Revolver Colt modèle « Cobra Stainless » / Calibre .38 Special +P

Le Colt Cobra est un revolver de défense à six coups compact et léger auquel sa fabrication en acier inoxydable apporte une excellente résistance à la corrosion.

Le Colt Cobra est un revolver de défense à six coups, compact et léger, auquel sa fabrication en acier inoxydable apporte une excellente résistance à la corrosion.

Le « Cobra », une version allégée du « Detective Special » construite avec une carcasse en alliage d’aluminium, avait été lancé en 1950. Suffisamment puissant et extrêmement compact, ce revolver jouissait d’une grande popularité auprès de ses utilisateurs. Après en avoir stoppé la commercialisation en 1981, la firme Colt a créé la surprise en annonçant à la fin de l’année 2017 la sortie d’un nouveau Colt Cobra, entièrement construit cette fois en acier inoxydable. Même sa version DAO, dénommée « Night Cobra » en raison de sa finition noire mate, bénéficie de ce matériau qui met l’arme à l’abri de la corrosion. Cobra Stainless et Night Cobra sont tous deux munis d’un petit canon de deux pouces et alimentés par un barillet à six coups chambré en calibre .38 Special +P.

Le calibre de l’arme et le nom du modèle, dont on remarquera la forme de serpent appliquée à la lettre C, sont profondément gravés sur le côté gauche de son petit canon de deux pouces.

Le calibre de l’arme et le nom du modèle, dont on remarquera la forme de serpent appliquée à la lettre C, sont profondément gravés sur le côté gauche de son petit canon de deux pouces.

La fibre optique dont le guidon est équipé offre un contraste élevé qui améliore considérablement la prise de visée.

La fibre optique dont le guidon est équipé offre un contraste élevé qui améliore considérablement la prise de visée.

Le premier modèle lancé par Colt en 1950, que les américains désignent aujourd’hui comme « Cobra First issue », était construit sur la base d’une carcasse en alliage d’aluminium.

Le premier modèle lancé par Colt en 1950, que les américains désignent aujourd’hui comme « Cobra First issue », était construit sur la base d’une carcasse en alliage d’aluminium.

Le Colt Cobra Stainless reçoit une finition satinée antireflets obtenue par microbillage et il est équipé d’une poignée en néoprène réalisée par la firme américaine Hogue.

Le Colt Cobra Stainless reçoit une finition satinée antireflets obtenue par microbillage et il est équipé d’une poignée en néoprène réalisée par la firme américaine Hogue.

Le « Night Cobra », qui en constitue la version DAO, se démarque par la finition noire mate appliquée à l’acier inoxydable, le design différent de sa poignée et la suppression de la crête du chien.

Le « Night Cobra », qui en constitue la version DAO, se démarque par la finition noire mate appliquée à l’acier inoxydable, le design différent de sa poignée et la suppression de la crête du chien.

VIDEO – Banc d’essai du Colt Cobra Stainless :

Une grosse vis, accessible sur le côté droit de la carcasse, permet la dépose instantanée du pivot de barillet afin de procéder plus aisément au nettoyage de l’arme.

Une grosse vis, accessible sur le côté droit de la carcasse, permet la dépose instantanée du pivot de barillet afin de procéder plus aisément au nettoyage de l’arme.

La dépose de la plaquette de crosse et de la plaque de recouvrement permet d’accéder à la platine afin d’en observer le mécanisme.

La dépose de la plaquette de crosse et de la plaque de recouvrement permet d’accéder à la platine afin d’en observer le mécanisme.

Le banc d’essai du revolver Colt Cobra Stainless a été publié sur 5 pages dans le magazine Action n°386 (mars/avril 2019).

Le banc d’essai du revolver Colt Cobra Stainless a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action n°386 (mars/avril 2019).

Pistolet SIG-Sauer modèle P320 « X-Five » / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet SIG-Sauer P-320 « X-Five » est livré avec deux chargeurs à très grande capacité qui accueillant chacun vingt cartouches de calibre 9 mm Parabellum emmagasinées sur deux piles imbriquées.

