Les protections auditives

Se protéger représente une nécessité absolue pour tous les tireurs, à défaut de quoi l’exposition répétitive à des bruits de forte intensité conduit à une dégradation irréversible des facultés auditives.

L'achat d'un serre-tête, désigné dans le langage courant par le terme de « casque anti-bruit », est indispensable à toute personne qui pratique le tir de façon régulière. Il en existe une grande variété qui se divisent en deux groupes principaux : les modèles passifs, plus ou moins linéaires et les modèles actifs, qui restituent, voire amplifient les sons de faible intensité grâce à un système électronique, lequel est instantanément coupé (en une minuscule fraction de seconde) dès lors qu’un bruit dépasse un certain seuil d’intensité.

L’achat d’un serre-tête, désigné dans le langage courant par le terme de « casque anti-bruit », est indispensable à toute personne qui pratique le tir de façon régulière.
Il en existe une grande variété qui se divise en deux groupes principaux : les modèles passifs, plus ou moins linéaires et les modèles actifs qui restituent, voire amplifient les sons de faible intensité grâce à un système électronique, lequel est instantanément coupé (en une minuscule fraction de seconde) dès lors qu’un bruit dépasse un certain seuil d’intensité.

Remarque : différentes protections auditives disponibles actuellement sur le marché (liste non exhaustive, bien sûr !) sont présentées en fin de vidéo. Les modèles Bilsom sont aujourd’hui commercialisés par la firme Howard Leight et les modèles Peltor par la maison 3M.

 

Le dossier consacré aux protecteurs acoustiques, bouchons d'oreille et serre-tête anti-bruit, avait été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n° 178 (juin 1995).

Le dossier consacré aux protecteurs acoustiques, bouchons d’oreille et serre-tête anti-bruit,
avait été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n° 178 (juin 1995).

Où trouver ce produit ?

CASQUE ANTI BRUIT PELTOR SPORT TAC WS pas cher
CASQUE ANTI BRUIT PELTOR SPORT TAC WS

En vente chez armurerie Pascal au prix de 449 euros.


Voir le produit

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

56 commentaires sur “Les protections auditives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonsoir messieurs
    Fidèle lecteur et fan de votre travail, je recherche en vain des articles sur les lunettes de protection oculaires mais adaptées à ma vue.
    En effet je suis atteint d’une maladie qu’on appelle la cinquantaine et de la presbytie qui l’accompagne et cela commence à affecter la qualité de mes tirs.
    Avez vous des conseils à m’adresser à ce sujet, des liens vers des articles passés ou des expériences personnelles à partager ?
    J’ai, par exemple, repéré des modèles de la marque ESS (avec insert de correction) mais je ne trouve aucun avis objectif sur ces équipements pourtant en dotation dans nos armées.
    Merci de vos lumières
    Très cordialement
    Lylian de Cherbourg.

    • Le port de lunettes est indispensable pour le tir, afin de protéger ses yeux du risque de recevoir des éclats. En ce qui concerne la vision, plusieurs solutions sont envisageables si on a besoin de porter des verres correcteurs. Les verres progressifs permettent, selon l’inclinaison de la tête, de voir net à la distance souhaitée. En principe, on accommode sur le guidon. On peut donc se contenter de lunettes offrant une vision nette à une distance correspondant à celle du guidon, soit de 50 à 70 cm environ (cette distance varie en fonction de la position de tir et de la longueur du canon). On peut aussi porter des lunettes permettant de voir net de loin et utiliser une arme équipée d’un viseur reflex sans grossissement avec lequel le point rouge se trouve à la même distance focale que la cible. Ce type de viseur, qui peut être utilisé aussi bien sur une arme de poing que sur une arme d’épaule, se révèle idéal pour les utilisateurs atteints de presbytie (autrement dit tous les tireurs de plus de cinquante ans…).

  2. Bonjour Michel et Jean,

    content de voir Jean de retour :-)

    Ne sachant où poster, j’ai choisis ce sujet des protections individuelles qui me semble le plus proche de la question qui est la mienne.

