L’influence du recul sur le point d’impact : une donnée méconnue !

Peut être vous êtes vous déjà demandé, en tirant à courte distance avec une arme de poing, pourquoi certaines munitions à haute vitesse impactaient la cible nettement plus bas que les autres ? Peut être vous êtes vous déjà demandé, en tirant à longue distance avec une arme d’épaule, pourquoi votre lunette s’était déréglée d’une séance de tir à une autre ? Cette vidéo va vous apporter des éléments de réponse qui risquent de vous étonner…

Cette vue a été prise à l’instant même où la balle quitte la bouche du canon : la culasse est encore fermée et l’arme n’a pas, en apparence du moins, entamé son mouvement de recul et de relèvement.

Cette vue a été prise à l’instant même où la balle quitte la bouche du canon : la culasse est encore fermée et l’arme n’a pas, en apparence du moins, entamé son mouvement de recul et de relèvement.

 L’influence du recul sur le point d’impact est une donnée essentielle, souvent ignorée d’une majorité de tireurs. C’est pourtant ce phénomène qui explique pourquoi il est primordial de toujours tenir son arme de la même façon, toute modification de la prise en main ou de la posture du tireur pouvant entraîner un écart en cible.

Tirée dans un pistolet ultra compact comme ce SIG-Sauer P232 SL, la cartouche de 9 mm Browning court (.380 ACP) génère un recul sec, mais le relèvement du canon reste modéré.

Tirée dans un pistolet ultra compact comme ce SIG-Sauer P232 SL, la cartouche de 9 mm Browning court (.380 ACP) génère un recul sec, mais le relèvement du canon reste modéré.

Sur un Glock 17, le relèvement du guidon d’un millimètre, quasiment invisible à l’œil nu, entraînera un déplacement du point d’impact de 15 centimètres vers le haut de la cible à la distance de vingt-cinq mètres.

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

27 commentaires sur “L’influence du recul sur le point d’impact : une donnée méconnue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Michel.
    On parle souvent de groupements d impacts.
    Mais qu’ est ce qu’ un bon groupement? Faut il se fier au H+L ou à l écart maximum?
    Ex: un H10 +L70 mais avec un EM70 vaut mieux qu’ un H47+L50 avec un EM 55.
    Comment fait on parler ces chiffres pour dire qu’ on a un groupement de qualité?
    Merci.

    • On peut toujours interpréter d’une façon ou d’une autre mais, à mon avis, on ne doit pas ignorer les flyers. C’est pourquoi je pense que la méthode la plus rigoureuse consiste à se baser sur l’écart maximum.
      Votre exemple en apporte une parfaite démonstration : on voit très bien que se baser sur le « H+L » favoriserait le premier groupement (80 mm contre 97 mm) alors qu’il est de toute évidence moins homogène, très étiré en hauteur et moins « carré » que le second…

  2. Bonjour Michel et Jean,
    Jean parle parfois de son expérience avec les armes Glock et nous apprend qu’il n’en est pas à son premier Glock17, du à l’usure.
    Je souhaiterais savoir quels types de problèmes rencontrés et comment a été prise la décision de remplacer entièrement l’arme en sachant que les éléments sont amovibles et interchangeables?

    • Vous trouverez les réponses à vos questions dans l’article :
      « Glock 17, un banc d’essai complet et des remarques sur la fiabilité »
      qui a été publié dans le magazine Action Armes & Tir n° 292 (novembre 2005).

  3. Bonjour Michel. Merci pour ce cours sur l’influence du recul sur la précision.
    Il a quelque temps je vous avais demandé votre avis sur la précision de l’HK USP Expert.
    Cette semaine je dois me décider sur le remplacement de mon HK USP 45 et j’hésite encore sur deux armes :
    Soit un HK USP Expert en 45 acp
    Soit un Sig Sauer P220 Match Elite 45 acp
    Quelle est d’après vous l’armes la plus adéquat des deux en précision et en agrément (Prise en main,recul,qualité de fabrication,poids,etc…), la quelle des deux me conseilleriez vous ?
    J’espère que cette question ne vous paresse pas trop lourde mais je souhaite sincèrement votre avis .
    Cordialement : Vincent

    • Comme je l’ai déja expliqué en répondant à des commentaires similaires, c’est justement pour permettre aux lecteurs de faire leur choix que j’effectue des bancs d’essais, les plus complets possibles, qui sont publiés dans les revues spécialisées. Mais je me refuse à choisir à leur place selon mes goûts personnels.

