Carabine ISSC MSR MK22 « Commando » / Calibre .22 Long Rifle

Cette carabine semi-automatique de calibre .22 Long Rifle produite par ISSC se présente comme une copie extrêmement réaliste du FN SCAR-L (Light) de calibre 5,56 mm OTAN, un fusil d’assaut moderne que les américains ont adopté, sous l’appellation MK-16, pour répondre aux besoins des forces spéciales de l’USSOC (United States Special Operations Command).

La carabine ISSC modèle MK22 Commando est équipée ici d’une bretelle à point d’accrochage unique et d’un accessoire tactique combiné RTI Optics regroupant lampe torche et désignateur laser. Elle est accompagnée par son chargeur de 22 coups et par deux boîtes de munitions de calibre .22 Long Rifle CCI Mini-Mag.

La carabine ISSC modèle MK22 Commando est équipée ici d’une bretelle à point d’accrochage unique et d’un accessoire tactique combiné RTI Optics regroupant lampe torche et désignateur laser. Elle est accompagnée par son chargeur de 22 coups et par deux boîtes de munitions de calibre .22 Long Rifle CCI Mini-Mag.

L’adaptation de cette arme pour le petit calibre à percussion annulaire a été réalisée de façon très efficace par la firme autrichienne. Ce modèle MK22, qui se présente comme une carabine semi-automatique fonctionnant grâce à une culasse non calée et alimentée par des chargeurs de 22 coups, présente l’avantage indéniablement séduisant de pouvoir recevoir quasiment tous les accessoires tactiques dont peut être équipé le fusil d’assaut.

Sa crosse instantanément repliable permet à cette carabine de bénéficier d’un encombrement réduit durant le transport, sa longueur hors-tout ne dépassant pas 57 cm dans cette configuration.

Sa crosse instantanément repliable permet à cette carabine de bénéficier d’un encombrement réduit durant le transport, sa longueur hors-tout ne dépassant pas 57 cm dans cette configuration.

Première partie : présentation

Afin d’effectuer nos tests de précision dans les meilleures conditions possibles, nous avons profité des nombreux rails Picatinny dont cette arme est dotée pour lui adjoindre une lunette Infinity 3-9 x 40 et un bipied tactique Swiss Arms.

Afin d’effectuer nos tests de précision dans les meilleures conditions possibles, nous avons profité des nombreux rails Picatinny dont cette arme est dotée pour lui adjoindre une lunette Infinity 3-9 x 40 et un bipied tactique Swiss Arms.

Deuxième partie : précision en cible

Nous avons également utilisé un viseur Point rouge compact Hawke Reflex Dot, qui se révèle idéal pour effectuer des tirs récréatifs de type Plinking. Il procure une appréciable polyvalence précision/rapidité et peut être utilisé sans qu’il soit nécessaire de déposer les excellents éléments de visée mécaniques dont cette carabine est équipée d’origine.

Nous avons également utilisé un viseur compact à point rouge Hawke Reflex Dot, qui se révèle idéal pour effectuer des tirs récréatifs de type Plinking. Il procure une appréciable polyvalence précision/rapidité et peut être utilisé sans qu’il soit nécessaire de déposer les excellents éléments de visée mécaniques dont cette arme est équipée d’origine.

Troisième partie : tirs récréatifs

Le banc d'essai de la carabine ISSC MK22 Commando a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°366 (novembre-décembre 2015).

Le banc d’essai de la carabine ISSC MK22 Commando a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°366 (novembre-décembre 2015).

 

Pistolets ISSC M22 « Standard » et « Target » / Calibre .22 Long Rifle

Le pistolet semi-automatique M22 de la firme autrichienne ISSC affiche délibérément sa ressemblance avec le Glock, auquel il emprunte la forme rectangulaire de sa glissière, le matériau synthétique de sa carcasse, de même que la configuration des principales commandes.

Les pistolets ISSC M22 modèles Standard et Target sont accompagnés ici par leur chargeur de secours, quelques boîtes de munitions CCI « Stinger » de calibre .22 Long Rifle à très haute vitesse et une mini-silhouette métallique en acier.

Les pistolets ISSC M22 modèles Standard et Target sont accompagnés ici par leur chargeur de secours, quelques boîtes de munitions CCI « Stinger » de calibre .22 Long Rifle à très haute vitesse et une mini-silhouette métallique en acier.

Il diffère toutefois de façon radicale du Glock par la présence, à l’arrière de sa culasse à glissière, d’un levier ambidextre combinant sûreté et désarmement, associé à un marteau externe. Doté d’un canon fixe et fonctionnant au moyen d’une culasse non calée, ce pistolet à percussion annulaire est en réalité très proche, par son petit calibre et par sa conception, des modèles PP et PPK, lancés respectivement en 1929 et 1931 par la firme allemande Walther.

Ces pistolets sont tous deux équipés d’un levier de sûreté ambidextre qui fait également fonction de « decocking » afin de permettre de désarmer instantanément le marteau sans risque de départ intempestif.

