Revolver Ruger « LCR » / Calibre .22 Magnum

Les petites armes de poche, qui correspondent à la notion de Backup – terme qui fait référence à l’arme secondaire portée par un policier pour lui permettre de sauvegarder sa vie lorsque son arme principale est enrayée ou à court de munitions – rencontrent actuellement un très grand succès aux Etats-Unis. Ce regain d’intérêt est notamment dû à la possibilité, offerte aux citoyens américains par de nombreux états, d’obtenir un permis de port d’arme dissimulée (CWP pour Concealed Weapons Permit ou CCP pour Conceal Carry Permit) afin d’assurer eux-mêmes leur sécurité.
Nous avons testé deux modèles, récemment apparus sur le marché, qui répondent à cette définition de « l’arme de la dernière chance »…

Le Ruger LCR (Lightweight Compact Revolver) est un revolver de poche, de type Snubnose hammerless, particulièrement léger en raison de sa construction composite faisant appel à l’aluminium (pour la cage de barillet) et au polymère (pour la carcasse). Il dispose d’un canon de deux pouces et d’un barillet à six coups chambré en calibre .22 Magnum.

Le revolver Ruger LCR, accompagné d’un holster de stand en cuir (La Sellerie du Thymerais) et d’une boîte de cartouches « MAXI MAG » de calibre .22 Magnum manufacturées par la firme américaine CCI.

Le revolver Ruger LCR, accompagné d’un holster de stand en cuir (La Sellerie du Thymerais) et d’une boîte de cartouches « MAXI MAG » de calibre .22 Magnum manufacturées par la firme américaine CCI.

 

Première partie : tests statiques

Deuxième partie : tests dynamiques

Le banc d’essai du revolver Ruger LCR en calibre .22 Magnum a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°356 (mars-avril 2014)

Le banc d’essai du revolver Ruger LCR en calibre .22 Magnum a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°356 (mars-avril 2014)

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

24 commentaires sur “Revolver Ruger « LCR » / Calibre .22 Magnum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. je suis amoureux du ruger 22/45 us..Es-t’il en 22 magnum.Est-il disponible en France ? Merci de votre réponse, continuez.Cordialement

  2. bonjour Michel
    jolis petit revolver ce ruger, petit mais costaud . Comme vous l’avez dit précédemment les snubnoses ont beaucoup de succès aux states ,pour le port caché mais aussi par ce qu’ils symbolisent toute une époque les années 60-70 avec ses séries tv tel que Manix, canon ,les rues de San Francisco, ect ,ou ce type d’arme était utilisé en abondance, principalement le mod 36 S&W « chief » 2″ , le colt 2 « détective
    Je viens d’ailleurs d’acquérir un modèle assez rare de ce type le S&W 36-6 target 3″ qui a été fabriqué à 615 exemplaire en 1989 élégante petite arme en cal 38sp qui était destinée au tir sur cible avec réglage micrométrique , canon 3  » pour améliorer la « précision » !! et poignée hogue » monogrip » d’origine .J’aurais aimer vous le faire essayer mais cela me paraît difficilement réalisable !! je vous souhaite dors et déjà de bonnes fêtes de fin d’année ainsi qu’ aux amis tireurs qui fréquentent votre site génial et j’espère que l’année 2015 sera jalonnée de nombreux essais d’armes en tout genre et vous apportera à vous deux beaucoup de satisfaction
    amitiés et respect
    Fuch tireur belge

  3. Et un grand bravo pour toutes ces vidéos tout très bien présenter et vraiment bien commenter .

  4. Bonsoirc’était pour savoir si bientôt vous allez essayerle kel-tec pmr 30 en 22 magnum

  5. Je souhaiterai vous dire que c’est continuellement une joie de visiter votre site

  6. Bonsoir,
    merci pour vos vidéos, très instructives.
    Je ne vois pas cette arme en vente sur le site de votre partenaire, pouvez vous me dire où on peut se la procurer ?

    merci bien,
    cordialement.

    • C’est pourtant bien l’armurerie Pascal à Paris qui m’a confié ce revolver Ruger LCR. Je pense qu’ils ne le vendent que sur commande, c’est pourquoi il ne figure pas au catalogue. Cette arme est importée en France par les établissements Humbert à Veauche 42340.

  7. Bjr, je pense acheter un revolver juger simple action en22 pour le tir à 18 mètres qu’en pensez vous par rapport à un pistolet? Cordialement et bravo pour vos essais

    • D’une part, je ne connais pas le modèle que vous citez et, d’autre part, le choix entre un pistolet et un revolver est essentiellement une question de goût.

