Pistolet Heckler & Koch modèle SFP9 / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet HK SFP 9 est accompagné ici par un holster en cuir (La Sellerie du Thymerais), un Tonfa en polypropylène (ESP) et une boîte de 50 cartouches de calibre 9 mm Parabellum manufacturées par la firme Sellier & Bellot.

Le pistolet HK SFP9 est accompagné ici par un holster en cuir (La Sellerie du Thymerais), un Tonfa en polypropylène (ESP) et une boîte de 50 cartouches de calibre 9 mm Parabellum manufacturées par la firme Sellier & Bellot.

A bien y regarder, ce nouveau modèle SFP9 de la firme allemande Heckler & Koch n’est guère éloigné du P30 que nous avons testé l’année dernière. Bien sûr, il n’est plus doté d’une platine sélective mais d’une platine Striker Fired et ce n’est plus l’arrêtoir de culasse qui fait office de clé de démontage. Mais pour le reste, rien n’a vraiment changé. On retrouve les qualités du modèle précédent, notamment sa légèreté et l’appréciable modularité de sa poignée, de même que cet irritant petit défaut que constitue son indicateur de chargement totalement inopérant.

L’arme est livrée dans une mallette de transport garnie de mousse, accompagnée par deux chargeurs de quinze coups et un jeu complet de dos et de plaquettes de poignée interchangeables correspondant aux configurations Small, Medium et Large.

L’arme est livrée dans une mallette de transport garnie de mousse, accompagnée par deux chargeurs de quinze coups et un jeu complet de dos et de plaquettes de poignée interchangeables correspondant aux configurations Small, Medium et Large.

Si l’arrêtoir de culasse ambidextre et la poignée modulaire faisaient déjà partie de l’équipement du HK P30, les oreilles de préhension installées à l’arrière de la culasse à glissière constituent sur le SFP 9 une nouveauté très intéressante.

Si l’arrêtoir de culasse ambidextre et la poignée modulaire faisaient déjà partie de l’équipement du HK P30, les oreilles de préhension installées à l’arrière de la culasse à glissière constituent sur le SFP9 une nouveauté très intéressante.

La hausse et le guidon, tous deux installés à queue d’aronde, bénéficient d’une aide à la visée par alignement de trois points luminescents qui restent visibles dans l’obscurité.

La hausse et le guidon, tous deux installés à queue d’aronde, bénéficient d’une aide à la visée par alignement de trois points luminescents qui restent visibles dans l’obscurité.

Cette photo, prise dans la quasi obscurité avec une sensibilité de 1600 ASA, permet d'observer les trois points luminescents d’aide à la visée.

Cette photo, prise dans la quasi obscurité avec une sensibilité de 1600 ASA, permet d’observer les trois points luminescents d’aide à la visée.

Vidéo:

Deux précisions, pour éviter que vous nous posiez ces questions :

1) Jean est absent de ce banc d’essai, parce qu’en début d’année il avait subi le contrecoup de ses ennuis de santé et qu’il ne souhaitait plus s’imposer ce travail. Heureusement, il a depuis repris le dessus et participe de nouveau à nos vidėos.

2) Cette vidéo réalisée en mai 2017 est publiée sur notre site six mois plus tard, parce qu’à la demande du rédacteur en chef du magazine Action nous avons finalisé d’autres tests jugės prioritaires, notamment celui des pistolets Glock Gen5.

Les munitions manufacturées Sellier & Bellot à balle blindée Round Nose de 124 grains procurent dans ce pistolet une précision tout à fait satisfaisante.

Les munitions manufacturées Sellier & Bellot à balle blindée Round Nose de 124 grains procurent dans ce pistolet une précision tout à fait satisfaisante.

Nos cartouches chargées à la poudre Ba10 permettent d’obtenir dans cette arme une précision convenable, ce qui est tout à fait exceptionnel avec ces cartouches sous-chargées. Malheureusement, le tir ne peut s’effectuer qu’au coup par coup, le recul n’étant pas suffisamment vif pour assurer l’éjection de la douille vide.

Nos cartouches rechargées à la poudre Ba10 permettent d’obtenir dans cette arme une précision convenable, ce qui est tout à fait exceptionnel avec ces munitions sous-chargées. Malheureusement, le tir ne peut s’effectuer qu’au coup par coup, le recul n’étant pas suffisamment vif pour assurer l’éjection de la douille vide.

Le banc d’essai du pistolet Heckler & Koch modèle SFP9 a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n° 380 (mars/avril 2018).

