Carabines CZ 452 et CZ 455 / calibre .22 Long Rifle

La CZ 452 est une carabine à répétition de petit calibre économique et polyvalente, de conception classique et de fabrication soignée. Autrefois désignée par le nom de ZKM-452, avec une variante à canon lourd dénommée ZKM-456, et commercialisée sous les marques Merkuria, BRNO, CZ ou Aéron, elle a été déclinée en de multiples versions (Standard, Luxe, Farmer, Cible, Match, Biathlon, Silhouette, Stutzen, Varmint…). Cette carabine tchèque, de même que sa copie chinoise bon marché, a servi de base à de très nombreuses réalisations customs lui procurant un aspect plus militaire (Commando), une possibilité de démontage instantané (Takedown) ou la faisant bénéficier d’un système à canon silencieux.

Légère et maniable, dotée d'éléments de visée mécaniques d'excellente qualité, la carabine CZ 452 présente une élégante silhouette de carabine de chasse et bénéficie d’un prix de vente modéré.

Légère et maniable, dotée d’éléments de visée mécaniques d’excellente qualité, la carabine CZ 452 présente une élégante silhouette de carabine de chasse et bénéficie d’un prix de vente modéré.

 La CZ 455 en constitue une nouvelle variante, qui présente la particularité de pouvoir tirer trois différents calibres – .22 Long Rifle, .22 WMR (Winchester Magnum Rimfire) et .17 HMR (Hornady Magnum Rimfire) – par simple remplacement du canon et du chargeur.

Les deux exemplaires qui nous ont été confiés étant chambrés en calibre .22 Long Rifle, il nous a paru intéressant de les comparer afin de vérifier si le raccourcissement de 11 cm du canon, sur la CZ 455, entraînait des différences significatives au niveau de la vitesse de sortie de bouche du projectile et de la précision en cible.

 

Première partie : premiers tirs en utilisant les éléments de visée mécaniques

La CZ 452 (en premier plan) dispose d’une superbe hausse à curseur tandis que la CZ-455 doit se contenter d’une hausse à feuillet Buckhorn, montée sur rampe et plus typée « chasse ».

La CZ 452 (en premier plan) dispose d’une superbe hausse à curseur tandis que la CZ-455 doit se contenter d’une hausse à feuillet Buckhorn, montée sur rampe et plus typée « chasse ».

 

Deuxième partie : réglage de la lunette et tests de précision avec la CZ 452.

Nous avons installé sur ces deux carabines une lunette Walther ZF de 4 x 32, modèle économique mais de fabrication soignée, « antichoc », « waterproof » et « nitro filled », ce qui indique que son boîtier contient de l'azote gazeux afin d’éviter l’humidité (risque de buée ou de moisissures sur la surface interne des lentilles).

Nous avons installé sur ces deux carabines une lunette Walther ZF de 4 x 32, modèle économique mais de fabrication soignée, « antichoc », « waterproof » et « nitro filled », ce qui indique que son boîtier contient de l’azote gazeux afin d’éviter l’humidité (risque de buée ou de moisissures sur la surface interne des lentilles).

 

Troisième partie : efficacité du silencieux et tests de précision avec la CZ 455.

Ces deux armes bénéficiant d’un canon dont la bouche est filetée, nous avons testé l’efficacité d’un modérateur de son, en l’occurrence un modèle réalisé par la firme française Red Apples.

Ces deux armes bénéficiant d’un canon dont la bouche est filetée, nous avons testé l’efficacité d’un modérateur de son, en l’occurrence un modèle réalisé par la firme française Red Apples.

Le banc d’essai des carabines CZ 452 et CZ 455 a été publié sur 8 pages dans le magazine Cibles n°542 (mai 2015)

Le banc d’essai des carabines CZ 452 et CZ 455 a été publié sur 8 pages
dans le magazine Cibles n°542 (mai 2015)

Le numéro 542 (mai 2015) du magazine Cibles est aujourd’hui épuisé. Vous pouvez télécharger gratuitement les 8 pages de ce banc d’essai (4,1 Mo) en cliquant sur le lien ci-dessous :
Cibles n°542 mai 2015_CZ 452 contre CZ 455 22LR

Revolver Ruger « LCR » / Calibre .22 Magnum

Les petites armes de poche, qui correspondent à la notion de Backup – terme qui fait référence à l’arme secondaire portée par un policier pour lui permettre de sauvegarder sa vie lorsque son arme principale est enrayée ou à court de munitions – rencontrent actuellement un très grand succès aux Etats-Unis. Ce regain d’intérêt est notamment dû à la possibilité, offerte aux citoyens américains par de nombreux états, d’obtenir un permis de port d’arme dissimulée (CWP pour Concealed Weapons Permit ou CCP pour Conceal Carry Permit) afin d’assurer eux-mêmes leur sécurité.
Nous avons testé deux modèles, récemment apparus sur le marché, qui répondent à cette définition de « l’arme de la dernière chance »…

Le Ruger LCR (Lightweight Compact Revolver) est un revolver de poche, de type Snubnose hammerless, particulièrement léger en raison de sa construction composite faisant appel à l’aluminium (pour la cage de barillet) et au polymère (pour la carcasse). Il dispose d’un canon de deux pouces et d’un barillet à six coups chambré en calibre .22 Magnum.

Le revolver Ruger LCR, accompagné d’un holster de stand en cuir (La Sellerie du Thymerais) et d’une boîte de cartouches « MAXI MAG » de calibre .22 Magnum manufacturées par la firme américaine CCI.

Le revolver Ruger LCR, accompagné d’un holster de stand en cuir (La Sellerie du Thymerais) et d’une boîte de cartouches « MAXI MAG » de calibre .22 Magnum manufacturées par la firme américaine CCI.

