Pistolet CZ 75 « Kadet » + silencieux Brügger & Thomet / Calibre .22 Long Rifle

Voici, en complément du banc d’essai du pistolet CZ 75 Kadet que nous avions réalisé en juin 2014, une présentation et un test succinct d’un modèle dont la bouche du canon a été filetée afin de permettre l’utilisation d’un modérateur de son.

Le CZ-75 Kadet de notre banc d’essai, dont le canon a été muni d’un filetage à la bouche, est accompagné ici par deux modérateurs de son : un modèle HP 22 de la firme helvétique Brügger & Thomet et un Still n°4 de la maison française SAPL (Société d'Application des Procédés Lefebvre).

Le CZ 75 Kadet de notre banc d’essai, dont le canon a été muni d’un filetage à la bouche, est accompagné ici par deux modérateurs de son : un modèle HP 22 de la firme helvétique Brügger & Thomet et un Still n°4 de la maison française SAPL (Société d’Application des Procédés Lefebvre).

Précisions quand même que le modérateur de son, s’il s’avère très satisfaisant pour un tir récréatif, comme par exemple le plinking, n’est pas idéal dans le cadre du tir sportif de précision. Il alourdit sensiblement l’arme et implique l’emploi de munitions parfaitement adaptées.

Le modérateur de son Brügger & Thomet présente l’avantage d’être léger en raison de sa fabrication en aluminium. Ainsi équipé, le pistolet CZ-75 Kadet à canon fileté pèse moins de 1200 grammes.

Le modérateur de son Brügger & Thomet présente l’avantage d’être léger en raison de sa fabrication en aluminium. Ainsi équipé, le pistolet CZ 75 Kadet à canon fileté pèse moins de 1200 grammes.

Voir les bancs d’essais que nous avons précédemment réalisés :

– Le pistolet CZ 75 « Kadet » en calibre .22 Long Rifle (juillet 2014).

– La conversion CZ « Kadet » en calibre .22 Long Rifle pour le pistolet CZ 75 (novembre 1997).

– Le pistolet CZ 75 en 9 Para et sa conversion « Kadet » en calibre .22 Long Rifle (mars 1995).

 

Le banc d'essai du pistolet CZ 75 Kadet a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°369 (mai/juin 2016).

Le banc d’essai du pistolet CZ 75 Kadet a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°369 (mai/juin 2016).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

23 commentaires sur “Pistolet CZ 75 « Kadet » + silencieux Brügger & Thomet / Calibre .22 Long Rifle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,
    Merci pour ces videos si instructives.
    Un essai prévu pour le Pistolet BERETTA 92FS en 22 lr ?
    Un premier sentiment dessus ?
    Merci
    Vincent

  2. Bonjour,

    Voilà une petite expérimentation avec mon CZ75 Kadet dont je souhaitais vous faire part, en espérant ne pas être trop maladroit pour vous la décrire. Mon pistolet est encore comme neuf, je l’ai acheté chez FMR avec un canon muni d’un manchon fileté pour modérateur de son. En tirant sans modérateur, j’ai remarqué que la bague de protection du filetage avait tendance à se desserrer. Rien de bien méchant, il suffit de la resserrer de temps en temps.

    Pour tenter de m’affranchir de cela, j’ai eu l’idée d’installer un joint torique sur le manchon fileté de mon Kadet. Le joint se fait comprimer par la bague de protection quand celle-ci arrive en fin de serrage, filtrant ainsi les vibrations transmises à cette dernière. Comme vous le mentionnez dans une vidéo Michel, la présence d’un joint torique est constatable sur certains PA de chez HK, mais pour des raisons différentes (centrage/guidage de la culasse à glissière de pense). Donc si HK le fait, pourquoi ne pas essayer. L’effet souhaité s’est produit, la bague ne se desserrait plus et je n’ai constaté aucun changement de précision de l’arme sans modérateur de son (donc je suppose, pas d’effet néfaste en termes de vibrations).

