Fusil à répétition Winchester modèle 1887 / calibre 12/70

Les nouveautés, dans le domaine des copies modernes des armes à feu de l’Ouest américain, sont impatiemment attendues par les amateurs dans le monde entier. Annoncé plusieurs fois aux Etats-Unis sans qu’aucune suite ne soit donnée, le fusil Winchester modèle 1887 s’est fait longtemps attendre et ce sont finalement les Chinois qui les premiers ont relevé le défi.

Nous avions effectué le banc d’essai de la réplique Norconia durant l’été 2006, pour le magazine « Action Armes & Tir », mais c’est en avril 2013 que nous avons réalisé une vidéo, à l’occasion cette fois du banc d’essai de la réplique distribuée par la maison française Azur Armes.

Comparée à la réplique Norinco, la réplique Azur Armes reçoit des bois mieux veinés et bénéficie d’une finition plus soignée.

Comparée à la réplique Norconia, la réplique Azur Armes reçoit des bois mieux veinés et bénéficie d’une finition plus soignée.

Dénommée modèle 87 W « COWBOY series », la réplique du shotgun Winchester modèle 1887 que nous avons testée au cours de l’été 2006 pour le magazine « Action Armes & Tir » avait été réalisée par la firme chinoise Norinco (China North Industries Corporation), en association avec l'importateur allemand Frankonia, d'où l'apparition d'une nouvelle dénomination commerciale : Norconia.

Dénommée modèle 87 W « COWBOY series », la réplique du shotgun Winchester modèle 1887 que nous avons testée au cours de l’été 2006 pour le magazine « Action Armes & Tir » avait été réalisée par la firme chinoise Norinco (China North Industries Corporation), en association avec l’importateur allemand Frankonia, d’où l’apparition d’une nouvelle dénomination commerciale : Norconia.

Ce shotgun est un fusil de chasse à répétition par levier de sous-garde créé par John Moses Browning en 1887 pour la firme américaine Winchester. Banc d'essai de sa réplique, en calibre 12/70, distribuée par la maison française Azur Armes.

Courte, maniable, rapide et précise, la réplique Norconia du fusil Winchester modèle 1887 se révèle très plaisante à utiliser.

Le banc d’essai de la réplique du fusil Winchester modèle 1887 réalisée par Norinco a été publié sur 7 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°302 (octobre 2006)

Le banc d’essai de la réplique Norconia du fusil Winchester modèle 1887 a été publié sur 7 pages
dans le magazine Action Armes & Tir n°302 (octobre 2006)

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

37 commentaires sur “Fusil à répétition Winchester modèle 1887 / calibre 12/70

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. En fait il existe bien une sécurité hormis celle du marteau (chien ) , si arme chargée ne pas refermer complètement le lever action même si la cartouche est chambrée , il n’y aura jamais de percussion –

    • Si vous lisez tous les commentaires qui ont été laissés au sujet de ce fusil, vous verrez que la même remarque a déjà été faite et que j’ai répondu ceci : Il n’y a pas de levier, ni de poussoir de sûreté et la manœuvre que vous décrivez ne peut être véritablement considérée comme une sécurité. Mais on peut évidemment s’en contenter…

  2. Bonjour,

    Une question de législation, où tout le monde s’empêtre.
    Si je voulais donner un look « Terminator 2 » à ma Winchester 1887, combien devra mesurer mon arme au minimum et combien devra mesurer mon canon au minimum?
    En gros quel est la législation sur les armes de chasse sciées?
    Sur les forums en général on y lit que trop d’avis différents.

    Merci d’avance.

    Patrick.

  3. Bonjour,

    Je viens de rentrer un original 1887 en calibre 10. Pouvez-vous me renseigner où puis-je acheter des cartouches poudre noire.

    Merci

    Cordialement

    • Je pense que vous aurez beaucoup de mal, en France, à trouver dans le commerce des cartouches de chasse de calibre 10 chargées à la poudre noire. Il est déjà très difficile d’en trouver en calibre 12, qui est pourtant de loin le plus courant. Je sais que l’armurerie Poirson à Saint Etienne (www.poirsonarmurerie.fr) en diffuse pour les calibres 16 et 12. Voyez éventuellement avec eux s’ils ont la possibilité d’en produire en calibre 10.

