Pistolet SIG-Sauer P226 MK25 « Navy » / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet SIG-Sauer P226 MK25 Navy est accompagné ici par son chargeur de secours, des munitions de l’encartoucheur italien Fiocchi et un modérateur de son modèle PMM-6 de la firme norvégienne A-TEC.

Le pistolet SIG-Sauer P226 MK25 Navy est accompagné ici par son chargeur de secours, des munitions de l’encartoucheur italien Fiocchi et un modérateur de son modèle PMM-6 de la firme norvégienne A-TEC.

Dénommé officieusement « Navy », le P226 MK25 constitue la version civile du pistolet de combat adopté par les Navy SEALs, les forces spéciales de la marine américaine.

Le nom du fabricant et la dénomination du pistolet sont gravés sur le côté gauche de la culasse à glissière, accompagnés par la représentation d’une ancre de bateau évoquant l’adoption de ce modèle par les Navy SEALs, les forces spéciales de la marine de guerre des États-Unis. L’intrigante étiquette qui orne la carcasse comporte un code-barres 2-D Datamatrix destiné à faciliter l'inventaire des armes dans les arsenaux militaires.

Le nom du fabricant et la dénomination du pistolet sont gravés sur le côté gauche de la culasse à glissière, accompagnés par la représentation d’une ancre de bateau évoquant l’adoption de ce modèle par les Navy SEALs, les forces spéciales de la marine de guerre des États-Unis. L’intrigante étiquette qui orne la carcasse comporte un code-barres 2-D Datamatrix destiné à faciliter l’inventaire des armes dans les arsenaux militaires.

Le marquage « SIG SAUER INC. NEWINGTON-NH-USA », qui est gravée sur le flanc droit de la carcasse, indique clairement la provenance nord-américaine de cette arme.

Le marquage « SIG SAUER INC. NEWINGTON-NH-USA », qui est gravée sur le flanc droit de la carcasse, indique clairement la provenance nord-américaine de cette arme.

Créé en 1983, le SIG-Sauer P226 constitue aujourd’hui un grand classique. Sa version « Navy », qui fait l’objet de notre banc d’essai, se démarque du modèle de base par sa finition destinée à lutter contre la corrosion (culasse en acier inoxydable avec revêtement Nitron, intérieur du canon chromé) et par son canon fileté pour permettre la fixation d’un modérateur de son.

Ce pistolet est livré, accompagné par deux chargeurs de 15 coups, dans une mallette de transport garnie de mousse.

Ce pistolet est livré, accompagné par deux chargeurs de 15 coups, dans une mallette de transport garnie de mousse.

VIDEO – SIG-Sauer P226 Mk25 Navy – 1ère partie : Présentation

Bien conçue, la queue de détente procure une ergonomie satisfaisante, en simple comme en double action.

Bien conçue, la queue de détente procure une ergonomie satisfaisante, en simple comme en double action.

VIDEO – SIG-Sauer P226 Mk25 Navy – 2ème partie : Tests de tir

Les commandes sont situées directement à portée du pouce d’un tireur droitier ; les utilisateurs dotés d’une main de petite taille ne pourront toutefois pas actionner le levier de désarmement sans déchausser la poignée.

Les commandes sont situées directement à portée du pouce d’un tireur droitier ; les utilisateurs dotés d’une main de petite taille ne pourront toutefois pas actionner le levier de désarmement sans déchausser la poignée.

VIDEO – SIG-Sauer P226 Mk25 Navy – 3ème partie : Conclusions

Dans sa configuration standard, le silencieux PMM-6 mesure peu ou prou la même longueur que le pistolet mais il est modulable et peut être instantanément raccourci par son utilisateur.

Dans sa configuration standard, le silencieux PMM-6 mesure peu ou prou la même longueur que le pistolet, mais il est modulable et peut être instantanément raccourci par son utilisateur s’il retire un ou plusieurs de ses six éléments intermédiaires.

