Pistolet Sig-Sauer P226 « X-Five » à CO2 / calibre 4,5 mm BB

Cette reproduction du Sig-Sauer P226 « X-Five » dispose d’une lourde culasse en métal qui, grâce à son système « Blowback », recule au départ du coup pour procurer au tireur une impression de recul et de relèvement au réalisme assez convaincant.

Cette reproduction du Sig-Sauer P226 « X-Five » se révèle extrêmement réaliste, tant dans son aspect que dans son mode d’utilisation grâce à ses commandes fonctionnelles et son système d’alimentation ingénieux autorisant un changement rapide de chargeur.

Cette copie du pistolet semi-automatique Sig-Sauer P226 « X-Five », modèle haut de gamme de la firme suisse tout particulièrement destiné au tir sportif, nous a agréablement surpris par son réalisme et ceci à tous les niveaux : aspect, matériaux de construction, poids, maniement et même relèvement au départ du coup ! Il nous a également surpris par la remarquable précision en cible dont il est capable de faire preuve, bien que cette dernière ne soit pas toujours facile à exploiter.

Ce modèle à CO2 dispose d’une lourde culasse en métal qui, grâce à son système « Blowback », recule au départ du coup pour procurer au tireur une impression de recul et de relèvement.

Ce modèle à CO2 dispose d’une lourde culasse en métal qui, grâce à son système « Blowback », recule au départ du coup pour procurer au tireur une impression de recul et de relèvement.

Ce pistolet, qui fonctionne en simple et en double action, dispose d’une culasse blowback avec blocage en fin de chargeur et d’un levier de sûreté ambidextre. Son chargeur amovible accueille 18 billes d’acier, ainsi que la capsule de gaz carbonique qui en assure la propulsion.

Où trouver ce produit ?

SIG SAUER P226 X-five Blow back pas cher
SIG SAUER P226 X-five Blow back

En vente chez armurerie Pascal au prix de 156 euros.


Voir le produit

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

7 commentaires sur “Pistolet Sig-Sauer P226 « X-Five » à CO2 / calibre 4,5 mm BB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,
    Avez-vous également tester le Colt M45 CQBP de chez Umarex qui présente les mêmes caractéristiques ?
    Cordialement

    • Non je ne l’ai pas testé. Je ne peux bien sûr pas tester tous les modèles de chez Umarex. De plus, il est bien évident qu’ils sont tous fabriqués sur le même schéma et offrent, peu ou prou, les mêmes performances.

  2. J’aurais du commencer par t’expliquer ce que signifie le terme réplique pour moi.

    Le mot réplique est (pour tout airsofteur) un terme qui signifie une copie d’arme non létale.

    Mais c’est vrai que c’est plus pour évité les mal entendu car l’airsoft n’a pas forcement bonne réputation à cause de personnes qui font n’importe quoi (braquage par exemple).

    • L’airsoft est un domaine bien particulier que nous ne souhaitons pas aborder sur notre site. Déjà, les pistolets à Co2 de calibre 4,5 mm Steel BBs créent la polémique, parce que beaucoup de tireurs pensent qu’ils n’on pas leur place ici. Nous les testons plus pour rendre service à l’armurier qui nous prête les armes que par goût personnel. Pour ma part, je préfère de loin les armes à air comprimé qui tirent des projectiles en plomb de type diabolo, parce qu’elles bénéficient d’un canon rayé et sont infiniment plus précises à 10 m.

  3. Je voulais juste souligné quelque chose dans la vidéo. Je pense qu’il serait plus judicieux de dire « réplique » plutôt qu' »arme » même si ce n’ai pas une réplique pour l’airsoft, cela reste une reproduction non létale du vrai modèle.

    • Si nous voulons jouer avec les mots, nous allons très vite nous rendre compte que le problème n’est pas simple. Réplique n’est pas un terme précis. Les pistolets à CO2 sont des copies d’armes véritables, mais transposées dans un autre mode de fonctionnement, tout comme les airsoft. Les armes à poudre noire méritent mieux le terme de réplique, parce que ce sont des reproductions fidèles des armes d’origine, sans en changer le mode de fonctionnement.
      Je suis d’accord pour dire que les pistolets airsoft (air soft guns), qui tirent des billes en matière plastique, relèvent plutôt du domaine du jouet. On peut d’ailleurs les considérer comme des « quasi-armes », mais ce terme est également employé pour des copies factices qui ne tirent pas. C’est beaucoup moins vrai pour les pistolets à CO2 qui tirent des billes en acier, de même que pour les pistolets d’alarme qui tirent des cartouches à blanc. Je ne fais pas partie des gens auxquels le mot « arme » hérisse instantanément le poil. De toute façon, tous les modèles, qu’ils tirent des projectiles en plastique, en caoutchouc, en acier ou en plomb, voire même des cartouches à blanc, sont considérés comme des armes par notre législation et classés comme tels dans différentes catégories. Le mot « arme » est d’ailleurs très vague, puisqu’il ne se rapporte pas seulement aux armes à feu, aux armes à vent et aux armes blanches, mais inclut également n’importe quel objet utilisé pour tuer ou blesser, lequel devient par le fait une « arme par destination »…

      • Bonjour,

        si je peux me permettre une petite précision concernant le terme « réplique » en airsoft :
        On l’emploie uniquement pour les lanceurs de moins de deux joules. Ils sont légalement considérés comme des jouets, non comme des armes. Au delà de cette puissance, ils ne sont normalement pas autorisés sur les terrains de jeu. Les répliques dites de « sniping », frôlant cette puissance, ne doivent pas être utilisées à moins de 20 mètres et ne peuvent rafaler.

        Il est donc vrai que les armes à billes, plastique ou métal, entretiennent une certaine confusion. Surtout lorsque des importateurs vendent le même modèle à la fois en 4,5mm métal et 6 mm plastique, CO2 ! On se retrouve alors avec des joueurs débutants venant sur les terrains en toute bonne fois avec des vraies armes (celles à billes plastique, je vous rassure, quoi qu’il existe des 6mm métal en asie).

        En tout cas, il est très intéressant de découvrir que certaines armes à billes 4,5 peuvent être aussi précise que des modèles à diabolos.

        Cordialement,.