  4. Bonjour je suis jeune chasseur et je voudrais savoir si le 1887 est autoriser a la chasse car j aime bien le look de se fusil

  5. Re bonjour à tous !
    Après re lécture (tardive) de mon com, il semblerait que je me sois un peu mélangé les pinceaux entre deux tests présentés par Michel et Jean.
    En parlant du boitier en « ergal », je faisais référence au MP155.
    Je vous prie de bien vouloir excuser cette méprise.
    Donc, qu’en ai t’il de la fiabilité du 1887 à long voir très long terme ?
    Encore merci et à bientôt.

    • En ce qui nous concerne, les bancs d’essai que nous effectuons et au cours desquels nous tirons tout au plus quelques centaines de cartouches ne nous permettent absolument pas de porter un jugement sur la fiabilité à long terme d’une arme.

      • Merci pour votre réponse aussi rapide.
        Je visionne vos présentations depuis peu et celles ci m’ont beaucoup aidé. Notamment sur le Remington 1858 à poudre noire, que je démonte et remonte aujourd’hui les yeux fermé ! Ou presque…
        cette diversité de test et d’infos dans le domaine des armes à prix abordable est vraiment très agréable.
        Et avec votre ami Jean, vous respirez la sympathie.
        Je vous souhaite une bonne continuation.
        Amicalement
        Sebastien

  6. Amis tireurs, bien le bonjour !
    Un grand merci une nouvelle foie à Michel et Jean pour leurs présentations objective.
    Etant un obsédé de la fiabilité à long terme, les propriétaires de cette arme pourraient-ils me donner leurs expériences à ce sujet car le boitier en « ergal » me fait un peu peur.
    Bonne continuations à tous et j’espere à bientôt.

    PS : Dans un registre différent, j’aime aussi beaucoup la marlin 336ss. J’ai entendu dire que la qualité de se fabriquant était en baisse depuis quelques années. Un expert pourrait-il m’eclairer ?
    Part avance, merci.

  7. Bonjour Mr Bottreau,

    Je possède un 1887, qui fonctionne très très bien.
    J’aimerai tester de la chevrotine , du 9 grains en particulier.

    J’ai donc fait une commande de shotshells Remington 12/70, 9 grains 33.5 gr. Seulement lorsque j’ai reçu les cartouches en ouvrant la boite il y avait une note d’avertissement indiquant qu’il ne fallait pas l’utiliser dans des canons ayant une chambre plus petite que 76mm…. Du coup évidemment je ne les ai pas tiré.

    Mais je ne comprends pas, c’est indiqué 12/70 sur la boite même, et dedans il y a cette note d’avertissement… Quel risque j’ai en utilisant ces cartouches dans mon 1887? Un armurier m’a dit qu’il n’y avait pas de soucis mais j’aimerai votre avis.

    Cordialement.

    • Je n’ai pas réponse à tout et je ne sais ni comment, ni pourquoi, une telle note d’avertissement a pu se retrouver dans une boîte de cartouches étiquetées comme étant de calibre 12/70.
      Il est cependant facile de vérifier les caractéristiques réelles d’une cartouche de chasse de calibre 12. Du fait qu’elles sont généralement serties en étoile, ces cartouches sont beaucoup plus courtes tant que leur douille n’a pas été dépliée. La longueur totale des cartouches de 12/70 est d’environ 59 mm avant le tir et 69 mm après le tir, tandis que les cartouches de 12/76 mesurent environ 64 mm avant le tir et 76 mm après le tir. Si les cartouches que vous avez reçues correspondent bien aux caractéristiques d’une 12/70, je ne vois pas pourquoi vous ne pourriez pas les tirer dans votre arme.

