Carabine Marlin modèle 1895 SS « Co-Pilot » / calibre .45/70 Government

Cette carabine Marlin modèle 1895 SS a été habilement customisée par la firme « Wild West Guns », basée à Anchorage (Alaska), pour en faire un modèle de type « Take Down » (démontable), ce qui la rend particulièrement pratique et discrète à transporter. Son canon reçoit six évents (trois de chaque côté) destinés à réduire le relèvement au départ du coup. La carabine ainsi modifiée est baptisée « Co-Pilot » en référence à son utilisation comme arme de survie dans le cockpit des petits appareils qui survolent l’Alaska, état dont le territoire est trois fois plus vaste que la France.

Cette carabine Marlin modèle 1895 SS a été habilement customisée par la firme « Wild West Guns », basée à Anchorage (Alaska), pour en faire un modèle de type « Take Down » (démontable), ce qui la rend particulièrement pratique et discrète à transporter. Son canon reçoit six évents (trois de chaque côté) destinés à réduire le relèvement au départ du coup. La carabine ainsi modifiée est baptisée « Co-Pilot » en référence à son utilisation comme arme de survie dans le cockpit des petits appareils qui survolent l’Alaska, état dont le territoire est trois fois plus vaste que la France.

La carabine de survie Co-Pilot dispose d'une capacité de cinq coups, avec une cartouche dans la chambre et quatre dans le magasin tubulaire. Ces quatre grosses cartouches de calibre .45/70 Govt sont introduites par la portière de chargement située sur le côté droit du boîtier de culasse, en les poussant les unes à la suite des autres.

La carabine de survie Co-Pilot dispose d’une capacité de cinq coups, avec une cartouche dans la chambre et quatre dans le magasin tubulaire. Ces quatre grosses cartouches de calibre .45/70 Govt sont introduites par la portière de chargement située sur le côté droit du boîtier de culasse, en les poussant les unes à la suite des autres.

Courte et maniable, dotée d’un mécanisme à levier de sous-garde autorisant un maniement rapide sans désépauler l’arme, la Marlin Co-Pilot se révèle très agréable à utiliser sur le terrain.

Courte et maniable, dotée d’un mécanisme à levier de sous-garde autorisant un maniement rapide sans désépauler l’arme, la Marlin Co-Pilot se révèle très agréable à utiliser sur le terrain.

 

Le banc d’essai de la carabine Marlin Co-Pilot a été publié sur 9 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°285 (mars 2005)

Le banc d’essai de la carabine Marlin Co-Pilot a été publié sur 9 pages
dans le magazine Action Armes & Tir n°285 (mars 2005)

 

 

Carabines Winchester modèle 70 « Heavy Varmint » / calibres .22-250 Remington et .222 Remington

La Winchester 70 Heavy Varmint XTR de notre test reçoit une lunette Bushnell Sportview 4-12 x 40, un modèle à grossissement variable économique mais d’excellente qualité. Ainsi équipée, l'arme accuse un poids de 4,870 Kg sur la balance.

La Winchester 70 Heavy Varmint XTR de notre test reçoit une lunette Bushnell Sportview 4-12 x 40, un modèle à grossissement variable économique mais d’excellente qualité. Ainsi équipée, l’arme accuse un poids de 4,870 Kg sur la balance.

Nous avons pu disposer pour ce banc d’essai de deux carabines qui diffèrent radicalement par leur finition et leur calibre. La première, dénommée « Heavy Varmint XTR », est un ancien modèle bénéficiant d’une finition traditionnelle particulièrement soignée : canon en acier au carbone, bronzage bleu-noir brillant des parties métalliques et monture en noyer verni avec quadrillages anti-dérapants réalisés à la main. Elle est chambrée en calibre .22-250 Remington et dispose d’un canon lourd long de 23 pouces (59 cm). La seconde, qui constitue l’une des versions les plus récentes de la gamme, tire son appellation « Heavy Varmint Inox Fluted » de sa finition : canon cannelé en acier inoxydable satiné et monture en polymère noir. Elle est chambrée en calibre .222 Remington et dispose d’un canon de 26 pouces (66 cm).

Ces deux carabines Winchester modèle 70 Heavy Varmint sont radicalement différentes par leur finition, leur chambrage et leur équipement, mais les résultats en cible sont finalement similaires... et très satisfaisants !

Ces deux carabines Winchester modèle 70 Heavy Varmint sont radicalement différentes par leur finition, leur chambrage et leur équipement, mais les résultats en cible sont finalement similaires… et très satisfaisants !

Le banc d'essai des carabines Winchester modèle 70 « Heavy Varmint » en calibre .22-250 et .222 a été publié sur 6 pages dans le magazine Action Guns n°231 (avril 2000).

Le banc d’essai des carabines Winchester modèle 70 « Heavy Varmint » en calibre .22-250 et .222
a été publié sur 6 pages dans le magazine Action Guns n°231 (avril 2000).

