Revolver Korth « Sky Marshal » / calibre 9 mm Parabellum

Le revolver Korth Sky Marshal est accompagné ici par son speed-loader, une boîte de cartouches Geco Hexagon de calibre 9 mm Parabellum, une plaque de Deputy U.S. Marchal (police fédérale) et une paire de menottes Smith & Wesson model 300.

Le revolver Korth Sky Marshal est accompagné ici par son speed-loader, une boîte de cartouches Geco Hexagon de calibre 9 mm Parabellum, une plaque de Deputy U.S. Marshal (police fédérale) et une paire de menottes Smith & Wesson model 300.

Réputée depuis plus d’un demi-siècle pour l’exceptionnelle qualité de fabrication de ses revolvers de calibre .357 Magnum – dont l’extrême rareté sur les pas de tir s’explique simplement par leur prix élitiste – la firme allemande Korth a créé la surprise en lançant, à l’occasion du Shot Show de Las Vegas en janvier 2015, un modèle de poche chambré en calibre 9 mm Parabellum.

Le nom du modèle est inscrit sur un méplat usiné sur le côté gauche du manchon en aluminium, dans lequel est vissé le canon en acier inoxydable.

Le nom du modèle est inscrit sur un méplat usiné sur le côté gauche du manchon en aluminium dans lequel est vissé son canon en acier inoxydable.

Baptisé « Sky Marshal », ce revolver à canon de deux pouces se démarque non seulement par son calibre habituellement réservé aux pistolets semi-automatiques, mais encore par son système d’extraction inédit qui permet de chambrer les cartouches à gorge sans l’aide d’un clip de chargement. Encore reste-t-il à déterminer s’il s’agit là d’une idée géniale ou d’une complication inutile et cela tombe à pic : apporter des éléments de réponse à ce genre de question est justement la vocation des bancs d’essais que Jean et moi réalisons ensemble depuis de très nombreuses années…

La poignée monogrip Hogue moulée en néoprène dont ce revolver est équipé procure une excellente prise en main et bénéficie des qualités naturellement antidérapantes du matériau qui la compose.

La poignée monogrip Hogue moulée en néoprène dont ce revolver est équipé procure une excellente prise en main et bénéficie des qualités naturellement antidérapantes du matériau qui la compose.

 

Première partie : présentation et tests dynamiques

Ce revolver était présenté par son fabricant équipé d’un petit module laser modèle subcompact V3 FSL-32 de la firme américaine LaserLyte.

Ce revolver était présenté par son fabricant équipé d’un petit module laser modèle subcompact V3 FSL-3 de la firme américaine LaserLyte.

 

Deuxième partie : tests de précision en cible

Les ergots qui permettent d’agripper la gorge des cartouches de calibre 9 mm Parabellum font automatiquement saillie dès que l’étoile de l’extracteur collectif sort de son logement.

Les ergots qui permettent d’agripper la gorge des cartouches de calibre 9 mm Parabellum font automatiquement saillie dès que l’étoile de l’extracteur collectif sort de son logement.

 

Vidéos du fabricant (cliquer sur l’une des lignes ci-dessous) :

Présentation du revolver Korth Sky Marshal

Présentation du speed loader en 9 mm Para

 

Projectiles expansifs :

Nous avons réalisé, à l’occasion de ce banc d’essai, un test comparatif des projectiles expansifs dans le but de vérifier si le canon de deux pouces de cette arme de poche permettait à ces projectiles de champignonner. Le résultat, visualisable sur les photos et dont les mesures sont consignées dans un tableau récapitulatif, est sans équivoque. Les munitions manufacturées expansives que nous avons testées dans cette armes sont les suivantes : Geco 115 gr JHP ; Geco Hexagon 124 gr HP ; Men QD-1 89 gr balistic tip ; Men QD-PEP 91 gr balistic tip ; PMC Eldorado Starfire 124 gr JHP ; Speer Gold Dot 124 gr GDHP.

Le banc d'essai du revolver Korth « Sky Marshal » a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°368 (mars/avril 2016)

Le banc d’essai du revolver Korth « Sky Marshal » a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°368 (mars/avril 2016)

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

26 commentaires sur “Revolver Korth « Sky Marshal » / calibre 9 mm Parabellum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Michel. Ce matin, au stand de tir, un licencié vendait un révolver Korth, cal 357 magnum, canon de 6 pouces dans un état splendide, malgré ses 40 ans, pour la « modique » somme de 1400 Euros. Pensez- vous que c’est un prix raisonnable sachant que cette marque allemande atteint facilement les 4000 Euros à l’état du neuf ?? Merci Michel.
    Cordialement.
    PS: Ce tireur m’a montré que l’on pouvait enlever très facilement le barillet et m’a affirmé que l’on pouvait monter un barillet en 9×19 ? Qu’en pensez-vous ?

