Pistolet CZ modèle P-10 F / calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet semi-automatique CZ P-10 F, accompagné par son second chargeur et par des munitions de calibre 9 mm Parabellum manufacturées par la firme allemande Geco.

Le pistolet semi-automatique CZ P-10 F, accompagné par son second chargeur et par des munitions de calibre 9 mm Parabellum manufacturées par la firme allemande Geco.

Le CZ P-10 F (Full Size) constitue la version standard du CZ P-10 C (Compact) dont nous vous avions présenté le banc d’essais en 2018. Alors que ce dernier venait directement concurrencer le Glock 19, la version de taille standard que nous testons ce mois-ci vient défier le Glock 17.

Sa carcasse en polymère forme, devant le pontet, des rails porte-accessoires pour la fixation d'une lampe torche ou d’un désignateur laser.

Sa carcasse en polymère forme, devant le pontet, des rails porte-accessoires pour la fixation d’une lampe torche ou d’un désignateur laser.

Ce pistolet est présenté comme un « Striker Fired », ce qui signifie simplement que son mécanisme fonctionne au moyen d’un percuteur lancé et qu’il est démuni de chien mais il s’agit bien, en l’occurrence, d’un percuteur partiellement pré armé, à l’instar de celui du Glock.

La dénomination de ce modèle est gravée sur le flanc gauche de la glissière, encadrée par le logo de la firme tchèque et l’indication du calibre.

La dénomination de ce modèle est gravée sur le flanc gauche de la glissière, encadrée par le logo de la firme tchèque et l’indication du calibre.

Cette vue permet d’entrevoir les rayures dextrogyres usinées dans l’âme du canon pour stabiliser les projectiles.

Cette vue permet d’entrevoir les six rayures dextrogyres usinées dans l’âme du canon pour stabiliser les projectiles.

VIDEO : Banc d’essai du pistolet CZ P-10 F

L’arme est livrée dans une mallette de transport, accompagnée par deux chargeurs de dis-neuf coups, un jeu de trois dos de poignée interchangeables et un nécessaire de nettoyage. On notera la position reculée de la détente, qui indique que le mécanisme est désarmé.

L’arme est livrée dans une mallette de transport, accompagnée par deux chargeurs de dix-neuf coups, un jeu de trois dos de poignée interchangeables et un nécessaire de nettoyage. On notera ici la position reculée de la queue de détente, qui indique que le mécanisme est désarmé.

Les dix-huit trous, numérotés de 2 à 19, percés dans la paroi arrière du chargeur permettent d’en vérifier le remplissage. On notera un décalage, délibérément réalisé pour faciliter cette lecture en fonction du positionnement du culot des cartouches.

Les dix-huit trous, numérotés de 2 à 19, percés dans la paroi arrière du chargeur permettent d’en vérifier le remplissage. On notera un décalage, délibérément réalisé pour faciliter cette lecture en fonction du positionnement du culot des cartouches.

Le banc d’essai du pistolet CZ P-10 F a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°400 (juillet-août 2021).

Le banc d’essai du pistolet CZ P-10 F a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°400 (juillet-août 2021).

Retrouvez des armes de catégorie B chez l'Armurerie Pascal.

"Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons Facebook, Twitter, Google + ci-dessous. Merci."

11 commentaires sur “Pistolet CZ modèle P-10 F / calibre 9 mm Parabellum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Michel,
    La question vous a sans doute été posé plusieurs fois mais je ne retrouve pas l’info. Auriez vous la référence des munitions 9mm Geko que vous mettez souvent en illustration ? Savez vous si la couleur (et donc composition) des douilles limite leur rechargement ?
    Je dois admettre que des étuis d’une autre couleur que le laiton serait bien pratique en stand.
    merci et bonne journée.

    • Concernant les munitions Geco, j’en ai utilisé de différentes sortes. Il suffit de lire l’article publié pour avoir, dans les tableaux, les références de toutes les munitions testées. Concernant la couleur des douilles, je ne comprends pas bien la question. S’il s’agit de leur composition, celles qui sont en laiton poli, de même que celles qui sont nickelées, peuvent être rechargées au moins dix fois sans problème. En revanche, je pense que les douilles en aluminium ne peuvent être rechargées que deux ou trois fois. Quant aux douilles en acier, je n’en ai jamais rechargé, donc je ne sais pas.

  2. Bonjour,

    J’espère que vous allez bien en ces temps troublés;

    Juste une question, qu’est ce que vous appelez le « tir à bras franc »?

    • Le tir est dit « à bras franc » quand le tireur est debout et qu’il tient l’arme à bout de bras, d’une seule main. Ni l’arme, ni la main, ni le coude ne doit bénéficier d’un quelconque point d’appui. C’est la position académique pour réaliser un tir de précision.

  3. Merci pour tous vos essais.
    Et prompt rétablissement à Jean.

  4. Bonjour Michel,
    merci de cette nouvelle vidéo, toujours aussi intéressante. Pour avoir testé les deux armes, et même si votre règle est de ne pas faire de recommandation, pouvez-vous dire quelle arme vous avez préféré entre le P-10 F et le HK SFP9-L? Deux armes de conception identiques, qui ne vous ont sans doute pas procuré les mêmes sensations.
    Meilleurs vœux de prompt et complet rétablissement à Jean.

    • Comme vous le précisez, ne pas faire de recommandation est une règle que nous nous sommes fixés. Concernant ces deux armes, il vous est facile de comparer leurs caractéristiques et les résultats que nous avons obtenus. Vous constaterez que ces deux pistolets sont en fait assez proches l’un de l’autre. Avec son canon de cinq pouces et sa hausse réglable, le HK semble toutefois mieux adapté au tir sportif.

  5. Bonjour Michel
    Juste une question ❓
    Pourquoi une limite d’âge pour vos vidéos ?
    Vous êtes le seul à faire cela et du coup
    Il m’est impossible de les regarder
    Pour info j’ai bientôt 50 ans et ne veux pas fournir de cb ou pièce identité à YouTube.

  6. Bonjour Michel,
    Je regrette que Jean ne soit pas là, j’espère qu’il va bien.
    Je vous remercie pour cet essai, c’est toujours un plaisir.
    Je ne manquerai pas d’acheter le magazine dès sa sortie, comme toujours.
    Prenez bien soin de vous.
    Le bonjour à Jean.
    A très bientôt.

    • Jean va bien, mais il doit rester extrêmement prudent en raison des ses graves ennuis de santé qui l’ont fragilisé.
      J’espère de tout cœur que nous allons définitivement sortir de cette pandémie afin que nous puissions tous reprendre une vie normale.
      Merci pour votre commentaire.