Le pistolet SIG-Sauer P-320 « X-Five » est livré avec deux chargeurs à très grande capacité accueillant chacun vingt cartouches de calibre 9 mm Parabellum emmagasinées sur deux piles imbriquées.

Spécialement mis au point à l’intention des tireurs sportifs pratiquant les compétitions TSV/IPSC, ce nouveau modèle « X-Five » du fabricant SIG-Sauer constitue une version allongée et améliorée du pistolet semi-automatique P320. Il bénéficie d’une carcasse en polymère lui assurant sa légèreté et d’une platine de type « Striker fired » lui procurant sa facilité d’utilisation. Sa poignée, qui a été profondément remaniée par rapport à celle du P320, lui procure une excellente prise en main, à laquelle participe le Jet funnel dont elle est équipée.

Ce modèle se démarque essentiellement par son canon de cinq pouces, sa glissière allégée, ses chargeurs à grande capacité et ses éléments de visée qui se composent d’une hausse réglable et d’un guidon à fibre optique.

Ce modèle se démarque essentiellement par son canon de cinq pouces, sa glissière allégée, ses chargeurs à grande capacité et ses éléments de visée qui se composent d’une hausse réglable et d’un guidon à fibre optique.

VIDEO – 1ère partie : Présentation et tests sur appui

En captant et focalisant la lumière ambiante, la fibre optique qui équipe le guidon procure un contraste lumineux extrêmement appréciable, tant pour le tir de vitesse que pour le tir de précision.

En captant et focalisant la lumière ambiante, la fibre optique qui équipe le guidon procure un contraste lumineux extrêmement appréciable, tant pour le tir de vitesse que pour le tir de précision.

Ce pistolet, dont la poignée redessinée procure une excellente prise en main, bénéficie de la légèreté que lui procure sa carcasse en polymère.

Ce pistolet, dont la poignée redessinée procure une excellente prise en main, bénéficie de la légèreté que lui assure sa carcasse en polymère.

VIDEO – 2ème partie : Tests dynamiques

Ce pistolet est équipé d’un vaste Jet Funnel qui améliore la prise en main de la poignée tout en facilitant l’introduction rapide du chargeur.

Ce pistolet est équipé d’un vaste Jet Funnel qui améliore la prise en main de la poignée tout en facilitant l’introduction rapide du chargeur.

Sa platine amovible qui peut être instantanément déposée sans outil confère au SIG-Sauer P320 X-Five un avantage considérable sur ses concurrents.

Sa platine amovible qui peut être instantanément déposée sans outil confère au SIG-Sauer P320 X-Five un avantage considérable sur ses concurrents.

Le banc d’essai du pistolet SIG-Sauer P320 X-Five a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°385 (janvier/février 2019).

Le banc d’essai du pistolet SIG-Sauer P320 X-Five a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°385 (janvier/février 2019).

 

Le numéro 385 (janvier-février 2019) du magazine Action est aujourd’hui épuisé. Vous pouvez télécharger gratuitement les 6 pages de ce banc d’essai (3,1 Mo) en cliquant sur le lien ci-dessous :

Action n°385 janv-fev 2019_SIG-Sauer P320 X-Five

Pistolets CZ 75 « Shadow 2 » vs CZ 75 « Tactical Sports » / Calibre 9 mm Parabellum

Les pistolets CZ 75 « Shadow 2 » et CZ 75 « Tactical Sports », accompagnés chacun par leurs trois chargeurs d’une capacité respective de dix-neuf et vingt coups.

Les pistolets CZ 75 « Shadow 2 » et CZ 75 « Tactical Sports », accompagnés chacun par leurs trois chargeurs d’une capacité respective de dix-neuf et vingt coups.

