Pistolet SIG-Sauer P210 « Super Target » inox / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet SIG-Sauer P210 Super Target est accompagnée ici par ses deux chargeurs de huit coups, par l’outil destiné au réglage de la hausse et par des cartouches manufacturées par la firme allemande Geco.

Le pistolet SIG-Sauer P210 Super Target est accompagné ici par ses deux chargeurs de huit coups, par l’outil destiné au réglage de la hausse et par des cartouches manufacturées par la firme allemande Geco.

Le P210 avait été développé, au cours de la Seconde Guerre mondiale, à partir des brevets du pistolet français modèle 1935A rachetés en 1937 par l’entreprise suisse SIG (Schweizerische Industrie Gesellschaft). Adopté par l’armée helvétique en 1949 pour succéder au Luger modèle 1900, il restera en service jusqu’à son remplacement par le SIG-Sauer P220 en 1975. Directement issu de ce modèle d’ordonnance, le pistolet semi-automatique modèle P210 constitue aujourd’hui encore, dans ses versions sportives, l’outil de haute précision qui fait rêver les tireurs.

La version sportive « Super Target » du P210 se démarque par ses éléments de visée de type Match et par la longue portée des rails de glissière due à l’allongement de sa carcasse.

La version sportive « Super Target » du P210 se démarque par ses éléments de visée de type Match et par la longue portée des rails de glissière due à l’allongement de sa carcasse.

Sa version sportive P210/6, que nous avions testée vingt-deux ans auparavant, était fabriquée en Suisse par la maison Hämmerli. Aussi nous a-t-il paru intéressant de réaliser de nouveau un banc d’essai de cette arme mythique, qui nous est aujourd’hui proposée dans une version remaniée fabriquée en Allemagne par SIG-Sauer.

Ce pistolet dispose d’une hausse réglable, en site et en azimut, au moyen de vis micrométriques dont l’incidence est indiquée par des flèches.

Ce pistolet dispose d’une hausse réglable, en site et en azimut, au moyen de vis micrométriques dont l’incidence est indiquée par des flèches.

Les dimensions restreintes de la fenêtre ne compromettent nullement la régularité de l'éjection des douilles tirées.

Les dimensions restreintes de la fenêtre ne compromettent nullement la régularité de l’éjection des douilles tirées.

VIDEO – SIG-Sauer P210 Super Target – 1ère partie : présentation et premier tir sur appui

La forme allongée et élégante des leviers de commande, levier arrêtoir de culasse et levier de sûreté, leur assure une excellente ergonomie.

La forme allongée et élégante des leviers de commande, levier arrêtoir de culasse et levier de sûreté, leur assure une excellente ergonomie.

Les plaquettes de crosse, qui dégagent largement l’accès au puits de chargeur, disposent de parois internes inclinées de façon à former un « Jet Funnel ».

Les plaquettes de crosse, qui dégagent largement l’accès au puits de chargeur, disposent de parois internes inclinées de façon à former un « Jet Funnel ».

VIDEO – SIG-Sauer P210 Super Target – 2ème partie : tirs sans appui

Les éléments du mécanisme de percussion (marteau, ressort, gâchette, éjecteur) sont regroupés dans un boîtier amovible aisément démontable, maintenu à la carcasse par une vis directement accessible sous le busc de la poignée.

Les éléments du mécanisme de percussion (marteau, ressort, gâchette, éjecteur) sont regroupés dans un boîtier amovible aisément démontable, maintenu à la carcasse par une vis directement accessible sous le busc de la poignée.

Cette vue permet d’observer le soin avec lequel sont réalisés les usinages et les ajustages du canon et de la culasse à glissière.

Cette vue permet d’observer le soin avec lequel sont réalisés les usinages et les ajustages du canon et de la culasse à glissière.

Le banc d’essai du pistolet SIG-Sauer P210 Super Target inox a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°394 (juillet/août 2020).

