Carabine CZ « Scorpion » Evo 3 S1 / Calibre 9 mm Parabellum

Cette version civile du pistolet mitrailleur CZ Scorpion Evo 3 se présente comme une carabine semi-automatique tactique compacte, chambrée pour une munition d’arme de poing, en l’occurrence la 9 mm Parabellum. Elle se démarque par son canon fixe, sa culasse non calée, sa construction en polymère et son extrême simplicité de démontage. Fonctionnant en mode semi-automatique et alimentée par des chargeurs translucides accueillant vingt ou trente cartouches, cette arme nous a très favorablement impressionnés par l’ingéniosité de sa conception, sa facilité d’utilisation, son fonctionnement irréprochable et son insolente précision en cible.

Le modèle Scorpion Evo 3 est équipé ici d’un viseur holographique Optimum, d’un combiné lampe/pointeur laser RTI, d’une poignée antérieure FAB Defense et il est accompagné par ses chargeurs de vingt et trente coups.
Le modèle Scorpion Evo 3 est équipé ici d’un viseur holographique Optimum, d’un combiné lampe/pointeur laser RTI, d’une poignée antérieure FAB Defense, d’une bretelle tactique Swiss Arms et il est accompagné par ses chargeurs translucides de vingt et trente coups.

On peut s’étonner de constater que sa lourde culasse en acier coulisse dans un boîtier en polymère dont les rails sont démunis du moindre renfort métallique. Mais il ne faut pas oublier que cette technique, que la firme tchèque a mise en pratique bien des années auparavant, sur son pistolet semi-automatique compact CZ 100, a depuis largement fait ses preuves.

Cette carabine tactique se révèle remarquablement compacte dans sa configuration pistolet, une fois sa crosse repliée et son chargeur de vingt coups engagé.
Cette carabine tactique se révèle remarquablement compacte dans sa configuration pistolet, une fois sa crosse repliée et son chargeur de vingt coups engagé.

Au final, nous sommes convaincus que ce dernier avatar du CZ Scorpion ne manque pas d’atouts pour concurrencer très sérieusement, dans sa version full auto, le pistolet mitrailleur Heckler & Koch MP5.

Ce nouveau modèle Scorpion Evo 3 marque une très nette évolution par rapport à son ancêtre Scorpion Vz.61. Il a manifestement fait l’objet d’une étude stylistique et ergonomique poussée, laquelle se traduit non seulement par son aspect futuriste, mais encore par certains détails pratiques, à l’image de son talon de poignée élargi afin de bien caler la main forte du tireur.
Ce nouveau modèle Scorpion Evo 3 marque une très nette évolution par rapport à son ancêtre Scorpion Vz.61. Il a manifestement fait l’objet d’une étude stylistique et ergonomique poussée, laquelle se traduit non seulement par son aspect futuriste, mais encore par certains détails pratiques, à l’image de son talon de poignée élargi afin de bien caler la main forte du tireur.

Première partie : Présentation

L’utilisation du chargeur de trente coups procure une appréciable autonomie, sans pour autant se révéler pénalisante au niveau de l’encombrement dès lors que l’arme est munie d’un bipied.
L’utilisation du chargeur de trente coups procure une appréciable autonomie, sans pour autant se révéler pénalisante au niveau de l’encombrement dès lors que l’arme est munie d’un bipied.

Deuxième partie : Tests sur appui

Le rail supérieur permet d’accueillir un viseur holographique sans qu’il soit nécessaire de déposer les éléments de visée mécaniques, tandis qu’une poignée pour la main faible viendra avantageusement remplacer le bipied lorsqu’il s’agit d’effectuer des tirs rapides sans appui.
Le rail supérieur permet d’accueillir un viseur holographique sans qu’il soit nécessaire de déposer les éléments de visée mécaniques, tandis qu’une poignée pour la main faible viendra avantageusement remplacer le bipied lorsqu’il s’agit d’effectuer des tirs rapides sans appui.