Ces pistolets semi-automatiques sont destinés aux tireurs sportifs qui concourent dans les disciplines TSV/IPSC, mais leur qualité de fabrication hors pair et leur prix de vente raisonnable en font un choix privilégié même pour ceux qui ne pratiquent pas la compétition.

Ces pistolets bénéficient tous deux d’un grand nombre d’améliorations au rang desquelles figurent un guidon à fibre optique, une hausse réglable en site et un départ allégé.

ni Ces pistolets bénéficient tous deux d’un grand nombre d’améliorations au rang desquelles figurent un guidon à fibre optique, une hausse réglable en site et un départ allégé.

Depuis la création en 1975 de son désormais célèbre CZ 75, la firme tchèque Česká Zbrojovka ne cesse de faire évoluer sa gamme de pistolets semi-automatiques dérivés de ce modèle mythique. Après avoir introduit en 2005 son remarquable CZ SP-01 « Shadow », elle lance en 2016 une version améliorée baptisée CZ 75 « Shadow 2 ». Non seulement nous avons eu la chance de nous procurer ce tout nouveau modèle mais encore, cerise sur le gâteau, avons-nous obtenu un exemplaire de l’actuel fleuron de la marque, à savoir le CZ 75 « TS » (pour Tactical Sports).

De prime abord ces deux versions du CZ 75 semblent très proches, mais un examen approfondi fait apparaître des différences importantes.

De prime abord ces deux versions du CZ 75 semblent très proches, mais un examen approfondi fait apparaître des différences importantes.

REMARQUE : j‘ai fait une erreur, dans les vidéos, en indiquant que la capacité des chargeurs du CZ 75 « Shadow 2 » était de 18 coups. Ce sont des chargeurs de 17 coups munis d’un talon « +2 » et ils peuvent donc accueillir 19 cartouches.

VIDEO – 1ère partie : Présentation

La dénomination du modèle est profondément gravée sur le côté gauche de la glissière.

La dénomination du modèle est profondément gravée sur le côté gauche de la glissière.

VIDEO – 2ème partie : Première séance de tir

Le TS dispose d’un repose-pouce, solidement fixé sur le côté gauche de la carcasse pour faciliter le positionnement de la main faible d’un tireur droitier.

Le TS dispose d’un repose-pouce, solidement fixé sur le côté gauche de la carcasse pour faciliter le positionnement de la main faible d’un tireur droitier.

VIDEO – 3ème partie : Deuxième séance de tir

Oups ! Petit problème d’affichage de cette troisième vidéo…
En attendant que le problème soit réglé, vous pouvez y accéder en cliquant sur ce mot : VIDEO-3

Les guidons de ces deux pistolets bénéficient du remarquable contraste que leur apporte l’intégration d’une fibre optique de couleur rouge.

Les guidons de ces deux pistolets bénéficient du remarquable contraste que leur apporte l’intégration d’une fibre optique de couleur rouge.

VIDEO – 4ème partie : Conclusions

Les hausses disposent d’un réglage en site par vis micrométrique et d’un préréglage en azimut par déplacement latéral après avoir desserré leur deux vis de blocage.

Les hausses disposent d’un réglage en site par vis micrométrique et d’un préréglage en azimut par déplacement latéral après avoir desserré leur deux vis de blocage.

Le banc d’essai des pistolets CZ 75 Shadow 2 et CZ 75 TS a été publié sur 7 pages dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.

Le banc d’essai des pistolets CZ 75 Shadow 2 et CZ 75 TS a été publié sur 7 pages
dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.

Revolver Smith & Wesson modèle 69 « Combat Magnum » / Calibre .44 Magnum

Le S&W modèle 69 est un revolver de défense à canon très court chambré pour le puissant calibre .44 Magnum.

Le S&W modèle 69 est un revolver de défense à canon très court chambré pour le puissant calibre .44 Magnum.

