Revolver Smith & Wesson modèle 18 « Combat Masterpiece » / calibre .22 Long Rifle

Notre recherche d’un revolver du calibre .22 Long Rifle idéal pour pratiquer le tir de loisir nous amène, après le Taurus « Tracker » à canon de 6 pouces, que nous avons jugé trop lourd pour le tir à bras franc, à tester ce modèle 18-7 à canon de 4 pouces, qui constitue une réédition moderne du modèle 18 « Combat Masterpiece », un grand classique qui avait été lancé par Smith & Wesson en 1949 et dont la firme de Springfield avait stoppé la fabrication en 1985.

Le Smith & Wesson modèle 18 « Combat Masterpiece », un revolver tout acier de conception traditionnelle, est accompagné ici par une boîte de 100 cartouches de calibre .22 Long Rifle à haute vitesse et par un étui de ceinture en cuir finition basket, réalisé par la maison française La Sellerie du Thymerais, qui reprend l’esprit d’époque des holsters conçus dans les années 1920 par le sheriff et gunfighter Tom Threepersons (1889-1969) et réalisés à El Paso, au Texas, par le sellier Samuel Dale Myres (1871-1953).

Le Smith & Wesson modèle 18 « Combat Masterpiece », un revolver tout acier de conception traditionnelle, est accompagné ici par une boîte de 100 cartouches de calibre .22 Long Rifle à haute vitesse et par un étui de ceinture en cuir finition basket, réalisé par la maison française La Sellerie du Thymerais, qui reprend l’esprit d’époque des holsters conçus dans les années 1920 par le sheriff et gunfighter Tom Threepersons (1889-1969) et réalisés à El Paso, au Texas, par le sellier Samuel Dale Myres (1871-1953).

 

Le S&W modèle 18 est un revolver à carcasse K (Medium) dont l’armature de poignée « Square Butt » (carrée) – par opposition à « Round Butt » (arrondie) – est dotée de plaquettes de crosse fines et non débordantes qui conviendront aux tireurs ayant des petites mains.

Le gros avantage du revolver sur le pistolet semi-automatique étant la possibilité de remplacer ses plaquettes de crosse afin de mieux conformer la poignée à la morphologie du tireur, on peut tout à loisir l’équiper de plaquettes plus enveloppantes…

Ces plaquettes enveloppantes K/L, que Smith & Wesson destine aux revolvers à carcasses K ou L, réalisées en Gonçalo Alves, un bois exotique veiné de couleur brun-rouge, procurent à ce petit revolver de calibre .22 LR l’aspect du modèle 29 (calibre .44 Magnum) cher à « Harry Callahan » (Clint Eastwood).

Ces plaquettes enveloppantes K/L, que Smith & Wesson destine aux revolvers à carcasses K ou L, réalisées en Gonçalo Alves, un bois exotique veiné de couleur brun-rouge, procurent à ce petit revolver de calibre .22 LR l’aspect du modèle 29 (calibre .44 Magnum) cher à « Harry Callahan » (Clint Eastwood).

Il est également possible de se tourner vers la firme allemande Karl Nill, également connue sous le nom de Nill-Griffe et sous les initiales « KN », laquelle propose une très grande variété de plaquettes de crosse ergonomiques pouvant remplacer sans ajustage les plaquettes d’origine. Il s’agit ici de plaquettes en noyer piqueté munies d’un repose pouce et destinées à un tireur droitier, référencées SW047.

Il est également possible de se tourner vers la firme allemande Karl Nill, également connue sous le nom de Nill-Griffe et sous les initiales « KN », laquelle propose une très grande variété de plaquettes de crosse ergonomiques pouvant remplacer sans ajustage les plaquettes d’origine. Il s’agit ici de plaquettes en noyer piqueté munies d’un repose pouce et destinées à un tireur droitier, référencées SW047.

 

Première partie : présentation et tests effectués sur appui

Deuxième partie : tirs en position debout, en simple et double action

 

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

22 commentaires sur “Revolver Smith & Wesson modèle 18 « Combat Masterpiece » / calibre .22 Long Rifle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Michel,
    Si ce modèle était disponible à la vente chez nos armuriers je me laisserai tenter. En occasion j’ai trouvé en 22lr un 63 et un 65 en 4″ inox. J’ai des plaquettes en bois SW K/L Square Butt, savez vous si je peux les monter sur ces deux modèles qui sont présentés avec des poignées en caoutchouc, car sur le net je ne trouve pas d’infos sur ce point. D’autre part avez vous testé ces deus armes, elles ne sont pas sur votre tableau de précision des armes de poing, mais peut être que vous avez un avis. Et enfin, pouvez vous me donner des conseils sur les points importants à vérifier avant l’achat d’un révolver d’occasion. Merci.
    Bien cordialement.

