Pistolet semi-automatique Arex modèle « REX alpha » / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet REX alpha se démarque par son canon de cinq pouces, sa glissière allongée et allégée, ses chargeurs à grande capacité, ses commandes ambidextres et ses éléments de visée qui se composent d’une hausse réglable et d’un guidon à fibre optique.

Le pistolet REX alpha se démarque par son canon de cinq pouces, sa glissière allongée et allégée, ses chargeurs à grande capacité, ses commandes ambidextres et ses éléments de visée qui se composent d’une hausse réglable et d’un guidon à fibre optique.

Bien qu’il soit directement dérivé du pistolet semi-automatique « REX Zero 1 », ce modèle « REX alpha », que son fabricant destine aux tireurs sportifs et aux compétiteurs pratiquant le Tir Sportif de Vitesse, constitue une arme véritablement nouvelle, dont la poignée notamment a été totalement remodelée pour en améliorer l’ergonomie.

Le REX alpha est livré avec un nombre appréciable d’accessoires, à savoir (dans le sens des aiguilles d’une montre) : deux ressorts de marteau interchangeables (le troisième étant installé sur l’arme) ; un outil dédié au réglage de la hausse micrométrique ; deux clés hexagonales (déblocage de l’extension du bouton-poussoir de chargeur et réglage du Backlash) ; un ensemble destiné au nettoyage du canon (baguette démontable et écouvillons) ; trois chargeurs de vingt coups.

Le REX alpha est livré avec un nombre appréciable d’accessoires, à savoir (dans le sens des aiguilles d’une montre) : deux ressorts de marteau interchangeables (le troisième étant installé sur l’arme) ; un outil dédié au réglage de la hausse micrométrique ; deux clés hexagonales (déblocage de l’extension du bouton-poussoir de chargeur et réglage du Backlash) ; un ensemble destiné au nettoyage du canon (baguette démontable et écouvillons) ; trois chargeurs de vingt coups.

Encore inconnu il y a seulement quelques années, son fabricant slovène Arex se place, grâce à cette remarquable réalisation, en concurrence directe avec les firmes les plus réputées. J’ai fait une regrettable erreur, au cours de la seconde partie de notre banc d’essai, en affirmant qu’Arex était une firme slovaque au lieu de dire slovène. Si leurs noms se ressemblent, il convient de bien faire la distinction entre ces deux pays voisins : la Slovénie, devenue indépendante depuis l’éclatement de la Yougoslavie en 1991 et la Slovaquie, issue de la partition de la Tchécoslovaquie en 1992.

Deux longues découpes sont usinées sur la culasse à glissière dans le but de faciliter le refroidissement du canon.

Deux longues découpes sont usinées sur la culasse à glissière dans le but de faciliter le refroidissement du canon.

VIDEO – 1ère partie : Présentation

Le tireur peut très aisément enclencher ou désactiver la sûreté sans déchausser la main grâce à l’ergonomie et à la douceur du levier ambidextre qui l’actionne.

Le tireur peut très aisément enclencher ou désactiver la sûreté sans déchausser la main grâce à l’ergonomie et à la douceur du levier ambidextre qui l’actionne.

VIDEO – 2ème partie : Tirs sur cible

Ce pistolet est doté d’une hausse micrométrique LPA, réalisée en acier et généreusement dimensionnée, qui permet d’effectuer aisément les réglages en site et en azimut.

Ce pistolet est doté d’une hausse micrométrique LPA, réalisée en acier et généreusement dimensionnée, qui permet d’effectuer aisément les réglages en site et en azimut.

VIDEO – 3ème partie : Tirs sur gongs

L’entrée du puits de chargeur est soigneusement biseautée de façon à faciliter les rechargements tactiques.

L’entrée du puits de chargeur est soigneusement biseautée de façon à faciliter les rechargements tactiques.

Le démontage de ce pistolet s’effectue instantanément grâce à une clé imperdable qu’il suffit d’abaisser.

