Le Paris Western Show 2013

Pour sa douzième édition, le « Paris Western Show », qui s’est déroulé les 21 et 22 septembre 2013, avait de nouveau élu domicile au TNV (Tir National de Versailles), stand prestigieux qui l’avait déjà accueilli de 2004 à 2009, ainsi qu’en 2011.
Pour être tout à fait honnête avec vous, je dirai que cette cuvée n’a pas été la meilleure, une partie non négligeable des exposants, de même qu’une bonne partie des visiteurs ayant fait défaut. La météo n’étant pas en cause, il faut plutôt en rechercher les raisons au niveau d’une annonce tardive, d’une publicité insuffisante, sans oublier quand même la morosité de cette rentrée, due à une crise économique (et politique) dont on ne voit pas la fin…

Le « Paris Western Show », c'est avant tout, chaque année, un campement « Old West » et le rassemblement de passionnés en costume d'époque. Et aussi, bien sûr, une grande bourse d'exposition et de vente, spécialisée dans les armes américaines de la conquête de l'Ouest, où de superbes et rares modèles américains anciens côtoient des répliques modernes, aptes au tir, de ces armes historiques. Sans oublier tous les vêtements, accessoires, couteaux et sellerie afférents à cette épopée du Far West...

Le « Paris Western Show », c’est avant tout, chaque année, un campement « Old West » et le rassemblement de passionnés en costume d’époque. Et aussi, bien sûr, une grande bourse d’exposition et de vente, spécialisée dans les armes américaines de la conquête de l’Ouest, où de superbes et rares modèles américains anciens côtoient des répliques modernes, aptes au tir, de ces armes historiques. Sans oublier tous les vêtements, accessoires, couteaux et sellerie afférents à cette épopée du Far West…

Le « Paris Western Show » offre à tous ses visiteurs l'opportunité d'une petite promenade, qui constitue un voyage dans le temps. Cette année, le traditionnel « Stage Coach » (diligence) de l'U.S. Mail Express avait été remplacé par un « Buckboard », un modèle d'époque superbement restauré et conduit par Daniel Hubert. Le buckboard, c'est une calèche constituée d'un simple plateau muni d'une banquette et tracté par un unique cheval, que l'on voit dans tous les bons westerns, généralement pendant la (courte) scène d'amour, ou à la fin, quand le héros part avec sa belle...

Le « Paris Western Show » offre à tous ses visiteurs l’opportunité d’une petite promenade, qui constitue un voyage dans le temps. Cette année, le traditionnel « Stage Coach » (diligence) de l’U.S. Mail Express avait été remplacé par un « Buckboard », un modèle d’époque superbement restauré et conduit par Daniel Hubert. Le buckboard, c’est une calèche constituée d’un simple plateau muni d’une banquette et tracté par un unique cheval, que l’on voit dans tous les bons westerns, généralement pendant la (courte) scène d’amour, ou à la fin, quand le héros part avec sa belle…

Le « Paris Western Show », c'est aussi une animation musicale assurée par un traditionnel groupe de Country. Cette année, les musiciens de la formation « Les Westerners » étaient quatre : Silas (Jean-Pierre Izabelle - chant, guitare), Jack (Jacques Rouablé - banjo, dobro), Fred (Frédéric Hamel - mandoline) et Le Trappeur (Dominique Naudin - basse).

Le « Paris Western Show », c’est aussi une animation musicale assurée par un traditionnel groupe de Country. Cette année, les musiciens de la formation « Les Westerners » étaient quatre : Silas (Jean-Pierre Izabelle – chant, guitare), Jack (Jacques Rouablé – banjo, dobro), Fred (Frédéric Hamel – mandoline) et Le Trappeur (Dominique Naudin – basse).

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

Partenaire

-5% de réduction chez notre partenaire: Armurerie Pascal
Bénéficiez de 5% de remise sur votre commande avec le code promotion : PASCAL5 (Offre valable jusqu'au 18 décembre 2016.)

0 commentaires sur “Le Paris Western Show 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *