Pistolet Swiss Arms P92 à CO2 / calibre 4,5 mm BB

Fabriquée à Taïwan pour la firme « Swiss+ Arms » Cybergun, cette copie très réaliste du célèbre pistolet semi-automatique Beretta 92 dispose d’un chargeur amovible accueillant 20 billes d’acier de calibre 4,5 mm et une capsule de 12 g de gaz carbonique pour en assurer la propulsion.

Entièrement construit en alliage non ferreux, ce pistolet présente un aspect et un poids conformes à ceux du modèle original (lequel est même un peu plus léger du fait de sa carcasse en aluminium). Il fonctionne en simple et en double action et ses diverses commandes sont fonctionnelles, sa culasse à glissière reculant au moment du tir grâce au système « Blow Back » dont elle est équipée.

Le pistolet Swiss Arms P92, copie du Beretta 92, est accompagné ici par son chargeur de 20 coups, dans lequel s'insère la capsule de CO2 et d'un distributeur UMAREX contenant 1500 billes d'acier de calibre 4,5 mm.

Le pistolet Swiss Arms P92, copie du Beretta 92, est accompagné ici par son chargeur de 20 coups, dans lequel s’insère la capsule de CO2 et d’un distributeur UMAREX contenant 1500 billes d’acier de calibre 4,5 mm.

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

7 commentaires sur “Pistolet Swiss Arms P92 à CO2 / calibre 4,5 mm BB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Non pas de souci je faisais juste un parallèle avec des commentaires vus sur le net !

  2. Bonjour Michel, sans vouloir heu… comment dire… vous casser les pieds…
    mais c’est pas une réplique du beretta 92fs mais une réplique du Taurus PT 92
    http://www.taurususa.com/images/imagesMain/92B_17.jpg

    et contrairement a ce que vous dites dans la vidéo la culasse se verrouille direct après que la dernière bille aie été tirée, nul besoin de tirer à vide.

    Sinon il est fabriqué à Taiwan par KWC comme le Tanfoglio (=Swiss Arms 1911) et le Blackwater 1911 R2 que je possède également ils ont tous les 3 la même puissance (environ 2J) et on tous un canon lisse en laiton ce qui est regrettable vu que l’on tire des billes d’acier, on a donc un canon tendre qui tire des munitions dures, logique selon le principe de l’obsolescence programmée, …

    il possède un hop-up (système BAXX) ce qui est bien, sauf qu’il n’est pas réglable et est moins présent que sur le tanfoglio, ce qui nous donne un groupement plus bas, dommage.
    Le point de mire est tout noir et le cran de mire est pas terrible, heureusement pour le point de mire un coup de typex ou de peinture blanche arrange les choses.
    La prise en main est très bonne, meilleure que sur mon Blackwater 1911 R2 vu que le chargeur de l’arme réelle est large sur les 9 para modernes, contrairement aux .45, donc la crosse de la réplique du PT 92 est plus large et c’est un régal.

    J’en profite pour souligner l’impossibilité de monter une chaussette Hogue (Jean devrait vous donner 1€ chaque fois qu’il en parle, vous seriez riche ^^) sur les 1911 à cause de la pédale de sécurité à l’arrière de la crosse, j’ai pas testé mais le site hogue l’averti (il y a juste qu’ils ne disent pas pourquoi c’est pas compatible, … tsss)

    pour revenir au P92, tous les leviers/poussoirs fonctionnent comme la vrai arme sauf que ici le sélecteur de tir n’a pas de fonction décocking, et c’est tant mieux car après modification d’une pièce a la lime/dremel pour que notre PA puisse tirer en full automatique, le poussoir de sureté sera transformé en un vrai sélecteur de tir safe/semi/full.

    à ce niveau ce pistolet est un « must have » car à part les militaires (et encore..) personne n’a l’occasion de tirer en full auto et puisque c’est en vente libre pourquoi se priver ?