Le démontage de ce pistolet s’effectue instantanément grâce à une clé imperdable qu’il suffit d’abaisser.

Le banc d’essai du pistolet Arex REX alpha a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°387 (mai/juin 2019).

Le banc d’essai du pistolet Arex REX alpha a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°387 (mai/juin 2019).

Pistolet Glock modèle 21 Gen4 / Calibre .45 ACP

Les deux Glock 21 que nous avons utilisés pour ce banc d’essai sont accompagnés ici par une boîte de cartouches manufacturées par la firme brésilienne Magtech et par les quatre dos qui permettent, au gré de l’utilisateur, d’augmenter le volume de la poignée.

Les deux Glock 21 que nous avons utilisés pour ce banc d’essai sont accompagnés ici par une boîte de cartouches manufacturées par la firme brésilienne Magtech et par les quatre dos qui permettent, au gré de l’utilisateur, d’augmenter le volume de la poignée.

Soyons clairs et précis : en dehors de son calibre et de sa capacité, le Glock 21 Gen4 ne diffère que très peu du Glock 17 Gen4. Deux millimètres de largeur en plus et un excédent de poids d’une centaine de grammes peuvent être considérés comme des valeurs presque négligeables.

Le logo de la firme autrichienne est moulé dans le polymère sur les flancs de la poignée.

Le logo de la firme autrichienne est moulé dans le polymère, sur chaque flanc de la poignée.

 

En contrepartie, l’efficacité de sa munition pour mettre un adversaire hors de combat dès le premier impact, ce que les américains appellent le « Stopping Power », constitue sans aucun doute la qualité majeure de la bonne vieille cartouche de calibre .45 ACP. Une caractéristique qui n’intéresse toutefois pas les tireurs sportifs, le calibre 9 mm Parabellum étant tout aussi performant pour faire des trous dans le carton d’une cible C50.

Ce pistolet fonctionne au moyen d’une culasse calée, déverrouillée par l’abaissement de la partie arrière du canon après un très court recul de ce dernier.

Ce pistolet fonctionne au moyen d’une culasse calée, déverrouillée par l’abaissement de la partie arrière du canon après un très court recul de ce dernier.

Cette vue, prise au travers de la fenêtre d’éjection, permet d’observer la grosse cartouche de calibre .45 ACP face à la rampe d’alimentation du canon.

Cette vue, prise au travers de la fenêtre d’éjection, permet d’observer la grosse cartouche de calibre .45 ACP face à la rampe d’alimentation du canon.

 

VIDEO – 1ère partie : Présentation et tirs à 15 m

Comparaison entre le Glock 21 standard qui nous a été confié pour cet essai et l’arme personnelle de Jean, laquelle a reçu quelques améliorations au niveau du départ, de la prise en main et des éléments de visée.

Comparaison entre le Glock 21 standard qui nous a été confié pour cet essai et l’arme personnelle de Jean (au-dessus), laquelle a reçu quelques améliorations au niveau du départ, de la prise en main et des éléments de visée.

Comparaison entre la prise de visée standard (à gauche) et la prise de visée avec hausse réglable et fibre optique. Tenez compte du fait, d’une part, que l’objectif de l’appareil photo fait paraître le guidon plus petit que ne le voit l’œil du tireur et que, d’autre part, la luminosité de la fibre optique n’apparaît pas sur cette photo prise en intérieur.

Comparaison entre la prise de visée standard (à gauche) et la prise de visée avec hausse réglable et fibre optique. Tenez compte du fait, d’une part, que l’objectif de l’appareil photo fait paraître le guidon plus petit que ne le voit l’œil du tireur et que, d’autre part, la luminosité de la fibre optique n’apparaît pas sur cette photo prise en intérieur.

