Pistolet Ruger modèle « American Pistol » / Calibre 9 mm Parabellum

Sur le plan ergonomique, le Ruger American Pistol se démarque essentiellement par sa poignée munie de dos interchangeables, son arrêtoir de culasse et son bouton-poussoir de déverrouillage de chargeur qui sont tous deux ambidextres.

Sur le plan ergonomique, le Ruger American Pistol se démarque essentiellement par sa poignée munie de dos interchangeables, son arrêtoir de culasse et son bouton-poussoir de déverrouillage de chargeur qui sont tous deux ambidextres.

Dernière création de la firme américaine Ruger, le RAP (Ruger American Pistol) est un pistolet semi-automatique de type Striker-fired, autrement dit une arme de combat dont le percuteur est, de façon constante, partiellement armé afin de permettre une mise en œuvre instantanée.

Le nom commercial de son fabricant, la firme américaine Sturm, Ruger & Co, de même que les habituels avertissements liés à la sécurité d’utilisation dont clairement visibles de chaque côté de l’arme.

Le nom commercial de son fabricant, la firme américaine Sturm, Ruger & Co, de même que les habituels avertissements liés à la sécurité d’utilisation sont clairement visibles de chaque côté de l’arme.

Ce pistolet dispose de deux commandes ambidextres, l’arrêtoir de culasse et le bouton de déverrouillage du chargeur, d’un rail au standard Picatinny (MIL-STD-1913) permettant la fixation d’accessoires tactiques et d’un levier de démontage imperdable façon Sig-Sauer P220. Il reçoit une carcasse moulée en polymère, mais cette dernière fait simplement office d’enveloppe pour accueillir un châssis qui, à l’instar des autres composants, est réalisé en acier inoxydable. La couleur noire de la glissière et la couleur grise des autres pièces, comme les leviers et la queue de détente, est obtenue par nitruration. Le corps du chargeur, réalisé en tôle d’acier inoxydable, reçoit quant à lui un placage de type Nickelflon (Nickel-Téflon).

Cette vue de l’arme culasse ouverte permet d’observer son chargeur de 16 coups qui comporte, sur chaque face, des trous numérotés permettant d’en visualiser le remplissage, de la 4ème à la 16ème cartouche.

Cette vue de l’arme culasse ouverte permet d’observer son chargeur de 16 coups qui comporte, sur chaque face, des trous numérotés permettant d’en visualiser le remplissage, de la 4ème à la 16ème cartouche.

Première partie : présentation

L’ergonomie modulable de la poignée est réalisée au moyen de trois dos interchangeables. Le déverrouillage du dos installé sur l’arme nécessite l’utilisation de la petite clé Torx livrée avec l’arme.

L’ergonomie modulable de la poignée est réalisée au moyen de trois dos interchangeables. Le déverrouillage du dos installé sur l’arme nécessite l’utilisation de la petite clé Torx livrée avec l’arme.

Deuxième partie : tirs

Cette vue permet d’observer, au travers de la fenêtre d’éjection, l’entrée de chambre du canon, sa courte rampe d’alimentation et la cartouche prête à être chambrée.

Cette vue permet d’observer, au travers de la fenêtre d’éjection, l’entrée de chambre du canon, sa courte rampe d’alimentation et la cartouche prête à être chambrée.

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

18 commentaires sur “Pistolet Ruger modèle « American Pistol » / Calibre 9 mm Parabellum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,

    Possesseur de ce pistolet , je n ‘ai pas eu ce problème de détente. Pour avoir vu d’autres vidéos sur ce pistolet, fait par de nombreux tireurs dont certains s’amusant a tirer rapidement voir très rapidement, vous semblez être le seul à batailler avec la détente.
    il aurai été bon, après avoir ce soucis, de faire tester d’autres tireurs avant , finalement, de mettre en défaut ce ruger.

    Il me parait difficile d’émettre un avis fiable sur un seul avis.
    c’est d’ailleurs sur cette même logique que vous testez la précision me semble t il? vous tirez plusieurs munitions et faite une moyenne avant de dire si le pistolet vous semble précis ou pas. les tirs étant fait aussi posés afin d’éviter les erreurs dues au tireur.

