Pistolet Heckler & Koch modèle « SFP9L » / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet HK SFP9L est accompagné ici par différents types de munitions encartouchées par la firme allemande Geco : SX « Super Clean » à balle blindée 124 grains ; Hexagon « Match Grade » à balle expansive 124 grains ; Hollow Point à balle expansive 115 grains.

Le pistolet HK SFP9L est accompagné ici par différents types de munitions encartouchées par la firme allemande Geco : SX « Super Clean » à balle blindée 124 grains ; Hexagon « Match Grade » à balle expansive 124 grains ; Hollow Point à balle expansive 115 grains.

Un pistolet semi-automatique de la dernière génération peut-il offrir aux tireurs sportifs toutes les prestations que ces derniers réclament et ceci pour un coût raisonnable ? C’est en tout cas le défi que s’est lancée la firme allemande Heckler & Koch et, à nos yeux en tout cas, le pari est plutôt réussi…

Ce pistolet dispose, outre les divers équipements que réclament les tireurs sportifs exigeants, d’une glissière ventilée pour améliorer le refroidissement du canon et de deux oreilles de préhension pour faciliter l’armement.

Ce pistolet dispose, outre les divers équipements que réclament les tireurs sportifs exigeants, d’une glissière ventilée pour améliorer le refroidissement du canon et de deux oreilles de préhension pour faciliter l’armement.

Le SFP9L (L pour Long-Slide) conserve les caractéristiques appréciables du SFP9 dont il est étroitement dérivé, à savoir la légèreté que lui apporte sa carcasse en polymère, la modularité de sa poignée livrée avec des dos et des plaquettes interchangeables, l’aide apportée par des oreilles de préhension pour manœuvrer sa culasse à glissière et le très pratique levier latéral qui autorise un démontage instantané. Outre l’allongement du canon et de la ligne de mire, il bénéficie d’un grand nombre de perfectionnements, puisqu’il dispose d’une hausse réglable encastrée dans la glissière, d’un guidon muni d’une fibre optique pour augmenter les contrastes et que son canon reçoit un joint de bushing destiné à améliorer sa précision en cible.

L’arme est livrée dans une mallette de transport garnie de mousse, accompagnée par deux chargeurs de quinze coups et un jeu complet de dos et de plaquettes de poignée interchangeables correspondant aux configurations Small, Medium et Large.

L’arme est livrée dans une mallette de transport garnie de mousse, accompagnée par deux chargeurs de quinze coups et un jeu complet de dos et de plaquettes de poignée interchangeables correspondant aux configurations Small, Medium et Large.

VIDEO – Pistolet HK SFP9L – 1ère partie : présentation de l’arme

Cette vue permet d’observer, au travers de la fenêtre d’éjection, la rampe d’alimentation inclinée usinée à la base du canon pour guider la cartouche vers la chambre.

Cette vue permet d’observer, au travers de la fenêtre d’éjection, la rampe d’alimentation inclinée usinée à la base du canon pour guider la cartouche vers la chambre.

VIDEO – Pistolet HK SFP9L – 2ème partie : tirs sur cible et silhouette

La partie antérieure du canon dispose d’une rainure dans laquelle est insérée un joint torique dont le rôle est d’améliorer le centrage du canon.

La partie antérieure du canon dispose d’une rainure dans laquelle est inséré un joint torique dont le rôle est d’améliorer le centrage du canon.

VIDEO – Pistolet HK SFP9L – 3ème partie : dernier tir et conclusions

Le démontage sommaire peut être réalisé instantanément grâce à un levier imperdable qu’il suffit d’abaisser.

Le démontage sommaire peut être réalisé instantanément grâce à un levier imperdable qu’il suffit d’abaisser.

Le banc d’essai du pistolet Pistolet HK SFP9L a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°389 (septembre-octobre 2019).

Le banc d’essai du pistolet Pistolet HK SFP9L a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°389 (septembre-octobre 2019).

Pistolet semi-automatique Arex modèle « REX alpha » / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet REX alpha se démarque par son canon de cinq pouces, sa glissière allongée et allégée, ses chargeurs à grande capacité, ses commandes ambidextres et ses éléments de visée qui se composent d’une hausse réglable et d’un guidon à fibre optique.

