Pistolet Ruger modèle Mark III « Target » / Calibre .22 Long Rifle

Lancé par la firme américaine « Sturm, Ruger & Co. » en 1949, ce pistolet semi-automatique à percussion annulaire constitue, aujourd’hui encore, l’un des choix les plus judicieux que puisse faire un tireur. Son prix modéré, son excellente précision en cible, sa fiabilité de fonctionnement irréprochable et sa robustesse à toute épreuve en sont les principaux atouts.

Le Ruger Mark III « Target » est ici équipé d’un viseur à point rouge compact Swiss Arms « Mini Dot Sight », installé au moyen du rail Weaver qui est livré avec le pistolet. Ses deux chargeurs de dix coups, un casque antibruit électronique Num’axes, une paire de lunettes Bollé Safety « Cobra » et des munitions CCI Blazer l’accompagnent.

Le Ruger Mark III « Target » est ici équipé d’un viseur à point rouge compact Swiss Arms « Mini Dot Sight », installé au moyen du rail Weaver qui est livré avec le pistolet. Ses deux chargeurs de dix coups, un casque antibruit électronique Num’axes, une paire de lunettes Bollé Safety « Cobra » et des munitions CCI Blazer l’accompagnent.

Le modèle Mark III, commercialisé depuis 2004, a bénéficié d’un certain nombre d’améliorations permettant de rendre son utilisation plus facile et plus sûre : bouton-poussoir de déverrouillage du chargeur à portée du pouce, présence d’un indicateur de chargement, d’une sécurité de chargeur et d’un blocage anti-tiers activé au moyen d’une clé. Sa version « Target » dispose d’un canon « Bull barrel » de 5 pouces ½ et un rail polyvalent (Weaver + 11 mm), livré avec l’arme, permet la fixation d’un système de visée optique.

Ce pistolet semi-automatique est livré dans un coffret en plastique moulé, accompagné par deux chargeurs de dix coups, un rail Weaver pour la fixation éventuelle d’une visée optique et une clé pour activer la sécurité anti-tiers dont il est doté.

Ce pistolet semi-automatique est livré dans un coffret en plastique moulé, accompagné par deux chargeurs de dix coups, un rail polyvalent (Weaver + 11 mm) pour la fixation éventuelle d’une visée optique et une clé pour activer la sécurité anti-tiers dont il est doté.

Première partie : Présentation

Afin d’effectuer nos tests de précision dans les meilleures conditions possibles, nous avons équipé notre pistolet de test du viseur à point rouge compact modèle « Mini Dot Sight » réalisé par la firme helvétique Swiss Arms.

Afin d’effectuer nos tests de précision dans les meilleures conditions possibles, nous avons équipé notre pistolet de test du viseur à point rouge compact modèle « Mini Dot Sight » réalisé par la firme helvétique Swiss Arms.

Deuxième partie : Précision en cible

En théorie, le démontage sommaire de ce pistolet est simple. En pratique, la moindre erreur dans le séquencement des manipulations pose problème et, sur une arme neuve, les ajustages serrés rendent cette opération difficilement réalisable sans l’aide d’outil.

En théorie, le démontage sommaire de ce pistolet est simple. En pratique, la moindre erreur dans le séquencement des manipulations pose problème et, sur une arme neuve, les ajustages serrés rendent cette opération difficilement réalisable sans l’aide d’outil.

Troisième partie : Démontage/Remontage

Voir également nos bancs d’essais précédents :
– Le pistolet Ruger Mark II à « canon silencieux FMR »
– Le pistolet Ruger MK 10 « Silhouette »

Le banc d'essai du pistolet Ruger Mark III « Target » a été publié sur 8 pages dans le magazine Cibles n°550 (janvier 2016).

Le banc d’essai du pistolet Ruger Mark III « Target » a été publié sur 8 pages
dans le magazine Cibles n°550 (janvier 2016).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

78 commentaires sur “Pistolet Ruger modèle Mark III « Target » / Calibre .22 Long Rifle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Jean et Michel,
    J’ai bien apprécié votre banc d’essai et notamment la partie démontage du Ruger MkIII, qui n’est vraiment pas évident à bien des égards.
    Je ne connais pas le banc d’essai de Cibles concernant cette arme que je suis susceptible d’acquérir prochainement, car je suis lecteur… d’Action.
    Pourriez-vous me faire connaitre cet banc d’essai en me le transmettant par mail ?
    Je vous remercie pour tout votre travail régulier sur votre site que je parcours régulièrement.
    Bien cordialement.