    • D’une part nous étions deux à tester ce pistolet. D’autre part, ce que nous avons signalé est un problème qui peut éventuellement apparaître dans certaines conditions, tout particulièrement si on chausse mal l’arme ou si l’on ne presse pas correctement la queue de détente. Je pense que nous l’avons bien expliqué. En fait, le mieux est l’ennemi du bien et je pense que ce problème est survenu parce que j’avais installé sur l’arme le dos « L » en pensant bien faire, persuadé que ce dos large conviendrait mieux à Jean. Contrairement à moi, Jean a des mains larges et il affectionne les poignées étoffées. En revanche, il n’a pas les doigts plus longs que les miens et ce dos large a pour conséquence d’éloigner la queue de détente sans pour autant élargir la poignée. Si, comme vous, la majorité des utilisateurs de ce pistolet ne se plaignent pas du système de sécurité de la détente, cela confirme mon hypothèse et nous ne pouvons que nous en réjouir…

  2. Bravo Michel et Jean,

    Merci pour cet essai, et ces vidéos qui sont toujours aussi agréables à regarder.

    Après avoir essayé le Walther PPQ (et son frère le Q5 Match), le Sig P320, le Ruger American Pistol, il vous reste maintenant le H&K SFP9 (version européenne du VP9) :-)

    Est t’il prévu dans une prochaine vi déo ?

    Bien Sportivement.

  3. Bonjour,
    merci pour ce test grâce auxquels nous pouvons voir un réel problème et bonne chance pour celui qui va devoir l’expliquer par écrits parce que la vidéo le montre très clairement ; dommage pour ruger qui après un 1911 plus que réussit , un sr22 qui l’était aussi. Pour complétez d’autres éléments de visées sont disponible sur le site de ruger.
    Merci pour cette vidéo en attendant de lire votre article.

  4. Bonjour messieurs.J’ai récemment visionné deux vidéos sur des armes de poings,principalement à vocation administrative,mais intéressantes néanmoins
    pour les tireurs civils,souhaitant sortir des standards,dictés par les médias et la filmographie du moment(BERETTA APX et RUGER AMERICAN PISTOL). Ces vidéos m’ont laissé un gout amer….en effet,vous avez été très critique sur ces deux armes,alors que les résulats que vous avez obtenu et diffusé,ne reflètent pas du tout la réalité de leurs capacités.Sans vouloir critiquer vos compétences et votre adresse de tireurs sportifs,en décriptant votre gestuelle,vos paroles,votre argumentation,et meme si vous faites régulièrement la comparaison avec le GLOCK 17,vos connaissances des armes DAO,leurs spécificités et surtout leurs doctrines d’emplois par les professionnels vous fait défaut…L’école du tir,c’est avant tout,l’humilité,la capacité à ce remettre en question.Hors dans vos vidéos,pas une seule seconde,vous n’admettrez que possiblement,un mauvais résultat pourrait provenir de votre personne…c’est forcement l’arme qui pose problème….Dans mon monde,on a un dicton: »l’ancienneté,c’est le privilège des cons… ».Peut etre pour faire comprendre aux dinausaures,que si ils veulent garder une place crédible dans le système,ils doivent continuer à évoluer pour rester compétent,sans s’habriter dernière leurs cheveux blancs…Mais,qui suis je,me direz vous,pour venir vous interpeler sur votre site,et porter de tel « jugements »???J’ai la chance de travailler pour un grand groupe armurier européen,et je suis en charge du suivi des marchés administratifs.De plus,j’ai personnellement prit part au développement de l’unes des armes que vous avez présenté,et pour laquelle,vos avis ont été incisifs:le BERETTA APX…
    J’aimerai beaucoups pouvoir vous rencontrer,afin d’échanger sur cette arme,vous expliquer son histoire,comment nous l’avons développé et sur quel cahier des charges…rectifier aussi quelques « boulettes » que vous avez glissé ici et là,sur d’autres armes de la marque…et naturellement vous démontrer toutes les capacités de cette arme…Je ne doute pas que suite à cela,vous aurez envie de vouloir réaliser une » contre-expertise » vidéo,pour tous nos camarades tireurs,désireux de se tenir informé des dernières nouveautés en matière d’armes à feu…Pour des questions de discrétion,je vous demanderai de ne pas divulguer mon nom,mais je suis à votre entière disposition pour convenir d’un RdV,si vous voulez bien me contacter chez HUMBERT CTTS.Vous remerciant par avance,et encore tous mes encouragements pour vos futures reviewss…