 

VIDEO – 2ème partie : Précision à 25 m et tirs sur des gongs

Erratum : J’ai fait une erreur dans la vidéo en disant que le pistolet Ultra-compact Glock 30 avait un canon de moins de trois pouces ; il a en fait un canon de 93 mm, soit 3 pouces 2/3, donc moins de quatre pouces.

Comme sur tous les pistolets Glock, le démontage de la glissière s’effectue de façon instantanée et sans outil.

Comme sur tous les pistolets Glock, le démontage de la glissière s’effectue de façon instantanée et sans outil.

 

Le banc d’essai du pistolet Glock 21 Gen4 a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°386 (mars/avril 2019).

Le banc d’essai du pistolet Glock 21 Gen4 a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°386 (mars/avril 2019).

Revolver Colt modèle « Cobra Stainless » / Calibre .38 Special +P

Le Colt Cobra est un revolver de défense à six coups compact et léger auquel sa fabrication en acier inoxydable apporte une excellente résistance à la corrosion.

Le Colt Cobra est un revolver de défense à six coups, compact et léger, auquel sa fabrication en acier inoxydable apporte une excellente résistance à la corrosion.

Le « Cobra », une version allégée du « Detective Special » construite avec une carcasse en alliage d’aluminium, avait été lancé en 1950. Suffisamment puissant et extrêmement compact, ce revolver jouissait d’une grande popularité auprès de ses utilisateurs. Après en avoir stoppé la commercialisation en 1981, la firme Colt a créé la surprise en annonçant à la fin de l’année 2017 la sortie d’un nouveau Colt Cobra, entièrement construit cette fois en acier inoxydable. Même sa version DAO, dénommée « Night Cobra » en raison de sa finition noire mate, bénéficie de ce matériau qui met l’arme à l’abri de la corrosion. Cobra Stainless et Night Cobra sont tous deux munis d’un petit canon de deux pouces et alimentés par un barillet à six coups chambré en calibre .38 Special +P.

Le calibre de l’arme et le nom du modèle, dont on remarquera la forme de serpent appliquée à la lettre C, sont profondément gravés sur le côté gauche de son petit canon de deux pouces.

Le calibre de l’arme et le nom du modèle, dont on remarquera la forme de serpent appliquée à la lettre C, sont profondément gravés sur le côté gauche de son petit canon de deux pouces.

La fibre optique dont le guidon est équipé offre un contraste élevé qui améliore considérablement la prise de visée.

La fibre optique dont le guidon est équipé offre un contraste élevé qui améliore considérablement la prise de visée.

Le premier modèle lancé par Colt en 1950, que les américains désignent aujourd’hui comme « Cobra First issue », était construit sur la base d’une carcasse en alliage d’aluminium.

Le premier modèle lancé par Colt en 1950, que les américains désignent aujourd’hui comme « Cobra First issue », était construit sur la base d’une carcasse en alliage d’aluminium.

Le Colt Cobra Stainless reçoit une finition satinée antireflets obtenue par microbillage et il est équipé d’une poignée en néoprène réalisée par la firme américaine Hogue.

Le Colt Cobra Stainless reçoit une finition satinée antireflets obtenue par microbillage et il est équipé d’une poignée en néoprène réalisée par la firme américaine Hogue.

Le « Night Cobra », qui en constitue la version DAO, se démarque par la finition noire mate appliquée à l’acier inoxydable, le design différent de sa poignée et la suppression de la crête du chien.

Le « Night Cobra », qui en constitue la version DAO, se démarque par la finition noire mate appliquée à l’acier inoxydable, le design différent de sa poignée et la suppression de la crête du chien.

VIDEO – Banc d’essai du Colt Cobra Stainless :

Une grosse vis, accessible sur le côté droit de la carcasse, permet la dépose instantanée du pivot de barillet afin de procéder plus aisément au nettoyage de l’arme.

Une grosse vis, accessible sur le côté droit de la carcasse, permet la dépose instantanée du pivot de barillet afin de procéder plus aisément au nettoyage de l’arme.