  2. Bonjour, et bravo pour vos vidéos que je regarde toujours avec plaisir. J’ai acquis un MK III il y a quelques jours et j’ai pu le démonter dès sa sortie de boite grace à votre vidéo youtube. Concernant les Ruger MK quelle est la clé allen nécessaire au démontage des poignées? Cela se trouve t il en France. Par avance merci

    • C’est très bien de regarder nos vidéos, mais ce serait mieux de lire nos bancs d’essais où figurent un grand nombre de précisions complémentaires. Au sujet de la fixation des plaquettes de crosse, j’ai écrit dans le banc d’essai du Ruger Mark III Target (publié dans le magazine Cibles n° 550 en janvier 2016) :
      « Les plaquettes sont fixées chacune par deux vis. La clé hexagonale aux normes américaines de 7/64 pouce (2,78 mm) permettant de démonter ces plaquettes n’est pas très courante et elle n’est pas fournie avec l’arme. L’opération qui consiste à serrer ces vis est assez délicate, parce qu’elles ne comportent pas d’entretoises comme sur le Colt 1911 A1. Il convient donc de les bloquer fermement, pour éviter qu’elles ne se desserrent en cours de tir, tout en évitant de trop écraser la matière plastique, ce qui aurait pour effet de la fendre. »

  3. Bonsoir

    Je cherche à acquérir un 22 lr.
    Et j’ai du mal avoir un conseil pertinent pour m’aider dans mon choix.

    Au vu de votre grande expérience à tout les deux, pourriez vous me donner votre avis entre un ruger mark 3/4 ou browning buckmark.
    Et pourquoi pas autre chose.

    Par ailleurs je n’arrive pas à trouver de test (hormis cette vidéo) sur ces deux armes.

    Cordialement

  4. Bonjour Monsieur,
    Je souhaiterais avoir votre avis sur la longueur de canon idéal pour faire du tir 25/50m avec le Ruger Mk III? Bravo pour vos vidéos que je découvre depuis quelques mois. Cordialement.

    • La longueur du canon n’est pas le seul critère de précision en cible, l’essentiel étant de choisir la munition la mieux adaptée à cette longueur. Nos bancs d’essais ont démontré que la précision intrinsèque du canon de 4 pouces du Mark III .22/45 était à peine inférieure à celle du canon de 5 pouces du Mark III Target. En revanche, la longueur du canon détermine la longueur de la ligne de mire et une ligne de mire plus longue facilite la prise de visée.

      • Merci infiniment Monsieur Bottreau de vos précieux avis. Je débute dans le tir et suis avide de conseils éclairés. Bien cordialement.

  5. J’ai un Mark II et j’aimerai savoir s’il est possible d’y adapter un silencieux et un viseur à point rouge mini dot sight.
    Mais je n’ai pas de rail sur le Mark II
    Merci pour vos renseignements

  6. Bonjour,

    Merci beaucoup pour vos tests complets et très divertissants. J’ai découvert votre site dernièrement et j’ai bientôt visionné toutes vos vidéos, même celles d’armes qui ne m’intéressent pas a priori.
    J’envisage l’achat d’un Ruger Mark II et je suis à la recherche du magazine cible no 550, mais il semble épuisé.
    Est-ce possible de l’obtenir en format électronique?

    Merci encore pour votre travail.

    Steve

    • C’est fait, je vous ai adressé par mail le scan du banc d’essai du Ruger Mark III (+ Ruger Mark II) qui avait été publié dans le magazine Cibles n°550 (janvier 2016).

  7. Bonjour Michel et Jean,

    A quand l’arrivée du Mark 4,avez vous une idée,un net progrès quant au démontage.Le 3 risque de dévaluer.Avec mes remerciements.

  8. Bonjour Jean et Michel,

    Un grand merci pour l’ensemble de votre travail.
    j’ai bien cherché le Cibles n°550 sur le banc d’essai du Ruger mark III target, je n’ai pas trouvé.
    Vous serait-il possible de m’adresser un scan de celui-ci?
    Je vous remercie par avance.