    • Ce n’est pas la première fois, ni sans doute la dernière, qu’un importateur nous reproche d’avoir dit du mal d’une arme qu’il commercialise. Nous ne faisons pourtant rien de plus que rendre compte de ce que la majorité des utilisateurs pourra, par la suite, constater. Concernant le Beretta APX, dont le banc d’essai a été publié dans le dernier numéro du magazine Action, je pense pour ma part avoir mis l’accent sur de nombreux points positifs même si j’ai regretté, au final, de ne pas retrouver dans ce modèle la précision en cible du Beretta 92 A1.
      En ce qui concerne le principal grief soulevé par Jean, c’est-à-dire la dureté de sa détente, je veux bien reconnaitre que nous n’avons sans doute pas assez insisté sur le fait que ces remarques concernent essentiellement les tireurs sportifs qui souhaiteront utiliser cette arme pour le tir de précision à bras franc. Un poids de départ à 2,5 kg n’est absolument pas critiquable sur une arme de service. Nous l’avons dit, mais sans doute pas assez souvent répété.
      J’espère que nous aurons l’occasion de nous rencontrer, permettant ainsi aux vieux dinosaures que nous sommes d’évoluer grâce à vos connaissances, afin de conserver une place crédible dans le système.

  5. Je ne sais pas ou demander donc je le fais ici

    ce serait bien de faire le test du nouveau CZ Shadow 2

    • Cette question m’a déjà été posée par un autre internaute. Je vais donc faire la même réponse :

      En ce qui concerne le CZ-75 Shadow 2, je ,n’ai pas l’impression qu’il apporte grand chose de nouveau par rapport au précédent, hormis la couleur des plaquettes. Nous verrons si cela justifie un banc d’essai…

  6. Bonjour messieurs, merci pour ce nouvel essai ! Le problème de la pédale qui se bloque disqualifie d’emblée cette arme dans son rôle d’arme de service … Perso, je n’ai jamais vu d’un très bon œil la multiplication des mécanismes de sûreté et de sécurité sur les armes.

    Davantage de sécurités ça signifie plus de pièces, plus complexe à la production, plus cher et surtout une plus grande fragilité mécanique et donc un risque élevé de casses et de dysfonctionnements sur le terrain lorsque l’arme est servie avec des gants, encrassée, ensablée de partout et « malmenée ». C’est la différence entre un FAMAS et une AK47

    Un opérateur correctement formé aux techniques modernes de tir opérationnel peut tout à fait se passer de tous ces dispositifs superflus. Comme notre instructeur ISTC disais toujours ce sont toutes de fausses sécurités et la seule sécurité qui vaille elle est entre vos deux oreilles, c’est votre cervelle, votre niveau de formation et de maîtrise technique.

    Cordialement

  7. Bonjour Messieurs

    et bien moi qui suis un fana de Ruger, enfin surtout leurs révolvers, je suis déçu de cette lacune constatée lors de votre essais , c’est quand même incroyable de la part d’un armurier renommé comme Ruger
    j’espère qu’ils reverront leur copie.

  8. Bjr, peut être un vice de fabrication sur celui ci ?

  9. bonjour à tous les deux !!!! je vous suis depuis pas mal de temps,ce que vous faite est genial,je recherchais justement un nouveau PA à acheter, en 9 mm, mais d’apres vos tests sur le ruger, je ne pense pas acquerir celui ci, je suis deja possesseur d’un glock 17 G4, et d’un sig sauer p320 carry,que j’ai acheté grace à votre test sur le sig.par contre j’aurai voulu savoir si vous comptez faire un essai sur le cz bren 805 car j’ai vu que sur votre maillot il y avait une inscription concernant cette arme. merci d’avance pour votre reponse et longue vie a votre site. cordialement.

  10. Glock, Walter, SIG-Sauer,HK, Beretta et maintenant Ruger. Je sais bien que par honnêteté vous ne donnez pas vos préférences, mais c’est quand même bien difficile de faire son choix !
    En tout cas merci pour vos démonstrations si claires et si pédagogiques à tous les deux.

    • En règle générale préférer l’original à la copie, ce pistolet apporte t’il un véritable plus par comparaison à un G17 ?
      Ce n’est pas ce que j.ai cru comprendre dans ces deux videos.
      Par contre il est attirant esthétiquement ( ça compte )et si son tarif est compétitif certains l’adopteront par souci de ne pas avoir le même que tout le monde….
      Merci à nos deux compères démonstrateurs.

  11. Bonsoir messieurs ; merci a vous pour tous ces essais c’est bien …..

    Surtout ne cessez jamais dans la mesure de vos possibilités.

    Cordialement

    Delphdom