Revolver Smith & Wesson modèle 69 « Combat Magnum » / Calibre .44 Magnum

Le S&W modèle 69 est un revolver de défense à canon très court chambré pour le puissant calibre .44 Magnum.

Le S&W modèle 69 est un revolver de défense à canon très court chambré pour le puissant calibre .44 Magnum.

Le Smith & Wesson Modèle 69 « Combat Magnum » à canon de deux pouces trois-quarts est le grand frère du Modèle 66-8 que nous avons testé précédemment. Il présente peu ou prou les mêmes caractéristiques, les mêmes dimensions et la même finition. La seule différence – mais elle est de taille – se situe au niveau du calibre puisqu’il est chambré non plus en .357 Magnum mais en .44 Magnum. Cette augmentation du calibre entraîne une diminution de la capacité du barillet, lequel n’accueille plus que cinq cartouches au lieu de six. Ce puissant revolver n’étant pas plus lourd que son homologue de calibre .357 Magnum – il ne pèse que 23 grammes de plus, en raison du fort diamètre de forage des chambres et de l’âme du canon – le recul est plus durement ressenti par la main du tireur. Il s’agit donc, au final, d’une arme de défense compacte et maniable dont l’utilisation se justifie dans les contrées où chasseurs, pêcheurs et randonneurs risquent de se trouver confrontés à un animal agressif et dangereux comme un ours, un puma ou un alligator.

Le S&W modèle 69 dispose d’une platine sélective permettant le tir en simple ou en double action au gré de l’utilisateur et il bénéficie d’une hausse réglable associée à un guidon muni d’un insert coloré.

Le S&W modèle 69 dispose d’une platine sélective permettant le tir en simple ou en double action au gré de l’utilisateur et il bénéficie d’une hausse réglable associée à un guidon muni d’un insert coloré.

Le manchon en acier inoxydable, sur lequel est goupillé le guidon, est maintenu par le canon, ce dernier étant vissé dans la carcasse.

Le manchon en acier inoxydable, sur lequel est goupillé le guidon, est maintenu par le canon, ce dernier étant vissé dans la carcasse.

Le S&W modèle 69 dispose d’une hausse en acier, réglable en site et en azimut, un perfectionnement dont les revolvers de défense sont rarement équipés.

Le S&W modèle 69 dispose d’une hausse en acier, réglable en site et en azimut, un perfectionnement dont les revolvers de défense sont rarement équipés.

 

VIDEO – 1ère partie : Présentation et tirs dynamiques

Le chargement s’effectue grâce à un barillet basculant, d’une contenance de cinq cartouches, équipé d’un extracteur collectif.

Le chargement s’effectue grâce à un barillet basculant, d’une contenance de cinq cartouches, équipé d’un extracteur collectif.

La queue de détente dispose d’une surface frontale large et plane, correctement incurvée.

La queue de détente dispose d’une surface frontale large et plane, correctement incurvée.

 

ATTENTION : j’ai fait une erreur dans cette vidéo en affirmant (à 2’20) que les cartouches de calibre .44 Special étaient classées en catégorie C et celles de calibre .44 Magnum en catégorie D. En réalité, les cartouches de calibre .44 Special sont classées en catégorie B et celles de calibre .44 Magnum en catégorie C. Ces dernières constituent une exception : elles ont été déclassées du fait qu’elles sont couramment utilisées, dans des armes d’épaule, par les chasseurs…

VIDEO – 2ème partie : Tirs sur appui

La longueur du canon de deux pouces trois-quarts a été judicieusement calculée pour offrir à l’extracteur un débattement suffisant, afin de permettre l’éjection simultanée des cinq douilles vides d’un vif mouvement du pouce.

La longueur du canon de deux pouces trois-quarts a été judicieusement calculée pour offrir à l’extracteur un débattement suffisant, afin de permettre l’éjection simultanée des cinq douilles vides d’un vif mouvement du pouce.

Le banc d’essai du revolver Smith & Wesson modèle 69 Combat Magnum a été publié sur 5 pages dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.

