tactical 45

  12. bonjour,
    j’ai vu votre vidéo que j’ai apprécié.
    Petit question chez RDS il existe :
    le silencieux carabine Vortex – 8 au prix de 380 euros se qui est raisonnable
    que vous avez utilisé dans la vidéo je pense…?
    mais aussi le Réducteur de son Vortex PA-9 pour la modique somme de 580 euros.
    connaissez vous la différence ?
    Merci d’avance.

    • On peut effectivement constater, en se rendant sur le site de la firme RDS, qu’il y a une bonne douzaine de modèles répertoriés, même si certains diffèrent très peu en apparence et sont proposés au même prix :

      http://www.rdsindustrie.com/index.php/component/virtuemart/silencieux?Itemid=470

      Nous n’avons pas testé, ni comparé, ces différents modèles. Mais je pense que vous pouvez faire confiance au professionnalisme de cette firme. S’ils proposent autant de variantes, c’est parce qu’ils ont effectué une série de tests avec chaque arme afin de déterminer, chaque fois, quelles caractéristiques devait avoir le modérateur de son afin d’offrir la meilleure efficacité.

      C’est le modèle PA-9 qui nous avait été confié pour que nous le testions avec le Glock 17. Ce modèle, conçu pour les pistolets semi-automatiques de calibre 9 mm Parabellum, diffère du Vortex-8 destiné aux carabines à répétition du fait qu’il intègre un amplificateur d’inertie permettant d’assurer à l’arme un cycle de fonctionnement normal.

      Le site RDS présente également une page TECHNIQUE très instructive, que ceux qui se sont étonnés de voir que nous n’utilisons pas un sonomètre pour mesurer l’efficacité des silencieux auraient intérêt à lire :

      http://www.rdsindustrie.com/faq/techniques/

  13. Pour un glock 9 mn rds ont ma parler de resultat different au niveaux des fabriquant ?!

    • Je dois avouer ne pas comprendre la question. Glock est un fabricant, RDS Industrie aussi, à quels autres fabricants faites-vous allusion ?

  14. Bonjour ,
    Je viens de regarder votre vidéo sur U-Tube 10 fois , et je suis content de votre explication Façon pédagogique .
    J’aimerai savoir si vous pouvez m’aider a trouver du munition subsonique en 9 mm ( trés silencieuse ) comme dans cette vidéo .
    Merci

    • Les munitions les plus efficaces – tant au niveau de la fiabilité de fonctionnement que de la précision en cible – que nous avons testées étaient les cartouches rechargées qui nous avaient été fournies avec le silencieux Vortex par Herlé Kaigre, la patron de RDS Industrie. Sa recette de rechargement est donnée dans la vidéo : balle de 140 grains FMJ poussée par une charge de 0,17 g de Ba10.