Ces pistolets sont tous deux équipés d’un levier de sûreté ambidextre qui fait également fonction
de « decocking » afin de permettre de désarmer instantanément le marteau sans risque de départ intempestif.

Le banc d'essai des pistolets ISSC M22 Standard & Target a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°365 (septembre-octobre 2015).

Le banc d’essai des pistolets ISSC M22 Standard & Target a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°365 (septembre-octobre 2015).

 

Carabine Chiappa modèle LA322 / calibre .22 Long Rifle

La carabine modèle « LA322 » de la firme italienne Chiappa Firearms est une arme de petit calibre à percussion annulaire destinée au tir de loisir. Dérivée des célèbres Winchester, elle fonctionne à répétition au moyen d’une culasse actionnée par le levier de sous-garde, l’approvisionnement étant assuré par un magasin tubulaire dont la contenance est limitée à 9 coups. Elle présente la particularité d’être de type « Take Down », autrement dit instantanément démontable en deux parties afin d’en réduire l’encombrement et d’en faciliter le transport.

Avec sa monture en hêtre au vernis satiné et son boîtier de culasse dont la peinture imite avec un très grand réalisme l’acier jaspé des anciennes carabines Winchester, la carabine Chiappa présente un aspect très avantageux.

Avec sa monture en hêtre au vernis satiné et son boîtier de culasse dont la peinture imite avec un très grand réalisme l’acier jaspé des anciennes Winchester, la carabine Chiappa présente un aspect très avantageux.

Chaque banc d’essai réserve son lot de surprises et celui-ci ne fait pas exception : rarement le test d’une carabine de petit calibre aura nécessité autant de temps et de munitions pour me permettre de parvenir à une appréciation cohérente de ses performances. Il y a plusieurs raisons à cela, que je vous invite à découvrir dans ces deux vidéos… 

Du fait que son mécanisme d’alimentation ne permet pas le tir à répétition des cartouches plus courtes que les .22 Long Rifle, le magasin tubulaire de cette carabine a été limité à neuf coups (contre six pour ses concurrentes pouvant être approvisionnées avec des cartouches de calibre .22 Short).

Du fait que son mécanisme d’alimentation ne permet pas le tir à répétition des cartouches plus courtes que les .22 Long Rifle, le magasin tubulaire de cette carabine a été limité à neuf coups (contre six pour ses concurrentes pouvant être approvisionnées avec des cartouches de calibre .22 Short).

Première partie : présentation, tirs de précision à 50 mètres…

La carabine Chiappa LA322 se démarque par son système Take Down, qui permet de la démonter instantanément et sans outil en deux parties pour en faciliter le transport bien entendu, mais aussi le nettoyage, ce qui n’est pas négligeable.

La carabine Chiappa LA322 se démarque par son système Take Down, qui permet de la démonter instantanément et sans outil en deux parties pour en faciliter avant tout le transport, mais aussi le nettoyage, ce qui n’est pas négligeable.

Deuxième partie : démontage, tirs sur gong à 20 mètres et conclusions…

Carabine ISSC « SPA » / calibre .17 HMR

La carabine ISSC SPA est un modèle à percussion annulaire alimenté par un chargeur de 9 coups et actionné au moyen d’une culasse à mouvement linéaire.

La carabine ISSC SPA est un modèle à percussion annulaire alimenté par un chargeur de 9 coups et actionné au moyen d’une culasse à mouvement linéaire.

La carabine à percussion annulaire munie d’une culasse à mouvement linéaire commercialisée par la firme autrichienne ISSC est proposée dans les calibres .22 Long Rifle, .22 Magnum et .17 HMR. Après avoir testé la carabine ISSC SPA en calibre .22 Long Rifle, voici un banc d’essai de sa grande sœur chambrée cette fois-ci en .17 HMR (Hornady Magnum Rimfire).

Comparaison entre les trois différentes munitions à percussion annulaire pour lesquelles la carabine ISSC SPA peut être chambrée, de gauche à droite : .22 Long Rifle, .22 Magnum et .17 HMR.

Comparaison entre les trois différentes munitions à percussion annulaire pour lesquelles la carabine ISSC SPA peut être chambrée, de gauche à droite : .22 Long Rifle, .22 Magnum et .17 HMR.

Ce calibre d’apparition relativement récente (2002) se caractérise par son projectile blindé de très petit diamètre (0,17 pouce soit 4,37 mm), de faible poids (17 grains soit 1,10 gramme), à très haute vitesse initiale (2550 fps soit 777 m/s). Appréciée pour sa trajectoire tendue et sa précision (jusqu’aux distances de 100, 150 ou même 200 mètres), la cartouche de calibre .17 HMR est essentiellement destinée au tir des petits nuisibles, en particulier des chiens de prairie aux USA. La légèreté de son projectile rend toutefois ce dernier très sensible au vent latéral.

L’arme qui nous a été confiée est dotée d’une lunette Hawke « Sidewinder » à grossissement variable de 6 à 24 fois, objectif de 56 mm de diamètre, réticule Mil-Dot lumineux (rouge ou vert), tourelles hautes à réglage direct et tourelle latérale gauche pour le réglage de la parallaxe. A noter que la poignée commandant l’ouverture de la et la fermeture de la culasse à mouvement linéaire est construite en métal et non pas en polymère comme c’était le cas sur la carabine de calibre .22 Long Rifle.