    • Sauf erreur de ma part, le S&W modèle 65 est en calibre .357 Magnum avec une carcasse K, mais le modèle 63 est en calibre .22 Long Rifle avec carcasse J (small) et vous ne pourrez donc pas installer sur ce dernier des plaquettes prévues pour les carcasses K ou L.

      Pour des renseignements plus précis, consultez le site de l’entreprise Nill, où les différents modèles de revolvers sur lesquels elles peuvent être installées sont indiqués pour chacune de leurs plaquettes de crosse (et le choix est vaste !) :
      http://www.nill-shop.com

      Pour le reste, nous n’avons testé aucun de ces deux modèles 63 et 65.

      • Merci Michel pour votre réponse. Effectivement le 65 n’existe pas en 22lr il s’agit d’une erreur d’affichage de l’armurier. Bref j’ai fini par trouver un modèle 18 combat chez un armurier bien connu se trouvant à Pantin … L’arme a bien vécu, mais pour 200€ .. Je compte faire aussi l’achat du mythique modèle 29 que vous avez essayé en version 29-3, 29-4 et 29-10. La qualité de fabrication SW de la dernière version est t’elle toujours aussi bonne : les aficionados du 29 critiquent, plus ou moins, cette dernière version qui serait moins robuste etc.. Merci pour le lien chez Nil, le bois c’est quand même plus classe, pas vrai Jean ?… Bonne continuation à vous deux et merci pour votre travail.

  2. Bonjour Michel Bottreau,

    Je me permets de vous adresser ce message afin de bénéficier de votre avis d’expert.
    Je pratique le tir loisir en club et j’ai l’opportunité d’acquérir un revolver smith-wesson modèle 10 de calibre 38 spécial.
    Je pratique le tir à 25 m
    mais je n’ai pas encore eu la possibilité de faire un essai.
    Avez-vous déjà testé ce modèle classique ?
    Et surtout qu’en pensez-vous ?
    Je crois savoir qu’il n’y a pas de hausse réglable sur ce modèle, est-ce un inconvénient.
    MERCI beaucoup pour votre expertise.
    trés cordialement.

    • D’abord, je n’ai nullement la prétention d’être un expert dans le domaine des armes. Je continue d’apprendre tous les jours…
      Nous avons testé un revolver Smith & Wesson modèle 10 (Action Guns n° 174, février 1995), mais c’était un modèle très spécial, préparé pour le « Pin Shooting » (tir sur quilles de bowling). Son canon était équipé d’un manchon et d’un compensateur, de façon à limiter le relèvement après le départ du coup. La prise de visée était assurée par un collimateur à point lumineux.
      Le Smith & Wesson modèle 10 est un grand classique et ce n’est donc pas un mauvais choix. Reste à savoir si ses éléments de visée fixes lui permettent de placer ses impacts au bon endroit. Etre obligé de contre-viser n’est jamais idéal. Une hausse réglable est bien sûr préférable, parce qu’elle permet d’apporter les corrections nécessaires en fonction de l’arme et de la munition.

  3. Bonjour M. bottreau,

    Toujours à la recherche d’un « petit » 22Lr.
    De préférence un revolver en occas, si je trouve…
    Mon armurier m’a proposé un revolver identique « niveau look pour moi » je crois, a 900€ d’occas….
    Un autre armurier a le même genre, Smtih&Wesson 6 coups mais version « Inox », à moins de 300euros
    Je trouve mignon ce petit revolver, a voir si il s’est une bonne occas ou pas….
    Le souci, j’ai pas demandé les modèles….
    A mon club on m’a parlé de S&W 17….
    Avez-vous des infos sur les « petits revolver » 22Lr Smith&Wesson?
    Je vais demander les modèles, mais j’aimerai bien votre avis, car je suis un peu perdu….
    Sinon, mon armurier me propose un Browning Buck Mark a – de 500€ neuf, et moi j’ai un faible pour le 1911, donc le 1911-22 testé par vos soins me plait vraiment niveau look et pour un prix inférieur a 500€.

    • Pour autant que je puisse en juger, les revolvers de calibre .22 Long Rifle de la firme Smith & Wesson sont tous de bonne qualité et constituent un choix judicieux.

      • Bonjour M. Bottreau,

        Merci pour votre avis sur les revolver S&W en 22Lr.
        Le modèle vendu a 900€ est un 34.
        Celui vendu – de 300€ est un 63.
        Je crois que les 2 datent un peu, mais j’avoue avoir trouvé que très peu d’info sur ces modèles.
        Donc si des propriétaires veulent partager leur retour sur un de ces revolvers….