Le pistolet REX alpha se démarque par son canon de cinq pouces, sa glissière allongée et allégée, ses chargeurs à grande capacité, ses commandes ambidextres et ses éléments de visée qui se composent d’une hausse réglable et d’un guidon à fibre optique.

Bien qu’il soit directement dérivé du pistolet semi-automatique « REX Zero 1 », ce modèle « REX alpha », que son fabricant destine aux tireurs sportifs et aux compétiteurs pratiquant le Tir Sportif de Vitesse, constitue une arme véritablement nouvelle, dont la poignée notamment a été totalement remodelée pour en améliorer l’ergonomie.

Le REX alpha est livré avec un nombre appréciable d’accessoires, à savoir (dans le sens des aiguilles d’une montre) : deux ressorts de marteau interchangeables (le troisième étant installé sur l’arme) ; un outil dédié au réglage de la hausse micrométrique ; deux clés hexagonales (déblocage de l’extension du bouton-poussoir de chargeur et réglage du Backlash) ; un ensemble destiné au nettoyage du canon (baguette démontable et écouvillons) ; trois chargeurs de vingt coups.

Le REX alpha est livré avec un nombre appréciable d’accessoires, à savoir (dans le sens des aiguilles d’une montre) : deux ressorts de marteau interchangeables (le troisième étant installé sur l’arme) ; un outil dédié au réglage de la hausse micrométrique ; deux clés hexagonales (déblocage de l’extension du bouton-poussoir de chargeur et réglage du Backlash) ; un ensemble destiné au nettoyage du canon (baguette démontable et écouvillons) ; trois chargeurs de vingt coups.

Encore inconnu il y a seulement quelques années, son fabricant slovène Arex se place, grâce à cette remarquable réalisation, en concurrence directe avec les firmes les plus réputées. J’ai fait une regrettable erreur, au cours de la seconde partie de notre banc d’essai, en affirmant qu’Arex était une firme slovaque au lieu de dire slovène. Si leurs noms se ressemblent, il convient de bien faire la distinction entre ces deux pays voisins : la Slovénie, devenue indépendante depuis l’éclatement de la Yougoslavie en 1991 et la Slovaquie, issue de la partition de la Tchécoslovaquie en 1992.

Deux longues découpes sont usinées sur la culasse à glissière dans le but de faciliter le refroidissement du canon.

Deux longues découpes sont usinées sur la culasse à glissière dans le but de faciliter le refroidissement du canon.

VIDEO – 1ère partie : Présentation

Le tireur peut très aisément enclencher ou désactiver la sûreté sans déchausser la main grâce à l’ergonomie et à la douceur du levier ambidextre qui l’actionne.

Le tireur peut très aisément enclencher ou désactiver la sûreté sans déchausser la main grâce à l’ergonomie et à la douceur du levier ambidextre qui l’actionne.

VIDEO – 2ème partie : Tirs sur cible

Ce pistolet est doté d’une hausse micrométrique LPA, réalisée en acier et généreusement dimensionnée, qui permet d’effectuer aisément les réglages en site et en azimut.

Ce pistolet est doté d’une hausse micrométrique LPA, réalisée en acier et généreusement dimensionnée, qui permet d’effectuer aisément les réglages en site et en azimut.

VIDEO – 3ème partie : Tirs sur gongs

L’entrée du puits de chargeur est soigneusement biseautée de façon à faciliter les rechargements tactiques.

L’entrée du puits de chargeur est soigneusement biseautée de façon à faciliter les rechargements tactiques.

Le démontage de ce pistolet s’effectue instantanément grâce à une clé imperdable qu’il suffit d’abaisser.

Le démontage de ce pistolet s’effectue instantanément grâce à une clé imperdable qu’il suffit d’abaisser.

Le banc d’essai du pistolet Arex REX alpha a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°387 (mai/juin 2019).

Le banc d’essai du pistolet Arex REX alpha a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°387 (mai/juin 2019).

Pistolet CZ modèle P-10 C / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet CZ P-10 C est accompagné ici par son second chargeur équipé d’un talon « +2 » lui assurant une capacité de 17 cartouches.