    Au-delà des protections auditives et des lunettes de protection, pensez-vous qu’il est aussi nécessaire de protéger les voies respiratoires du tireur au stand ?

    il semble qu’un ancien directeur de stand de tir de la marine attaque l’armée, rendant responsable cette dernière de n’avoir pas prévu de protection contre ce risque.

    Cela ne concerne-t-il que les professionnels amenés à nettoyer les installations et qui y sont en permanence, ou bien les tireurs réguliers ont aussi à s’en soucier ?

    La sécurité étant notre première préoccupation à tous, il me semblait intéressant d’avoir votre point de vue, toujours très sage.

    Merci à vous pour votre travail et le partage de vos connaissance.

    Bonne continuation.

    F.S.

    P.S. : pouvez-vous nous dire où se trouve le stand où vous faites vos vidéos ?

    • Cela concerne les risques d’intoxication causés par les vapeurs de plomb. J’ai abordé ce sujet en 1999, en faisant publier dans Action Guns un article que j’avais demandé à un médecin sensibilisé par le sujet (parce que lui même tireur) de rédiger.

      http://www.essai-armes.fr/1999/11/22/tireurs-et-rechargeurs-attention-au-plomb/

      Concernant le club de tir où nous effectuons nos bancs d’essais, nous ne sommes pas autoriser à communiquer sur ce sujet.

    • Bonjour, au sujet de la plombémie: les stands militaires B6 ou B12 sont des stands fermés, ventilés certes, mais plus vite saturés qu’un stand ouvert. Les tireurs à10m sont par contre très exposés. Pour ma part je porte un masque à charbon actif quand je fond du plomb, et je me lave les mains quand je manipule ce métal. Au club les nouveaux tireurs surtout les jeunes sont sensibilisés à ce risque,( lavage des mains après chaque séance). De temps en temps une analyse de sang n’est pas inutile. Vous avez raison il faut être prudent , prévoyant et communiquer sur les bons gestes à tenir.

      • En ce qui concerne le risque de saturnisme par pénétration du plomb au travers des pores de la peau, ce risque théorique d’intoxication est aujourd’hui très controversé. S’il est réel, il doit être extrêmement modéré. En cas contraire, la grande majorité de ceux qui pratiquent le rechargement ou le tir à la poudre noire seraient gravement atteints depuis bien longtemps.
        Le risque d’intoxication, à l’intérieur des stands de tir, par inhalation des vapeurs et poussières de plomb est infiniment plus élevé.
        Il reste bien entendu évident qu’il ne faut pas porter ses doigts à la bouche quand on manipule du plomb et qu’il faut protéger ses voies respiratoires quand on coule soi-même des projectioles en plomb.

  3. Bonjour je m’interroge sur le meilleur casque peltor pour le tir à savoir le x5a qui annonce 37db au global Mais qui pourtant semble moins protéger dans les aigus que le bull eyes 3 annoncé à 35db. Si on regarde en détails sur Les fréquences 2khz –6 kHz le bull affiche un sur meilleur de le x5a alors le bull serai t il le meilleur pour le tir vu qu’il est sois soit disant spécifique tir même avec un snr global plus faible que le x5 impossible de joindre peltor pour leur poser la question merci

    • D’une manière générale, les casques de la marque Peltor sont très performants. Maintenant, pour ce qui est des subtilités concernant les fréquences d’un modèle à un autre, je pense effectivement que seul le fabricant serait à même de vous répondre…

  4. Bonjour Jean et Michel,

    Je connais votre site depuis peu de temps, et je dois dire que j’apprécie beaucoup la qualité de vos vidéos.

    Pour ma part, je souhaiterais acquérir un casque anti-bruit pour le tir sportif.

    En regardant votre vidéo, j’ai vu que vous recommandiez, entres autres, le casque Peltor 3M Optime III.