  4. Bonjoura vous, merci pour ces test qui nous sont tres utiles et objectif.Recherchant un revolver22 lr pour tir plaisir je suis tombé sur un site( impact guns) il propose une foule de revolverd une marqueHERITAGE en 22lr, connaissez vous cette marque,est elle importéen france. Les tarifs sont de 250 dollars pour un 22 en 6,5″ » . Merci bien cordialement.

    • Il faut cesser de baver sur les armes et les prix affichés sur les sites américains. D’abord parce la plupart de ces armes ne sont pas importées, ensuite parce que les prix pratiqués là bas n’on pas de commune mesure avec ceux appliqués ici. Et il n’est pas envisageable d’importer (voir à ce sujet la réponse que j’ai faite au commentaire de Schaffner Alexis dans notre rubrique informations)…

    • Merci pour la réponse, mais ce n est pas le faite de baver devant les sites americains, j ai eté surpris de la multitude de revolver de differente marque, en france a part S&W,ruger et taurus il ya si peut de choix en revolver queje m interogeait sur les importations d autre marque et ne savait pas la complexité de celle ci ( reponse a alexci) et vu le temps de commande pour un revolver en 22 tout cela est bien embetant. J espere que vous aurez la possibilité d essayer les ruger sp 101 et single que l on puisse faire un comparatif du S&w . cordialement

  5. Bonjour,

    merci pour cet essai.

    Ce revolver est-il disponible à l’achat ?
    Je ne le voit pas sur le site de S&W…
    Cordialement

    • C’est effectivement là le principal inconvénient : cette arme n’est disponible que sur commande et je pense qu’il doit falloir compter un certain délai…

  6. Bonjour,

    avant toute chose merci pour le partage des vidéos ainsi que la qualité des articles que je lis avec intérêt.
    Tireur sportif depuis quelques années et propriétaire d’une carabine en 22lr (Marlin XT-22) je me tourne désormais vers l’achat d’un revolver toujours en 22lr. Votre test de ce Smith et Wesson est concluant mais pour ma part cela reste une arme assez cher et j’ai cru comprendre que le Taurus M94 connait quelques mauvaises séries.
    Lors de mes recherches je me suis intéressé au Ruger SP101 en 22lr qui semble assez apprécié, conseillez-vous cette arme? elle dispose de la plus part des caractéristique que je recherche mais personne dans mon entourage de tireur ne l’a déjà essayé.

    Merci pour votre futur réponse,
    Amicalement,

    Anthony

    • Construit en inox, doté d’une hausse réglable et d’un guidon à fibre optique, le revolver modèle SP101 qui figure au catalogue Ruger semble effectivement intéressant. Le seul problème est qu’il est très peu diffusé en France et l’importateur ne nous a encore jamais proposé d’en faire l’essai.
      Nous aurions également souhaité tester, chez Ruger, le revolver Single Six convertible .22 LR/.22 Magnum (livré avec 2 barillets), mais il ne semble pas non plus disponible.

  7. bonjour michel comme toujour j’ai regarder ta video avec un grand plaisir et quand je l’ai vu ma réaction immédiate à été
    (si j’avais pu tirer au club avec se révolver)
    et je dis cela en comparaison du taurus 970 traker que tu as tester
    et que j’ai également essayer
    je suis d’un gabari assez fin et je peux te dire que le taurus ne me convenais pas du tout
    si j’avais les autorisation qui vont bien le Smith serais sansaucun doute un révolver qui ferais part de mes achat

    en attendans merci a jean et toi pour ces video que vousnous faites
    jean dis souvent (le but de ces video est de facilité la vie de nos camarades tireur)
    je vous rassure vous y arrivez très bien
    et ceci nous facilite grandement la tâche
    cela je peux vous l’affirmer

  8. Bonjour, j’aime beaucoup regarder vos vidéos mais il y très souvent un point qui me gène. Dans cette dernière vous recharger votre arme dans la direction ou un autre tireur pourrais se trouver. Vous donnez ainsi une très mauvaise image des tireurs sur le pas de tir au public regardant vos vidéos, ici ou sur Youtube, n’ayant jamais franchis les portes d’un stand de tir et je ne parle pas de nos détracteurs.
    Règle pourtant n°1, la sécurité.

    • En fait, il n’y a pas d’autre tireur sur le stand et personne derrière la caméra. Mais vous avez parfaitement raison et Jean me fait souvent la même remarque. Mea culpa. Je suis d’une vieille génération où la sécurité n’était pas notre principale préoccupation (pas de limitation de vitesse, pas de ceinture de sécurité en voiture, pas de casque en moto…) et nous vivions entourés d’armes, avec pour seule précaution de ne jamais viser quelqu’un, même avec une arme vide et de ne jamais appuyer sur la détente, sauf pour faire volontairement partir le coup. Depuis que je fais les vidéos, j’essaye de m’améliorer pour me mettre en conformité avec les règles de sécurité actuelles, mais j’avoue qu’il me reste beaucoup de chemin à parcourir. Je souhaite toutefois à tous les jeunes tireurs de pouvoir griller tout au long de leur vie autant de cartouches que moi sans jamais placer une balle ailleurs que dans la bonne direction. Au vu des impacts qui criblent les installations dans beaucoup de clubs de tir, je pense que tout le monde ne peut pas en dire autant.