 

Le banc d’essai du pistolet SIG-Sauer P226 Mk25 Navy a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°388 (juillet/août 2019).

Le banc d’essai du pistolet SIG-Sauer P226 Mk25 Navy a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°388 (juillet/août 2019).

 

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

34 commentaires sur “Pistolet SIG-Sauer P226 MK25 « Navy » / Calibre 9 mm Parabellum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,
    Merci pour ce test qui arrive malheureusement quelques mois trop tard.
    J’ai acheté le MK25 en Juin de cette année et j’ai malheureusement constaté exactement la même chose que vous. Je m’attendais à une arme extrêmement précise et ce n’est pas le cas du tout. J’ai pourtant testé toutes les sortes de munitions disponibles dans les armureries de la région. Pour comparaison, j’ai de bien meilleurs résultats avec un vieux Glock 17 Gen 3 acheté en 2008 que je n’ai absolument jamais nettoyé qui plus est, avec les munitions les moins chères du marché!
    Je n’ai même pas essayé de revendre le Sig car j’imagine que la perte serait énorme.
    Dommage, car l’image de Sig n’y gagne pas.

  2. Bonjour

    Encore merci pour vos bancs d’essai et votre travail.

    J’ai lu que le reset de la détente, sur une arme, est la distance après le coup de feu que la détente doit faire afin d’entendre un clic distinct qui vous permettra de refaire un coup de feu , bon jusque là je comprend, bien même, mais j’ai du mal avec le backlash qui est la course morte de la détente après l’abaissement du chien; j’ai l’impression que c la même chose, pourriez-vous développer un peu plus, svp?

    Merci.

    • En fait, on ne peut pas les confondre. Le Backlash (que l’on peut traduire par « jeu arrière » ou par « course morte ») intervient quand on presse la queue de détente. Ce terme désigne la course résiduelle vers l’arrière de la queue de détente après le déclenchement (du chien, du marteau ou du percuteur). Le Reset (que l’on peut traduire par « réinitialisation ») intervient quand on relâche la queue de détente. Sur une arme automatique (Full Auto), il suffit de maintenir la détente pressée pour vider le chargeur. Sur une arme semi-automatique, il faut relâcher la queue de détente après chaque coup pour pouvoir tirer le coup suivant. Le terme Reset désigne la course vers l’avant de la queue de détente nécessaire pour permettre au mécanisme de se réarmer.

  3. Bonjour,
    Avant même le début de la 1ere vidéo de présentation le choix pour le test de ce modèle ne me paraissait pas très pertinent, canon fileté et modèle « Navy » qui est surtout un coup marketing de la part de Sig (idem pour le modèle légion).
    Pourquoi ne pas avoir plutôt choisi un modèle comme le LDC plus enclin aux tireurs sportifs ?
    Bien cordialement.

    • En fait nous attendions le HK SFP9L, mais ce dernier tardait trop à arriver pour pouvoir être publié dans le numéro de Juillet-août du magazine. Aussi nous sommes nous rabattus, au dernier moment, sur ce SIG-Sauer que l’importateur nous a proposé.

  4. En réponse à Gaetano
    Je parle du Sig P220 en 22lr qui est un excellent PA avec malheureusement des chargeurs de mauvaise qualité et surtout pas du Mosquito qui est de qualité très inférieure.
    Jean

  5. Bonjour Michel et Jean,
    Comme d’habitude un grand merci pour le temps que vous passiez pour nous les amis tireurs.
    J’aimerais partager aussi mon avis et répondre au témoignage de Monsieur Toto.
    Pour moi les derniers modèles P226 ou 229 que Sig-Sauer proposent (Mk25, scorpion ou légion, un bon exemple) s’avèrent trop cher pour la qualité que c’est.
    L’assemblage n’est pas top sans parler de la peinture… A éviter les holsters.
    Sig a fait et fera des beaux modèles mais malheureusement et ça peut arriver, actuellement la qualité vient après le prix. C’est un petit détail mais comme dit Jean : le Mosquito serait le meilleur 22 long rifle.
    PS : le Beretta M9A3 munie lui aussi du canon fileté vaudrait la peine de le confronter au MK25, vous ne serez pas déçu par le confort et qualité à 25m. La prise en main est différente du 92FS et la détente mamma mia. La qualité est passé avant le prix