    J’ai également vu qu’il existait un autre modèle moins isolant, le Peltor 3M Optime II, et je me demandais si celui-ci était suffisant, ou bien, s’il est préférable de se tourner vers son grand frère le modèle Optime III ?

    Merci beaucoup pour votre avis.

    • Vous tropuverez toutes les caractéristiques de ces protections anti-bruit sur le site du fabricant 3M (http://www.3mdirect.fr/).
      Le Peltor Optime III est effectivement un peu plus performant et un peu plus cher que le Peltor Optime II, mais il a pour avantage d’avoir des coquilles un peu moins encombrantes. Tout est une question de choix…

      • Effectivement, j’aimerais essayer de gagner en encombrement, et c’est pour cela que ce modèle m’intéresse.

        J’ai vu que son amortissement était de 31dB, alors que celui de l’Optime III est de 35 dB.

        La question est de savoir si avec une atténuation de 31dB, je pourrais être protégé sans risque de dommage pour mes oreilles.

  5. Bonjour Michel et Jean.

    J’aimerais vous faire un suivi de mon commentaire concernant les protections auditives.
    Après des recherches sur l’Internet sur le sujet, je trouvais cela un peu compliqué de me faire la bonne idée. J’ai donc décidé de consulter mon audiologiste pour avoir son opinion, car il est bien au courant de ma situation.
    Il me recommande de prendre un casque anti-bruit avec un facteur de réduction de bruit (NRR) de minimum 30 dB. De plus il préconise un casque de type passif versus un électronique pour les raisons suivantes.
    L’amplitude maximale d’une détonation est atteinte en environ 1 milli-seconde, donc il faut que l’électronique du casque réagisse dans les mêmes temps. Le problème c’est que beaucoup de ces casques ont un temps de réaction de près de 5 milli-secondes, d’ou l’importance de se procurer un casque qui est conçu pour le tir.
    D’après son opinion, un casque de type passif protège mieux qu’un de type électronique. C’est sur que les opinions varient d’une personne a l’autre.
    Donc, ne voulant prendre aucune chance, je me suis commandé un casque passif d’Howard Leight avec un NRR de 30dB et par la même occasion je me suis aussi commandé une lunette comme la Bollé dans la vidéo avec la bande élastique pour avoir le meilleur résultat possible.
    Prochaine étape, commander mon arme.

    Salutations

    Christian

    • Un casque passif peut effectivement être considéré comme la meilleure des protections. Sauf que…

      Sauf que son porteur est régulièrement amené à l’enlever, afin de pouvoir converser avec les autres tireurs. Et qu’il s’en trouve toujours un pour ouvrir le feu sans prévenir et sans vérifier que tous ceux qui l’entourent ont coiffé leur casque. Bien sûr, avec un minimum de discipline, cela ne devrait jamais se produire. Mais le fait est que la discipline n’est pas toujours respectée…

      • Je suis d’accord avec vous MIchel au niveau de la discipline de chaque tireur, ce n’est pas toujours facile a faire respecter. D’ailleur, la discipline n’est pas facile a faire appliquer nul part.

        Par contre, au club de tir oû j’ai fais mon examen pour l’obtention de mon permis, il était interdit d’enlever son casque anti-bruit ainsi que ces lunettes en toutes circonstances sur le pas de tir, sauf si un officiel demande un cessez le feu et que toutes les armes sont sécurisées.

        Je vais commencer avec un passif, par contre je pourrai toujours acheter une version électronique pour voir ce que ça donne.

    • bonjour,

      j’avoue ne pas avoir lu tous les commentaires, aussi le mien sera peut-etre une redite.

      il faut savoir que, si vous faites de la competition ISSF, les casques electroniques sont interdits. Voila, j’utilse un MSA Supreme Pro X pour le stand et un Peltor X5 pour la competition.

