Concours Wild Bunch « Buffalo Valley » – 11 au 14 juin 2015

L’édition 2015 du concours de « Buffalo Valley » est l’occasion pour nous de découvrir le « Wild Bunch Action Shooting », qui constitue une extension du Cowboy Action Shooting où les tireurs utilisent des pistolets semi-automatiques de type Colt 1911 (avec 9 chargeurs), des carabines à levier de sous-garde et des fusils à pompe de type 1897.

La diversité des armes, des scénarios et des cibles, à laquelle s’ajoutent les costumes en harmonie avec l’époque considérée, font incontestablement l’attrait de cette discipline de tir sportif venue en droite ligne des Etats-Unis.
La diversité des armes, des scénarios et des cibles, à laquelle s’ajoutent les costumes en harmonie avec l’époque considérée, font incontestablement l’attrait de cette forme de tir sportif qui nous vient en droite ligne des Etats-Unis.

Cette discipline est inspirée du film américain « The Wild Bunch » (La Horde Sauvage), réalisé par Sam Peckinpah, qui a obtenu en 1970 deux nominations aux Oscars. L’action, qui se déroule en 1913 sur la frontière entre le Texas et le Mexique, relate les derniers jours d’une bande de hors-la-loi en décalage avec le monde moderne qui les entoure.

Tourné en 1968, ce film fait en réalité écho aux images de la guerre du Viêt-Nam qui divise alors l’Amérique. À partir d’un scénario de Western, son réalisateur dépeint un monde nihiliste et immoral, où le progrès s’avère destructeur et dont la violence n’épargne rien ni personne, pas même les enfants.

VIDEO :

Ne manquez plus rien de votre passion !

Rechargez et visez juste !

Un e-mail par mois, dans lequel nous réglons la visée sur des essais d’arme de légende, moderne ou ancienne, des guides pratiques et bien plus ! 

Cartouche garantie sans spam ni défaillance de tir !

Partagez votre expérience à la communauté !

Un avis, une question ou encore une expérience particulière ? Dites nous en plus dans l’espace des commentaires ci-dessous !

12 réflexions sur “Concours Wild Bunch « Buffalo Valley » – 11 au 14 juin 2015”

  1. Dorian Standaert

    Bonjour monsieur Bottreau,
    déja je vous remercie pour votre réponse au sujet de l’obtention d’armes à poudre noire.
    je viens de regarder votre vidéo sur L’influence du recul sur le point d’impact » qui m’a fortement interessé. Ma question est la suiante: A votre connaissance sur le marché des armes actuel,quelle est ou quelles sont les l’armes de poingt en calibre 9mm para qui possède le recul le plus gérable?
    bien cordialement , et je vous remercie d’avance.

    1. Michel Bottreau

      Le recul dépend de plusieurs facteurs dont les principaux sont le poids de l’arme, la vitesse et le poids du projectile. Si le recul pose un réel problème avec les plus gros calibres comme le .500 S&W Magnum ou les armes très légères comme les revolvers snubnoses en .38 Special/.357 Magnum, il reste très raisonnable avec la plupart des pistolets chambrés en calibre 9 mm Para. A noter que les carcasses en polymère améliorent le confort en diminuant la sensation de recul.

  2. Bonjour Michel

    Je regarde depuis peu la discipline  »Cowboy action shooting » et je me pose quelques questions.
    Qu’es ce qu’un revolver avec cartouches métalliques ? Dans quel catégorie ce trouve cette arme ? Faut il une autorisation préfectoral ?

    Merci d’avance

    1. Michel Bottreau

      Le modèle Single Action Army, lancé par Colt en 1873, représente l’archétype du revolver à cartouches métalliques. Contrairement aux modèles précédents, tous les éléments nécessaires à son chargement (amorce, poudre et projectile) sont réunis dans une cartouche dont la douille est en métal (laiton), ce qui rend son utilisation incomparablement plus facile et rapide. Toutes les copies modernes des revolvers pouvant tirer une cartouche métallique sont classées en catégorie B et leur détention nécessite l’obtention d’une autorisation préfectorale.

  3. Bonjour, encore une sympathique vidéo de découverte d’une discipline pour ma part, merci et bonne continuation

  4. François B.

    Bonjour à toutes et à tous.
    Sympathique discipline mais où s’entrainer dans la région centre ?
    Les répliques de 1897 sont t’elles de bonne qualité ?et peut t’on en avoir une à canon rayé ?
    Amicalement

    1. Michel Bottreau

      Je pense que la personne la mieux placée pour répondre à ces questions serait « Rio » (Gilles Bardou), le patron de La Sellerie du Thymerais :

      http://www.selleriegb-28.com

      Vous pouvez également voir du côté des sites OPS (Old Pards Shooters), OWFS (Old West French Shooters) et SASS (Single Action Shooting Society), qui sont tous trois des forums officiels français du CAS (Cowboy Action Shooting) :

      http://old-pards-shooters.forumsactifs.com/

      http://owfs-sass.forum-canada.net/forum

      http://sassfrance.forumactif.org/portal

    1. Michel Bottreau

      Le terme est impropre, quand on dit que le tir s’ouvre, c’est que le groupement s’élargit. Mais bon, je comprends quand même ce que vous voulez dire…

    2. bonjour michel waou merci pour m’avoir fait découvrir cette discipline néanmoin avec des fusil à pompe il me semble que le tir peut effectivement s’ouvrir et cela ne serais pas très grave
      d’ailleur a ce propos j’ai une petite question les fusil à pompe utiliser sont-ils en canon lisse ou en canon rayer j’imagine que c’est nos bon vieux winshester 1897 mais sans faire de polémique notre législation… enfin vous voyez quoi
      merci a vous
      bien cordialement geko

    3. Michel Bottreau

      Les tireurs CAS utilisent exclusivement des fusils à canons lisses. Ceux qui ont choisi une réplique de fusil à pompe Winchester modèle 1897 la détiennent grâce à une autorisation préfectorale de catégorie B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essai armes icon
Retour en haut