Pistolet Desert Eagle « Black Alu » L5 Compact / Calibre .357 Magnum

Cette vue de l’arme en position ouverte permet de remarquer sa tête de culasse rotative à trois tenons et d'apercevoir, sous le canon, le petit piston qui en assure l'ouverture sous la pression des gaz prélevés dans la chambre.

Cette vue de l’arme en position ouverte permet de remarquer sa tête de culasse rotative à trois tenons et d’apercevoir, sous le canon, le petit piston qui en assure l’ouverture sous la pression des gaz prélevés dans la chambre.

Après en avoir initialement confié la réalisation à la firme israélienne IMI, la maison américaine Magnum Research assure désormais la fabrication du pistolet semi-automatique Desert Eagle qu’elle a conçu au milieu des années 1980. Il s’agit d’un modèle hors du commun, tant par sa puissance que par son poids, ses dimensions et son système de fonctionnement. Il fait en effet appel à un emprunt de gaz et dispose d’une tête de culasse rotative.

Le Desert Eagle est posé ici sur la silhouette du poulet, la plus légère et la moins éloignée des quatre silhouettes métalliques qui se tirent aux distances de 50, 100, 150 et 200 mètres avec des armes de poing de gros calibre. Conçu pour la chasse, ce pistolet est cependant inadapté à cette discipline du fait qu’elle ne comporte pas de catégorie spécifique, ce qui le met en concurrence avec des pistolets à un coup plus légers et plus performants pour le tir à longue distance.

Le Desert Eagle est posé ici sur la silhouette du poulet, la plus légère et la moins éloignée des quatre silhouettes métalliques qui se tirent aux distances de 50, 100, 150 et 200 mètres avec des armes de poing de gros calibre. Conçu pour la chasse, ce pistolet est cependant inadapté à cette discipline du fait qu’elle ne comporte pas de catégorie spécifique, ce qui le met en concurrence avec des pistolets à un coup plus légers et plus performants pour le tir à longue distance.

Dénommée « Black Alu » L5 (L pour « Lightweight » et 5 se rapportant à la longueur de son canon), cette nouvelle version compacte se démarque par la relative légèreté, par rapport aux modèles tout acier à canon de six pouces, que lui confèrent son canon de cinq pouces et sa carcasse en aluminium. Chambré en calibre .357 Magnum, ce pistolet est alimenté par un chargeur d’une capacité de neuf coups.

Ce pistolet est livré dans une mallette de transport de qualité correcte, accompagné par un seul chargeur, un mode d’emploi détaillé (livre + DVD) et un outil coudé destiné au curetage du cylindre dans lequel sont envoyés les gaz prélevés dans la chambre au départ du coup.

Ce pistolet est livré dans une mallette de transport de qualité correcte, accompagné par un seul chargeur, un mode d’emploi détaillé (livre + DVD) et un outil coudé destiné au curetage du cylindre dans lequel sont envoyés les gaz prélevés dans la chambre au départ du coup.

Ce modèle compact dispose d’un frein de bouche très largement directement usiné dans l’imposante masse d’acier de son canon.

Ce modèle compact dispose d’un frein de bouche très largement ajouré, directement usiné dans l’imposante masse d’acier de son canon.

Le robuste rail Picatinny directement usiné dans la masse d’acier de son canon permet d’équiper cette arme d’une lunette grossissante ou d'un viseur à point lumineux, à l’image du modèle refex « Romeo3 » de la firme Sig-Sauer, installé ici grâce à son montage bas.

Le robuste rail Picatinny directement usiné dans la masse d’acier de son canon permet d’équiper cette arme d’une lunette grossissante ou d’un viseur à point lumineux, à l’image du modèle reflex « Romeo3 » de la firme Sig-Sauer, installé ici grâce à son montage bas.

Le nom et l’adresse de la firme américaine Magnum Research, qui est à la fois concepteur et fabricant du pistolet Desert Eagle, sont gravés sur le côté droit de la glissière.

