Revolver Webley Mark IV « R.A.F. 22 Special » / calibre .22 Long Rifle

Nous avons eu l’opportunité et le privilège d’effectuer un court essai de ce modèle anglais « RAF .22 Special » de calibre .22 Long Rifle, fabriqué à Stonehaven en 1934 sur la base du revolver Webley Mk IV de calibre .38 pour permettre l’initiation et l’entraînement des cadets de la Royal Air Force. Une arme de collection semi-réglementaire insolite et certainement fort peu courante, superbement conservée dans son état d’origine…

Le revolver Webley Mark IV « RAF 22 Special », entouré de quelques accessoires d’époque : un insigne de casquette en métal de la RAF, un holster en web de la RAF (couleur gris bleu) pour Webley ou Enfield de calibre .38 daté de 1943 et un patch en tissu brodé de la RAFP (Royal Air Force Police).

Le revolver Webley Mark IV « RAF .22 Special », entouré de quelques accessoires d’époque : un insigne de casquette en métal de la RAF, un holster en web de la RAF (couleur gris bleu) pour Webley ou Enfield de calibre .38 daté de 1943 et un patch en tissu brodé de la RAFP (Royal Air Force Police).

Le côté gauche du canon porte le marquage « R.A.F. 22 Special », ainsi que les habituels poinçons du banc d’épreuve de Birmingham : « BV » couronné pour Birmingham View, indiquant le passage de l’arme à l’inspection ; « BP » couronné pour Black Powder, indiquant son aptitude à tirer les cartouches chargées à la poudre noire ; « NP » couronné pour Nitro Proof, certifiant qu’il peut aussi accepter les cartouches chargées à la poudre sans fumée.

Le côté gauche du canon porte le marquage « R.A.F. 22 Special », ainsi que les habituels poinçons du banc d’épreuve de Birmingham : « BV » couronné pour Birmingham View, indiquant le passage de l’arme à l’inspection ; « BP » couronné pour Birmingham Proof, indiquant son passage définitif au banc d’épreuve ; « NP » couronné pour Nitro Proof, certifiant que cette arme peut tirer les cartouches chargées à la poudre sans fumée.

Le banc d’essai du revolver Webley Mark IV « RAF Special » a été publié sur 5 pages dans le magazine Cibles n°530 (mai 2014)

Le banc d’essai du revolver Webley Mark IV « RAF Special » a été publié sur 5 pages
dans le magazine Cibles n°530 (mai 2014)

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

9 commentaires sur “Revolver Webley Mark IV « R.A.F. 22 Special » / calibre .22 Long Rifle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Buenos días, soy de Uruguay y tengo un Webley IV 22 Long Rifle, hay un interesado que me lo quiere comprar pero no tengo idea de su valor, agradecería que me asesoraran, desde ya muchas gracias, saludos!

    • No tengo idea del valor que puede tener esta arma, ya que no puede ser adquirida libremente por un coleccionista francés y no sé nada sobre la legislación de armas en vosotros país.

  2. Bonjour,

    Il me semble qu’il y a une coquille au sujet des poinçons, BP ne signifie pas Black Powder mais Birmingham Proof, c’est en fait le poinçon d’épreuve. Les armes à poudre noire du Mk I au Mk IV en 455, ne possèdent simplement pas le poinçon NP car elles ne sont effectivement pas éprouvées pour la poudre sans fumée.

    Cordialement

    • Vous avez raison, je viens de vérifier sur un ouvrage anglais qui indique effectivement : « Crown over BP » (Birmingham Definite Barrel Passing Proof); « Crown over BV » (Birmingham Barrel Inspection after Proof); « Crown over NP » (Birmingham Nitro Proof). Je vais rectifier la légende de la photo et je vous remercie pour votre contribution.

  3. Bonjour Monsieur

    Je viens de vous voir a l’instant ou comme d’habitude c’est un véritable plaisir de vous regarder .
    Comme le monsieur (‘Thomas);je vais me mettre a la recherche d’un Webley MARK 4 en cal 455 sans trop me presser.
    Merci encore pour vos vidéos.
    Dominique.
    ps:vive le rouge…………

    • Je vois que mes vidéos donnent des envies aux collectionneurs ! Il faut bien reconnaître que la famille des Webley est vaste et que ces revolvers sont intéressants. Je pense faire un jour une vidéo sur le Mark VI de la Grande Guerre, particulièrement remarquable parce qu’il pouvait utiliser un Speed-loader et une baïonnette, mais qui est hélas toujours soumis à autorisation…

  4. Bonjour M Bottreau, à la suite de votre vidéo je me pose certaines questions que vous pourrez peut-être résoudre:
    Où a on selon vous le plus de chance de touver ce type d’arme (revolver webley qu’importe le calibre)?
    A quel prix peut-on trouver ce type de revolver ?

    • Je pense qu’un tel revolver, transformé par une armurerie militaire en calibre 22, est quasiment introuvable, je n’en avais encore jamais vu en trente années de collection. En revanche, on doit pouvoir trouver un Webley Mark IV en calibre .455 sans trop de difficulté. Il est en revanche difficile de donner un ordre de prix, parce c’est en fonction de l’état de conservation… et du marchand !