      • Merçi pour votre réponse, effectivement, le trous ne se trouvent pas que dans les cartons et hier mâtin, en décrochant le carton du porte-cible 50 mêtres après une jolie séance de tir avec ma Bergara Scout ; je me suis coupé sur un morceau du porte-cible en acier qui avait été « refait » par un impact maousse, faisant de la sorte des éclats bien coupants . Ce mâtin, 2 nouveaux au club parlaient justement de votre vidéo sur le S&W 22 de cette vidéo ; comme quoi, ça regarde . Bonne continuation . Bonjour à vous deux .

  9. Bonjour et merçi pour cette nouvelle vidéo sur un révolver achetable par un club de tir . Concernant les plaquettes avec repose pouce, je ne suis pas chaud pour un club ; pour un tireur ; c’est différent . Pour le club, le révolver perd son coté ambidextre ; or ce fut le point déclencheur du dernier incident grave avec un automatique qui n’était pas de la « bonne main » . Cette arme me parait très bien pour des tireurs de club débutants, comme arme de club ou de tireur . Par expérience, l’entretien est minime et la durabilité énorme . Sans parler des organes de visées . J’éspère revoir un rééquilibrage vis à vis des automatiques ; devenus trop omniprésents par rapport à des jeunes tireurs ne maitrisant pas tous les paramètres de tir . Concernant le chargement d’un révolver, je fais très attention à ce que le tireur ; spécialement le débutant ; charge bien l’arme en direction des cibles . Je montre dans la formation qu’en passant le pouce droit dans le cadre et le majeur faisant tourner le barillet pendant que l’on charge l’arme, on s’assure que l’arme ne se ferme pas accidentellement ou qu’une chambre soit passée et que le tireur pense que l’arme est vide . Mais bien, un autre révolver, oui ; oui …En plus, je trouve ces armes mieux finies, plus précises et plus belles ….

  10. Bonjour Jean et Michel,

    tout d’abord, félicitations pour vos essais Vidéos ainsi que pour votre site riche en informations, expertises et avis (clair et complets).
    Membres assez récent d’un club de tir sur Paris et adhérents à la FFTir, ma femme et moi même, prenons plaisir à lire vos articles dès qu’un nouvelle essai apparait !

    Avant de franchir le pas d’ici 6mois (après la paperasse administrative et autres contrôle de tir en cours à effectuer), nous nous intéressons fortement à tout type de 22Lr.
    Nous avons visionné et lu tout vos articles (S&W18, SR22, 1911, P220, 970, Mark4, 76, Field…).
    Ma femme adore les revolvers. Pour ma part j’ai un faible pour les PA.

    Prochainement, auriez vous en préparation une sorte de comparatifs de prévu entre ces divers révolver ou PA en 22 ?

    Nos souhaits actuels (mais pas définitif, on a encore le temps) se sont arrêtés sur un S&W 617 (4p) – aussi bon que le modèle 18 ? ainsi que le P220 classic 22 (d’après 2 armureriers fort sympa et compétents sur Paris, Sig fournira très certainement des nouveaux chargeurs qui posent tant problème.
    Si vous aviez aussi des avis (et/ou futurs essais) sur certaines armes : S&W MP22, Beretta 87 (Cheetah et Target), Ruger 22/45 Elite…Nous en serions ravis.
    Dans tout les cas, merci pour vos écrits et vidéos ! et bon début de week end à vous deux.

    Amicalement,

    Amélie & Chris

    • Bienvenue à vous deux dans le monde des tireurs sportifs ! Au sujet des tests comparatifs, dont je ne doute pas qu’ils seraient plus attrayants, ces derniers présentent une difficulté supplémentaire parce qu’il faut réunir le même jour plusieurs armes. Cela complique pas mal les choses, ne serais-ce qu’au niveau des autorisations. Nous nous efforçons, au niveau des publications, de réaliser des bancs d’essais les plus complets possibles, avec une fiche technique détaillée et des tableaux de mesures des groupements, de façon justement à guider votre choix.
      Si vous recherchez avant tout la précision en cible, le Beretta 87 Target est le plus précis que nous ayons jamais testé (Action Guns n° 251 février 2002), mais le Ruger Mark II (identique à l’actuel Mark III) n’était pas très loin derrière.