Le nom et l’adresse de la firme américaine Magnum Research, qui est à la fois concepteur et fabricant du pistolet Desert Eagle, sont gravés sur le côté droit de la glissière.

Vidéo

Attention, plusieurs erreurs se sont malencontreusement glissées dans la fiche technique de cette vidéo : la longueur réelle du canon est de 102 mm (4 pouces) ; le poids à vide est de 1,400 kg ; le poids du départ est de 1,800 kg.

Bancs d’essais réalisés précédemment :

Le banc d’essai du pistolet Desert Eagle Black Alu L5 a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n° 376 (juillet/août 2017).

Le banc d’essai du pistolet Desert Eagle Black Alu L5 a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n° 376 (juillet/août 2017).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

25 commentaires sur “Pistolet Desert Eagle « Black Alu » L5 Compact / Calibre .357 Magnum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Cher Michel,
    Un immense merci pour vos essais avec Jean, retrouver des magazines actions guns des années 2000 permettent de constater que votre sympathique duo nous permet depuis plusieurs dizaines d’années d’avoir un avis avant d’acheter nos armes ( et grâce à vous j’ai pu faire d’excellents choix).

    Mais ce dont je vous remercie, c’est surtout votre humour, votre patience et votre gentillesse tout au long des nombreux commentaires, et grâce à vous l’image des tireurs est grandement améliorée.

    Excellente continuation et encore tous mes remerciements pour vos supers essais, étant motard votre vision de la frime est juste géniale, pleine d’humour et de sagesse.

  2. comment on peux sevoir svp
    c est possible qu on fixe une rdv svp
    j ai juste besoin qq formation etun pistolet 14 ball et avec le silacieu

    • Désolé mais nous ne donnons aucun RDV et n’assurons pas de formations. Pour les particuliers, les formations sont organisées par leur club de tir. Pour les professionnels, elles sont assurées par leur encadrement au sein de leur unité.

  3. Bonsoir Monsieur,
    Merci pour cette vidéo (et aussi pour toutes les autres). Je viens de trouver pourquoi avec mon czechmate j’arrosais mes cibles. J’ai déposé le frein de bouche pour le remplacer par un  »embout » normal et là miracle de mauvais tireur je devenu tireur « potable ».
    PS1 une douille recalibrée ne passe pas dans le frein de bouche.
    Encore merci de m’avoir aidé pour ce Pb
    PS2 j’ai acquis récemment un 50 AE (avec un frein de bouche incorporé) et muni d’un point rouge = c’est le pied :-)
    Très cordialement

    • Je suis heureux que cette vidéo vous ait été utile.
      Pour ceux qui (comme moi d’ailleurs) ne le savent pas, le terme « Czechmate » désigne une variante du pistolet tchèque CZ-75 munie d’un frein de bouche. Apparemment, ils ont eux-aussi foré le passage de la balle un peu trop juste. Du coup, le plus petit défaut d’alignement devient problématique…

  4. Bonjour,

    Super essais !

    Bon le problème des désert Eagles qui ce bloque neuf car non lubrifié ou autre. Ce n est pas nouveau mais les mauvais armuriers met ça sur le dos des munitions ou recharger et débrouillez vous…

    Pour le parallèle entre la vmax ça m à fait beaucoup marrer car j ai les 2. Et c est pareil dans l adn du produit. C est le plus, le meilleur, le plaisir à l état brutale, les record… Anarchique et politiquement incorrecte. Fait peur au commun mortel dans notre monde uniformisé.

    Bref des objets d Homme et dinosaures en voie de disparition.

    Juste cool et vivante.
    Personnellement rien a voire avec la frime car ça se utilise plus que bien et avec un plaisir bourrin incomparable !
    ( j’ai répondu plu en détails sur Facebook ci vous y passez)

  5. Bonjour, malheureusement le prix de l’arme n’a rien à voir avec les qualités de finition, on m’a rapporté plusieurs problèmes sur l’extracteur de fusil fabarm stf 12 qui ne sont pas donné également. C’est bien dommage.