Troisième partie : Tirs dynamiques

Sa simplicité de conception et la facilité avec laquelle ses principaux composants peuvent être démontés constituent un gage de fiabilité non négligeable, du fait que cette arme pourra être très régulièrement nettoyée et lubrifiée par ses utilisateurs.
Sa simplicité de conception et la facilité avec laquelle ses principaux composants peuvent être démontés constituent un gage de fiabilité non négligeable, du fait que cette arme pourra être très régulièrement nettoyée et lubrifiée par ses utilisateurs.

Quatrième partie : Démontage/Remontage

Le banc d'essai de la carabine CZ Scorpion Evo 3 S a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°367 (janvier-février 2016).
Le banc d’essai de la carabine CZ Scorpion Evo 3 S a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°367 (janvier-février 2016).

Le numéro 367 (janvier/février 2016) du magazine Action est aujourd’hui épuisé. Vous pouvez télécharger gratuitement les 6 pages de ce banc d’essai (3,0 Mo) en cliquant sur le lien ci-dessous :
Action n°367 janv-fev 2016_CZ Scorpion Evo 3 S 9mmPara

Ne manquez plus rien de votre passion !

Rechargez et visez juste !

Un e-mail par mois, dans lequel nous réglons la visée sur des essais d’arme de légende, moderne ou ancienne, des guides pratiques et bien plus ! 

Cartouche garantie sans spam ni défaillance de tir !

Partagez votre expérience à la communauté !

Un avis, une question ou encore une expérience particulière ? Dites nous en plus dans l’espace des commentaires ci-dessous !

60 réflexions sur “Carabine CZ « Scorpion » Evo 3 S1 / Calibre 9 mm Parabellum”

  1. bjr Michel et Jean ravi de vous revoir touts les deux pour cette nouvelle vidéo toujours net et précise .
    Pour la revue ACTION ,moi je veux bien l’acheter pour la lire mais voila impossible de la trouver chez nos buralistes et par chez moi c’est pas ce qui manque. Quand j’ais la chance de trouver cette revue , c’est le prix qui me refroidi et je la remet vite a sa place ,a 8.40 euro sa gratte .Pour 3 euro c’est parfait j’achète.
    Cordialement.
    Bon tir a tous

    1. Michel Bottreau

      8,40 €, c’est le prix du numéro spécial de 100 pages. Le prix habituel est de 7,40 € tous les deux mois. C’est cher comparé à certains magazines grand public, mais il est évident qu’on peut se permettre de baisser les prix quand on tire à 500 000 exemplaires chaque mois, pas quand on tire à moins de 5 000 tous les deux mois…

      Si vous ne voulez pas dépenser plus de 3 €, achetez Charlie hebdo, c’est devenu très tendance…

    2. salut michel tous d’abord félicitation pour votre banc d’essai
      continuer ce genre de banc d’essai cela peut effectivement interesser un tireur
      quant a votre réflexion sur le fait d’acheter charlie hebdo a une personne qui ne voudrais pas payer plus de 3 euro
      j’ai éclater de rire devant mon écran
      vous êtes génial et je constate que comme le ruger vous ne vous démontez pas facilement… lol bravo et continuez comme ça votre integriter est l’un des gages de qualité de vos banc d’essai
      et sachez que les amateurs averti d’arme apprécie
      et franchement même au prix de 10 balle tous les deux mois cela ne serais pas la mère a boire
      bien a vous
      ps que jean ce ménage comme je l’ai dis précédamment le v.t.t au garage

      bien cordialement
      geko

  2. bonjour,
    par curiosité : est-ce que cette arme/ce calibre peut être utilisé sur un pas de tir 200m ? (tir suffisament ‘tendu’)
    D’avance merci

    1. Michel Bottreau

      N’importe quel calibre peut toucher une cible à 200 m, même le .22 Long Rifle, à deux conditions : que la cible ne soit pas trop petite et qu’on applique une très forte correction si l’arme ne dispose pas d’éléments de visée réglables. Le calibre 9 x 19 est-il idéal pour cela, c’est une autre histoire…

  3. CASTELA Roland

    Bonsoir Michel. Je ne sais pas si on vous l’a signalé mais la qualité de l’image sur le reportage concernant cette carabine CZ SCORPION EVO 3 S1 est de mauvaise qualité. C’est trouble. Je vous rassure, je n’ai pas bu d’alcool, tout juste un verre de jus de pomme ! Est ce normal, docteur ?