Le banc d’essai du pistolet SIG-Sauer P210 Super Target inox a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°394 (juillet/août 2020).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

38 commentaires sur “Pistolet SIG-Sauer P210 « Super Target » inox / Calibre 9 mm Parabellum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour ;
    merci pour ce test de ce pistolet que l’on peut sans l’ombre d’un doute comparé à une rolls&royce tant cette arme semble sans défaut sauf peut-être son prix.

  2. Merci pour votre essai SIG-Sauer P210 Super Target, je vois que j’ai à faire à des anciens tireurs de qualité, étant aussi un ancien membre de tireur de haut niveau Suisse, mais en plus armurier chez un ancien multiple champion du monde 300 m 50 m et arbalète j’apprécie vos essais.
    Cependant je me permet de vous signaler que la qualité des anciens SIG est morte, j’ai acheté récemment un SIG 210 Havy Frame …. déçu je vous dis les tolérances passent de 3/100 de mm au 1/10 et tout est en métal fritté ne dépensez pas sur des nouveau mais achetez de l’ancien et modifiez le à votre guise. P.S. une détente à 1 kilo est interdite c’est minimum 1.250 kg

    • Merci pour votre commentaire, qui intéressera certainement nos lecteurs. J’apporterai juste deux petites précisions. Tout d’abord, nos bancs d’essais ont pour finalité de tester les armes modernes que les tireurs peuvent se procurer chez leur armurier. Il est vrai qu’on peut trouver de très bonnes armes sur le marché de l’occasion, mais cela sort du cadre de notre travail. Ensuite, concernant le poids du départ, j’explique bien que je prends toujours la mesure à l’extrémité de la queue de détente quand il s’agit de la simple action. Mes données diffèrent donc sensiblement de celles des fabricants et de celles qui sont appliquées lors des concours, puisque la mesure est alors systématiquement faite au centre de la queue de détente.

  3. Bonjour,

    Merci pour l’essais de cette arme d’exception.
    Peut-être un rêve de pouvoir réunir un SIG P210 supertarget et un CZ Tactical Sport orange ?
    Mais ayant essayé les deux, quel est votre sentiment et celui de Jean, sur les deux ensemble ? Différences, points forts, défauts (s’il y en a ou chercher dans les très petits détails ) et sensations.

    MERCI pour vos vidéos

    Portez vous bien

    • Bien qu’ils soient effectivement très instructifs, nous évitons la plupart du temps les comparatifs, pour la simple raison que cela nécessite le prêt simultané de deux armes, ce qui n’est pas toujours facile sur le plan de la logistique. Sans compter que cela représente deux fois plus de travail pour un même banc d’essai. Nous pensons vous donner, par les vidéos et par les articles publiés, tous les éléments vous permettant de comparer et faire vous-même votre choix.

  4. Bonjour,

    comptez-vous faire un banc d’essai sur le modèle SAR-9, de la marque turque sarsilmaz?

    encore merci pour vos vidéos.

    • Nous testons exclusivement des modèles régulièrement importés en France et disponible en armurerie ce qui, sauf erreur de ma part, ne semble pas être le cas de ce pistolet turc.

  5. Bonjour,
    encore merci pour cet article très intéressant et complémentaire avec le magazine. Je suis d’ailleurs abonné à ce dernier, et j’ai une question : existe-t-il en version numérique pour les abonnés ?
    Merci

    • Il n’existe pas, à ma connaissance du moins, de version numérique du magazine réservée aux abonnés. Ni même de version numérique disponible, mais c’est certainement une solution vers laquelle le magazine Action devrait se diriger à l’avenir. C’est en tout cas une bonne question et je ne manquerai pas d’informer nos lecteurs, dans la rubrique « 11 – Revue de presse » de notre site, de toute éventuelle évolution à ce sujet.

      http://www.action-mag.com/action-n87-offert/

  6. Messieurs,
    Ravi de vous revoir.
    Cette arme est superbe (son prix aussi !). Ayant eu la chance d’avoir pu essayer un SIG P210 « basique » il y a une vingtaine d’années, j’avais déjà été bluffé par les résultats en cible.
    A ma connaissance, en armes françaises, le MR73 est toujours en dotation au GIGN et le MAC 50, bien que certainement rincé par toutes ces années, reste dans certains corps de l’armée. Pour cette dernière, la donne devrait changer avec les 75 000 nouveaux Glocks 17 Gen 5. Ces derniers devraient également remplacer les PAMAS G1.