      Tony

  6. Bonjour Michel et Jean,

    Je suis présentement a la recherche de protection auditive et visuelle, donc votre vidéo tombe a point et est très instructive.
    Étant plus jeune, j’ai fait beaucoup de tir avec différents calibres. Mais a cette époque je ne préoccupais pas de protéger mes yeux et mes oreilles. Au niveau des yeux pas de problème, mais il n’en est pas de même pour mes oreilles.
    Depuis quelques années j’ai développé de l’acouphène qui est presque tout le temps présent. Au fil du temps je mis suis habitué, mais les premiers temps je croyais devenir dingue. De plus j’ai perdu un certain pourcentage de ma capacité auditive et mon ORL m’a confirmé que c’était irréversible et que ces problèmes ont bien été causés par mes années de tir sans protection.
    Donc, je ne lésinerai pas sur la qualité des produits que je vais acheter.

    Encore une fois merci pour cette vidéo très instructive.

    Salutations

    Christian

  7. Bonjour Monsieur Bottreau,

    Merci beaucoup pour cette vidéo qui, je dois le dire, est tombée à pic : je vous dois une fière chandelle, à vous et à Monsieur Gillet.

    Voilà qu’il y a quelques mois, (précisément la veille de la publication de cette vidéo) je tirais une bonne trentaine de coups à la foire (donc sans protection), avec de la .22 short et du calibre 12 faiblement chargé : quelques heures après, j’avais des acouphènes.

    Le lendemain, me rendant sur votre site pour vous questionner à ce sujet dans un commentaire, je visionne votre vidéo où Monsieur Gillet explique qu’en cas d’acouphènes, il faut aller rapidement consulter un ORL.

    Je me disais que l’on ne pouvait pas se faire de dégâts aux oreilles avec des munitions de foire, mais je me souvenais de ce qu’avait dit Monsieur Gillet sur son ami qui avait perdu de l’audition pour avoir manipulé une scie sauteuse sans casque antibruit. Je suis donc allé voir un ORL le lendemain.

    Finalement, après plusieurs examens, y compris au niveau de l’oreille interne il s’est avéré que je n’avais aucune séquelle auditive. D’ailleurs, d’après mon généraliste, les acouphènes peuvent être dus à plusieurs facteurs (stress, fatigue, rhume et nez bouché, tension artérielle…).

    Au moins je n’irai plus tirer sans protection auditive, pas même à la foire ou dans mon garage, à l’air comprimé. Pour ce dernier cas, je mettais déjà un casque avant : il ne s’agit pas tant du claquement de départ que de l’impact du projectile sur le porte-cible, surtout si celui-ci est métallique.

    L’ORL m’a d’ailleurs dit qu’il est plus néfaste de se trouver à côté d’un tireur que de tirer soi-même, l’onde de choc étant plus forte à proximité de son épicentre que sur son épicentre.

    Concernant les lunettes de protection, je mets toujours les branches au dessus des coquilles de mon casque. J’ai une autre paire munie d’une lanière que je peux tout à fait faire passer à l’extérieur des coquilles.

    Sinon, en cas de correction visuelle, le mieux est encore les lunettes à branches souples et amovibles que l’on peut passer sans difficulté derrière les coquilles.

    Concernant les protections auditives, j’ai déjà entendu parler de systèmes électroniques émettant des ondes sonores qui « annulent » toutes les ondes sonores extérieures. Ils auraient été conçus pour le voyage en avion, mais j’ignore s’ils sont efficaces pour les armes à feu, l’onde de choc étant très forte et très rapide.

    Je voudrais enfin souhaiter un bon rétablissement à Monsieur Gillet, ainsi que du courage pour sa rééducation. J’espère du fond du cœur… c’est le cas de le dire… qu’il pourra bientôt reprendre sa passion, notre passion.

    J’en sais quelque chose, puisque je me suis moi-même lourdement fracturé le coude droit le mois dernier (en plus je suis droitier, maudit verglas) et qu’il va me falloir de longs mois de rééducation, ainsi qu’une seconde opération, avant de pouvoir retrouver un bras normal… enfin j’espère.