    Meilleures salutations de la Suisse

    • Le fait que le P226 soit aujourd’hui fabriqué aux USA et non plus en Allemagne y est peut être pour quelque chose…

    • Cher gaetano, il est navarant d’entendre toujours les mêmes rengaine depuis le début des années 2000 lorsque SIg Sauer a été racheté par 2 Allemands, il y a eût quelques soucis au début qui ont été réglés.N oubliez pas que SIG SAUER a augmenté sa production de façon drastique ce qui multiplie le risque. Les retours pour défauts chez SIGARMS ne dépassent pas 1%! Je tire depuis 25 ans j’ai acheté env 35 SIG y.c. des USA et la qualité et la précision sont identiques.Pour nos amis lecteurs Les tests effectués à 25m avec poignets sur sac de sable par M.Ayoob sont les suivants : CBC 115gr JHP = 52mm, Black Hills 124gr JHP = 85mm et Winchester124 Gr = 39mm. Vous pouvez voir ces test dans son livre The Gun Digest Book of Sig Sauer Je suis instructeur de tir depuis 15 ans et je n’ai jamais vu un problème avec un SIG sauf manque de lubrification ou munitions défectueuses. Les détentes sont un peu plus dure qu’avant et varient selon les exemplaires comme toutes les armes.
      Je suis étonné de la remarque de Jean sur la longue course de la détente en SA, j’ai mesuré env. 1,5mm après le point dur en bas de la queue de détente. N’oublions pas que les pièces du système de détente sont phosphatées et nécessitent un rodage pour obtenir leur plein potentiel.
      Ne prenez pas mal mes remarques, je ne cherche ni a critiquer ni a être négatif, mais juste à être objectif. J’ai bcp de respect pour Jean et Michel et leur travail.

      • Sig joue sur sa notoriété et sa réputation qualitative pour appliquer des prix qui ne se justifient pas , c’est d’ailleurs des pratiques commerciales qui sont  » à la mode  » dans tout les domaines , on trouve actuellement des armes de qualité égale à moindre coût.
        Ces pratiques spéculatives ne sont en rien profitables à la clientèle qui n’est pas dupe , et finiront par être préjudiciable à Sig .

      • Merci pour votre retour Toto.
        J’avais oublié de préciser, j’ai un 1911 (Scorpion Emperor) de chez Sig-Sauer Made in USA et là je n’ai rien à redire.
        Bon tir à vous

  6. Bonjour.
    Je tiens à préciser que cette arme est auntant précise que tous les P226, les détentes varient d’un exemplaire à l’autre, mais sérieusement nous sommes plusieurs à avoir ce modèle et il tiens le 10 sans problème. Nous avons largement tenu tête au tireurs de 210 et 220 à 25m aux tir militaires ici en suisse.Vos tests sur appui sont intéressant mais la marge d’erreur du tireur est trop grande Massad Ayoob tire 5 cartouches à 25m et prend les trois impacts les plus serrés comme indiction de la précision mécanique de l’arme, un test sur ransom rest serait plus juste.
    Je trouve juste dommage de qualifier cette arme de correcte sans plus alors que comme le dit Jean avec un peu plus de tirs je pense qu’il serait surpris des résultats.