    Ce P92 c’est le roi du plinking si vous avez 2 chargeurs minimum (les cartouches de CO2 de 12g ne sont pas adaptées au tir rapide), d’ailleurs petite astuce, avant de mettre les cartouches dans le chargeur je les mets dans la poche avant de mon pantalon pour les chauffer, et durant le tir le chargeur qui n’est pas engagé dans l’arme est bien au chaud dans l’autre poche avant ce qui me permet de tirer entre 60 et 70 billes avec une même cartouche.

    Un point à aborder aussi je reviens au canon en laiton… ne jamais réutiliser des munitions surtout si elles ont été tirées sur de béton (ce qui m’arrive lorsque je fait du plinking dans mon garage) car la bille d’acier sera pas déformée par la faible puissance de ce pistolet mais elle sera griffée par la pierre/béton/etc… et donc vous aller griffer votre canon, c’est pas pour ce que ça coute, mes billes et cartouche CO2 je les importe depuis un magasin à Villeveyrac près de Monpellier, et en grosse quantités ça me coute 15€ pour 4000 billes et 40 centimes par sparclette… alors que de nombreux magasin osent les vendre 1€ pièce…

    J’aime beaucoup vos vidéos mais celle ci je la considère comme « ratée » (ne le prenez pas mal svp) car vous n’avez pas beaucoup parlé du pistolet, de son démontage, de la modification en full auto, et puis vous ne l’avez pas testé vraiment ou elle excelle: tir plinking rapide sur cibles multiples. Par exemple je trouve pas mal de disposer 4 ou 5 cartouches de CO2 vide au sol sur une légère pente qui les fera rouler vers moi et de tirer dessus (en semi auto dans ce cas) pour les repousser…

    J’espère ne rien avoir oublié, et avoir un peu aidé vos lecteurs en manque d’informations…

    • Brian , ton poste Date un peu mais je me permet de répondre . C’est un pro qui fait les vidéo et pour eux ce sont a peine plus que des jouet je pense , il vont donc a l’essentiel pour répondre au public qui s’intéresse a ce type de produit …

      Il est évident comme tu peu le constater que les arme de catégorie B qui concerne un public souvent plus âgée ont le droit a un développement beaucoup plus poussé et c’est normal le public est différent le prix aussi .

      Quant tu paye a peine 200 euros pour une « arme  » a bille d’acier c’est souvent plus pour l’aspect du pistolet ( collectionneur) ou pour tirer des canette dans ton jardin car c’est pas conçu pour être d’une grande précision . Je ne pense pas que dans un club de tir tu puisse t’exercer avec sa .

      bille d’acier … précision douteuse et puissance faible
      donc pas du tout adapté pour de la compétition ou du tir sur cible sportif autant mettre un peu plus chère et acheter une arme a plomb a jupe , diabolo ou passer un permis de tir dans un club pour essayer des produit plus sympas =)

      donc sa vidéo est parfaitement adapté pour un jeune tireur il a les infos essentiel

      – full métal
      – blow back réaliste
      – organe de visée utile
      -poids réaliste
      – désigne propre et très semblable au vrai

      Le reste c’est du bla bla en tous cas pour ce produit la

      Mais ce n’est que mon humble avis
      Bonne continuation =)

    • Bjr,

      je désire passer en full auto ,peux tu me donner la modif à faire ,merci .

      • Je n’ai aucune idée de la façon de procéder et même si je le savais, je ne me risquerai pas à la divulguer sur notre site.
        Pour autant que je sache, les essais qui ont été faits pour transformer ces pistolets à CO2 en full auto ont été des échecs, parce que l’alliage (zamak) avec lequel ils sont fabriquées n’a pas la robustesse suffisante.

        • OK merci pour la réponse ,la question est souvent posée pour d’autres armes type 22LR etc ….

          • Attention, si vous voulez parler d’armes à feu, même en calibre .22 LR, ce genre de modification vous mettrait clairement en infraction avec la législation…