Carabine Thompson/Center « Encore » / Calibre .243 Winchester

Thompson Center Encore ouverture_petite

Cette carabine à un coup de petit calibre élaborée sur la base du pistolet « Encore », version renforcée du « Contender », constitue un excellent choix pour le chasseur qui recherche une arme courte, maniable et légère, convenant aussi bien à la destruction des petits nuisibles qu’au tir sélectif du chevreuil.

Thompson Center Encore côté gauche_petite

A l’instar de celle qui équipe les Contender, la carcasse des modèles Encore sert de base à un système modulaire polyvalent permettant de disposer d’un pistolet ou d’une carabine dans une certaine variété de calibres grâce aux canons interchangeables. Les deux systèmes sont conçus exactement de la même façon, mais ils ne sont pas compatibles. Par rapport au Contender, la carcasse des modèles Encore est sérieusement renforcée et les canons qu’elle accueille sont nettement plus étoffés. Ceci permet désormais à Thompson/Center de proposer les calibres de chasse les plus puissants, comme le .300 Winchester Magnum.

Thompson Center Encore lunette_petite

Le banc d’essai de la carabine Thompson/Center « Encore » a été publié sur 5 pages dans le magazine Action Guns n°222 (juin 1999).

Le banc d’essai de la carabine Thompson/Center « Encore » a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n°222 (juin 1999).

Carabine Winchester modèle 1894 « Centennial Rifle » / Calibre .30/30 Winchester

Son boîtier de culasse en acier est agrémenté, de chaque côté, par de superbes gravures représentant une scène animalière encadrée d'un décor ornemental constitué de rinceaux et d'arabesques.

Son boîtier de culasse en acier est agrémenté, de chaque côté, par de superbes gravures représentant une scène animalière encadrée d’un décor ornemental constitué de rinceaux et d’arabesques.

Cette carabine éditée par Winchester en série limitée se démarque par son canon long au profil semi-octogonal, son demi-magasin, les gravures de sa boîte de culasse et sa finition « Grade 1 » impliquant le choix d’un noyer sélectionné pour la réalisation de la crosse et de la longuesse.

Les cartouches de calibre .30/30 sont introduites dans le magasin par la fenêtre de chargement, située sur le côté droit du boîtier de culasse, en les poussant les unes à la suite des autres le long de l'auget. Extérieurement, le modèle 1894 se démarque du modèle 1892 par un auget de chargement allongé pour accepter de plus longues cartouches et intérieurement par un mécanisme profondément remanié.

Les cartouches de calibre .30/30 sont introduites dans le magasin par la fenêtre de chargement, située sur le côté droit du boîtier de culasse, en les poussant les unes à la suite des autres le long de l’auget. Extérieurement, le modèle 1894 se démarque du modèle 1892 par un auget de chargement allongé pour accepter de plus longues cartouches et intérieurement par un mécanisme profondément remanié.

Le banc d’essai de la carabine Winchester modèle 1894 Centennial a été publié sur 5 pages dans le magazine Action Guns n°221 (mai 1999).

Le banc d’essai de la carabine Winchester modèle 1894 Centennial a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n°221 (mai 1999).

Carabine Heckler & Koch modèle SL-8 – calibre .223 Remington

Le tout nouveau fusil d’assaut G36E adopté par l’armée allemande vous a été présenté en exclusivité par notre revue il y a à peine trois mois. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, la version civile de cette nouvelle arme militaire ne s’est pas fait attendre…

S’il ne peut renier son origine militaire, le modèle SL-8 bénéficie quand même d’une ligne beaucoup plus agréable et de couleurs plus gaies que le fusil d’assaut G36R dont il est directement issu.

S’il ne peut renier son origine militaire, le modèle SL-8 bénéficie quand même d’une ligne beaucoup plus agréable et de couleurs plus gaies que le fusil d’assaut G36R dont il est directement issu.

Chambrée en calibre .223 Remington et faisant appel à des solutions techniques originales et ingénieuses, la carabine Heckler & Koch modèle SL-8 se démarque très nettement de tout ce qui était jusqu’alors proposé aux tireurs.

Il est impressionnant de constater, au moment du démontage, que la culasse en acier coulisse le long des rails en plastique ABS du boîtier ; le seul renfort métallique dont bénéficie ce dernier est constitué par une petite plaque d'acier rivetée sur la paroi interne, du côté gauche.

Il est impressionnant de constater, au moment du démontage, que la culasse en acier coulisse le long des rails en plastique ABS du boîtier ; le seul renfort métallique dont bénéficie ce dernier est constitué par une petite plaque d’acier rivetée sur la paroi interne, du côté gauche.

Le banc d’essai du Heckler & Koch modèle SL-8 en calibre .223 Remington a été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n°219 (mars 1999)

Le banc d’essai du Heckler & Koch modèle SL-8 en calibre .223 Remington
a été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n°219 (mars 1999)