Carabine Kel-Tec SUB-2000 / Calibre 9 mm Parabellum

Avec des munitions subsoniques, l’efficacité du silencieux A-TEC PMM-6 est remarquable, le bruit se réduisant à celui d’une .22 Bosquette.

Avec des munitions subsoniques, l’efficacité du silencieux A-TEC PMM-6 est remarquable, le bruit se réduisant à celui d’une .22 Bosquette.

Cette carabine pliante réalisée par la firme américaine Kel-Tec présente la particularité d’être alimentée par des chargeurs de pistolets semi-automatiques, en l’occurrence ceux du Glock 17.

La carabine Kel-Tec présente l’avantage considérable de pouvoir être instantanément repliée pour offrir un encombrement extrêmement réduit.

La carabine Kel-Tec présente l’avantage considérable de pouvoir être instantanément repliée pour offrir un encombrement extrêmement réduit.

Elle se démarque sur à peu près tous les plans : la facilité avec laquelle elle peut être pliée pour la rendre extrêmement compacte ; la facilité avec laquelle elle peut être dépliée pour la rendre instantanément opérationnelle ; son calibre qui est celui d’une arme de poing ; ses chargeurs qu‘elle partage avec un grand nombre de pistolets semi-automatiques ; ses matériaux de construction qui lui procurent son appréciable légèreté ; son canon fileté à la bouche pour recevoir un modérateur de son.

Cette arme, qui offre une sécurité sans faille quand est repliée, bénéficie d’une facilité de mise en œuvre déconcertante lui permettant d’être instantanément opérationnelle en cas de nécessité.

Cette arme, qui offre une sécurité sans faille quand est repliée, bénéficie d’une facilité de mise en œuvre déconcertante lui permettant d’être instantanément opérationnelle en cas de nécessité.

VIDEO – Carabine KEL-TEC SUB-2000 – 1ère partie : Présentation

L’installation d’un viseur déporté, au moyen d’un adaptateur Picatinny incliné à quarante-cinq degrés couplé à un réhausseur de 12 mm présente l’avantage ne pas entraver le repliement de l’arme.

L’installation d’un viseur déporté, au moyen d’un adaptateur Picatinny incliné à quarante-cinq degrés couplé à un réhausseur de 12 mm présente l’avantage ne pas entraver le repliement de l’arme.

La précision de cette arme est excellente, les groupements obtenus à 50 mètres étant comparables à ceux que les très bons pistolets semi-automatiques de calibre 9 mm Parabellum sont capables de produire à 25 mètres.

La précision de cette arme est excellente, les groupements obtenus à 50 mètres étant comparables à ceux que les très bons pistolets semi-automatiques de calibre 9 mm Parabellum sont capables de produire à 25 mètres.

VIDEO – Carabine KEL-TEC SUB-2000 – 2ème partie : Tirs sur appui

La solution la plus efficace pour résoudre le problème de prise de visée que pose l’inconfort de la crosse d’épaule consiste à utiliser un viseur holographique installé sur le rail Picatinny au moyen d’un réhausseur de 25 mm.

La solution la plus efficace pour résoudre le problème de prise de visée que pose l’inconfort de la crosse d’épaule consiste à utiliser un viseur holographique installé sur le rail Picatinny au moyen d’un réhausseur de 25 mm.

VIDEO – Carabine KEL-TEC SUB-2000 – 3ème partie : Premiers tirs sans appui

Ces groupements réalisés par Jean à vingt mètres avec le modérateur de son démontrent que ce dernier n’altère pas la précision et ne modifie pas le positionnement des points d’impact dans la cible.

Ces groupements réalisés par Jean à vingt mètres avec le modérateur de son démontrent que ce dernier n’altère pas le fonctionnement ni la précision de l’arme et ne modifie pas non plus le positionnement des points d’impact dans la cible.

VIDEO – Carabine KEL-TEC SUB-2000 – 4ème partie : Tirs avec et sans silencieux

Le démontage sommaire de cette carabine ne présente pas de difficulté particulière et peut être effectué sans outil.

Le démontage sommaire de cette carabine ne présente pas de difficulté particulière et peut être effectué sans outil.