    • Je ne connais pas bien tous les modèles de ce fabricant, mais ce qui est certain c’est qu’ils sont tous d’une qualité absolument remarquable. Ils sont généralement considérés comme le nec plus ultra des revolvers, au même titre que les Rolex pour les montres ou les Rolls Royce pour les automobiles. La possibilité de remplacer instantanément le barillet de calibre .357 Magnum par un barillet de calibre 9 mm Parabellum constitue un plus très appréciable. Bien sûr, il faut examiner de près l’état de l’exemplaire qui vous est proposé, mais le prix annoncé semble à priori très raisonnable. Sauf erreur de ma part, ce prix dépasse actuellement les six mille euros pour les revolvers Korth neufs équivalents…

  2. Bonjour, ou plutôt bonsoir. Les Colts des séries Mark III et V Trooper et autres peuvent aussi s’armer avec le barillet ouvert mais attention de ne pas les refermer ainsi ça bloque tout! Entre nous qu’est ce qu’il est moche ce Korth et cher en plus. J’ai utilisé jadis un S&W 940 avec clips, je me sers actuellement d’un 22.4 of 1917 je recharge aussi vite qu’avec un PA ça n’a pas l’air d’être le cas avec le Korth, l’éjection des étuis surtout, me semble aléatoire. Ceci dit c’est un essai très intéressant d’une arme bien dans l’esprit armurier allemand (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué) leur conversion pour S&W semble plus réussie -longueur de la tige d’éjection probablement. Encore merci pour ce site clair précis et rationnel; ceux qui vont sur les sites US me comprendront.

  3. What type of recoil with that short barrel? Where can one be purchased in the U.S. And what will be the suggested retail.

    • The recoil is hard, because of the lightness of the weapon, but it is not painfull due to the presence of a « monogrip Hogue ».

      You did not have noticed, but « essai-armes » is a French site. I think that there must be many more dealers in the United States than in France, but I confess I do not know them.

  4. Bonsoir Michel.Je vois sur la vidéo que vous avez essayé les cartouches GECO « HEXAGON ».Que pensez vous de cette munition au niveau de la précision ? Est elle vraiment supérieure par rapport aux autres cartouches « standard » ? Elles sont vendues comme cartouches de match.Qu’en pensez vous ?
    Merci.

  5. EURÊKA …
    Il existe chez RUGER, un revolver en 9mm…!!!…
    Il est de conception trés moderne, porte la reférence LCR 5456 pour un prix de 669$…
    Un essai nous permettrait de le comparer au KORTH « SKY MARSHALL »…

    Cordialement…

    • Nous avons testé le Ruger LCR en calibre .22 Magnum
      http://www.essai-armes.fr/2014/01/23/ruger-lcr-22-magnum/

      Il est maintenant décliné dans plusieurs autres calibres (.22 LR, .38 Special, .357 Magnum, 9mm Parabellum et .327 Federal Magnum) et il en existe également une version avec un canon plus long (3 pouces).
      Il sera effectivement intéressant d’essayer une de ces nouvelles versions, mais il faudra bien sûr attendre qu’elles soient importées et disponibles en France…

  6. Salut à tous !!

    Et merci encore pour vos vidéos!

    Petite questions! Ou peut on se procurer ce revolver? Pas trouvé chez Pascal

    Cordialement

    • Cela prouve que vous ne regardez pas les vidéos. Nous indiquons toujours en générique, à la fin de chaque vidéo, le nom de l’importateur et celui de l’armurier qui nous a confié l’arme.

  7. Merci à vous deux pour cet essai…
    Les revolvers tirant du 9mm étant un peu les moutons à cinq pattes du monde armurier, pourriez vous m’indiquer (en vue d’achat) d’autres armes de ce type, et disponibles sur le marché…???…(de mon coté, je n’en trouve aucune…!!!…)…
    Cordialement…

    • Je n’en connais pas moi non plus.