Le banc d’essai du pistolet Heckler & Koch modèle SFP9 a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n° 380 (mars/avril 2018).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

23 commentaires sur “Pistolet Heckler & Koch modèle SFP9 / Calibre 9 mm Parabellum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Messieurs
    Vous ne faite plus de test ? comme c’est dommage . ou alors quelque chose m’échappe

    • Nous sommes vieux, fatigués et usés…

      • comme je vous comprend , le plus cruel des paradoxes c’est que vieux, fatigués et usés nous sommes pourtant riche d’expérience, et de sagesse mais aussi il faut bien l’avouer pourvu de ruse !! . allez reposez vous bien, le printemps ainsi que les longues et douces journées reviennent l’ardeur suivra bien amicalement

      • Bonjour Michel.Je pense que faire des tests en ce moment avec une météo pas très favorable, vous incite à rester bien au chaud, non ?
        Cordialement.

        • C’est exact. Il y a en fait deux raisons à notre inactivité.
          La première, c’est effectivement la météo exécrable de ce début d’année, sachant que nous effectuons tous nos tests en extérieur.
          La seconde, c’est que nous avions pris de l’avance. La publication de nos bancs d’essais, à raison de deux pour chaque numéro bimensuel d’Action, en limite le nombre à douze par an. Les années précédentes, nous en effectuions plus de vingt. Nous allons désormais réduire ce nombre, afin d’éviter de faire des bancs d’essais qui ne seront finalement jamais publiés.

  2. Bonjour ,
    merci pour cette de cette HK qui à défaut d’être nouveau nous dirons qu’il apporte une évolution au p30 du même constructeur avec une détente type glock comme pas mal de nouveau modèle qui apparaisse sur le marché je note toutefois que la détente ne vous à pas paru extraordinaire en tout cas dans la video peut-être dans le revue à paraître vous vous étendrez plus sur le sujet.

    • Je pense pour ma part qu’il ne faut pas trop se focaliser sur la qualité du départ de ce type d’arme. Nous testons ici un pistolet de combat, pas un pistolet libre destiné au tir de précision à bras franc. Si je n’ai que très peu parlé de la détente, c’est simplement parce qu’elle replit correctement son rõle.

  3. Bonjour,
    J’aime beaucoup le travail que vous faites et je prends souvent vos vidéos en référence.
    Ceci dit pour le coup, je trouve que la vidéo ne met pas suffisamment en évidence les qualités de l’arme.
    Michel, vous ne déméritez pas, ceci dit, Jean était absent et je pense que ça se voit sur le résultat.
    Son regard de professionnel et ses qualités de tireur auraient je pense apportés bien plus d’informations sur la valeur de l’arme.

    C’est un H&K, donc très bien fini,
    L’arme a une excellente prise en main,
    Elle pointe naturellement vers la cible,
    La visée combat est très bonne.
    La détente est excellente, une des meilleures du marché en DAO. Elle vaut celle du Walther PPQ et Q5.
    L’arme relève peu au tir (à 2 mains) et,
    Elle est très précise. Avec des H&N 145 HP et 4.4 de N340, à 25m, sur appuis c’est quasi un gros trou. Les Magtech 90 FP ou encore les goldot 124 donnent aussi un très bon résultat….je n’ai pas tout testé

    Le SFP9 vaut largement un glock. L’arme est même plus précise.
    Et aussi de manière générale, pourquoi dire des armes DAO qu’elles sont des copies de Glock ? Dit-on des armes en double action qu’elles sont des copies du premier modèle du genre ?

    Cordialement

  4. Bonjour Michel. Merci d’avoir arrêté de tirer pour que cette petite bête puisse se dégager…
    Je pense que beaucoup de tireurs qui suivent vos vidéos ont apprécié.
    Cordialement.

  5. Merci pour ce banc d’essai, ça bouge pas mal dans le « monde » du 9mm et surtout merci pour votre sollicitude envers cet oreillard (plecotus sp) quelque peu désorienté qui a dû s’en sortir avec une sacrée migraine !

  6. Bonjour, comme d’habitude essai clair et net, j’avais essayé cette arme il y a quelque temps je n’en avais pas eu une impression inoubliable, une énième imitation de Glock sans plus. Pour la petite chauve-souris, merci pour elle; c’est un oreillard de la famille des verpertillionidés (le muséum de Bourges est spécialisé es chauves-souris). Cordialement.

  7. Pas de hausse réglable, donc je me tourne vers CZ! Le 9 para tire des munitions anarchiques d’ou l’intérêt d’avoir des organes de visée réglables!!!!

  8. bonjour , merci du reportage et bravo pour ce travail d information .
    ps: merci pour la petite Batman !