    Cordialement

    • Plus de peur que de mal, concernant vos acouphènes, mais vous avez effectivement pris la bonne décision en allant consulter sans attendre. Nous vous souhaitons un bon rétablissement pour votre coude. Cette chute due au verglas prouve qu’on prend des risques tous les jour dans la vie courante, pas seulement dans les sports extrêmes, et que la vigilence est toujours de mise…

  8. Bonjour, j’aimerais savoir quelle sont les lunettes de protection bollé présenter dans la vidéo et si la monture pour verres correcteurs et fournis avec ? Merci

    • J’ai eu entre les mains les lunettes Bollé modèle tir balistique « Raid », qui sont livrées avec plusieurs accessoires : étui de transport, trois jeux de verres (incolore, fumé, jaune), un jeu de branches rigides et tresse élastique adaptable, ainsi qu’un insert pour verres correcteurs. Sauf erreur, les lunettes que j’ai présentées dans la vidéo sont les Bollé modèle « Safety ». Ce modèle est vendu à prix nettement moins élevé, mais sans accessoires et sans l’insert pour verres correcteurs. Vous pouvez aller sur le site http://www.bolle-safety.fr où sont présentés tous les modèles (sachant tout de même qu’ils ne sont pas toujours disponibles chez les distributeurs).

  9. SALUT
    pouvez vous faire l’essai du revolver Weihrauch HW 357 Hunter
    merci
    mes salutations

    • Le revolver HW 357 Hunter de la firme Hermann Weihrauch est plus connu chez nous sous le nom Arminius, une marque allemande dont les revolvers à simple et double action ont été surtout importés en France, il y a plusieurs dizaines d’années, en calibre .22 Long Rifle. Quoi que puisse en dire leur fabricant, les revolvers Arminius sont des armes bon marché, pour ne pas dire bas de gamme, qui n’ont jamais été considérés chez nous comme des produits de qualité. Sauf erreur de ma part, la maison Frankonia est actuellement la seule à distribuer ce modèle.

  10. Bonjour Michel et Jean
    comme toujours très instructives vos vidéos ,cette dernière est on ne peu plus appropriée, car comme vous le soulignez les lésions de l’oreille interne sont souvent irréversibles!!
    En ce qui concerne le casque électronique à adaptation automatique je pense que c’est le top , mon épouse et moi même avons optés pour ce type de matériel le seul problème c’est qu’ils sont assez fragile au niveau de la connectique le mien ne fonctionne plus en mode auto.
    mon épouse qui elle n’a aucun problèmes
    avec le siens me reproche mon manque de délicatesse soit !! Nous avons trouvés ces casques dans un établissement qui vend des tronçonneuses entre autre .
    c’est couramment utilisé par les bûcherons qui apprécient particulièrement la flexibilité de ces derniers dans leur job . si cette info peut aider les tireurs qui veulent se procurer ce type de casque …
    bon tir à tous
    et merci encore à vous deux.

  11. bonjour jean et michel,

    merci pour les vidéos toujours très instructives notamment celles sur les règles de sécurité élémentaire et j’aimerai avoir votre opinion sur les protection auditive de types bouchon d’oreilles electonique ou les bouchon sur mesure qui doivent être moi gênant à porter et à utiliser avec une carabine.

    merci pour la réponse et bonne continuassions.

    • C’est une bonne question. Nous n’avons pas d’expérience en ce qui concerne les bouchons d’oreille électroniques, dont je remarque toutefois le prix élevé (plus de 300 €). Les bouchons d’oreille en silicone, moulés aux mesures du conduit auditif, constituent en revanche une alternative très intéressante, en remplacement ou en complément du casque anti-bruit (selon le niveau de réduction du bruit que l’on juge nécessaire). On peut les faire réaliser chez les opticiens-ORL pour un prix assez raisonnable (moins de 80 €). Certains modèles comportent un système de filtre mécanique, permettant à la fois une audition de la parole et une protection contre les bruits trop élevés.