  8. Juste pour vous dire que c’est grâce à la qualité de votre vidéo que je viens de recevoir mon azur en 61cm chokes interchangeables, ceci étant je fus pendant plusieurs années indécis concernant l’achat et vous m’avez convaincu, je viens de le recevoir et j’avoue qu’il est magnifique, grand merci à votre professionnalisme

    Cdlt

  9. bj j’aurais une petites question svp dans une winchester 12/70 authentique de 1887 peut ont y mettre des munitions dite modernes sans risque
    a lors actuel je n’est jamais osé je n’ai utiliser que des ancienne en carton donc
    pouvez- vous me renseigner svp

    • Le fait que la douille soit en carton ou en plastique n’est pas déterminant. Ce qui l’est, en revanche, est le type de poudre contenu dans la cartouche. Les Winchester modèle 1887 d’époque étaient conçues pour tirer des munitions à poudre noire. Elles n’étaient pas assez solides pour résister au tir des munitions à poudre sans fumée (poudre pyroxylée). C’est pourquoi la firme Winchester a modifié le modèle 1887 en 1901, en le renforçant pour qu’il puisse tirer les cartouches modernes, mais ce modèle renforcé a été chambré uniquement en calibre 10 (Winchester n’a pas voulu produire le modèle 1887/1901 en calibre 12, de façon à ne pas concurrencer son modèle 1897 à pompe).

      • Bonsoir M. Bottreau,
        Dans votre vidéo vous parlez d’un prix inférieur à 400€, j’ai regardé aujourd’hui et il est à 629€ qu’est ce qui explique une hausse aussi importante en si peu de temps ? (je parle du modèle Azur)
        Bien cordialement.

        • Je note à chaque fois le prix de l’arme que je teste, prix relevé chez l’armurier qui me la confie.

          Ainsi, dans le banc d’essai que nous avons publié dans Action Armes & Tir n° 302, en octobre 2006, j’avais noté que le fusil 87 W Cowboys series, réplique du shotgun Winchester modèle 1887 fabriqué par Norinco et importé par SIDAM était vendu 600 € à l’armurerie Matiex.

          Le modèle Azur Armes à magasin court (5 coups), qui m’a été confié en avril 2013 par l’armurerie Pascal, était affiché très exactement à 448 € (je viens de vérifier), ce qui était effectivement un prix extrêmement intéressant comparé au modèle à magasin long (7 coups) qu’ils vendaient déjà à l’époque, si mes souvenirs sont bons, plus de 600 €. La question serait donc plutôt de savoir pourquoi il y avait une telle différence de prix entre deux modèles très peu différents et seul Azur Armes serait capable de vous répondre. Je suppose pour ma part qu’ils ont fait, à l’époque, une promotion sur le modèle à magasin court, peut être parce qu’il se vendait moins bien et qu’ils ont voulu écouler leur stock…

  10. Bonjour

    On trouve de + en + de fusils à répétition manuelle (principalement à pompe) avec un canon rayé. Est-ce pour contourner la loi afin de classer ce genre d’arme dans une autre catégorie que ce procédé est apparu ? Quand est-il de la précision (comparé à une arme à canon lisse comme dans votre vidéo) ? Les plombs ne vont-ils pas abîmer rapidement les rayures du canon ?

    Merci

    • Dans un premier temps, nous n’avons pas souhaité réaliser de banc d’essai des fusils à pompe à canon rayé parce que, justement, nous pensions qu’il s’agissait d’une faille dans la législation et qu’il valait mieux ne pas trop attirer l’attention sur ce type de matériel. Il semble finalement que cette possibilité d’acquisition soit entérinée, si tant est qu’on puisse être sûr de quoi que ce soit en la matière.
      Nous effectuerons donc bientôt, vraisemblablement, un banc d’essai de ce type de fusil.
      Qu’en est-il de la précision, comparée à celle d’un fusil à canon lisse ? Nous avions déjà testé par le passé des modèles à canon rayé en calibre 12 et nous en avions conclu qu’ils étaient nettement moins précis en cible. Ceci parce que la majorité des balles, par exemple les Brenneke, était conçue pour le tir dans un canon lisse.
      Les choses sont sans doute différentes aujourd’hui, parce que sont apparues sur le marché de nouvelles cartouches à balle de calibre 12 qui sont en principe beaucoup mieux adaptées au tir dans un canon rayé.
      En ce qui concerne le tir des cartouches à grenaille, le canon rayé disperse très fortement la gerbe. Il n’est donc pas adapté au tir à moyenne ou grande distance. En revanche, aucun risque d’usure des rayures par les petites billes en plomb.