    • Merci pour cette précision. Le guidon d’origine de la version standard étant goupillé, ça ne doit pas présenter de difficulté particulière.

  9. Bonjour,
    Dans l’article et la vidéo « présentation » vous recommandez (« pour les « vieux ») la version standard à canon conique pour des considérations de poids et de répartition du poids. Hors cette version, si j’ai bien compris le site Ruger, ne propose qu’une hausse fixe. N’est ce pas dommage ? Du coup, pour la précision en cible, que faut-il privilégier : canon lourd et hausse réglable ou canon léger et hausse fixe ?

    • C’est effectivement un choix difficile, il est dommage que Ruger ne propose pas de hausse réglable sur son modèle standard à canon conique, lequel pèse quand même 1 kg parce que tout acier. Les modèles Hunter font 1,1 kg, les Target 1,2 kg et le compétition 1,3 kg (j’ai un peu arrondi les chiffres). Reste le 22/45 Target qui ne pèse que 900 g grâce à sa carcasse en aluminium, mais c’est une arme très différente au niveau de la prise en main.

  10. Bonjour,
    Je suis convaincu après la lecture de cet article que ce pistolet est une excellente arme. Mais pourquoi l’avoir associé à un viseur point rouge qu’on ne trouve que dans la catégorie Airsoft des revendeurs ? Ne méritait il pas mieux ou jugez vous que cette gamme est amplement suffisante ?

    • Ce viseur point rouge nous a donné entière satisfaction. On peut, bien sûr, préférer un modèle haut de gamme, mais je ne suis pas convaincu que les prestations justifieront la différence de prix.

  11. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour vos articles et vos vidéos. C’est en partie à grace à vous que j’ai débuté en poudre noire. Désirant acheter une arme en .22LR, ce pistolet parait intéressant a priori. Le n°550 de Cibles ne semble plus disponible. Pourriez vous m’envoyer cet article en version numérique ?
    Encore merci.

  12. Bonjour,
    Fan de votre site, de vos vidéos et test depuis quelques mois.
    Jeune acquéreur d’un Ruger Mark3 Target, je souhaiterais réaliser des séances d’entrainement à vide.
    Pouvez vous me confirmer que je puisse utiliser la percussion à sec sans risque de l’endommager ?

    • J’ai déjà répondu à cette question. Le problème, sur les armes à percussion annulaire, c’est qu’en l’absence de cartouche le percuteur vient frapper le bord d’entrée de la chambre. Le bris du percuteur est je pense assez rare mais, en revanche, il se produit à plus ou moins longue échéance, sur certaines armes, un matage du métal au niveau de l’entrée de la chambre qui entraîne un problème d’introduction de la cartouche. Pour autant que je sache, les armes à percussion annulaire fabriquées par Ruger n’ont pas de souci, parce qu’elles sont conçues de façon à ce que le percuteur ne puisse pas venir frapper le bord d’entrée de la chambre.

  13. Bonjour,
    C’est un peu sur vos conseils que j’ai fait l’acquisition du Mark lll model target. Après six ou sept milles cartouches je fais aujourd’hui pleinement la différence avec des modèles certes moins chères mais aussi de moins bonne facture qui peuvent nous tenter à nos débuts : aucun jeu résiduel, un aspect très facile à conserver il se raye difficilement, précis et ne rechigne que sur peu de munition… bref deux ans après c’est toujours autant de plaisir que de ressortir ce bon vieux Mark lll.
    Quant au démontage remontage ma foi, c’est vrais que les débuts sont difficiles mais votre vidéo est très bien ! Car oui les difficultés sont souvent dues à la position de biellette du marteau.
    Un bémol toutefois sur les finitions parfois un peu rugueuses de Ruger avec un polissage pas toujours top sur les pièces interne (élévateur …)
    Un aspect non négligeable serait (si je devais le revendre) le prix de revente de cette arme qui, sans voler personne, serait intéressant.
    Un grand merci à vous deux pour votre travail qui force l’admiration.
    Très cordialement,
    Eric

  14. Bonjour Michel et Jean,

    Ne pouvant pas me procurer le magazine, vous est-il possible de m’envoyer le scan du banc d’essai du Ruger Mark III (Cibles n°550 janvier 2016)

    Merci par avance

    • Ce numéro 550 du magazine Cibles étant épuisé, je vous ai exceptionnellement adressé par mail un scan de ce banc d’essai.