  4. Bonjour Michel. Est ce q un essai sur le Smith Wesson model 29 est prévu dans l avenir.
    Cordialement.

    • Nous avons réalisé, par le passé, plusieurs bancs d’essais du revolver S&W modèle 29 en calibre .44 Magnum :
      – Smith & Wesson modèle 29 « silhouette » 10 pouces 5/8, Action Guns n° 54 (juin 1983).
      – Smith & Wesson modèle 29-4, Action Guns n° 230 (mars 2000).
      – Smith & Wesson modèle 29-10 gravé, Action Armes & Tir n°314 (novembre 2007).

  5. Bonjour, c’est donc le recul (enfin la ‘prise en main’ de ce recul) qui fait qu’un reglage de visée sur une arme de point pour un tireur ne correspondra pas à un autre tireur ? et si pour une carabine à lunette, le reglage correspond, c’est parcequ’elle est sur appui ?
    Merci

    • La prise en main, la position de la plaque de couche et les appuis du tireur entrent également en ligne de compte avec un fusil à lunette. Les snipeurs le savent bien. Mais le relèvement du canon étant assez faible, ses effets sont moins spectaculaires que sur une arme de poing.

  6. Bonjourà vous. Ferez vous une vidéo sur le rechargement. Cordialement

  7. Y »as pas de.différence entre le simple et le double action ? Ba un petit beaucoup quand même…bref

    • J’ai dit qu’il n’y avait pas de différence au niveau du recul.

      • Ok…. J »ai du mal saisir. En tout cas merci pour toutes vos videos. C est un vrai plaisir de vous lire et regarder pour tous ces tests et conseils….ps j espere que jean se rétabli bien. Salutations

    • Bonjour Michel,
      Je profite de cette vidéo pour poser une question à Jean, je le vois toujours prendre ça visé les deux yeux ouverts.
      Pourrait il nous parler de cette façon de faire, avantage et autres.
      J’ai essayé plusieurs fois, mais cela me fait loucher, y a t’il une méthode d’apprentissage particulière ?
      Merci pour votre écoute.
      patrick

  8. Bonjour Michel et Jean ,un grand merci pour vos explications très instructives ,samedi je mettrais cette technique en application .
    merci a vous et bon tir a tous.

  9. bonjour comme dab super
    serait il possible un essai du issc mk 22 svp
    de super vidéo sur you tube mais en anglais

    • Il est effectivement prévu que nous testions le MK22 de chez ISSC.
      Mais il faudra encore être patient, il y a plusieurs autres essais en cours.

  10. Voilà quelque chose que je ne connaissais pas, et il faut le dire, vous ne vous en rendez peut être pas compte mais dans bien des vidéos, vous nous apprenez des petites choses que l’on ne nous enseignent pas sur un pas de tir.

    Loin de vous l’idée bien sûr de vous substituer aux fédérations, associations et tout le tralala, mais voyez comme c’est intéressant lorsque vous nous faites partager ce type de petit détail comme vous dite !

    Votre expérience du tir dans le cadre sportif bien entendu est importante pour nous.

    Lorsque l’on se rend sur un pas de tir et que l’on applique certaine petite chose, des petits détails que vous nous faites partager et que l’on constate que nous nous améliorons, ça nous fait plaisir, continuer s’il vous plaît !

    Votre expérience, votre approche courte et pragmatique n’a pas de prix.

    Merci à vous deux.

  11. Bonjour à vous deux,

    Vidéo toujours aussi pertinente. Merci de m’avoir éclairer sur un point que je ne soupçonnais pas. Vite au stand !

  12. Bonjour Michel et Jean et merci pour cette vidéo instructive, continuez à nous faire plaisir

  13. je confirme, en tir sportif à 25m avec mon remington 1858 ( cal.44 poudre noire) le point touché se relève de 10 cm par rapport à un tir posé ou à 2 mains…
    Petite remarque… en poudre noire pour régler la hauteur de tir il faut sur de nombreuses armes limer le guidon… de ce fait SURTOUT ne pas utiliser un support pour le réglage de la hauteur… mais la régler en condition de tir sportif sinon vous risquerez de vous retrouver avec un guidon trop court car trop limé !!!