Pistolet à air comprimé et CO2 Röhm « Twinmaster Top » / calibre 4,5 mm Diabolo

Le pistolet «Twinmaster», produit par la firme allemande Röhm, est un modèle étonnamment polyvalent qui, à partir d’une base unique, peut être décliné en différentes versions, à air comprimé ou CO2, à répétition ou au coup par coup. Il doit son extrême polyvalence à quatre éléments essentiels : sa platine sélective, qui fonctionne en simple et en double action ; son alimentation, grâce à un barillet à 8 coups pouvant être instantanément remplacé par une culasse pivotante ; son système de propulsion, assuré par un réservoir d’air comprimé vissé sous le canon, pouvant céder sa place à un boîtier réceptacle pour une capsule de gaz carbonique ; le mode de fixation de sa poignée, par une simple vis, qui permet d’installer une poignée standard ou une poignée match.

Le pistolet-revolver à air comprimé modèle Twinmaster Top, de la firme allemande Röhm, est alimenté par un réservoir d'air pré-comprimé lui assurant une autonomie d'environ 200 coups. C'est un modèle polyvalent, à simple et double action, culasse à un coup interchangeable avec un barillet à huit coups, qui tire les plombs de 4,5 mm de type Diabolo.

Le pistolet-revolver à air comprimé modèle Twinmaster Top, de la firme allemande Röhm, est alimenté par un réservoir d’air pré-comprimé lui assurant une autonomie d’environ 200 coups. C’est un modèle polyvalent, à simple et double action, culasse à un coup interchangeable avec un barillet à huit coups, qui tire les plombs de 4,5 mm de type Diabolo.

Dans sa version «Top», le Twinmaster est doté d’une poignée anatomique avec repose-paume réglable et propulse les projectiles grâce à un réservoir d’air comprimé. On notera la cible-test livrée avec le pistolet, dont les cinq impacts ne font qu’un seul trou légèrement ovalisé à la distance de 10 mètres.

Dans sa version «Top», le Twinmaster est doté d’une poignée anatomique avec repose-paume réglable et propulse les projectiles grâce à un réservoir d’air comprimé. On notera la cible-test livrée avec le pistolet, dont les cinq impacts ne font qu’un seul trou légèrement ovalisé à la distance de 10 mètres.

Le banc d’essai du pistolet Röhm Twinmaster a été publié sur 3 pages ½ dans le magazine Cibles n°383 (février 2002)

Le banc d’essai du pistolet Röhm Twinmaster a été publié sur 3 pages ½
dans le magazine Cibles n°383 (février 2002)

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

3 commentaires sur “Pistolet à air comprimé et CO2 Röhm « Twinmaster Top » / calibre 4,5 mm Diabolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonsoir,
    Je possède un Rohm Twinmaster CO2 que j’ai équipé d’un point rouge Burris (cher mais très bien). En tir posé (je suis un tireur du dimanche) et avec les mêmes plombs que vous avez utilisé (H&N final match) j’ai un bon groupement sans flyer. J’obtiens un excellent groupement en utilisant des plombs Unifrance TRIéS (j’en rejette en moyenne un sur deux). Le tri est très facile à faire : tous les plombs qui rentrent dans le barillet sans forcer et avec un tout petit peu de jeu sont rejetés.
    Un « défaut » de l’arme tout de même la puissance annoncée (7,5 joules) n’est vraisemblablement pas au rendez-vous (je n’ai rien pour mesurer la vitesse en sortie de bouche, mais une capsule de CO2 qui tire environ 100 à 110 plombs….) (ce que vous avez noté en mesurant la vitesse).
    Merci pour vos vidéos. A quand des essais avec des révolvers 9mm ?
    Cordialement
    Emmanuel

    • Vous trouverez les vitesses mesurées à la bouche avec diverses marques de diabolos dans mon banc d’essai du pistolet Röhm «Twinmaster», publié dans le magazine Cibles n° 383 en février 2002. Les vitesses sont les mêmes, que ce soit en version à air comprimé ou à CO2 (c’est un modèle polyvalent), et l’énergie à la bouche ne dépasse effectivement pas 3 ou 4 joules.

      • Merci pour votre réponse.
        Lorsque je parlais de 9mm c’est bien sur de révolvers à cartouches (le 9mm n’existe pas encore en air comprimé enfin à ma connaissance). Jai bien vu votre vidéo sur les termes techniques (je sais enfin à quoi correspond le ‘décooking’) mais je continuerai à écrire révolver avec un accent aigu quitte à passer pour un amateur (que je suis).
        Très cordialement
        E.C.