  15. Bonjour,

    votre revue sur cible était très intéressante.
    J’ai acquis il y 10 jours un Ruger identique à celui de votre essai, et outre des difficultés de démontage incommensurables (alors que j’utilisais un vieux mark I avant) due à l’absence de tolérances mécaniques, ce Ruger tire franchement à droite à 25 m(test fait par plusieurs tireurs et sur support) à tel point qu’il a fallu décaler la queue d’aronde à l’extrême gauche pour garder le feuillet au centre de celle-ci afin de compenser (sans cela, le feuillet était lui totalement à gauche) .
    Je pense le ramener pour demander un échange car je ne vois pas d’où viens le problème (et pas de feuille detir dans la boîte) .
    Auriez vous une idée car c’est le premier Ruger target que je vois décalé de cette manière?

    je vous remercie d’avance

    • Si vous avez la confirmation que cette arme tire à droite au point que la hausse doit être dérivée de façon anormale, c’est qu’il y a effectivement un problème. Contactez votre armurier pour qu’il y apporte remède ou fasse jouer la garantie du fabricant.

  16. Bonjour, je suis comme Philippe j’ai hâte de lire votre revue détaillée sur ce S&W22 Victory ! Pour savoir si j’ai bien fait de l’acheter LOL

    A bientôt de lire vos prochaines reviews…

  17. Bonjour, comme toujours des tests et des explications vraiment pointus , on se lasse pas de vous regardez et de vous lire. J’espère que vous ferez le test du sw victory lr22 fileté avec silencieux pour avoir votre avis.Bonne continuation Messieurs 😉

    • S&W 22 Victory : Aucun importateur ne nous a encore proposé de tester ce modèle qui semble assez peu diffusé en France.

  18. Bonjour Michel et Jean, encore une fois merci à vous deux pour ces bancs d’essai vidéo, j’espère que vous continuerez encore de nombreuses années ces essai, que j’attends toujours avec impatience, comme d’autres attendent la suite de leurs series préférées.
    Je suis dans le même cas que certains tireurs ayant fait l’acquisition d’un Ruger MKIII (un 22/45 fileté dans mon cas) et qui regrette de ne pas trouver la revue cible ou figure l’essai de ce PA. J’ai donc deux questions.
    Pourriez vous transmettre par mail les quelques pages de ce banc d’essai, et deuxièmement, envisagez vous de faire l’essai d’une carabine à levier de sous garde rossi puma en 44mag (j’attends cet essai avec impatience) encore merci pour tout, et bon tir !

    • Je vous ai envoyé le scan de ce banc d’essai du Ruger Mark III. En ce qui concerne le banc d’essai de la carabine Rossi Puma en .44 Magnum, il est effectivement prévu depuis au moins deux ans, mais je n’ai toujours pas eu le temps de le faire, des nouveautés me sont proposées périodiquement qui viennent s’intercaler…

  19. Bonjour
    J’ai acheté le Mark 3 22/45 il y a quelques semaines et j’en suis très satisfait.
    Malheureusement la revue Cibles n°550 (janvier 2016) n’est déjà plus disponible. Vous ou l’un des lecteurs de ces commentaires pourrait-il me fournir une photocopie des pages de cette revue concernant le Ruger Mk 3.
    Merci

  20. Bonjour,
    J’ai fait l’achat d’un Ruger Mark III Hunter « Cannelé » avec lequel j’ai eu quelques petits problèmes lors d’un remontage, le petit axe était mal positionné, mais j’ai réussi à en venir à bout.
    Après plusieurs séances de tir, j’essaye de le démonter, IMPOSSIBLE. Lorsque je baisse le verrouillage de la crosse pas de problème, mais quand je veux le sortir, alors là…impossible. De plus, je ne peux plus tirer sur la culasse, elle reste bloquée à mi course. Du coup, démontage impossible, et je ne peut plus l’utiliser. Avez vous une idée ?
    Merci d’avance de votre réponse.
    Amicalement.

  21. Bonjour,

    Dans votre vidéo sur le Ruger Mark III (vidéo intitulée ‘Présentation’), vous évoquez des modèles à canon fluté.

    Pourriez-vous me dire de quel(s) modèle(s) il s’agit en particulier ?

    Merci beaucoup.