Le Smith & Wesson Modèle 69 « Combat Magnum » à canon de deux pouces trois-quarts est le grand frère du Modèle 66-8 que nous avons testé précédemment. Il présente peu ou prou les mêmes caractéristiques, les mêmes dimensions et la même finition. La seule différence – mais elle est de taille – se situe au niveau du calibre puisqu’il est chambré non plus en .357 Magnum mais en .44 Magnum. Cette augmentation du calibre entraîne une diminution de la capacité du barillet, lequel n’accueille plus que cinq cartouches au lieu de six. Ce puissant revolver n’étant pas plus lourd que son homologue de calibre .357 Magnum – il ne pèse que 23 grammes de plus, en raison du fort diamètre de forage des chambres et de l’âme du canon – le recul est plus durement ressenti par la main du tireur. Il s’agit donc, au final, d’une arme de défense compacte et maniable dont l’utilisation se justifie dans les contrées où chasseurs, pêcheurs et randonneurs risquent de se trouver confrontés à un animal agressif et dangereux comme un ours, un puma ou un alligator.

Le S&W modèle 69 dispose d’une platine sélective permettant le tir en simple ou en double action au gré de l’utilisateur et il bénéficie d’une hausse réglable associée à un guidon muni d’un insert coloré.

Le S&W modèle 69 dispose d’une platine sélective permettant le tir en simple ou en double action au gré de l’utilisateur et il bénéficie d’une hausse réglable associée à un guidon muni d’un insert coloré.

Le manchon en acier inoxydable, sur lequel est goupillé le guidon, est maintenu par le canon, ce dernier étant vissé dans la carcasse.

Le manchon en acier inoxydable, sur lequel est goupillé le guidon, est maintenu par le canon, ce dernier étant vissé dans la carcasse.

Le S&W modèle 69 dispose d’une hausse en acier, réglable en site et en azimut, un perfectionnement dont les revolvers de défense sont rarement équipés.

Le S&W modèle 69 dispose d’une hausse en acier, réglable en site et en azimut, un perfectionnement dont les revolvers de défense sont rarement équipés.

 

VIDEO – 1ère partie : Présentation et tirs dynamiques

Le chargement s’effectue grâce à un barillet basculant, d’une contenance de cinq cartouches, équipé d’un extracteur collectif.

Le chargement s’effectue grâce à un barillet basculant, d’une contenance de cinq cartouches, équipé d’un extracteur collectif.

La queue de détente dispose d’une surface frontale large et plane, correctement incurvée.

La queue de détente dispose d’une surface frontale large et plane, correctement incurvée.

 

ATTENTION : j’ai fait une erreur dans cette vidéo en affirmant (à 2’20) que les cartouches de calibre .44 Special étaient classées en catégorie C et celles de calibre .44 Magnum en catégorie D. En réalité, les cartouches de calibre .44 Special sont classées en catégorie B et celles de calibre .44 Magnum en catégorie C. Ces dernières constituent une exception : elles ont été déclassées du fait qu’elles sont couramment utilisées, dans des armes d’épaule, par les chasseurs…

VIDEO – 2ème partie : Tirs sur appui

La longueur du canon de deux pouces trois-quarts a été judicieusement calculée pour offrir à l’extracteur un débattement suffisant, afin de permettre l’éjection simultanée des cinq douilles vides d’un vif mouvement du pouce.

La longueur du canon de deux pouces trois-quarts a été judicieusement calculée pour offrir à l’extracteur un débattement suffisant, afin de permettre l’éjection simultanée des cinq douilles vides d’un vif mouvement du pouce.

Le banc d’essai du revolver Smith & Wesson modèle 69 Combat Magnum a été publié sur 5 pages dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.

Le banc d’essai du revolver Smith & Wesson modèle 69 Combat Magnum a été publié sur 5 pages
dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.

Revolver Smith & Wesson modèle 66-8 « Combat Magnum » / Calibre .357 Magnum

Ses plaquettes de poignée en polymère recouvert de néoprène se révèlent d’un grand secours pour permettre de maîtriser le recul lors des tirs effectués avec des cartouches de calibre .357 Magnum.