La dépose de la plaquette de crosse et de la plaque de recouvrement permet d’accéder à la platine afin d’en observer le mécanisme.

La dépose de la plaquette de crosse et de la plaque de recouvrement permet d’accéder à la platine afin d’en observer le mécanisme.

Le banc d’essai du revolver Colt Cobra Stainless a été publié sur 5 pages dans le magazine Action n°386 (mars/avril 2019).

Le banc d’essai du revolver Colt Cobra Stainless a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action n°386 (mars/avril 2019).

Pistolet SIG-Sauer modèle P320 « X-Five » / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet SIG-Sauer P-320 « X-Five » est livré avec deux chargeurs à très grande capacité qui accueillant chacun vingt cartouches de calibre 9 mm Parabellum emmagasinées sur deux piles imbriquées.

Le pistolet SIG-Sauer P-320 « X-Five » est livré avec deux chargeurs à très grande capacité accueillant chacun vingt cartouches de calibre 9 mm Parabellum emmagasinées sur deux piles imbriquées.

Spécialement mis au point à l’intention des tireurs sportifs pratiquant les compétitions TSV/IPSC, ce nouveau modèle « X-Five » du fabricant SIG-Sauer constitue une version allongée et améliorée du pistolet semi-automatique P320. Il bénéficie d’une carcasse en polymère lui assurant sa légèreté et d’une platine de type « Striker fired » lui procurant sa facilité d’utilisation. Sa poignée, qui a été profondément remaniée par rapport à celle du P320, lui procure une excellente prise en main, à laquelle participe le Jet funnel dont elle est équipée.

Ce modèle se démarque essentiellement par son canon de cinq pouces, sa glissière allégée, ses chargeurs à grande capacité et ses éléments de visée qui se composent d’une hausse réglable et d’un guidon à fibre optique.

Ce modèle se démarque essentiellement par son canon de cinq pouces, sa glissière allégée, ses chargeurs à grande capacité et ses éléments de visée qui se composent d’une hausse réglable et d’un guidon à fibre optique.

VIDEO – 1ère partie : Présentation et tests sur appui

En captant et focalisant la lumière ambiante, la fibre optique qui équipe le guidon procure un contraste lumineux extrêmement appréciable, tant pour le tir de vitesse que pour le tir de précision.

En captant et focalisant la lumière ambiante, la fibre optique qui équipe le guidon procure un contraste lumineux extrêmement appréciable, tant pour le tir de vitesse que pour le tir de précision.

Ce pistolet, dont la poignée redessinée procure une excellente prise en main, bénéficie de la légèreté que lui procure sa carcasse en polymère.

Ce pistolet, dont la poignée redessinée procure une excellente prise en main, bénéficie de la légèreté que lui assure sa carcasse en polymère.

VIDEO – 2ème partie : Tests dynamiques

Ce pistolet est équipé d’un vaste Jet Funnel qui améliore la prise en main de la poignée tout en facilitant l’introduction rapide du chargeur.

Ce pistolet est équipé d’un vaste Jet Funnel qui améliore la prise en main de la poignée tout en facilitant l’introduction rapide du chargeur.

Sa platine amovible qui peut être instantanément déposée sans outil confère au SIG-Sauer P320 X-Five un avantage considérable sur ses concurrents.

Sa platine amovible qui peut être instantanément déposée sans outil confère au SIG-Sauer P320 X-Five un avantage considérable sur ses concurrents.

Le banc d’essai du pistolet SIG-Sauer P320 X-Five a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°385 (janvier/février 2019).

Le banc d’essai du pistolet SIG-Sauer P320 X-Five a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°385 (janvier/février 2019).

Pistolets CZ 75 « Shadow 2 » vs CZ 75 « Tactical Sports » / Calibre 9 mm Parabellum

Les pistolets CZ 75 « Shadow 2 » et CZ 75 « Tactical Sports », accompagnés chacun par leurs trois chargeurs d’une capacité respective de dix-neuf et vingt coups.