    • Je pense que Jean voulait parler du canon conique du modèle Standard, par opposition au canon lourd du modèle Target, lequel est cylindrique. Il existe également un canon cannelé, sur le modèle Hunter. Ce dernier est couramment appelé, en français, canon fluté, ce qui provient d’une erreur de traduction du fait que le terme « fluted » fait partie des faux-amis de la langue anglaise : il signifie cannelé et non pas fluté.

      Vous pouvez découvrir les différentes variantes du Ruger Mark III sur le site du fabricant :
      http://www.ruger.com/products/markIII/overview.html

  22. Je reviens vers vous pour vous poser « une » question. Que Pensez vous du .22 short? Est ce que c’est une munition aussi intéressante que le 22 lr. Peut-on la considérer comme une munition létale?
    Merci infiniment

    • La .22 Short est moins puissante que la .22 Long Rifle, le projectile est plus léger et moins rapide. Elle présente donc, à mon avis, moins d’intérêt, d’autant plus qu’elle n’est pas moins chère. Elle n’en reste pas moins létale.

  23. Article intéressant, il me semble néanmoins important de souligner le point faible de tous les modèles de la gamme: l’extracteur, qui, sur certaines séries est inefficace d’origine, quelle que soit la munition utilisée, à remplacer
    Nous sommes quelques uns à en avoir fait les frais en France, et c’est la seule critique récurrente aux Us
    Malgré cela c’est une très bonne arme que je ne regrette pas (pour ma part en version 22/45 target, l’angle de la poignée m’étant plus confortable)

  24. Cela fait plusieurs mois qu’il me fait de l’aille, mais de par sa complexité de démontage j’ai toujours hésité à me le prendre , surtout qu’il n’y avait aucune vidéo vraiment explicative jusqu’à ce que vous sortiez la vôtre là j’ai revu mon choix vraiment positivement et surprise en ouvrant le cible de ce mois-ci un article super détaillé, donc c’est décidé je vais refaire une demande d’autorisation et ça sera pour celui-ci , merci encore pour la qualité de votre travail a vous 2

  25. Bonjour
    Je voudrais savoir si vous aviez testé (ou projet de tester ) le Ruger charger 22 ? J’aimerais avoir des informations au niveau précision 50/100m sur ce « petit jouet » Cordialement
    Merci

    • On trouve effectivement le pistolet semi-automatique Ruger « 22 Charger » au catalogue de l’importateur (Société Humbert). Il fait partie des nouveautés 2015 et il est annoncé au prix de 534 € pour la version standard et 778 € pour la version Takedown. C’est une arme hybride et atypique, à mi-chemin entre pistolet et carabine, alimentée par un chargeur de 15 coups. Je ne sais pas si ce pistolet est d’ores et déjà disponible, mais si l’importateur accepte de nous en confier un exemplaire, nous le testerons avec plaisir.

  26. Bonjour
    Tous d’abord bravo pour votre travail objectif et constructif ainsi que cette volonté de rechercher l’intérêt du tireur plutôt que celui de la marque. Bravo

    Vous avez fait un essai du SR22 léger mais plutôt typé loisir et la du MarkIII plutôt lourd et typée compétition.

    Le 22/45 lite serait il d’après vous le compromis entre loisir et compétition ??

    Merci a bientot
    Arn

    • Nous ne pouvons pas donner un avis sur une arme que nous n’avons pas testée. Le Ruger 22/45 se démarque du Mark III non seulement par sa poignée, copiée sur celle du Colt 1911, mais encore par sa carcasse en polymère. Il est donc plus léger (environ 900 g). La version Lite est encore plus légère (environ 650 g) en raison d’un boîtier de culasse en aluminium.

  27. Bonjour Michel et Jean,

    Sachant que vous aviez testé en 2002 le Beretta 87 Target, si vous deviez comparer ce Ruger Mark III Target avec le Beretta 87 Target (malheureusement pas de vidéo à l’époque) du point vue rapport qualité/prix, précision, qualité armurière, quel serait votre avis.

    En vous remerciant de votre attention.