  7. Bonjour
    J’ai une petite question un peu en dehors du test ! Quel type de casque anti-bruit utilise Jean ? Merci
    Mes respects

  8. Bonjour à tous les deux,
    Merci pour vos vidéos (j’ai également visionné les vidéos sur les Umarex).
    Concernant la 1ère vidéo sur le SIG, j’ai dû, moi aussi, passer par youtube pour pouvoir la visionner ?
    Encore merci pour ce que vous faites.
    A bientôt, j’espère.
    Prenez bien soin de vous.
    Cordialement

    • Vous étiez plusieurs à me signaler ce problème et j’en ai donc recherché la cause. Je me suis finalement aperçu que j’avais désactivé par erreur la fonction d’intégration dans les paramètres de cette première partie de la vidéo. C’était transparent pour moi, du fait que j’en suis le propriétaire. Je viens d’effectuer la rectification et ce problème devrait avoir maintenant disparu.

  9. Bonjour,

    Tout d’abord ; merci pour toutes ses excellentes vidéos !

    J’ai une petite question ; je possède un SIG P229, avec un « decocker » comme le P226, et je me demandais s’il était possible que le coup parte en utilisant le decocker ? Si une pièce casse ou autre ? Ou est-ce que, mécaniquement, c’est impossible ?

    Meilleures salutations,

  10. ça fait plaisir de vous voir tous les deux en forme

  11. bonjour messieurs
    concernant la première partie de votre vidéos « présentation de l’arme’ je suis confronté à une situation inhabituelle ,je n’arrive pas à la lire directement ,il faut passer par YouTube pour la visionner et confirmer son âge ?? bizarre . pour le reste ,c’est comme d’habitude , essais complet , précis et objectif . merci à vous

    • Je ne pense pas que ce soit un problème dû à notre site, personne d’autre ne s’en étant plaint.

    • Effectivement d’autres lecteurs m’ont signalé ce problème et j’ai donc recherché la cause. Je me suis finalement aperçu que j’avais désactivé par erreur la fonction d’intégration dans les paramètres de cette première partie de la vidéo. Je viens d’effectuer la rectification.

  12. Bonsoir,
    En tant que tireur sportif je vous remercie pour votre test. Pour le comparer avec l’un de vos anciens tests sur les SIG P320 Full et Compact (début 2016) que vous aviez encensé au niveau de la simplicité d’entretien que pensez-vous de celui ci sur ce point ?
    Encore merci pour votre travail.
    Marc

    • La caractéristique remarquable du P320 réside dans sa platine instantanément amovible, une caractéristique que ne possède pas le P226.

  13. Bonsoir
    Toujours un essai excellent ! C’est un plaisir .
    Mes respects à vous deux

  14. Bonjour comme d’l’habitude vidéo essai très intéressante parfaite, vous faites toujours un travail magnifique qui s’adresse au tireurs sportifs et professionnels.
    Pour en revenir au sig Navy MK25 je confirme bien les dires de Jean sur la période et la difficulté d’adaptation à ce
    pistolet.
    J’ai toujours eu des Glock et, il y a quelques temps j’ai acheté le sig qui je le confirme est une arme fabuleuse, j’ai mis environ 4 mois pour l’avoir vraiment en main avec de bons résultats mais avec beaucoup plus de difficultés et de concentration que sur mon Glock 17. Je l’ai revendu à un collègue qui en est super content et je suis repassé sur le Glock que je connais depuis 1984.
    Alors, safe action ou double et simple action comme dit Jean chaque utilisateur trouveras son plaisir et s’adaptera mieux à un système où l’autre mais, je confirme notre Navy est un super pistolet de très grande qualité.
    Merci et Continuez encore longtemps vos vidéos essais vous êtes au top
    Cordialement
    Paul

  15. Bonjour les amis,

    tireur sportif je viens de voir votre video.
    j’aimerai avoir un P226 bientôt…
    merci pour cet essai fabuleux comme d’Habitude.
    J’ai déjà un P365 SIG et je pense que malgré la prise en main c’est l’arme qui permettrai à Michel de mieux apprécier un super départ
    et un plaisir copié sur l’Autrichien.
    Merci Jean.

    Cordialement. Vincent.