    • C’est exact. Il convient tout de même de préciser que les MR-73 du GIGN n’ont plus guère aujourd’hui qu’un rôle plutôt symbolique, emblématique ou cérémonial.

  7. Bonjour M.Bottreau,

    J’ai pas trouvé d’article sur les MAB. Avez-vous un avis sur le MAB PA15 (9mm)?
    Merci d’avance.
    Cdlt

    • Désolé, je n’ai jamais eu l’occasion de l’utiliser. Peut-être Jean a-t-il un avis sur ce modèle ?

      • Pas de soucis, merci pour votre réponse.
        Apparemment se serait une très bonne arme française. j’ai une occasion, avec le coffret complet, 3 chargeurs, pochettes d’accessoires, même le lubrifiant d’origine :). Mais pas très courent, et je trouve peu de retour malheureusement :(

    • Le MAB P-15 est une arme peut-être un peu lourde mais très précise, son système de recul par canon rotatif y étant pour beaucoup.
      J’ai trouvé sa détente très bonne mais certains la trouvent un peu dure (c’est une arme destinée aux militaires à la base). Sa relative épaisseur n’est pas rédhibitoire malgré mes petites mains.
      Tout au plus peut-on regretter sa sécurité de chargeur (mais inscrite dans le cahier des charges de l’époque).
      En résumé, une arme que j’aimerais posséder, l’ayant essayée au stand de tir.

      • Merci pour votre retour.
        Je cherche un 9mm différent d’un glock justement, vrai acier, assez précis, fiable et avec un peu d’histoire (et du cachet c’est encore mieux). Je retourne le voir demain, je vais me renseigner sur cette histoire de verrouillage de chargeur, et voir l’intérieur, avant de faire l’achat.

        • Comme je l’ai signalé, beaucoup d’armes françaises (mais pas uniquement : Browning GP 35, Nambu type 14…), avaient à l’époque une sécurité de chargeur, histoire de rendre le tir impossible d’une cartouche restée chambrée si chargeur retiré.
          Le cahier des charges militaire le réclamait (cf. MAC 50 ou les différents MAB). A mon sens, cela alourdit inutilement le poids de détente. Et en cas de perte de chargeur, tout tir est bloqué.
          Si vous avez l’occasion, prenez ce MAB P15, vous ne serez pas déçu. Encore moins s’il s’agit de la version F1 à canon rallongé, destiné au tir sportif.
          Et avec trois chargeurs, c’est vraiment une bonne affaire (si prix raisonnable puisqu’il s’agit forcément d’une arme d’occasion).

          • Vos messages ont confortés mon choix :) Je viens d’aller le chercher. Il s’agit bien d’un MAB P-15 F1.Le prix est honnête pour l’état de l’arme (et j’ai confiance a mon armurier) Hâte d’aller l’essayer demain au stand.

  8. Bonjour Messieurs,
    Je suis ravi de vous revoir et ce n’est pas une simple formule de politesse. Le SIG Sauer est très beau mais … il ne vient pas de chez Hammerli . Ne faisons pas la fine bouche cependant .
    Continuez à nous montrer de belles armes
    Cdlt
    Jean

  9. Une arme fantastique !!
    Un équilibre parfait, un départ incroyable et une finition de haut vol !!
    Je possède depuis quelques temps un modèle P210 Midnight et j’avoue que c’est le top.
    Tout repose sur le tireur !! Une arme qui permet le meilleur. Attention cependant à ne pas croire qu’il suffit de s’offrir un P210 pour faire du dix !! Un tireur débutant ne fera pas mieux qu’un débutant avec un pistolet lambda !! mais pour l’initié, c’est la Rolls 😉
    Encore merci pour cet essai. A très vite 😉

  10. Bonjour,
    Pour rester chez Sig Sauer
    A quand l’essai du nouveau P 320 X Five Legion.
    Il y a une telle évolution depuis ?
    Amicalement.
    Philippe.