  12. Bonjour, un très grand merci pour vos vidéos qui sont de très grande qualité et très instructives, notamment pour un débutant comme moi.

    Concernant les protections contre le bruit, savez vous si les casques de bonne qualité que vous présentez suppriment tout danger pour les oreilles ou s ils ralentissent seulement la perte d audition?

    Eh effet, j ai tiré la semaine dernière à côté de quelqu un qui tirait du 44magnum, et malgré mon casque peltor optime III, j’ai eu mal aux oreilles pendant 2 jours suite à ma séance de tir.

    Bien à vous,

    • Les casques de bonne qualité permettent ď’éviter une agression des tympans et donc une perte d’audition. Le calibre .44 Magnum n’est pas le pire. Si vous avez eu deux jours de suite des problèmes de type sifflements ou bourdonnements dans les oreilles, c’est très vraisemblablement que votre casque n’appliquait pas bien. Il devait y avoir une fuite due à un élément perturbateur (mèche de cheveux, branches de lunettes, casquette…).

      • Merci beaucoup pour votre retour, je portais en effet des lunettes de protection et je vérifierai bien la prochaine fois que mes lunettes ne gênent pas l application du casque.

        Je pense que la prochaine fois que je tirerai à côté de quelqu un qui utilise un gros calibre, je mettrai des bouchons en plus de mon casque. Est ce que vous recommandez une marque de bouchon en particulier? Y a t il une norme que les bouchons de qualité doivent respecter?

        • Je n’ai quand même pas réponse à tout et j’avoue être ignorant en matière de normes. Je ne suis pas loin de penser que les bouchons d’oreille les plus simples (les petits cylindres en mousse considérés comme jetables) sont les plus efficaces, à condition bien sûr d’être correctement appliqués…

      • Bonjour, j’ai regardé votre vidéo sur les protection auditives. Concernant l’utilisation du casque électronique je pense que vous faite erreur.
        Ce sont des protections dites actives. Il fait laisser le casque allumé durant le tir car le casque détecte la détonation et émet un son opposés afin d’annuler le bruit de la détonation . Le porter éteint ne sert pas a grand chose . Amicalement Farid .

        • Le porter éteint était uniquement pour vėrifier sa capacité de protection passive. Quant à la protection active, j’ai toujours lu dans les documentations que le casque électronique coupait l’amplification en une infime fraction de seconde, mais il n’a jamais été fait mention nulle part de l’émission d’un son opposé permettant d’annuler le bruit de la détonation…

          • Bonjour Michel,

            Un casque antibruit actif devrait fonctionner comme je vous l’ai indiqué précédemment.

            Il est possible que certain fabriquant induise le consommateur en erreur en lui vendant un casque qui n’ai qu’un pseudo actif. Il faut bien se renseigner avant d’acheter.

            Pour plus de précisions vous pouvez lire http://fr.wikipedia.org/wiki/Casque_antibruits

            En voici un extrait : Casques antibruit actif « il s’agit d’ajouter au bruit exactement le même son, mais en opposition de phase. » …  » Dans le casque actif, on ajoute au bruit un second signal de telle sorte que la surpression de l’air due au bruit coïncide avec la dépression due au son ajouté : le signal est alors en opposition de phase, et la pression est ramenée à une constante du temps. »

            Si toutefois vous veniez à manquer de pile vous aurez généralement une protection passive d’environ 23db.
            Ce qui est mieux que rien quand on sais qu’il existe des casques passifs qui atténuent de 37db. pour ne pas citer le Peltor X5.

            Mon cher Michel serait-il possible de faire une revue du SIG SAUER P226 LDC ? Un magasine lui a déjà consacré 8 pages en mars. Aucun banc d’essai en vidéo à ce jour ? Je pense qu’il y a vraiment matière à en faire un.

            ps : Comment va Jean ?
            Amitiés, Farid !