Les pistolets CZ 75 « Shadow 2 » et CZ 75 « Tactical Sports », accompagnés chacun par leurs trois chargeurs d’une capacité respective de dix-neuf et vingt coups.

Ces pistolets semi-automatiques sont destinés aux tireurs sportifs qui concourent dans les disciplines TSV/IPSC, mais leur qualité de fabrication hors pair et leur prix de vente raisonnable en font un choix privilégié même pour ceux qui ne pratiquent pas la compétition.

Ces pistolets bénéficient tous deux d’un grand nombre d’améliorations au rang desquelles figurent un guidon à fibre optique, une hausse réglable en site et un départ allégé.

ni Ces pistolets bénéficient tous deux d’un grand nombre d’améliorations au rang desquelles figurent un guidon à fibre optique, une hausse réglable en site et un départ allégé.

Depuis la création en 1975 de son désormais célèbre CZ 75, la firme tchèque Česká Zbrojovka ne cesse de faire évoluer sa gamme de pistolets semi-automatiques dérivés de ce modèle mythique. Après avoir introduit en 2005 son remarquable CZ SP-01 « Shadow », elle lance en 2016 une version améliorée baptisée CZ 75 « Shadow 2 ». Non seulement nous avons eu la chance de nous procurer ce tout nouveau modèle mais encore, cerise sur le gâteau, avons-nous obtenu un exemplaire de l’actuel fleuron de la marque, à savoir le CZ 75 « TS » (pour Tactical Sports).

De prime abord ces deux versions du CZ 75 semblent très proches, mais un examen approfondi fait apparaître des différences importantes.

De prime abord ces deux versions du CZ 75 semblent très proches, mais un examen approfondi fait apparaître des différences importantes.

REMARQUE : j‘ai fait une erreur, dans les vidéos, en indiquant que la capacité des chargeurs du CZ 75 « Shadow 2 » était de 18 coups. Ce sont des chargeurs de 17 coups munis d’un talon « +2 » et ils peuvent donc accueillir 19 cartouches.

VIDEO – 1ère partie : Présentation

La dénomination du modèle est profondément gravée sur le côté gauche de la glissière.

La dénomination du modèle est profondément gravée sur le côté gauche de la glissière.

VIDEO – 2ème partie : Première séance de tir

Le TS dispose d’un repose-pouce, solidement fixé sur le côté gauche de la carcasse pour faciliter le positionnement de la main faible d’un tireur droitier.

Le TS dispose d’un repose-pouce, solidement fixé sur le côté gauche de la carcasse pour faciliter le positionnement de la main faible d’un tireur droitier.

VIDEO – 3ème partie : Deuxième séance de tir

Oups ! Petit problème d’affichage de cette troisième vidéo…
En attendant que le problème soit réglé, vous pouvez y accéder en cliquant sur ce mot : VIDEO-3

Les guidons de ces deux pistolets bénéficient du remarquable contraste que leur apporte l’intégration d’une fibre optique de couleur rouge.

Les guidons de ces deux pistolets bénéficient du remarquable contraste que leur apporte l’intégration d’une fibre optique de couleur rouge.

VIDEO – 4ème partie : Conclusions

Les hausses disposent d’un réglage en site par vis micrométrique et d’un préréglage en azimut par déplacement latéral après avoir desserré leur deux vis de blocage.

Les hausses disposent d’un réglage en site par vis micrométrique et d’un préréglage en azimut par déplacement latéral après avoir desserré leur deux vis de blocage.

Le banc d’essai des pistolets CZ 75 Shadow 2 et CZ 75 TS a été publié sur 7 pages dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.

Le banc d’essai des pistolets CZ 75 Shadow 2 et CZ 75 TS a été publié sur 7 pages
dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.