La lourde culasse non calée, qui se compose de deux éléments assemblées par crochetage, est ici accompagnée par son levier d’armement et son ressort récupérateur.

La lourde culasse non calée, qui se compose de deux éléments assemblées par crochetage, est ici accompagnée par son levier d’armement et son ressort récupérateur.

Le banc d’essai de la carabine KEL-TEC SUB-2000 a été publié sur 5 pages dans le magazine Action n°392 (mars-avril 2020).

Le banc d’essai de la carabine KEL-TEC SUB-2000 a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action n°392 (mars-avril 2020).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

27 commentaires sur “Carabine Kel-Tec SUB-2000 / Calibre 9 mm Parabellum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci.merci à vous deux.A Michel pour son travail de fond son analyse exhaustive en toute simplicité mais avec rigueur.merci aussi à Jean pour son savoir-faire professionnel,pour simplement faire assimiler l ensemble du bon (ou pas) fonctionnement des armes sans appuis,c est vraiment du bon boulot! Merci jean.je vous suis depuis quelques années.inscrit ds deux clubs (armes long et de poings) je vous remercie pour l ensemble de votre travail !.poursuivez s il vous paît … Amicalement gilles.

  2. Bonjour, vous êtes toujours aussi intéressant, je voudrais vous questionner sur le calibre 6,5 Creedmoor, pouvez-vous me renseigner, j’ai vu des essais sur une semi-automatique Désertec mdr. Le confinement m’aura permis de faire quelques découvertes, notamment de ce type de calibre intermédiaire entre le 7,62 et le 5,56
    Merci de votre réponse

    • Je vais malheureusement vous décevoir, parce que je ne pourrai rien vous apprendre de plus sur le calibre 6,5 mm Creedmoor que ce que vous pourrez trouver en faisant des recherches sur Internet. Il fait en effet partie des centaines (peut être même des milliers ?) de calibres mis au point pour le tir à longue distance et il ne figure pas parmi les plus connus et les plus courants. Ce qui explique pourquoi il ne m’a encore jamais été donné de voir, et encore moins de tester, une carabine chambrée dans ce calibre…

  3. Bonjour Monsieur Bottreau,

    Tout d’abord, merci pour vos vidéos. Sans elles, je n’aurais jamais pu démontrer mon Ruger MarkIII.

    Concernant le Kel Tec sub 2000, vous recommandez un point rouge et j’ai quelques questions à vous poser, svp.

    1. Une hauteur de 2 cm suffit-elle pour le réhausseur ou faut-il une hauteur de 2,5 cm ?

    2. Pour un élément à 45°, peut-on viser normalement (sans pencher l’arme à gauche -si je puis dire;- en plaçant l’élément à gauche du canon ?

    Merci de votre réponse!

    En vous souhaitant une bonne continuation.

    • Tout est possible, c’est juste une question de confort. Par exemple, il n’est pas impossible de prendre la visée sans réhausseur, mais c’est extrêmement inconfortable. Concernant le rail incliné à 45 degrés, on peut très bien le mettre à gauche et ne pas incliner l’arme, sauf que, là encore, ce sera extrêmement mal pratique…

    • Merci de votre réponse!
      Au plaisir de vous revoir sur YouTube!
      Continuez ainsi, vos essais et démonstrations sont extra.
      Bien cordialement

  4. Bonjour,

    je suis detenteur de cette arme depuis quelques mois et j,en suis tres satisfait. Elle est tres presice à 100 metres. Je l’ai euipé d’un point rouge indispensable pour plus de confort et d’un MDS B&T très efficace. En ce qui concerne les chargeurs je vais etre honnete je ne suis pas tres calé en legislation je prefere faire confiance à mon armurier. Pour info, j’ai acheté le mien chez l’armurerie pascal vendu avec le fameux chargeur 10 coups. Alors qu’un ami à moi a acheté le sien chez BGM avec un chargeur G17…et ils nous ont également vendu un chargeur 29 coups autorisé pour cette arme.
    Voilà pour mon retour d’expérience.
    Bon Week end et Bon confinement..