  6. … C’est précisément les critères de la question et tout l’intérêt du sujet de « la première arme » !

  7. Monsieur bonjour. Je profite de votre nouveau banc d’essai indépendant et sans concession pour vous formuler une requête, sinon vous suggérer un sujet que vous n’auriez pas encore traité/actualisé ou qui m’aurait échappé au fil de vos pléthoriques publications.

    Car en effet, si la quasi totalité de vos articles prennent pour objet un modèle ou une version d’arme, il serait intéressant, en regard de vos connaissances ainsi accumulées sur un nombre aussi étendu de produits et d’années, d’étrenner le thème de « la première arme ».
    Et thème qui n’est pas aussi large, vaste, illimité et indéfini que l’on pourrait le supposer a priori, en ce que, comprise sous l’angle du produit industriel et commercial, la « première arme » va devoir répondre à certains critères pour son futur détenteur ; critères qui, pris deux à deux ou trois à trois, vont désigner tels ou tels modèles plutôt que tels autres.

    Et brièvement, sans aller dans le détail de chacun d’eux considérant alors cette première acquisition, ces critères seraient les suivants :
    – neuve / d’occasion
    – degré de revendabilité
    – niveau de prix
    – coût d’utilisation (/calibre des cartouches)
    – fiabilité et précision
    – destination compétition ou loisir

    Question qui, outre de pouvoir faire l’objet d’un dossier en plusieurs parties, ne manquera pas je l’espère de piquer votre intérêt en faisant appel à vos ressources approfondies en la matière, et puisque, à ma connaissance, elle ne pouvait guère se poser qu’à vous.

    • Sans doute, mais le problème reste que nous n’avons pas tous les mêmes moyens financiers, les mêmes besoins, ni les mêmes goûts. Cependant, nous allons prochainement tester une arme d’occasion, vendue à un prix des plus raisonnables, qui pourrait très bien convenir à un débutant. Surveillez nos prochaines vidéos…

  8. Salut, moi je tire avec un SW 66 et c’est sûrement un des meilleurs 357 actuellement et pas besoin de point rouge ou vert pour la précision……

    • Bonsoir,
      Le point rouge (viseur holographique ou réflex) n’est pas forcément fait pour être plus précis, vous vous en apercevrez lorsque vous aurez l’age de porter des verres progressif.
      A ce moment vous verrez l’utilité de ces dispositifs.
      Très cordialement
      Emmanuel

  9. Bonjour Michel,
    Merci pour cet essai et pour tout le travail que vous réalisez.
    Personnellement cette marque ne m’a jamais attiré. Je trouve ces armes grosses et peu esthétiques, mais les avis, c’est comme les trous du c.., chacun a le sien.
    Par contre vous ne nous parlez pas du viseur point rouge SIG ?
    Est-il prévu que vous nous fassiez une petite vidéo par la suite et un article dans le prochain Cible le concernant ?
    La prochaine fois que vous croiserez Jean, dites-lui qu’on ne l’a pas oublié et que d’autres, comme moi, seraient ravi de le revoir. Dites-lui également que le beau temps est revenu et qu’un petit tour au stand par cette saison n’est pas désagréable.
    Encore Merci à vous et à bientôt.
    Bien cordialement.

    • J’ai rencontré des problèmes avec le viseur, sans doute dus aux crachements du frein de bouche. Cela faisait beaucoup de problème cumulés et j’ai donc préféré laisser de côté le viseur…

  10. Bonjour Michel. Merci pour cet essai.Sauf erreur de ma part, vous n’indiquez pas le prix de cette arme qui, de surcroît, ne me plait pas et accord avec vous, est inutile, du moins chez nous. Bon, ce n’est que mon avis personnel.
    Cordialement.

    • En principe, je n’indique jamais le prix d’une arme dans la vidéo, parce que ce prix fluctue avec le temps.
      En revanche je mentionne toujours, dans la fiche technique publiée, le prix auquel cette arme était affichée chez l’armurier qui nous l’a confiée.