L’arme qui nous a été confiée est dotée d’une lunette Hawke « Sidewinder » à grossissement variable de 6 à 24 fois, objectif de 56 mm de diamètre, réticule Mil-Dot lumineux (rouge ou vert), tourelles hautes à réglage direct et tourelle latérale gauche pour le réglage de la parallaxe. A noter que la poignée commandant l’ouverture et la fermeture de la culasse à mouvement linéaire est construite en métal et non pas en polymère comme c’était le cas sur la carabine de calibre .22 Long Rifle.

Le banc d'essai des carabines ISSC SPA 17/22 chambrées en calibre .22 LR et .17 HMR a été publié sur 7 pages dans le magazine Cibles n°548 (novembre 2015).

Le banc d’essai des carabines ISSC SPA 17/22 chambrées en calibre .22 LR et .17 HMR
a été publié sur 7 pages dans le magazine Cibles n°548 (novembre 2015).

Carabine Ruger « American Rimfire » / calibre .22 Long Rifle

Cette nouvelle carabine à percussion annulaire de la firme américaine Sturm Ruger & Co se démarque par sa culasse à verrou, qui lui assure un mode de fonctionnement à répétition, son chargeur rotatif de dix coups, hérité de la carabine semi-automatique Ruger modèle 10/22 et sa détente réglable dotée d’une pédale de sécurité, dont la conception est identique à celle de la carabine Savage Mark II « AccuTrigger » que nous avons récemment testée.

La carabine Ruger American bénéficie d’une fabrication particulièrement soignée et elle est livrée d’origine avec des éléments de visée de type chasse (hausse rabattable et guidon à fibre optique) de bonne qualité.

La carabine Ruger American bénéficie d’une fabrication particulièrement soignée et elle est livrée d’origine avec des éléments de visée de type chasse (hausse rabattable et guidon à fibre optique) de bonne qualité.

Ce modèle American, qui reçoit en outre une robuste et légère monture en polymère, présente la particularité d’être livré accompagné par deux éléments interchangeables, comprenant dos et plaque de couche, afin que son ergonomie puisse être instantanément adaptée à l’utilisation éventuelle d’une visée optique.

Son chargeur rotatif de dix coups, qui équipe la carabine Ruger modèle 10/22 depuis son lancement en 1964, est une incontestable réussite. Facile à alimenter, à introduire, à verrouiller et déverrouiller, sa remarquablement compacité lui permet de s’intégrer totalement au fût.

Son chargeur rotatif de dix coups, qui équipe la carabine Ruger modèle 10/22 depuis son lancement en 1964, est une incontestable réussite. Facile à alimenter, à introduire, à verrouiller et déverrouiller, sa remarquable compacité lui permet de s’intégrer totalement au fût.

Première partie : Tests dynamiques

Afin de réaliser nos tests de précision dans les meilleures conditions possibles, nous avons équipé cette carabine Ruger d’une lunette Walther ZF3-9x40 qui offre un grossissement variable de 3 à 9 fois.

Afin de réaliser nos tests de précision dans les meilleures conditions possibles, nous avons équipé cette carabine Ruger d’une lunette Walther ZF3-9×40 qui offre un grossissement variable de 3 à 9 fois.

Deuxième partie : Tests statiques (mesures de précision à 50 mètres)

Fin mars 2015, six mois après la réalisation de notre banc d’essai, nous avons testé la version compacte de cette carabine, équipée cette fois d’un canon plus court (18 pouces au lieu de 22), fileté afin de pouvoir recevoir un modérateur de son :

La version compacte de cette carabine Ruger, équipée d'un canon fileté et d'une lunette Burris nous ayant été confiée par l'importateur, nous avons effectué une nouvelle séance d'essais, en nous plaçant cette fois-ci à 100 m de la cible.

La version compacte de cette carabine Ruger, équipée d’un canon fileté et d’une lunette Burris nous ayant été confiée par l’importateur, nous avons effectué une nouvelle séance d’essais, en nous plaçant cette fois-ci à 100 m de la cible.

Troisième partie : Tests avec silencieux (mesures de précision à 100 mètres)

Démontage :

Le démontage, qui s'effectue aisément au moyen d'une clé hexagonale de 1/8 pouce (origine américaine oblige), permet de découvrir le boîtier de la détente, ainsi que les robustes inserts internes en acier de la monture au niveau desquels est effectué le bedding.

Le démontage, qui s’effectue aisément au moyen d’une clé hexagonale de 1/8 pouce (origine américaine oblige), permet de découvrir le boîtier de la détente, ainsi que les robustes inserts internes en acier de la monture au niveau desquels est effectué le bedding.

 

Le banc d'essai de la carabine Ruger American Rimfire a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n° 364 (juillet-août 2015).

Le banc d’essai de la carabine Ruger American Rimfire a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n° 364 (juillet-août 2015).