  5. Bonjour.

    L’utilisation des chargeurs 30 coups n’est pas interdite comme le laisse à penser radio-stand

    Article R312-45
    Modifié par Décret n°2018-542 du 29 juin 2018 – art. 3
    Pour les tireurs sportifs, les associations mentionnées au 1° de l’article R. 312-40 et les fédérations mentionnées à l’article R. 312-39-1, l’acquisition des systèmes d’alimentation de la catégorie A d’une capacité supérieure à 10 coups et inférieure ou égale à 30 coups utilisables par les armes semi-automatiques à percussion centrale classées aux 2° et 4° de la catégorie B est soumise à la présentation de l’autorisation de l’arme ou de la carcasse ou, le cas échéant, de la partie inférieure de la boîte de culasse détenue.

    L’acquisition des systèmes d’alimentation de la catégorie B est soumise à la présentation de l’autorisation de l’arme ou de la carcasse ou, le cas échéant, de la partie inférieure de la boîte de culasse détenue.

    L’acquisition des systèmes d’alimentation de la catégorie C utilisables par les armes semi-automatiques classées aux 2° et 4° de la catégorie B est soumise à la présentation du récépissé de déclaration de l’arme ou de la carcasse ou, le cas échéant, de la partie inférieure de la boîte de culasse détenue.

    Nul ne peut détenir un système d’alimentation sans avoir le titre de détention de l’arme correspondante.

    Nul ne peut acquérir et détenir plus de dix systèmes d’alimentation par arme.

  6. Bonjour. Va falloir arrêter de dire n’importe quoi concernant les chargeurs. 30 coups c’est toujours autorisé pour les armes d’épaule, percussion annulaire ET centrale.
    Lisez la note du SCA a ce sujet, ou allez faire un tour sur service public ou le CSI directement. Ça fait presque deux ans…

    • Je veux bien admettre que la législation soit assez compliquée à comprendre. Notamment concernant les chargeurs de 30 coups destinés aux carabines semi-automatiques à percussion centrale. Ils sont effectivement toujours en vente libre, mais ils ne peuvent plus être légalement utilisés : installer un chargeur de trente coups sur une carabine semi-automatique à percussion centrale la classe désormais en catégorie A ! La seule dérogation concerne les compétiteurs TSV/IPSC.
      En revanche je n’admets absolument pas pas le ton extrêmement désagréable de votre commentaire…

      • Bonjour Michel. C’est le confinement…..Certaines personnes commencent à être sur les nerfs. N’y prêtez pas attention. A bientôt.
        Cordialement.

      • Encore faux, pas besoin de faire du TSV pour utiliser des chargeurs 30 coups!!
        La où vous avez raison c’est que l’arme passe en catégorie A le temps de l’insertion du chargeur de 30 coups (pas plus), ce qui est parfaitement autorisé et légal en stand de tir (du moins pour ceux qui ne s’inventent pas des règles).
        Le TSV lui donne la possibilité d’acheter et d’utiliser des chargeurs dont la contenance est supérieure a 30 coups.
        Je vous le redit, lisez la note du SCA aux préfectures (avec qui j’en ai discuté et qui est du même avis que moi) c’est écrit noir sur blanc et d’une clarté qui se fait rare de nos jours.
        Et ce n’est pas un question de confinement ou d’être sur les nerfs, simplement le fait de lire encore et encore les mêmes bêtises a ce sujet presque deux ans après alors que c’est pourtant très clair, surtout venant d’un blog qui est visité par de nombreux tireurs, vous devriez être informés. Les lois sont assez restrictives comme ça, je ne vois pas l’intérêt de se tirer une balle dans le pied et de donner de fausses informations aux gens. Et malheureusement vous n’êtes pas tout seul a ne pas être a niveau, de nombreuses armurerie ont encore tendance a refuser la vente de ces chargeurs, ou mieux encore par exemple, demande une licence de tir pour acheter de la poudre noire! On nage en plein délire!

        Bonne continuation.

  7. Bonjour à vous deux. Très bonne vidéo comme d’habitude !! Je suis de l’avis de Michel, c’est une arme très intéressante, quand on l’a apprivoisée, et d’une précision redoutable !!!! On peut vraiment s’amuser aux stand avec, surtout pour le prix, qui est pratiquement le prix d’une crosse RONI , et là on a une arme complète !!! En ce qui concerne la législation, aucun problème, ils faut mettre 10 cartouches dans le chargeur, après vous faites ce que vous voulez , vous êtes majeur et vacciné !!!!! Merci à jean , et à Michel pour leur essai, longue vie à votre site !!!!!