  11. Bonjour, On aurait aimé un essai vidéo plus long eu égard à une telle arme d’exception.

    • Oui, vous avez raison, mais ce pistolet n’entrait pas dans le cadre des armes de service que Jean teste pour les militaires et les forces de l’ordre. Il n’était donc pas question pour lui de pratiquer les tirs qu’il présente habituellement.

  12. Bonjour Michel,
    Le calibre 44 magnum sur un révolver « 29 » est un Smith&Wesson et non un Super BlackHawk :-))… »déconfinement »

    • A l’époque où nous participions, Jean et moi, aux compétitions de tir à longue distance sur silhouettes métalliques (dans les années 1980…) nous avons tous les deux utilisé ces revolvers, Smith & Wesson modèle 29 et Ruger Super Blackhawk en calibre .44 Magnum.

  13. Bonjour à tous deux. Ravi de vous revoir en bonne santé. Comme d’habitude bonne vidéo. Mort de rire le début de votre essai avec le masque, j’ai presque failli mettre le mien pour ne pas vous contaminé !!! En effet très belle arme, et je suppose d’une qualité irréprochable !!! Mais pas pour ma bourse !!! En tout cas longue vie à votre site,et bonne continuation !!!

    • Vous n’avez pas les moyens de vous acheter un P210, mais vous avez pu vous acheter un masque, c’est déjà pas si mal ! Il y a peu, c’était une denrée extrêmement rare…

  14. Je suis entièrement d’accord au sujet des balles « plomb » mais les arbitres le sont moins. Il y avait dans les années 70, 80 des canons balles plomb en option sur les SIG P210 5 et 6 avec des rayures adaptées; et les armes de match actuelles en 32 WC ont des rayures bien larges et bien profondes pour convenir au tir de ces balles. Sig Sauer devrait proposer cette option car je ne vois pas l’intérêt de proposer une arme de match qui ne peut pas concourir dans de bonnes conditions; il reste le TSV en division « classique » si elle existe encore… Cordialement.

    • Je ne me suis pas intéressé au problème, mais je suis sûr que l’on doit pouvoir mettre au point des rechargements donnant de très bons résultats avec les balles plomb. Encore faut-il couler soi-même les projectiles, de façon à les réaliser en alliage durci. A l’époque où je concourrais dans les compétitions de tir sur silhouettes métalliques, mon vieil ami Yves « Buck » Sauzeat (aujourd’hui décédé) me fournissait des balles Semiwadcutters coulées en plomb durci pour les calibres .357 Magnum et .44 Magnum. L’alliage était si dur qu’on ne pouvait pas le rayer avec l’ongle et ces projectiles permettaient d’utiliser les charges les plus puissantes, bien supérieures à celles données par les manuels de rechargement de l’époque. Leur précision en cible était admirable, même à longue distance.

  15. Bonjour, heureux de vous revoir en pleine forme. Superbe outil à faire des points à 25m en ISSF, Que donne t il avec des balles « plomb » les seules autorisées en compétition ISSF? N’est-il pas un peut lourd pour les 70 coups de la percussion centrale à25m? Cordialement.

    • Si vous voulez mon humble avis, obliger les tireurs à utiliser des balles non chemisées dans une arme moderne est une idiotie. Concernant ce P210, les seules munitions à balles plomb que nous avons testées dans cette arme sont les Magtech à balle 124 grains Lead Round Nose et le résultat, au niveau de la précision en cible, n’est pas édifiant. Pour répondre à votre seconde question, oui il est lourd, en contrepartie il est très bien équilibré.