Le banc d’essai du revolver Smith & Wesson modèle 69 Combat Magnum a été publié sur 5 pages
dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

14 commentaires sur “Revolver Smith & Wesson modèle 69 « Combat Magnum » / Calibre .44 Magnum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Michel

    Je suis un grand fan de vos vidéos :)
    Je voudrais savoir si vous avez prévu de tester le HK45 tactical?
    A 860€ il peut intéresser beaucoup de monde, moi le premier lol
    Je m’interroge sur cette arme mais aucun test francophone.
    Merci pour vos vidéos et bonne continuation.
    Aymeric

      • Merci Michel pour votre réponse.

        En effet vous avez testé le HK USP tactical en 45ACP à 1300€ :
        https://hk-usa.com/hk-models/usp-tactical/

        mais pas le HK45 tactical à 860€ :
        https://hk-usa.com/hk-models/hk45-tactical/

        Le HK45 tactical est une arme développée pour remplacer l’USP tactical et le Mk23 jugés trop encombrants et trop chers (c’est ce que j’ai pu lire).

        Je me pose la question si cette version « discount » est aussi bien que l’USP que vous avez testé.

        Les principales différences entre les 2 armes (en 45ACP), à première vue, sont :
        – Le rail du HK 45 est au standard picatinny, alors que celui de l’USP ne l’est pas.
        – L’USP à 12 coups contre 10 pour le HK45.
        – La poignée est plus grosse sur l’USP.
        – Traitements de surface
        – détente différente

        Je m’interroge sur cette arme mais aucun test francophone.
        Encore merci pour vos vidéos et bonne continuation.
        Aymeric

        • D’accord, il s’agit effectivement d’une nouvelle version plus économique, mais je ne sais pas si nous la testerons. Nous ne pouvons pas tout tester et nous avons déjà réalisé un grand nombre de bancs d’essais concernant les pistolets semi-automatiques de la firme allemande HK.

  2. Salut, j’ai le 66 avec canon 4 pouces un quart, de bonnes armes précises, pourquoi les f abriquants ne font plus le chien avec percuter comme sur le mien ?

    • Bonne question. Sur les premiers revolvers à percussion centrale (ex.: St Etienne modèle 1873) le percuteur était monté fixe sur le chien. L’inconvénient est qu’il frappait l’amorce en décrivant un arc de cercle et que cela présentait un risque d’enclouage. Par la suite, le percuteur a été monté oscilant sur le chien (ex.: St Etienne modèle 1892) et il se positionne dans l’axe au moment de la percussion grâce à une rampe qui le guide vers un trou de centrage. Ce système, très longtemps utilisé (ex.: tous les anciens revolvers Colt ou S&W), fonctionne très bien. Il est toutefois mécaniquement plus logique d’installer le percuteur flottant sur la carcasse, de façon à ce qu’il se déplace parfaitement dans l’axe de l’amorce. Le chien est alors appelé marteau. C’est aujourd’hui la configuration la plus couramment mise en oeuvre sur les revolvers.

  3. Bonjour Michel
    Après cette belle série de roulettes, je souhaiterais savoir si l’essai du Chiappa RHINO est prévu et/ou envisageable?
    Je pense que cette arme est très intéressante et l’analyse de notre duo préféré sera la bienvenue.

  4. bonsoir messieurs
    bon sang que votre législation est compliquée, comment arrivez vous encore à vous y retrouver !! chez nous en Belgique ,c’est nettement plus simple , 4 catégories : armes de poing, arme d’épaule canon rayé, arme d’épaule canon lisse et poudre noir .
    bon courage à nos amis Français !!

  5. Bonsoir Michel. Je ne connais pas et je n’ai jamais vu des cartouches en 44 spécial sur les pas de tir. Pour la cartouche en 44 magnum,vous dites à la vidéo 2’20,que cette dernière est classée en catégorie D (J’ai écouté plusieurs fois avant de vous écrire).Il n’y a pas une erreur de votre part car il me semblait que cette munition était en catégorie C, non ? A l’époque des huit catégories, elle était en 5°catégorie et le révolver en 4 °…..
    Cordialement.

    • Bien vu Roland ! J’ai effectivement fait une lamentable erreur. Les cartouches de calibre .44 Special sont classées en catégorie B et celles de calibre .44 Magnum en catégorie C. Je ne sais pas où j’avais la tête ? Merci d’assurer, en quelque sorte, la veille technologique de notre site et toutes mes excuses pour les lecteurs de nos vidéos…