  13. Bonjour a vous et merci pour cette vidéo.
    Serait il possible d’avoir la marque et le model du casque de Jean svp.
    J’utilise pour l’instant un peltor 3M (le même que Michel), et dans l’optique de passer à un électronique, autant en prendre un qui a fait ses preuves.
    Merci d’avance.

  14. Bjr, si l’on porte un appareil auditif, pensez vous qu’il faille l’enlever avant de mettre le casque anti bruit ? Cordialement

    • Bonne question. Il est préférable en effet de le retirer, puisque l’appareil auditif est destiné à amplifier les bruits (pas seulement les voix) et que le but est justement de supprimer ces bruits au moment du tir. Mais il est bien évident qu’il faut absolument protéger ses oreilles, même si on est déjà à moitié sourd (pour ne pas perdre le peu qui reste !).

  15. Bravo pour cette vidéo Jean et Michel, je ne dois pas etre le seul à attendre avec impatience chaque nouvel article. Une remarque concernant les bouchons d’oreille North EP08: ce sont des bouchons jetable et ne sont pas destiné à être réutilisé. Ils perdent leurs facultés après 2-3 utilisations et on les perd facilement. Pas grave si c’est juste pour faire la sieste dans l’avion mais sur un stand, aïe, danger!!

    • Je ne suis pas tout à fait d’accord : s’ils sont correctement introduits dans le conduit auditif (Jean explique sur la vidéo comment on doit procéder), ils tiennent très bien (en utilisation normale dans nos clubs de tir s’entend, je ne parle pas d’une course avec un roulé-boulé suivie d’un dégainé comme certains peuvent le pratiquer dans des stages de tir de combat !). Je ne suis pas certain non plus que leur durée de vie soit limitée à deux ou trois utilisations, dès l’instant qu’ils sont nettoyés à l’eau savonneuse et soigneusement stockés.

  16. Merci pour cette vidéo que j’attendais avec impatience. Cela fait un an que je fais du tir et pour l’instant j’utilisais un casque prêté par le club. J’hésitais entre un casque passif et un casque électronique. Votre vidéo m’a été bien utilie.

  17. Bonjour Michel et Jean ,
    votre vidéo sur le port du casque anti bruit ,bouchon et lunette est très instructive très complète.pour ma pare j’utilise le même casque que vous Jean avec des bouchons car des foi il y a des gros calibres extrêmement bruyant .Se peltor III 3M me convient très bien ,pas chère ,facile d’entretien ,robuste,léger par-contre pour le tir a l’arme d’épaule pas très pratique .
    Mercie a vous deux pour vos vidéo toujours aux petits oignons .bonne fin de vacances et bon tir a tous.

  18. Bonjour et merçi à tous les deux pour cette importante vidéo sur la sécurité du tireur . Le port des EPI (équipements de protection individuelle) touche maintenant de nombreux domaines professionnels , depuis la fameuse chaussure de sécurité, les gants divers, les lunettes, les casques anti-bruits jusqu’aux casques de chantier type « industrie chimique » .
    Trop souvent j’ai entendu dans de mauvaises entreprises industrielles et artisanales : »Le bruit on s’y habitue » alors qu’en formation type N1 (industrie chimique type Seveso) on entend plutôt : « On ne s’habitue pas au bruit, on devient sourd » .
    C’est pareil en stand ou trop souvent je vois des tireurs, souvent des « vieux » qui ne veulent entendre parler de rien ; qui ne mettent pas de casque avec le 22lr par exemple .
    Encore merçi, j’ai diffusé dans mes groupes FB .

  19. Bonjour,

    Je me permets de poster ce message, pour faire partager mon casque aux tireurs qui souhaitent acquérir un casque électronique.

    C’est le Howard Impact Sport (bien connu aux USA).
    Donc électronique, AVEC coupure automatique au bout de 4h.
    SOUS la barre des 100 euros.
    J’ai acheté le mien 55 euros sur Amazon.fr
    Coquilles assez plates pour l’utiliser avec une arme longue.