Ses plaquettes de poignée en polymère recouvert de néoprène se révèlent d’un grand secours pour permettre de maîtriser le recul lors des tirs effectués avec des cartouches de calibre .357 Magnum.

Le modèle 19 « Combat Magnum », lancé par Smith & Wesson en 1956, est un revolver à six coups chambré en calibre .357 Magnum. Il est construit, en acier au carbone protégé par un bronzage noir, sur la base de la carcasse « K », sensiblement plus compacte et légère que la carcasse « N » habituellement utilisée pour encaisser les contraintes de ce calibre. Il constitue, dans sa variante à canon court de deux pouces et demi, une arme de défense et de service facilement dissimulable, qui se démarque par son puissant calibre et par la présence d’une hausse réglable. Le modèle 66, commercialisé par la firme américaine à partir de 1970, en constitue la version en acier inoxydable. Ce revolver, que son matériau de construction met à l’abri de la corrosion, a connu au fil de ses années de production de nombreuses améliorations. Comme l’indique très clairement son suffixe, le modèle 66-8 dont nous vous proposons ici le banc d’essai représente la huitième génération de cette arme remarquable.

Le S&W modèle 66-8 est un revolver de service auquel son canon très court confère une grande maniabilité, tandis que sa réalisation en acier inoxydable le met l’arme à l’abri de la corrosion.

Le S&W modèle 66-8 est un revolver de service auquel son canon très court confère une grande maniabilité, tandis que sa réalisation en acier inoxydable le met l’arme à l’abri de la corrosion.

Ce revolver se démarque radicalement des traditionnels « snub noses » par son puissant calibre et par la présence d’une hausse réglable qui lui assure sa précision en cible.

Ce revolver se démarque radicalement des traditionnels « snub noses » par son puissant calibre et par la présence d’une hausse réglable qui lui assure sa précision en cible.

Le célèbre logo, dont la firme américaine ne s’est jamais départie durant ses quelques cent soixante années d’existence, est gravé sur le flanc gauche de la carcasse.

Le célèbre logo, dont la firme américaine ne s’est jamais départie durant ses quelques cent soixante années d’existence, est gravé sur le flanc gauche de la carcasse.

Le nom du fabricant est profondément gravé sur le flanc gauche du manchon qui recouvre son petit canon de deux pouces trois-quarts.

Le nom du fabricant est profondément gravé sur le flanc gauche du manchon qui recouvre son petit canon de deux pouces trois-quarts.

VIDEO – 1ère partie : Présentation et premiers tirs en calibre .38 Special+P

Le chargement s’effectue grâce à un barillet basculant, d’une contenance de six cartouches, équipé d’un extracteur collectif.

Le chargement s’effectue grâce à un barillet basculant, d’une contenance de six cartouches, équipé d’un extracteur collectif.

VIDEO – 2ème partie : Suite du banc d’essai avec des tirs en calibre .357 Magnum

Une nette augmentation du débattement de l’extracteur, afin de permettre l’éjection simultanée des six douilles vides d’un vif mouvement du pouce, fait partie des améliorations apportées sur ce modèle 66-8 à canon de 2 pouces ¾ par rapport à ses prédécesseurs à canon de 2 pouces ½.

Une nette augmentation du débattement de l’extracteur, afin de permettre l’éjection simultanée des six douilles vides d’un vif mouvement du pouce, fait partie des améliorations apportées sur ce modèle 66-8 à canon de 2 pouces ¾ par rapport à ses prédécesseurs à canon de 2 pouces ½.

Voir aussi notre banc d’essai précédent (posté sur le site en juillet 2012).

Le banc d’essai du revolver S&W modèle 66-8 Combat Magnum a été publié sur 5 pages dans le magazine Action n° 383 (septembre/octobre 2018).

Le banc d’essai du revolver S&W modèle 66-8 Combat Magnum a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action n° 383 (septembre/octobre 2018).