  11. Bonjour,
    en début de vidéo vous avez fais une petite erreur, vous avez inscrit longueur réelle du canon = 140mm (4pouces).
    Des videos très bien faites comme à votre habitude, qui complète parfaitement les revues(dont je ne suis plus abonné depuis plusieurs années mais que j’achète toujours à chaque parutions depuis plus de 25 ans(cibles, actions, la gazette des armes(quand je le trouve), …).
    Je me permets à ce sujet de vous poser une question, peut être pourriez vous m’aidé, il y a je pense au moins une dizaine d’années, dans une de ces revues il y a eu un essais d’un revolver S&W en 44mag ou 357mag, si je me souviens c’était un performance center(pas sure à 100%) qui avait un défaut au niveau du « cone d’entrée » du canon, j’aimerai le retrouvé, je l’ai c’est certain. J’ai chercher dans les piles de revues que j’ai stocké dans un de mes ateliers dans mon jardin, je n’arrive pas à le retrouver, si vous avez vous même réalisé cet essai, et si vous rappelez de l’année de sortie ou même du numéro et de quel revue il s’agit, ça m’arrangerai pour le retrouver, c’est pour le montrer à des personnes du club de tir qui disent que sur des armes S&W c’est impossible.
    Biensur si vous aviez fait vous même cet essai, ou si vous en avez le souvenir, et surtout si avez le temps de me répondre.
    Merci pour votre travail, bonne continuation.
    Cordialement.

    • Très juste, c’est une erreur : la longueur réelle du canon est de 102 mm.

      Je n’ai aucun souvenir d’un défaut au niveau du cône d’entrée du canon sur un revolver Smith & Wesson. Il est effectivement probable qu’il ne s’agissait pas de l’un de mes bancs d’essais.

      • merci beaucoup pour votre réponse et pour votre temps.
        Si je retrouve ce banc d’essai je mettrai en réponse à mon commentaire sur cette page le numéro ainsi que le nom de la revue, pour ceux qui ont lu mon commentaire et veulent la commander.
        Cordialement,

  12. Bonjour et merci pour votre vidéo

    1) étrange qu’il n’y a pas une version polymer du Desert Eagle afin d’alléger le poids… et être à la mode :-)

    2) à cause du défaut du frein de bouche, ce pistolet est inutilisable sans intervention de l’armurier. Prix du pistolet + prix de main d’oeuvre = ça doit quand même commencer à douiller.

    3) Vous indiquez que les organes de visées sont excellents. Le fait qu’il n’y a pas d’indicateurs (comme les points blancs sur les SIG), ça ne vous a pas trop posé de problème ?

    • En principe, le coût de l’intervention de l’armurier sera pris en charge au titre de la garantie.
      Oui, l’absence d’une aide à la visée est pénalisante, puisque l’alignement de la hausse sur le centre de la cible se fait « noir sur noir »…

  13. Merci Michel pour la qualité de cet essai (comme d’habitude) qui me laisse très interrogatif

    Pourquoi une telle arme? Pas pour les forces de l’ordre certes.
    Pour le tir sportif? Je garde mon MR73 dans ce calibre. Pas donné non plus mais il fonctionne « out of the box ».

    Vous posez fort justement la question et vous avez raison de dire que le plaisir n’a pas forcément besoin d’arguments rationnels.
    Mais dans ce cas, comment admettre de tels défauts de conception sur une arme neuve, et (très) haut de gamme d’un point de vue tarifaire? La VMAX, les Indian et autres Harley sont -elles- fiables et bien finies.

    J’espère que nous pourrons revoir Jean dans quelques vidéos…

    Merci encore pour tout ce travail !

    • de l alu sur 257mag ….petit je suis .ce n est pas un bon presage.je tire avec un44 mag et un 50 ae et je vous juste que c est une harley Davidson .(je resert es boulons). …a suivre…