      Les revolvers Manurhin MR73 livrés à la gendarmerie dans les années 1970 avaient un barillet supplémentaire acceptant les cartouches de 9 x 19 sans clips. Ceci avait pour but de permettre l’entraînement avec une munition moins onéreuse que la .357 Magnum et dont l’armée disposait en grand nombre. Pour diverses raisons, cette dualité 9 Para/.357 Magnum n’a pas eu beaucoup de succès.

    • Vous serez sans doute heureux d’apprendre que la firme allemande Korth propose sur son catalogue une conversion, destinée à tout revolver Smith & Wesson à carcasse L, qui se présente sous la forme d’un barillet chambré en calibre 9 mm Parabellum. Il est accompagné par sa bascule, afin de permettre un échange instantané. Sauf erreur de ma part, cela doit concerner les S&W modèles 581, 586, 681 et 686. Il s’agit d’une nouveauté que nous aurons plaisir à essayer quand elle sera disponible en France.

      Voici la vidéo de démonstration de cette conversion :
      https://www.youtube.com/watch?v=p0xLtBU64dg

  8. Quel est l’intérêt pour le fabricant d’avoir adopté ce système de barillet avec lequel on ne peut pas facilement èjecter les étuis vides avec un geste simple ? Comme c’est le cas dans tous les autres revolvers.

    • Le choix d’un calibre prévu à l’origine pour un pistolet semi-automatique ne permet pas à l’extracteur d’accrocher le bourrelet des douilles, ces dernières en étant dépourvues. Il aurait donc fallu passer par l’interface d’un clip et c’est ce que le fabricant a voulu éviter.

  9. bonsoir un test intéressant (comme a votre habitude ) sur une arme un peu « exotique » !
    A ce propos j’imagine qu’il est pour vous beaucoup plus amusant de tester ce genre de matos … mais penser aussi a ceux qui débutent ou qui n’ont pas une grande connaissance des grands classiques !
    n’oubliez pas les armes plus « traditionnelles »
    merci du très bon travail et bonne
    continuation !

    • Le magazine Action, qui s’est successivement appelé Double Action, Action Digest, Action Guns et Action Armes & Tir, existe aujourd’hui depuis plus de quarante ans (le n°1 est paru en décembre 1978). Quant à son concurrent direct, Cibles, il est encore plus âgé (le n°1 est sorti en avril 1970). Il est bien évident que nous ne pouvons pas reprendre tout à partir de zéro chaque année pour satisfaire les nouveaux lecteurs. Nous faisons parfois quelques retours en arrière pour tester des grands classiques, à l’instar du pistolet semi-automatique Ruger Mark III dont nous avons publié très récemment un banc d’essai, mais notre rôle consiste essentiellement à tester les nouveautés. En ce qui concerne les anciens modèles, tout comme la connaissance de base, c’est aux nouveaux tireurs d’aller chercher les informations dont ils ont besoin dans les livres et les anciens numéros des magazines.

      • oui je comprend vos impératifs cela pourrait alors se faire sous forme de comparatif une nouveauté VS a un classique ( enfin c’est juste une idée qui me parais en même temps amusante et informative ) en tout les cas merci déjà pour le temps que vous consacré a tout cela et en version française ce qui fort rare !

  10. bizarre ce révolver ,du véritable design armurier mais en tout cas il ne laisse pas indifférent et du 9 para dans un barillet c’est pas courant une arme digne de man in black

    connaissez-vous les pistolets canik 55 ?
    le canik 55 shark est un clône du Jéricho de IMI
    salutations sportives et bonne continuations

    • Non, nous n’avons pas testé ce pistolet de fabrication turque et je ne pense pas d’ailleurs qu’il soit actuellement importé en France.

  11. Salut, j’étais en train de me dire que ce revolver ne soulevait pas l’enthousiasme, enfin heureusement que les revolvers restent sans informatique embarquée, ceci dit je trouve dangereux le fait que le chien puisse être actionné alors que le barillet est ouvert surtout au prix auquel le produit est vendu……cordialement

    • Dangereux, pas vraiment puisqu’il y a un système de sécurité, mais il n’en reste pas moins vrai qu’il s’agit d’une singularité quelque peu étonnante…

  12. Test de résolution du bug : bug résolu.
    Bravo à notre webmaster !

    • salut michel encorebravo a toi pour ce test sympathique
      et également bravo a jean et aussi pourquoi pas tant qu’on y ai… au webmaster
      cordialement geko