      • Bonjour Monsieur Bottreau.
        J’avais une question à vous poser. La précision de tir de balles slugs a t elle une grande différence entre un canon rayé et un canon lisse.
        Cordialement

        • Ce sont généralement les slugs, terme qui désigne plus spécifiquement les balles d’origine américaine, qui se montrent les plus précises dans un canon rayé. Mais elles ne sont pas pour autant, à mon avis, plus précises dans un canon rayé que dans un canon lisse. Il est toutefois difficile de faire des comparaisons véritablement rigoureuses, les résultats étant très variables d’une arme à une autre, d’une longueur de canon à une autre, d’un type de munition à un autre…

  11. Bonjour et merci pour vos vidéos
    J’ai téléphoner a azur arme et il mon confirmer que tout leurs fusil 1887 était du notre norinco !
    Alors qui et écrit un peut partout que les fusil azur son différant des fusil norinco !

    • Votre commentaire m’ayant intrigué, j’ai moi-même téléphoné à Christian Chaulet, le patron de la maison AZUR ARMES et ce dernier m’a de nouveau assuré que les répliques Azur Armes n’étaient pas fabriquées par Norinco et il a démenti avoir tenu de tels propos.

      Ceci étant dit, le modèle fabriqué par Norinco, dont nous avions effectué le banc d’essai en 2006 (publié dans Action Armes & Tir n°302, octobre 2006), nous avait donné entièrement satisfaction. Les incidents de tir rencontrés par les utilisateurs sont essentiellement des problèmes d’éjection dû au fait qu’il ont tiré une cartouche un peu trop longue ou un peu trop chargée : ne perdons pas de vue qu’il s’agit de la copie conforme d’un modèle sorti en 1887, quand les cartouches étaient plus courtes et chargées à la poudre noire…

      • Merci pour votre reponse jˋai telephoner au 0493200575 après je ne sais pas qui j’ai eu ?
        Mais quand j’ai demander pour acheter un exemplaire il m’on dit qu’il revendait uniquement du norinco pour le 1887 .
        Nous parlons bien de http://www.azurarmes.fr ?

        • De toutes façons, ça n’a pas à mes yeux une très grande importance. D’une part parce que, à l’heure actuelle, entre les rachats, les conglomérats, les décentralisations et les sous-traitances, il n’est plus guère possible de savoir réellement qui produit quoi. Ensuite parce que les marques les plus réputées n’hésitent pas à signer des produits bas de gamme et, qu’à contrario, des fabrications exotiques se révèlent parfois être de bonne qualité. Je pense par exemple que les Chinois sont capables, dans tous les domaines, du meilleur comme du pire : tout dépend ce qu’on leur a exactement demandé et le prix qu’on a bien voulu y mettre…

  12. Bonjour,

    juste pour donner mon retour d’expérience sur cette arme. 1er commande : elle fonctionnais très mal, l’éjection était catastrophique et le levier très dur ! (j’ai été obligé de la ramener à l’armurier) résultat : pas moyen de l’améliorer ! Donc changement , j’en ai reçu une autre quelques semaines … mois après … et là ! super !! éjection parfaite , levier souple . Très sympa à utiliser !! avec 12/67 et 12/70 et si possible culot assez long = éjection encore plus rapide. (donc je pense qu’il peut y avoir des modèles avec des défauts… surtout ne pas hésiter à la faire changer par son armurier !)