    Je l’utilise depuis maintenant plus d’un an et j’ai jamais eu de problème avec.
    Pas de surprise de départ de coup par un autre tireur.

    Avant j’avais un Peltor passif.
    Ça change la vie !

    Cordialement,

    Florian.

  20. Bonjour Messieurs.

    Vidéo hautement instuctive, présentée comme toujours, avec sérieux et simplicité. Merci pour cette note d’humour par laquelle vous donnnez une image positive de notre passion commune, contredisant s’il en était besoin, celle véhiculée par certains « mauvais coucheurs ».
    Bonne fin de vacances également.

  21. Bonjour a vous,
    Comme d’habitude tres bonne video que vous nous proposé.
    Pour ma part je me suis fait faire des bouchons moulé chez un optitien qui fait aussi dans l’auditif (apareillage pour mal entendent)
    J’ai ete tres bien conseiller, ils ont toutes une gamme, simple bouchons, bouchons avec filtres, meme des versions electronique.
    Pour ma part j’ai pris la version avec filtres et ça ma couté 85 €
    Durée de vie estimé une 10ene d’année.
    Je tire avec du .357, .22, .222 et 7.08.
    J’en suis tres content au niveau obturation sonore, je peux discuter avec les collegues j’ai meme vu repondre au telephone avec.

    Bonne journee a vous et bonne continuation.

  22. Merci pour cette nouvelle vidéo.
    J’espère qu’elle fera prendre conscience à tous les tireurs, qu’il est nécessaire de se protéger.
    J’ai depuis quelques semaines des acouphènes …(par ma faute et c’est vraiment trop bête!)
    Je viens de commander un casque électronique pour arrêter de l’enlever à chaque fois que l’on veut me parler.
    Et pour les gros calibre d’épaules j’ajouterais des bouchons d’oreilles.
    Merci encore et continuez!!!

    • bonjour michel et jean voilà une video interessante et surtout un sujet dont il fallais absolument parler mon message serais plus une mise en garde complémentaire au jeune tireur qui pourais nous lire moi quand j’étais plus jeune je n’en faisais qu’à ma tête malgré certaines mise en garde je ne mettais jamais mon casque anti-bruit icompris pour le tir (gros calibre) j’usqu’au jour ou j’ai fais mon gignolo sur un pas de tir t.s.v ou j’ai tirer plus de 400 cartouches à l’arme de poingt sans metre le casque en sortant du pas de tir j’ai eu des acouphène pendant plus d’une semaine mots de tête etc… j’ai crus quej’allais devenir fou a force

      la moral de ce petit message n’est pas de raconter ma vie
      (pour cela il y a Facebook lol) mais de dire au jeune tireur…

      METTEZ VOTRE CASQUE si on vous le dis ce n’est pas pour rien ne soyez pas aussi bête et irresponsable que j’ai pu l’être et si cela fais parti des règle de sécurité afficher au pas de tir ce n’est pas pour rien.

      donc ce sujet la me tiens particulièrement a cœur et lorsque je vois au sein de mon stand un jeune qui refais les même erreur que moi je m’empresse de lui passer une chasse mémorable.

      grand merci michel pour cette video

      et pour info maintenan sa a enfin percuté dans ma tête et je met toujour mon casque

      je suis même sur le pas de tir l’un des premier a le metre pour ainsi dire je rentre sur le pas de tir avec mon casque.

      comme quoi mieux vaut tard que jamais.

  23. Bonjour messieurs Gillet et Bottreau,
    C’est toujours avec grand plaisir que je visionne vos vidéos.
    Voila en sujet qui était important de traiter. Merci pour votre travail.
    Je m’en vais de ce pas changer mon casque anti-bruit et en choisir un qui soit plus près des 35 db de réduction.
    Merci encore et bonnes vacances

  24. Bonjour Jean et Michel,

    Grand merci pour cette vidéo très instructive et importante pour nous tireurs.

    Bonne fin de vacances à vous 2.