Le pistolet CZ P-10 C est accompagné ici par son second chargeur équipé d’un talon « +2 » lui assurant une capacité de 17 cartouches.

Le lancement de ce nouveau modèle de la firme CZ a fait l’effet d’une bombe, du fait qu’il venait directement concurrencer le Glock 19 et qu’il était commercialisé à un prix encore plus attractif. Son succès a été tel qu’il nous a été extrêmement difficile – voire même dans un premier temps carrément impossible – de nous faire prêter un exemplaire de ce pistolet afin d’en réaliser le banc d’essai : tous les CZ P-10 C étaient vendus avant même que l’importateur ne les reçoive !

La dénomination de ce modèle est gravée sur le flanc gauche de la glissière, encadrée par le logo de la firme tchèque et l’indication du calibre.

La dénomination de ce modèle est gravée sur le flanc gauche de la glissière, encadrée par le logo de la firme tchèque et l’indication du calibre.

On nous reproche souvent de comparer systématiquement les pistolets de combat que nous testons avec le Glock. Il est pourtant bien difficile de faire autrement, tant ce dernier constitue la référence à l’aune de laquelle ses concurrents peuvent être évalués. Concernant ce CZ P-10 C, ne pas le comparer au pistolet autrichien relèverait ni plus ni moins de la faute professionnelle, parce qu’il se présente de toute évidence comme une copie manifeste du Glock 19. Peut-on reprocher à la firme tchèque de prendre pour modèle ce qu’il y a de mieux ? Certes pas ! Peut-on l’accuser de ne pas avoir suffisamment fait preuve d’imagination ? Pas du tout ! Bien qu’il reprenne en grande partie le concept du Glock 19, ce CZ Compact à carcasse en polymère n’est pas dénué de caractère et il se démarque sur de nombreux points. Ses prestations sont-elles pour autant à la hauteur de celui qu’il a pris à la fois pour modèle et pour cible, c’est à cette question essentielle que notre banc d’essai a pour but de répondre.

Cette vue du côté droit permet de remarquer la présence de commandes ambidextres, qu’il s’agisse du levier arrêtoir de culasse ou du bouton-poussoir de déverrouillage du chargeur.

Cette vue du côté droit permet de remarquer la présence de commandes ambidextres, qu’il s’agisse du levier arrêtoir de culasse ou du bouton-poussoir de déverrouillage du chargeur.

Cette vue du dessus de l’arme permet de constater l’absence d’aspérités, les commandes ambidextres n’occasionnant quasiment aucune proéminence.

Cette vue du dessus de l’arme permet de constater l’absence d’aspérités, les commandes ambidextres n’occasionnant quasiment aucune proéminence.

VIDEO CZ P-10 C – 1ère partie : présentation

Ses chargeurs sont équipés d’un élévateur en polymère rouge vif qui facilite grandement, par son contraste, la visualisation du remplissage au moyen des trous numérotés aménagés dans leur paroi arrière, de même que l’observation d’un chargeur vide au travers de la fenêtre d’éjection.

Ses chargeurs sont équipés d’un élévateur en polymère rouge vif qui facilite grandement, par son contraste, la visualisation du remplissage au moyen des trous numérotés aménagés dans leur paroi arrière, de même que l’observation d’un chargeur vide au travers de la fenêtre d’éjection.

VIDEO CZ P-10 C – 2ème partie : tirs

Les deux talons « +2 » qui sont livrés avec l’arme peuvent être utilisés, au gré de chaque utilisateur, pour accroître la capacité des chargeurs et éventuellement améliorer la prise en main de la poignée.

Les deux talons « +2 » qui sont livrés avec l’arme peuvent être utilisés, au gré de chaque utilisateur, pour accroître la capacité des chargeurs et éventuellement améliorer la prise en main de la poignée.

VIDEO CZ P-10 C – 3ème partie : conclusion

Sa poignée bénéficie d’une ergonomie modulable grâce au jeu de dos interchangeables fournis en trois tailles (Small, Medium et Large) avec chaque pistolet.

Sa poignée bénéficie d’une ergonomie modulable grâce au jeu de dos interchangeables fournis en trois tailles (Small, Medium et Large) avec chaque pistolet.

Le talon plat, qui procure au chargeur une capacité de 15 coups, permet de diminuer au maximum l’encombrement de ce pistolet compact.