    • La comparaison est judicieuse : voilà deux pistolets semi-automatiques à percussion annulaire qui se classent très nettement en tête de la production actuelle, aussi bien en ce qui concerne leur excellente précision en cible que leur rapport qualité/prix avantageux, parce qu’ils sont fiables et abordables. Nous en parlions justement avec Jean, pendant notre test du Ruger Mark III : le Beretta 76 était sans aucun doute l’un des meilleurs pistolets de sa catégorie.
      Je pense que le Beretta 87 Target lui a dignement succédé et j’espère que nous aurons l’occasion d’en faire un essai en vidéo…

  28. bonjour,
    j’ai l’impression que vous appréciez ce ruger, ‘un choix judicieux’.
    pour un tireur sportif, quels critères seraient à prendre en compte pour choisir un pistolet 22lr ?
    pour de ‘bonnes’ armes les prix vont de 1 à 4, exemple buck mark, mark iii, pardini sp new.

    • Beaucoup de critères sont à prendre en compte et c’est à chacun de définir quel est leur ordre de priorité. L’un des critères qui a notre préférence est le rapport qualité/prix et le Ruger est particulièrement bien placé à ce niveau.

      • comme dit plus haut, le beretta est aussi attirant. Le choix ne va pas être facile pour ‘acheter des trous dans une C50’ 😉
        Ces vidéos et articles sont bien intéressants, merci

  29. Bonsoir Michel!

    Je profite de cet article sur le RUGER MK III pour faire un petit retour d’expérience ! J’ai posté en septembre 2014 des commentaires sur la page du CZ 75 Kadet. En effet j’étais indécis entre le Tchèque et le ‘ricain! Cela fait maintenant 1 an que j’ai acheté le RUGER Mark III TARGET. Ma conclusion: QUE DU PLAISIR !!!

    Je suis bluffé par cette arme. J’ai tiré environ 1000 cartouches avec elle et n’ai eu AUCUN INCIDENT DE TIR! Elle avale tout!
    Pour ma part au 25m, mon meilleur groupement est avec la RWS Club et vient en 2 la Subsonic de chez Winchester ( et avec le silencieux en plus!).
    Par rapport au côté négatif qui fait peur à beaucoup de monde, LE DEMONTAGE, suffit de se faire avoir une fois et de bloquer sa culasse pour bien comprendre qu’il y a des étapes à ne surtout pas manquer, comme vous l’avez souligné dans la vidéo.
    J’ai mis un peu plus de 4 h à monter mon arme à la sortie de sa boîte. L’usinage est tellement serré que je pensais qu’il y avait un problème.
    La 2e fois, après nettoyage, j’ai coincé la culasse. Donc un conseil pour tout le monde qui galère: suivez bien la vidéo de chez RUGER ou celle de Michel qu’il a magnifiquement bien reproduite (en mieux même :-) ), et tout se passera bien!

    Encore une fois, merci pour vos vidéos et vos conseils avisés et personnalisés!

    Longue vie à tous les deux!

  30. Bonsoir Messieurs,

    Quel plaisir de visionner ce banc d’essai. J’ai confirmation pour l’achat de mon premier PA en 22lr .

    J’hésite cependant entre le modèle « target » présenté et le modèle « competition » ( canon de 175 mm lourd à flancs plats, guidon Partridge – détente compétition, crosse en bois « anatomique »).
    Auriez vous quelques conseils avisés à ce sujet?

    En vous remerciant pour vos excellentes vidéos, je vous souhaite dors et déjà de joyeuses fêtes.

  31. Bonjour Michel. La silhouette du Ruger Mark III ainsi que sont système d’armement me fait penser au pistolet japonais Nambu type 14 model 1925 plutôt qu’au P 08.
    Je me demande si Ruger ne s’est pas inspiré du pistolet de l’armée et de la marine impérial japonaise pour la conception de sont arme. Le mécanisme n’est il pas similaire ?

  32. Bonjour MICHEL et JEAN j’attendais ce banc d’essai avec impatience ,car j’hésite sur le choix d’un 22LR.Sur le plan esthétique je le trouve magnifique tout en inox, c’est que du bonheur. Mon hésitation se portais sur le démontage de l’arme ,car beaucoup de personne propriétaire me disais que c’est une très bonne armes très robuste mais qu’elle est très compliquée a démonter et a remonter .Vue votre vidéo ben je ne vois pas de difficulté. Merci a deux pour cette essai .Bon tir a tous.

