Pistolet Smith & Wesson modèle SW22 « Victory » / Calibre .22 Long Rifle

Le SW22 Victory est équipé ici de son rail Picatinny, sur lequel nous avons fixé une lunette Center Point à grossissement deux fois, spécialement conçue pour les armes de poing.

Le SW22 Victory est équipé ici de son rail Picatinny, sur lequel nous avons fixé une lunette Center Point à grossissement deux fois, spécialement conçue pour les armes de poing.

Smith & Wesson s’adresse en priorité aux tireurs de loisir en leur proposant ce nouveau modèle, qui vient en concurrence directe avec les Ruger Mark IV et Browning Buck Mark. D’entrée de jeu, ce SW22 « Victory » dispose de sérieux atouts, au rang desquels figurent la polyvalence que lui assure son système de canons interchangeables et l’agrément que lui apporte son équipement pertinent : canon fileté, rail Picatinny, hausse réglable avec aide à la visée par fibres optiques. Ceci sans oublier – last but not least – l’irrésistible attrait exercé par son prix avantageux. What else ?

Ce pistolet semi-automatique, qui bénéficie d’une fabrication en acier inoxydable, est équipé d’origine d’éléments de visée dotés de fibres optiques et d’un canon fileté permettant la fixation d’un modérateur de son.

Ce pistolet semi-automatique, qui bénéficie d’une fabrication en acier inoxydable, est équipé d’origine d’éléments de visée dotés de fibres optiques et d’un canon fileté permettant la fixation d’un modérateur de son.

Nous avons testé cette arme sur le terrain, pour vous permettre d’en découvrir avec nous les qualités et éventuellement les défauts. Comme à l’accoutumée, vous trouverez tous les détails et les résultats chiffrés de ce banc d’essai dans le prochain numéro du magazine Action. En attendant, nous sommes heureux de vous présenter ces trois courtes vidéos qui vous permettront, espérons-nous, de vous faire une première opinion sur ce nouveau modèle.

Le sigle de la firme américaine et le nom du modèle figurent sur le côté gauche du boîtier de culasse, finement gravés au laser et soulignés par une discrète peinture bleue métallisée.

Le sigle de la firme américaine et le nom du modèle figurent sur le côté gauche du boîtier de culasse, finement gravés au laser et soulignés par une discrète peinture bleue métallisée.

S&W SW22 « Victory » – 1ère partie : présentation et premier tir

Le rail Picatinny livré avec l’arme permet l’installation d’une visée optique, en l’occurrence une lunette grossissante dédiée aux armes de poing.

Le rail Picatinny livré avec l’arme permet l’installation d’une visée optique, en l’occurrence cette lunette grossissante dédiée aux armes de poing.

S&W SW22 « Victory » – 2ème partie : tests de précision

Il est également possible d’équiper ce pistolet d’un viseur reflex, qu’il s’agisse d’un modèle ultracompact ou d’une version plus encombrante mais également plus économique comme c’est le cas ici.

Il est également possible d’équiper ce pistolet d’un viseur reflex, qu’il s’agisse d’un modèle ultracompact ou d’une version plus encombrante mais également plus économique comme c’est le cas ici.

S&W SW22 « Victory » – 3ème partie : plinking

Nous avons équipé notre arme de test d’un modérateur de son SAK, de fabrication finlandaise, qui bénéficie d’un rapport qualité/prix particulièrement avantageux.

Nous avons équipé notre arme de test d’un modérateur de son SAK, de fabrication finlandaise, qui bénéficie d’un rapport qualité/prix particulièrement avantageux.

Le SW22 Victory étant doté d'un système de canons interchangeables, le Bull barrel qui l’équipe d’origine peut être instantanément démonté et remplacé par l’un des canons customs proposés par la firme américaine Volquartsen Firearms (photo : www.shootingsportsretailer.com).

Le SW22 Victory étant doté d’un système de canons interchangeables, le Bull barrel qui l’équipe d’origine peut être instantanément démonté et remplacé par l’un des canons customs proposés par la firme américaine Volquartsen Firearms (photo : www.shootingsportsretailer.com).

Le banc d’essai du pistolet Smith & Wesson SW22 Victory a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n° 380 (mars/avril 2018).