    Petite question : de débutant que je suis. Pour tirer des brennekes dans cette arme (je n’est jamais fait) il faut laisser le chok full ou ne rien mettre ?? Merci

    Erreur : je voulais dire : Laisser le 1/4 ou ne rien mettre (et non le full… étant le plus serré je suppose qu’il ne faut surtout pas mettre celui ci) ….
    Merci de m’éclairer ! cordialement

    • Merci pour ce retour d’expérience intéressant. C’est bien la preuve qu’il ne faut pas hésiter à faire jouer la garantie (ce qui sous-entend qu’il est préférable d’acheter chez un armurier ayant pignon sur rue, plutôt qu’une simple boutique virtuelle).
      Concernant le tir des Brenneke, il peut être effectué même avec un fusil à canon full choke mais, quand il y a des chokes interchangeables, il est en théorie préférable d’utiliser celui qui est le moins serré (le lisse, si possible, sinon le 1/4).
      Avec les chokes interchangeables :
      – En aucun cas vous ne devez tirer sans avoir installé de choke (vous ruineriez le pas de vis).
      – Vérifiez toujours avant le tir que le choke, quel qu’il soit, est bien vissé à fond.

      • En effet, j’ai été très content d’avoir affaire à une personne physique (bon armurier), car si je l’avais achetée sur le web… je l’aurais surement eu dans l’os…

        OK pour le choke, merci beaucoup de votre réponse et réactivité !

        bien cordialement

  13. Bonjour Michel

    Est il possible sur le Win 1887 de chambré un cylindre réducteur pour tiré au petit calibre 22lr ou autre et ainsi pouvoir s’entrainer au tir de loisir car je ne suis pas chasseur n’y adepte du ball trap.
    Aussi ya t’il des stands de tir ou on peux faire du tir sur cibles avec ce type d’armes à feu ?
    Merci à vous
    Cordialement.

    • Il existait autrefois des tubes réducteurs réputés pour être de bonne qualité, fabriqués par la firme allemande Lothar Walter, mais je ne sais pas s’ils sont toujours commercialisés. Je sais en revanche qu’on peut trouver des fausses cartouches de chasse en calibre 12 permettant de tirer une petite cartouche de calibre .22 Long Rifle, mais ce système ne doit guère offrir de précision. Il doit plutôt s’adresser à des chasseurs qui veulent donner, à bout portant, le coup de grâce à un animal blessé. Je ne vois pas trop pour ma part l’intérêt de détourner une arme de son calibre et de sa destination, mais chacun est libre de faire ce qui lui plaît (tant qu’il ne compromet pas la sécurité des autres)…

  14. j’ai un azur mod 1887 et je très
    content, mai vous dite sur le reportage vous dit
    qu’il n y a aucune sécurité mai il y a une
    en déclenchent le levier de sont enclave
    sans le baisser

    • Il n’y a pas de levier, ni de poussoir de sûreté et la manœuvre que vous décrivez ne peut être véritablement considérée comme une sécurité. Mais on peut évidemment s’en contenter…

  15. Je suis assez intéressé par ce modèle. Si j’ai bien compris, le seul hic c’est que si on manipule le levier de sous garde pour engager une cartouche on est obligé de tirer…? Y a t il moyen de ne pas tirer?

    • En fait, ce fusil n’est pas différent de la grande majorité des carabines à levier de sous garde, seuls les modèles de fabrication récente disposant d’un poussoir de sûreté. Cela ne change rien en ce qui concerne l’utilisation. Une fois que l’on a chambré une cartouche, ou bien on la tire, ou bien on rouvre la culasse pour l’extraire. On peut également retenir le chien pour l’amener au cran de sécurité sans percuter (ce qui demande quand même un peu d’habitude), mais ce n’est qu’une mesure transitoire. La meilleure sécurité sur ce type d’arme est de ne pas chambrer de cartouche tant qu’on n’est pas face aux cibles…

  16. Je prévoie d’exercer le ball–trap très bientôt, particulièrement impressionné j’ai été par la Winchester calibre 12 que je vais m’offrir car j’en suis amoureux. Esthétique, qualité,efficacité,que faire de plus ? Bien cordialement