    1. Michel Bottreau

      Toutes nos vidéos sont en HD 1080p mais, si le débit de votre connexion est trop faible, le système sélectionne automatiquement une qualité inférieure pour garder une certaine fluidité : HD 720p ou simple 480p, 360p, 240p… voire même une très basse qualité de 144p (dans ce cas c’est flou !). Vous pouvez ajuster vous-même la qualité en cliquant dans « paramètres », mais la vidéo sera saccadée si votre connexion est mauvaise…

    2. CASTELA Roland

      Bon les mystères de l’informatique…..Je ne rien touché, seulement absenté du domicile pendant une heure et demi. A mon retour, image parfaite ! Je vais pouvoir apprécier la vidéo. Merci Michel.
      Cordialement.

  4. LEGROUX jean Luc

    Rebonjour
    Pour votre info je suis abonné au magazine ACTION depuis leur n° 131 et donc je fais une bonne action pour votre site et en suis très heureux.
    Cordialement

  5. Que ça fait plaisir de revoir ce binôme sympathique sur le pas de tir, que du bonheur !

    Merci pour ce banc d’essai, très instructif, je connais bien ce Scorpion Evo III, très bonne arme, avec une bonne munition et un bon tireur comme dit Jean.

    J’ai bien vu que Jean était un peu dérouté sans son bout de caoutchouc, il a quant même trouver un autre endroit pour le placer et oui sur la plaque de couche ! bonne idée.

    Si un jour vous avez l’occasion de faire un banc d’essai avec le Beretta Cx4 Storm qui est chambré en 45 acp, vous serez également très agréablement surpris.

    Grand merci à vous deux.

  6. LEGROUX jean Luc

    Bonjour Michel et jean
    Heureux du retour tant attendu de jean . Qu’il garde bien la forme et surtout pas d’excès…..
    Bravo à vous 2 pour cette excellente vidéo sur une arme qui me paraît exceptionnelle et que j’aimerai bien acquérir seulement son prix me bloque hélas
    Questions : peut on l’acquérir avec demande d’autorisation en préfecture sans problème et est ce bien une catégorie B et en demi auto ?
    Il existe une CZ scorpion Vz 61 dont le prix de vente tourne autour des 400 € ( correspondant à mon budget ) l’avez vous testé ou qu’en pensez vous ?
    Merci pour vos réponses , Jean ,et encore merci pour votre vidéo
    Au plaisir de vous revoir en duo (et non pas en Jacob delafon ce qui ne serait pas vous convenir)
    Cordialement. J.luc

    1. Michel Bottreau

      Ces deux versions sont quand même très différentes. Le Vz.61 (modèle 1961), qui constitue la première version du pistolet mitrailleur tchèque CZ Scorpion, était chambré en calibre 7,65 mm Browning. Ce précurseur, que nous n’avons malheureusement jamais eu l’occasion de tester, était clairement un PA « rafaleur » doté d’une crosse squelette. L’Evo 3 se rapproche beaucoup plus d’un fusil d’assaut, dont il ne se démarque guère que par son chambrage pour une munition d’arme de poing.
      Le CZ Scorpion Evo3 S1 que nous avons testé fonctionne uniquement en mode semi-automatique et il est classé en catégorie B2a.