Le banc d’essai du pistolet Smith & Wesson SW22 Victory a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n° 380 (mars/avril 2018).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

28 commentaires sur “Pistolet Smith & Wesson modèle SW22 « Victory » / Calibre .22 Long Rifle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pouvez vous me dire ou l’on peut trouver une traduction française du manuel d’instructions du SW 22 Victory manuel vendu avec l’arme merci

    • A priori, ce manuel semble avoir été édité uniquement en anglais…

       https://www.smith-wesson.com/customer-service/owners-manuals

  2. Bonjour,

    Merci pour vos essais sur le modèle Victory,
    ce qui m’a donné l’envie de l’acheter.
    Par contre habitant en Suisse, je ne peux me procurer le magazine (introuvable) depuis plusieurs années…
    Toutefois, pourriez vous me renseigner sur le backlash de cette arme et son réglage?
    Rien ne figure sur le manuel.
    Cordialement

    • Le réglage du backlash est quelque chose d’extrêmement simple. La queue de détente est traversée par une vis qui fait office de butée. Il suffit de serrer ou desserrer cette vis, à l’aide d’une petite clé hexagonale appropriée, pour réduire plus ou moins la course morte de la queue de détente après le départ du coup. Ce réglage ne modifie pas le poids du départ, il permet simplement de diminuer un jeu parasite inutile. L’idéal est de supprimer ce jeu sans pour autant interdire le départ du coup parce que, si on serre trop cette vis, le décrochement ne pourra plus se faire. A noter que la clé de 1/16 pouce nécessaire au réglage du backlash n’est pas fournie avec l’arme.

  3. Bonjour Michel. Merci à vous deux pour toutes ces vidéos enrichissantes et divertissantes.
    J’ai une question concernant le victory que je possède depuis 3 semaines et dont je suis ravi. Quelqu’un vous a posé la même question sur l’essai du Ruger MK IV et je voulais savoir si la réponse serait la même pour le victory.
    « Je n’ai pas d’autre solution que de percuter à vide si je veux entreposer mon arme avec le marteau à l’abattu pour éviter de laisser son ressort en permanence sous tension. Sachant qu’il faut éviter de percuter à vide sur une arme à percussion annulaire, pensez vous que je risque, à la longue, d’endommager le percuteur ou pire de le briser ? »
    Ou puis je laisser le marteau sous tension ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement.

    • C’est une bonne question… à laquelle je ne sais pas répondre ! Rien n’est précisé à ce sujet dans le manuel utilisateur.
      Je sais que cette question du désarmement des pistolets semi-automatiques à percussion annulaire fait régulièrement débat outre-Atlantique entre tireurs. Certains préconisent d’amener très légèrement la culasse en arrière pour trouver le point où le système de sécurité autorise le tir sans que le percuteur puisse atteindre le rebord de la chambre. Cela me semble un peu contraignant et pas forcément possible sur tous les modèles…
      Je pense pour ma part qu’il ne faut pas y attacher une importance démesurée. D’une part, les ressorts peuvent rester compressés durant de longues années avant de fatiguer. D’autre part, il faudra également de très nombreuses années avant qu’un tir à sec effectué de façon très épisodique, en prévision d’une longue période de stockage, n’endommage réellement le percuteur ou le rebord de la chambre.
      Si néanmoins vous avez des craintes à ce sujet, il vous suffit de chambrer une douille vide (tirée) avant de refermer la culasse et de percuter.

      • Merci pour la réponse et votre exceptionnelle réactivité.

      • 22lr et percussion à vide.
        Bonjour, je possède un Hamerli 280 et je procède par rétractation légère de la culasse. sinon l’achat d’une fausse cartouche fait très bien l’affaire; l’emploi d’une douille vide a l’inconvénient d’envoyer des imbrûlés dans le canon. Solution: couler une goutte de cire dedans.

        • Concernant l’envoi des imbrûlés dans le canon, je pense que vous chipotez un peu. Quand bien même il y en aurait, ce ne sont pas des imbrûlés de poudre noire, aucun risque de corrosion. Mais bon, en théorie, vous avez certainement raison.

  4. Bonjour

    Merci pour ce test, dont je me réjouis de lire les détails d’ici quelques jours. Vos tests ont une autre couleur que les tests provenant des US et, pour moi, c’est très souvent appréciable.

    Est-ce qu’il vous arrive de faire des tests de précision avec des munitions plus « haut de gamme » (Elles Pistol match, RWS spécial Match 22lr, Federal, Lapua, Fiocchi ou autre?)?

    Même si le victory a peu de chances d’avoir une chambre de type « match », j’ai, pour ma part, été assez surprise du gain que ce genre de munition permet même avec des armes de loisir (genre Ruger Standard Target Stainless MKIII), sans parler des armes de match, bien sûr.

    Accessoirement, si je compare entre mes .22, il me semble que le fait que ce modèle pointe sur l’avant est au moins autant du au fait qu’il est relativement haut sur la main qu’au poids de son canon. C’est en tout cas ce que j’observe en comparant un Ruger MKIII et un Walther GSP « Black Magic ».

    Meilleures salutations

    • Vous serez sans doute surprise de constater, au vu de l’ensembe des résultats que nous avons obtenus en cible avec le pistolet Victory, le faible écart entre les différents types de munitions de calibre .22 Long Rifle…

  5. J’ai oublié de vous remercier: alors que je croyais ma soirée de samedi dernier fichue par l’extrême médiocrité télévisuelle généralisée, j’ai pu trouver cet article avec ses 3 vidéos!
    Prenez-le comme un compliment, vous valez mieux que toute la télé actuelle.
    Pour mon samedi soir sauvé, merci Messieurs.