Le talon plat, qui procure au chargeur une capacité de 15 coups, permet de diminuer au maximum l’encombrement de ce pistolet compact.

Le talon « +2 », qui assure au chargeur une capacité de 17 coups, permet d’améliorer la prise en main de la poignée à l’intention des utilisateurs dotés d’une forte morphologie.

Le talon « +2 », qui assure au chargeur une capacité de 17 coups, permet d’améliorer la prise en main de la poignée à l’intention des utilisateurs dotés d’une forte morphologie.

Cette vue, prise au travers de la vaste fenêtre d’éjection, permet d’observer la cartouche prête à être chambrée.

Cette vue, prise au travers de la vaste fenêtre d’éjection, permet d’observer la cartouche prête à être chambrée.

Le banc d’essai du pistolet CZ P10 C a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n° 383 (septembre/octobre 2018).

Le banc d’essai du pistolet CZ P10 C a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n° 383 (septembre/octobre 2018).

Pistolet Walther modèle « Creed » / Calibre 9 mm Parabellum

Le pistolet Walther « Creed » que nous avons testé est accompagné ici d’un couteau pliant modèle « Lev-R-Lox » fabriqué par la firme américaine Camillus, dont l’ouverture à une seule main est commandée par un levier latéral.

Le pistolet Walther « Creed » que nous avons testé est accompagné ici d’un couteau pliant modèle « Lev-R-Lox » fabriqué par la firme américaine Camillus, dont l’ouverture à une seule main est commandée par un levier latéral.

La firme allemande Walther propose, avec son nouveau modèle Creed, une arme de service économique qui mérite notre attention en raison de sa conception très inhabituelle.

Bien qu’il soit très peu proéminent, de façon à écarter tout risque de déclenchement involontaire, le levier arrêtoir de culasse se révèle facile à actionner en raison de sa longueur conséquente.

Bien qu’il soit très peu proéminent, de façon à écarter tout risque de déclenchement involontaire, le levier arrêtoir de culasse se révèle facile à actionner en raison de sa longueur conséquente.

De prime abord, ce pistolet moderne à carcasse en polymère ne s’écarte guère des sentiers battus. Ni spectaculaire, ni particulièrement élégant, il ressemble en fait à beaucoup d’autres. Toutefois, à y regarder de près, son système de fonctionnement combinant une platine DAO avec un petit marteau sans crête intégré dans la culasse est innovant. Il lui procure un départ d’une douceur tout à fait inaccoutumée sur une arme de service.

Le Walther Creed est un pistolet semi-automatique chambré en calibre 9 mm Parabellum qui fonctionne au moyen d’une platine DAO (Double Action Obligatoire) actionnant un petit marteau dont l’armement se révèle léger comme une plume.

Le Walther Creed est un pistolet semi-automatique chambré en calibre 9 mm Parabellum qui fonctionne au moyen d’une platine DAO (Double Action Obligatoire) actionnant un petit marteau dont l’armement se révèle léger comme une plume.

S&W Walther « Creed » – 1ère partie : présentation

L'arme est livrée, accompagnée par deux chargeurs de 16 coups et un volumineux manuel d’utilisation rédigé en six langues dont le français, dans une mallette de transport de qualité médiocre, dont les charnières et les loquets sont simplement constituées par la pliure du matériau plastique thermo moulé.

L’arme est livrée, accompagnée par deux chargeurs de 16 coups et un volumineux manuel d’utilisation rédigé en six langues dont le français, dans une mallette de transport de qualité médiocre, dont les charnières et les loquets sont simplement constituées par la pliure du matériau plastique thermo moulé.

S&W Walther « Creed » – 2ème partie : tirs sur appui

Ses éléments de visée en acier, hausse et guidon, qui sont installés à queue d’aronde aux deux extrémités de la culasse à glissière, disposent d’une aide à la visée par alignement de trois points blancs.

Ses éléments de visée en acier, hausse et guidon, qui sont installés à queue d’aronde aux deux extrémités de la culasse à glissière, disposent d’une aide à la visée par alignement de trois points blancs.