  8. Bonjour à vous,
    un des problèmes concernant les armes limitées à 10 coups par la réglementation, mais acceptant néanmoins les chargeurs du glock qui ne sont pas limités, c’est que ça pourrait bien faire tiquer la préfecture si vous possédez déjà un glock. Potentiellement vous possédez les éléments d’une arme de catégorie A.
    C’est fort possible, un jeune de mon club avait été embêté il y a quelques temps pour être soupçonné avoir des chargeurs dépassant la limite suite au changement de réglementation .
    Surtout ne m’en veuillez pas, j’essaie d’anticiper ce genre de raisonnement qui pourrait gâcher la vie du tireur et de partager cette réflexion avec vous.
    Bien cordialement

    • A priori, en restant dans une interprétation raisonnable et non pas pointilleuse de la réglementation, vous pouvez posséder un Glock 17 avec des chargeurs de 17 coups et une carabine Kel-Tec avec des chargeurs de dix coups. Vous n’avez simplement pas le droit d’approvisionner votre carabine avec les chargeurs de votre pistolet…

      • Vous avez parfaitement raison en l’état actuel de la règlementation et en fonction du bon sens de la plupart des préfectures.
        Toutefois nous ne sommes pas à l’abri d’un coup de génie de Bruxelles…
        L’ exemple récent de l’interdiction de la crosse repliable sur des armes comme le scorpio evo est parlant: on veut bien vous autoriser à avoir une arme d’épaule mais avec des restrictions qui défient le bon sens . Personne n’a compris, surtout pas les détenteurs de cette arme qui devront la faire modifier .
        Preuve que si on nous faisait entièrement confiance ça se saurait.
        Personnellement je m’abstiendrai, j’étais pourtant intéressé par la carabine ruger PC qui présente également la faculté d’accepter les chargeurs du glock …

  9. Bonjour à vous deux
    quelle surprise que ce test qui ne restera pas dans les mémoires .
    Arme étrange , non conforme à la législation concernant la capacité du charger, inutilisable avec sa crosse pliante , « carabine » essayée à 50 mètre !!! .
    on va passer très vite à autre chose …
    bonne continuation

    • Personnellement, je n’étais pas du tout convaincu par cette carabine mais, après l’avoir étudiée de près et testée, je trouve qu’il s’agit d’une arme intéressante. À cinquante mètres, elle fait le travail beaucoup mieux qu’un Glock équipé d’une crosse KPOS ou RONI, qui plus est pour un coût moindre…

      • Bonjour Michel et Jean,
        j’ai testé puis acheté une keltec à la suite de votre test qui restera dans ma mémoire, contrairement à l’internaute précédent. Je l’ai équipé d’un point rouge qui s’aligne parfaitement avec les organes de visée mécanique et la précision est excellente, comme votre test le démontre. Performante et pas onéreuse, avec un calibre courant, c’est une arme qui a sa place à côté du glock 17 dans mon coffre.
        J’ai une question sur le modérateur A-tec que je souhaite acheter. Etait-il équipé d’un booster de recul ou pas ?
        Bravo à vous deux, vous nous apportez ce qu’on ne peut pas faire nous mêms.

        • Merci pour votre commentaire. Concernant le modérateur de son modèle PMM-6 de la firme A-TEC, nous l’avions déjà testé à l’occasion de notre banc d’essai du pistolet SIG-Sauer P226 Mk25 Navy et j’avais écrit : « Il présente l’avantage d’être modulable, facile à démonter et extrêmement léger. Il mesure 195 mm de longueur, pour 34 mm de diamètre et un poids plume de 213 grammes seulement. Il est équipé d’un amplificateur d’inertie (recoil booster) de façon à permettre – du moins en théorie – le fonctionnement de l’arme avec des munitions à faible puissance. Il est composé de huit modules, dont certains peuvent être supprimés par les utilisateurs désireux de disposer d’un modèle plus compact. »