    • Merci pour ce commentaire, nous allons effectivement prendre cela comme un compliment, même s’il faut bien reconnaître que la qualité des programmes télé laisse souvent à désirer…

  6. Bonjour

    Très intéressant essai de cette arme qui me fait songer au pistolet automatique de chez
    RUGER .Un 22 que je ne possède pas ,mais dont j’ai pu tirer avec il y plus de dix ans .L’arme était d’une très grande précision .
    Merci pour vos essais et très bonne année !

  7. Bonjour
    Bien que n’ayant pas trouvé jusqu’ici de teste en français sur ce pistolet j’en ai quand même fait l’acquisition la veille de la publication de votre essai, pour remplacer un CZ 122 SPORT vieillissant.
    J’ai donc visionné avec une certaine inquiétude vos vidéos espérant avoir fait le bon choix. Ouf vous m’avez rassuré!
    j’attends avec impatience la sortie du magazine ACTION pour plus de détails.
    Et vous félicite pour la qualité de votre site.

  8. J’ai ce pistolet depuis une paire de mois et je le trouve, comme vous, épatant.
    Seul défaut (et on trouve beaucoup de vidéos américaines sur youtube à ce sujet): le système de fixation carcasse/ensemble canon et culasse. La vis aurait sûrement mérité un joint pour éviter tout problème…
    Au lieu de cela, pour éviter le desserrage, de la loctite a été mise sur la vis. Résultat, au 3e démontage, celle-ci est restée solidaire de la bague qui entre dans le canon. Du coup, c’est cette dernière qui est venue (le démontage reste possible, mais cela force…).
    J’ai résolu le problème en mettant une bonne dose de loctite bleue, pour que la bague résiste plus que la vis.
    Cordialement.

  9. Bonjour, comme toujours des essais bien réalisés et c’est un plaisir que de regarder vos vidéos. J’ai un sw22 victory et c’est un régal.Jai changé les plaquettes (hogue) , un point rouge et deux silencieux.
    https://youtu.be/HKxvdycF5rs

  10. Merci pour ces videos, du bon et grand travail ! Bon ça ne va pas simplifier le choix entre Buck Mark Black Label et S&W22. Est-il possible de tirer, avec la visée ouverte et un modérateur ave le Black Label ? Si oui le choix est difficile…

    • Effectivement, le choix est difficile, mais on ne va quand même pas se plaindre du fait que plusieurs modèles de qualité sont disponibles dans le commerce…

  11. Michel et jean je vous adore!
    Je suis abonné a votre chaine youtube
    J’adore tout particulièrement le travail de michel , tellement agréable à écouter et le serieux que vous dégagez! BRAVO
    J’éspére que votre chaine continuera longtemps pour partager la passion du tir. Jj’aimerais vous aider et souhaiterez donc m’abonner à votre magasine.
    Comment puis-je faire SVP??
    En tout qu’a merci beaucoup ! vous la seule chaine française à proposer des articles sur les armes aussi bien détaillés,
    Longue vie à vous MICHEL ET JEAN ! Continuez à nous faire réver

    • Merci pour votre commentaire. YouTube n’est pour nous que l’hébergeur incontournable de nos vidéos. Vous ne trouvez sur notre chaîne YouTube qu’un empilement de vidéos sur lesquelles nous n’autorisons pas les commentaires. Il est de loin préférable de les visualiser via notre site – sur lequel nos vidéos sont classées par rubriques, accompagnées de textes explicatifs et de photos – et de vous abonner à notre Newsletter afin d’être informé de toutes les nouvelles parutions.

      Par ailleurs, voici le lien pour vous abonner au magazine Action :
      http://librairie-hussard.com/catalog/abonnement-c-138_207_208.html

  12. Encore une fois, merci à vous 2 pour le temps consacrer aux vidéos. En attendant ma catégorie B et un 22 pour commencer, j’ai lu et vu pas mal de choses et j’attendais impatiemment votre essai et le résultat des tests sur votre tableu excel. 1 remarque, dommage de ne pas avoir parlé de l’aspect ultra simple du démontage. Bonne continuation.

    • On ne peut pas tout aborder dans une vidéo. C’est matériellement impossible et ce n’est d’ailleurs pas le but. Les vidéos ont simplement pour raison d’être de vous donner l’envie d’acheter le agazine pour lire le banc d’essai…

  13. Salut le duo de choc,

    Sympa de voir un peu de 22 LR, merci.
    Savez-vous en revanche si l’essai du CZ P10 C est prévu un de ces jours ?

    Merci.