    En revanche, lors des tirs avec silencieux (un A-TEC CMM4, qui donne de très bonnes performances sonores avec mon CZ en 22LR), le joint torique comprimé par le modérateur semblait complètement perturber la précision : les groupements, devenus très étalés, étaient déviés en bas à droite. J’ai vérifié mon silencieux : il ne présentait aucun signe pouvant évoquer que les projectiles touchaient les chicanes du modérateur. En enlevant le joint torique, comme par magie, les tirs avec silencieux sont redevenus très précis.

    Mon explication : je pense que sans joint torique, le modérateur vient se positionner en appui sur un épaulement du manchon de canon. La surface de contact, usinée, est précise et garantie un alignement parfait du modérateur par rapport au canon. Avec le joint torique, le silencieux n’est pas en appui sur l’épaulement mais sur le joint en élastomère déformable. En mécanique, un filetage ne garantissant rarement un guidage précis, le silencieux n’était probablement pas parfaitement aligné avec l’axe du canon (je pense que sous son poids il devait être légèrement penché vers le bas). Ce n’était pas perceptible à l’œil, mais peut être suffisant pour que les pressions à l’arrière du projectile soient mal équilibrées et déstabilisent ce dernier.

    Voilà, je ne suis pas du genre à me compliquer la vie et à me poser trop de questions, mais je trouvais intéressant d’être confronté à un tel phénomène par le simple ajout d’un joint torique. Et si ça peut servir à un tireur pour comprendre des phénomènes étranges…

    Alpha Charlie.

    • Votre analyse du problème que causait l’ajout d’un joint torique pour la fixation de votre modérateur de son est tout à fait exacte. Placer ce joint en bout de filetage était effectivement une fausse bonne idée, à moins de le retirer en même temps que la bague qui protège le filetage quand on utilise un silencieux.
      En revanche, votre comparaison avec les pistolets HK n’est pas judicieuse, vous comparez des choses totalement différentes. Le joint torique des pistolets HK se trouve sur le canon lui même, dans une rainure prévue à cet effet et il vient coulisser dans le bushing de la glissière. On pourrait le comparer au segment d’un piston qui coulisse dans le cylindre d’un moteur thermique.
      En tout cas, cette expérimentation est intéressante, de même que les constatations qui en résultent. Merci pour ce partage d’information.

  3. Bonjour,
    Savez-vous quand vous pourrez essayer le nouveau CZ P07 Kadet et poster une vidéo ?
    Cordialement

  4. Bonjour, je suis à la recherche d une arme de poing calibre 22 ( c est un premier achat) je cherche une arme avec une culasse qui reste ouverte une fois le chargeur vide, avec chargeur metal, quel modele me conseillez-vous dans un budget raisonnable, pour vous le meilleur rapport qualité prix pour une bonne précision et agréable à l utilisation? (Un grand merci pour vos videos tres qualitatives)
    PS : j ai pu voir sur les forums que beaucoup de gens parlaient de la marque hammerli pas vu de video dessus

    • Je n’ai pas de conseil particulier à vous donner, sinon de lire attentivement les bancs d’essais que nous réalisons pour vous permettre de faire votre choix en toute connaissance de cause. Concernant le pistolet Hämmerli de calibre .22 Long Rifle, nous avons réalisé deux bancs d’essais :
      – Hämmerli X-esse 4 ½ pouces, Action Guns n°230 (mars 2000) ;
      – Hämmerli X-esse + silencieux FMR, Action Armes & Tir n°282 (décembre 2004).

  5. Bonjour,
    Merci pour tous ces tests !

    Je compte faire l’acquisition d’une arme de poing 22lr pour de la précision mais en gardant le côté plaisir.

    Quel arme me conseillerez vous autour des 500-600€ aillant le meilleur compromis précision / plaisir du tir ?

    Dans le style SR22, 1911 (chiappa ?) ou encore le nouveau CZ P-07 Kadet par exemple.