S&W Walther « Creed » – 3ème partie : tirs dynamiques

Son démontage sommaire s’effectue de façon instantanée, après avoir abaissé à 90° le levier imperdable situé sur le côté gauche de la carcasse.

Son démontage sommaire s’effectue de façon instantanée, après avoir abaissé à 90° le levier imperdable situé sur le côté gauche de la carcasse.

Démontage sommaire de l’arme, incluant celui du chargeur et du ressort récupérateur.

Démontage sommaire de l’arme, incluant celui du chargeur et du ressort récupérateur.

Le banc d’essai du pistolet Walther Creed a été publié sur 5 pages ½ dans le magazine Action n° 381 (mai/juin 2018).

Le banc d’essai du pistolet Walther Creed a été publié sur 5 pages ½
dans le magazine Action n° 381 (mai/juin 2018).

Pistolet Remington modèle « RP9 » / Calibre 9 mm Parabellum

Le Remington RP9 est accompagné ici par son chargeur de secours et par une boîte de munitions Sellier & Bellot à balles blindées round nose de 124 grains.

Le Remington RP9 est accompagné ici par son chargeur de secours et par une boîte de munitions Sellier & Bellot à balles blindées round nose de 124 grains.

Comme il se doit en termes de marketing, l’annonce officiellement faite par la célèbre firme Remington pour présenter le dernier né de ses pistolets semi-automatiques est des plus prometteuses : « Designed end-to-end to deliver a level of shooter control and accuracy superior to every full-sized polymer-framed handgun on the market ». Notre banc d’essai va-t-il confirmer cette affirmation ?

Le nom du célèbre fabricant américain est profondément gravé sur le flanc gauche de la culasse à glissière.

Le nom du célèbre fabricant américain est profondément gravé sur le flanc gauche de la culasse à glissière.

Sans vouloir déflorer le sujet – que vous prendrez espérons-nous plaisir à lire dans un prochain numéro du magazine Action – nous pouvons quand même vous révéler que ce pistolet ne nous a pas réellement enthousiasmés. Son design et son équipement sont prometteurs mais il ne semble pas, à notre sens, que son fabricant lui ait apporté toute l’attention et le savoir-faire que ce nouveau modèle aurait mérité.

Cette vue du RP9 avec sa culasse bloquée en position ouverte permet d’observer la présence d’un arrêtoir de culasse ambidextre.

Cette vue du RP9 avec sa culasse bloquée en position ouverte permet d’observer la présence d’un levier arrêtoir ambidextre. L’arme est accompagnée ici par ses deux chargeurs de 18 coups.

Sa culasse à glissière, fortement biseautée dans sa partie antérieure afin de faciliter son introduction dans un holster, procure à ce pistolet une allure très caractéristique.

Sa culasse à glissière, fortement biseautée dans sa partie antérieure afin de faciliter son introduction dans un holster, procure à ce pistolet une allure très caractéristique.

 

Première partie – Présentation et tests dynamiques :

La hausse du RP9 est de type « One-Handed Slide Racking », c’est-à-dire qu’elle présente une arête pouvant servir de butée pour armer la culasse sans l’aide de la main faible, en prenant appui sur le talon de la chaussure ou le bord du ceinturon.

Sa hausse est de type « One-Handed Slide Racking », c’est-à-dire qu’elle présente une arête pouvant servir de butée pour armer la culasse sans l’aide de la main faible, en prenant appui sur le talon de la chaussure ou le bord du ceinturon.

 

Deuxième partie – Tirs sur appui et problèmes rencontrés :

Si elle reste suffisante pour une arme de combat essentiellement destinée à être utilisée à courte distance, sa précision en cible à la distance de vingt-cinq mètres se révèle médiocre aux yeux d’un tireur sportif et elle ne tient pas la comparaison avec certains modèles concurrents.

Si elle reste suffisante pour une arme de combat essentiellement destinée à être utilisée pour un tir de riposte, sa précision en cible à la distance de vingt-cinq mètres se révèle médiocre aux yeux d’un tireur sportif et elle ne tient pas la comparaison avec certains modèles concurrents.

Le banc d’essai du pistolet Remington modèle RP9 a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n° 379 (janvier/février 2018).

Le banc d’essai du pistolet Remington modèle RP9 a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n° 379 (janvier/février 2018).