  7. Bonjour Jean & Michel

    Jean à lors de la prise en main du CZ Scorpion bien attiré l’attention sur la façon de tenir la main gauche de façon a ne pas se blesser gravement ou l’intérêt d’intégrer une poignée afin de tenir correctement l’arme. Je me posais la question qu’avec peut-être une sangle si il y avait la possibilité de l’entourer autour de sa paume afin d’éviter tout glissement en avant ou en arrière. Qu’en pensez vous. Merci vous aussi Michel et Jean passez une bonne fin d’année et si il y avait moyen de dire à ces avions de ne pas vous déranger lors de vos vidéo, serait vraiment sympathique. (rire)

    1. Michel Bottreau

      Il est plus facile d’installer sous le rail Picatinny une poignée, voire un simple becquet, plutôt que d’enrouler la sangle autour de la main faible. Dans la pratique, ce risque de glissement concerne uniquement les utilisateurs de la version en full auto, réservée aux militaires et aux représentants des forces de l’ordre.

  8. Bonjour Michel et Jean,

    Juste pour une petite rectification. Sur la première video, vous stipulez que c’est une arme pour droitier. Hors, cet evo3 est 100% ambidextre.
    En effet, le levier d’armement est démontable et peut-être positionné de l’autre côté. Ainsi, additionné avec la sécurité et le bouton d’extraction du chargeur disponible sur les deux faces de l’arme, il est bien intégralement ambidextre.
    Je voulais juste apporter ma modeste expérience à nos amis les gauchers.
    😉

    Un droitier.

    1. Michel Bottreau

      En fait Jean, qui venait de découvrir cette arme au sortir de sa boîte (ou plutôt de ma mallette) faisait référence au levier arrêtoir de culasse, la seule commande qui ne soit pas ambidextre. Mais c’est vrai que cela n’a aucune importance, parce qu’il est en réalité plus aisé d’utiliser le levier d’armement pour bloquer la culasse en position ouverte et que ce levier est réversible…

  9. une fois de plus beau boulot ,comme d’hab. présentation complète de cette belle arme qui est bien implantée chez nous sur les pas de tir . Petite question , dans le passé les munitions 9mm para utilisées dans les P.M. étaient spécifiques, plus puissantes que celles utilisée dans les P.A, visiblement ce n’est plus le cas actuellement pourquoi ?
    en ce qui concerne l’achat de la revue ACTION j’en suis un fidèle lecteur depuis plusieurs années et je la trouve complémentaire à vos essais pour le reste les différents reportages et articles y sont toujours intéressants les seuls petits regrets sont la parutions bimensuelle qui avant était mensuelle et le prix plus élevé ici en Belgique . avec mes compliments .
    Fuch tireur Belge

    1. Michel Bottreau

      Le fait que la revue soit devenue bimensuelle, tout comme son prix qui peut être jugé élevé en regard de certaines revues grand public, sont les conséquences directes de la diminution progressive, depuis plusieurs décennies, des tireurs (lecteurs) et de la disparition des armuriers (annonceurs)…

      En ce qui concerne les cartouches, Jean a peut être la réponse. Je suppose pour ma part que c’est lié à la disparition chez nous des derniers fabricants, comme la SFM (Société Française de Munitions). Aujourd’hui, même l’armée française dépend de l’étranger pour ses approvisionnements en cartouches. D’où sans doute une certaine standardisation, normalisation et mondialisation…

    2. Vous avez raison à l’époque les 9×19 étaient polyvalentes PA/PM car sur la MAT il fallait faire reculer la masse percutante très lourde et les cartouches étaient chargées avec de la poudre S8 (poudre très vive et développant de fortes pressions). Nombreux sont les tireurs qui ont cassés leur PA (P08/GP35/etc.) avec cette cartouche. Sur les boites militaires la mention sur étiquette rouge était : « interdit dans les PA de précision ».
      Bons tirs… avec les cartouches d’aujourd’hui.

    3. Ceci m’explique pourquoi un camarade qui tirait avec son P38 perso a vu le tonnerre se fêler et de la fumée sortir. Il utilisait des 9mm militaires. J’étais témoin et j’étais navré pour lui qu’il perde ce beau pistolet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essai armes icon
Retour en haut