    Merci d’avance 😉

    • Même réponse qu’aux précédentes questions du même genre :
      Nous pensons vous donner, grâce à nos vidéos et aux publications associées où sont scrupuleusement consignés les résultats de nos tests, tous les éléments pour vous permettre de faire votre choix. Nous ne souhaitons pas effectuer ce choix à votre place.
      En ce qui concerne le CZ P-07 Kadet, nous ne l’avons pas encore testé.

  6. Merci pour cette réponse concernant les poignées Hogue….
    Cordialement….

  7. Bonjour Messieurs, merci pour cette vidéo et cette essai…
    Concernant les conversions en 22 LR, pourriez vous en essayer pour Glock 17 (des récentes de préférence)…???…
    Pourriez vous également m’en dire un peu plus sur ces poignées Hogue (souvent citées) concernant leur durabilité ainsi que leur éventuel entretien, même si elles sont en synthétique…
    Cordialement…

    • Inutile d’aller chercher des problèmes là où il n’y en a pas. En utilisation normale, les poignées en néoprène sont quasiment inusables et ne nécessitent aucun entretien.

  8. Savez vous que CZ vient de sortir un CZ P07 Kadet, il doit arriver en france d’ici 2 ou 3 mois. Sont prix serait dans les 600€ donc très correct.

    Si ce nouveau PA est à la hauteur du reste de la gamme CZ, il risque bien de faire un carton.

    J’ai hate d’avoir les premiers retours d’utilisateurs et pourquoi pas un banc d’essai dont vous savez le secret.

    Je vous remercie une fois de plus pour votre travail, vous êtes un des très rares, trop rares sites internet francais et le « tons » de vos vidéos me fait toujours passer de bons moments.

    Cordialement.

  9. Bonjour Jean et Michel,

    Merci pour ce banc d’essai, une très bonne arme le CZ 75 Kadet, on en retrouve également en Belgique chez certain armurerier.

    Je sais que l’on ne sait pas tout tester, ni tout faire, le temps nous est compter, mais ce serait chouette, par exemple un banc d’essai comparatif entre le CZ 75 Kadet, Beretta 87 Target et le Ruger MKIII Target.

    On aime bien les comparatifs nous les amis tireurs.

    Je vois que l’épaule de notre ami Jean, va de mieux en mieux, nous en sommes content 😉

    • Etant donné que nous avons réalisé des bancs d’essais complets de ces trois modèles, avec la publication des mesures de précision à 25 mètres effectuées avec chaque fois une quinzaine de munitions différentes, il suffit de comparer les tableaux et les compte rendus…
      CZ-75 « Kadet » : Cibles n° 332, novembre 1997
      Beretta 87 «Target» : Action Guns n° 251 février 2002
      Ruger Mark III « Target » : Cibles n° 550 janvier 2016

  10. Bjr, bien le silencieux sauf qu’il suffit q’une personne ne l’utilise pas au stand, et tous les autres sont obligés de remettre le casque…..cordialement

  11. Bonjour Michel,

    Tout d’abord, merci pour vos excellents essais !
    C’est toujours un plaisir de visionner vos vidéos…je me suis d’ailleurs abonné au magazine.

    J’avais juste une petite question…
    Au niveau du canon, quelle est la technique utilisée pour le filet ?
    L’armurier fait un filet dans le canon d’origine et y place un embout avec un filet de chaque côté ?

    Merci,

    Jacques.

    • Oui, c’est à peu près ça. Comme le canon ne dépasse pas de la glissière, l’armurier doit l’allonger au moyen d’un embout vissé, embout qui présente lui même un filetage externe pour permettre la fixation du silencieux.

    • Quand vous affirmez que le CZ-75 Kadet est toujours fabriqué, je pense que vous faites allusion à sa conversion. C’est vrai qu’elle est toujours proposée, ce qui peut intéresser les possesseurs d’un CZ-75 en 9 Para, mais l’arme assemblée de calibre .22 Long Rifle ne figure plus au catalogue et n’est plus diffusée par l’importateur français.

  12. bonjour merci pour vous deux pour la bonne explication . c ‘ est une arme ( silencieuse) au terme propre du mot .