  33. bonjour le suife tonneaux peut on l’utiliser seul ou faux le melanger pour finir de boucher les barrilets pour revolver poudre noir merci pour votre reponse

    • J’ai déjà répondu à cette question, que vous aviez posée dans les commentaires de la vidéo de présentation de notre site.

      D’une manière générale, il serait préférable de poser vos questions dans la rubrique concernée, en l’occurrence l’essai d’un revolver à poudre noire, plutôt que dans n’importe quel banc d’essai où elle n’a aucune raison d’être. D’ailleurs, vous ne vous y retrouvez pas vous même…

  34. Je crois que c’est une arme de poing très sûr-
    je ne pourrais en servir, car c’est une arme assez lourde, il faut avoir les poingnets costaud. Belle arme quand même. Je voudrais bien vendre ma carabine 22 long riffe-que j’ai en décore dans une pièce de ma propriétée.Je ne peux plus en servir pour tir de précison.

    • En ce qui concerne la vente de votre carabine, nous ne proposons pas ce genre de service. Voyez avec un armurier ou passez une petite annonce, soit dans un magazine spécialisé, soit sur Internet (Naturabuy).

  35. Bonjour Mr. Bottreau,

    Cela fait quelques années maintenant que je vous suis (Jean Gillet également) avec beaucoup d’intérêt et passion votre chaîne sur Youtube.
    Je ne vais pas m’étendre sur la qualité de vos essais qui sont, à mon avis, excellents !
    J’ai juste une petite question concernant les essais de tirs/précision effectués avec des armes longues et courtes en Cal. 22.lr: Lorsque vous passez d’une marque de munition à l’autre, prenez-vous la peine de « plomber » votre canon avant d’effectuer les mesures de précision ?
    Saviez-vous qu’il est essentiel d’effectuer ce « plombage » (environ 15 cartouches) de canon avant ?
    Comme chaque fabricant utilise un autre type de plomb pour ses ogives et de lubrifiant pour ses cartouches, cela a des influences considérables sur les résultats obtenus.
    Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de recevoir, Monsieur, l’expression des mes salutations distinguées.

    • Vous avez sans doute raison. Mais nos tests n’ont pas d’autre prétention que de démontrer à quel point le choix de la cartouche est primordial, qu’il peut y avoir des différences très conséquentes d’une cartouche à une autre au niveau de la précision en cible. Notre but n’est pas d’établir des records. Nous laissons aux tireurs de Bench-Rest toutes leurs techniques (vérification, tri, nettoyage, flambage…) qui sont certainement très efficaces, mais aussi très contraignantes.

      • Absolument !
        Je me posais juste la question. Maintenant que j’ai ma réponse, je vous en remercie.
        Encore un grand MERCI pour le temps et le soin que vous apportez à partager tous ces essais avec nous.
        Je vous prie de bien vouloir transmettre mes meilleurs voeux de rétablissement à Jean pour son épaule.

        Meilleures salutations.

  36. Bonjour mr Michel Bottreau,
    Merci pour ces vidéos instructives, toutefois, j’ai une petite interrogation.
    Il me semblait qu’il ne fallait jamais percuter à vide avec une arme à percussion latérale, sous peine de casse du percuteur.
    Merci pour votre réponse.

    • Bonne question. Le problème, sur les armes à percussion annulaire, c’est qu’en l’absence de cartouche le percuteur vient frapper le bord d’entrée de la chambre. Le bris du percuteur est je pense assez rare mais, en revanche, il se produit à plus ou moins longue échéance, sur certaines armes, un matage du métal au niveau de l’entrée de la chambre qui entraîne un problème d’introduction de la cartouche. Pour autant que je sache, les armes à percussion annulaire fabriquées par Ruger n’ont pas de souci, parce qu’elles sont conçues de façon à ce que le percuteur ne puisse pas venir frapper le bord d’entrée de la chambre.

  37. aaaaah le ruger ! mon pétard préféré ! et pourtant j’étais pas pistolet mais arme longue !!! je l’ais en inox fileté + silencieux alu brillant, et je kif sa tronche… clairement un choix de prédilection à tout tireur cherchant la précision et la robustesse !!!

    sinon le dot swiss arms … je suis pas fan. cette marque fait des trucs bons pour l’airsoft mais pas assez précis à mon gout pour du tir précis de séance en séance… et c’est pas faite d’avoir essayé j’ais 4 dots dont deux swiss arms !