  8. Bonsoir,

    Ce petit Ruger est une arme pensée pour la « défense personnelle ».
    Le 22 magnum est un calibre de petite taille.
    Cela dit nous trouvons des munitions de differents poids.
    Par exemple:
    CCI maxi mag: 40 grains
    Hornady V-max: 30 grains
    Hornady critical defense: 45 grains

    Pensez vous que la petitesse du canon permette de stabiliser les munitions de faible poids (les V-max en particulier) du fait de leur haute vitesse?

    Pensez vous que cette difference de poids, certe réelle, mais relativement faible par rapport à des calibres superieurs à un impact sur le caractère « défensif » de ce calibre?

    Bien cordialement

    • Concernant un petit calibre employé pour la défense, ce qui importe le plus est d’utiliser une balle expansive et d’être assuré qu’elle champignonera convenablement. Je pense que cela doit être le cas des trois munitions que vous citez, lesquelles ont été mises au point par des fabricants dont la réputation n’est plus à faire. Mai ne les ayant pas testées, je ne peux rien affirmer de plus.

  9. bonjour a tous!
    pour le manque de precision en utilisant le 22 LR ,je pense que la cartouche plus courte du 22 LR ne permet pas a la balle de se positionné parfaitement au debut du canon (foudre ou tonnerre je ne sais plus le terme)ce point conditionne la precision sur toutes les armes,dans ce cas,la distance est enorme et la balle prend du balourd dans la chambre lors du depart du coup, car la chambre n est pas aussi serrée que le canon,la balle arrive donc legerement en travers dans les rayure et entraine ce desastre….

    • C’est une remarque très pertinente et qui rejoint l’explication qui avait été avancée par mon ami Jean. la balle de .22 Long Rifle se mettrait effectivement un peu en travers dès sa sortie de la douille, la chambre étant plus large puisque prévue pour une .22 Magnum. En revanche, la distance parcourue avant le cône d’entrée du canon a moins d’importance, sinon les .22 short tirées dans une arme de calibre .22 Long Rifle (de même que les .38 wadcutter tirées dans un revolver de calibre .357 Magnum) perdraient leur précision, ce qui n’est pas le cas.
      J’ai possédé, il y a pas mal d’années, un revolver Astra Cadix qui présentait la particularité très intéressante de disposer de deux barillets à neuf coups interchangeables, chambrés l’un en .22 Long Rifle et l’autre en .22 Magnum. Il offrait une précision tout à fait convenable dans les deux calibres, ce qui prouve la (relative) compatibilité d’un même pas de rayures pour ces deux munitions. Il m’est arrivé, par étourderie, de tirer des .22 Long Rifle dans le barillet de .22 Magnum et je m’en suis aperçu à l’extraction, parce que les douilles étaient fendues. Malheureusement, impossible de me souvenir si j’avais constaté ou pas des impacts arrivés en travers dans la cible. Si d’autres tireurs ont fait cette expérience, leurs constatations seront les bienvenues.

    • toutefois a bien reflechir,le fait que le pas des rayures du canon sois moins prononcé (faite pour la vitesse du 22mag) entraine certainement un manque dans la vitesse de rotation ,qui ne stabilise plus aussi bien la balle…votre expliquation parait plus probable en fait….

  10. encore une fois, merci de nous faire partager ces vidéos  » très rare » sur la toile, je parle de la qualité et du contenu!
    Essai très intéressant, pour nous faire découvrir ce petit snub nose, qui doit être sympa à tirer en 38 spécial, un p’tit carton à 25 mètres pour ce type d’arme courte aurait été pas mal, beaucoup de tireur non pas la possibilité de tirer en dessous 25 mètres et cela mettrais en avant, le fait que ces petits canons permettent malgré tout, de faire des groupements intéressant à cette distance et je trouve que c’est plus parlant par rapport à la précision d’autre modèle à canon plus long. On est d’accord sur le fait que la destination de base n’est pas le tir sportif ! Mais malgré tout, c’est un bon challenge à 25 mètres.

    • En fait, nous n’avons pas voulu trop nous écarter de la destination première de ce revolver, destiné à la défense à courte distance, afin de ne pas faire de mélange des genres. Mais il est vrai que l’on peut très bien tirer à 25 mètres avec un Snubnose, et que cet exercice peut s’avérer très amusant.

  11. Superbe ce petit pistolet !
    Pensez vous, un jour faire un banc d’essai avec sa version en 357

    • Nous ne sommes pas masochistes au point de vouloir tester ce revolver en calibre .357 Magnum. Non, je plaisante ; si l’importateur nous le propose, nous serons heureux de le tester. Mais le recul doit quand même être particulièrement désagréable !