 

Première partie : tests statiques

Deuxième partie : tests dynamiques

Le banc d’essai du revolver Ruger LCR en calibre .22 Magnum a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°356 (mars-avril 2014)

Le banc d’essai du revolver Ruger LCR en calibre .22 Magnum a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°356 (mars-avril 2014)

Revolver Taurus modèle 970 « Tracker » / Calibre .22 Long Rifle

Après avoir été quelque peu délaissés au profit des pistolets semi-automatiques, les revolvers font aujourd’hui leur retour sur les pas de tir. Rien d’étonnant à cela, parce que tout excès dans un sens est immanquablement suivi d’un juste retour des choses.

Le Taurus 970 « Tracker », revolver à sept coups de calibre .22 Long Rifle, se démarque par sa fabrication en acier inoxydable massif et par son canon lourd, qui intègre une bande ventilée dans sa partie supérieure et un contrepoids intégral, lequel court tout le long de sa partie inférieure.

Le Taurus 970 « Tracker », revolver à sept coups de calibre .22 Long Rifle, se démarque par sa fabrication en acier inoxydable massif et par son canon lourd, qui intègre une bande ventilée dans sa partie supérieure et un contrepoids intégral, lequel court tout le long de sa partie inférieure.

Le Taurus 970 est livré dans une simple boîte en carton, accompagné par un écouvillon (nettoyage du canon), un tournevis (dépose du barillet, réglage de la hausse), une clé hexagonale (dépose de la plaquette de crosse), deux clefs spéciales (verrouillage du chien) et un astucieux cache en matière plastique venant recouvrir la hausse pour la protéger durant le transport.

Le Taurus 970 est livré dans une simple boîte en carton, accompagné par un écouvillon (nettoyage du canon), un tournevis (dépose du barillet, réglage de la hausse), une clé hexagonale (dépose de la plaquette de crosse), deux clefs spéciales (verrouillage du chien) et un astucieux cache en matière plastique venant recouvrir la hausse pour la protéger durant le transport.

 

Première partie : présentation, évaluation.

Les groupements de dix coups, que nous effectuons sur appui à la distance de 25 mètres, démontrent la précision satisfaisante de ce revolver.

Les tests de précision, que nous effectuons sur appui à la distance de 25 mètres, démontrent la précision satisfaisante de ce revolver.

Le contre-essai (cible de droite), que nous effectuons pour vérifier que les RWS Target sont effectivement les munitions qui conviennent le mieux à ce revolver, nous en apporte une confirmation indiscutable : l’écart maxi est presque le même (36 mm au lieu de 38) et le H + L est identique (60 mm).

Le contre-essai (cible de droite), que nous effectuons pour vérifier que les RWS Target sont effectivement les munitions qui conviennent le mieux à ce revolver, nous en apporte une confirmation indiscutable : l’écart maxi est presque le même (36 mm au lieu de 38) et le H + L est identique (60 mm).

Deuxième partie : tir sur appui, précision en cible.

Le banc d’essai du revolver Taurus 970 Tracker a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°355 (janvier-février 2014)

Le banc d’essai du revolver Taurus 970 Tracker a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°355 (janvier-février 2014)

Carabine Norinco JW-15A / Calibre .22 Long Rifle

Que faut-il penser de ces carabines exotiques de calibre .22 Long Rifle qui sont vendues chez nous deux ou trois fois moins chères que leurs concurrentes d’entrée de gamme ? Constituent-elles vraiment ce qu’il est convenu d’appeler une « bonne affaire » ?

C’est pour tenter de répondre à cette question que nous avons effectué le banc d’essai de deux modèles fabriqués en Chine par Norinco : la JW-21B (à levier de sous-garde) et la JW 15 A (à verrou).

Le premier contact avec la JW-15A s’est révélé décevant, parce que cette arme aux ajustages sommaires nécessite une période de rodage. Mais les choses se sont nettement améliorées au fur et à mesure des essais, au point que cette carabine offrait un fonctionnement tout à fait satisfaisant après une centaine de coups.

Les résultats obtenus en cible nous ont incités à réaliser par la suite une nouvelle séance d’essai (non filmée) en utilisant des munitions de match. Vous serez très certainement surpris de voir, détaillés dans un article qui sera prochainement publié dans la presse spécialisée, les groupements que nous avons obtenus avec ce modèle bas de gamme…

La Norinco JW-15A se présente comme une copie de la CZ-452. C’est une carabine à répétition par culasse à verrou dont le chargeur amovible accueille 9 cartouches de calibre .22 Long Rifle. Elle bénéficie d’une fabrication « tout acier » et d’une monture synthétique insensible aux chocs et à l’humidité. Un rail de 11 mm est fraisé sur son boîtier de culasse et la bouche de son canon est filetée. Elle est proposée sous la forme d’un kit comprenant, outre la carabine, une housse molletonnée, une lunette 4 x 40 avec ses colliers de fixation et un silencieux Still n°3.

La carabine Norinco JW-15A se présente comme une copie de la CZ-452. C’est un modèle à répétition par culasse à verrou dont le chargeur amovible accueille 9 cartouches de calibre .22 Long Rifle. Elle bénéficie d’une fabrication « tout acier » et d’une monture synthétique insensible aux chocs et à l’humidité. Un rail de 11 mm est fraisé sur son boîtier de culasse et la bouche de son canon est filetée. Elle est proposée sous la forme d’un kit comprenant, outre la carabine, une housse molletonnée, une lunette 4 x 40 avec ses colliers de fixation et un silencieux Still n°3.

La lunette Unifrance à grossissement fixe de 4 fois fournie avec cette arme est un modèle bas de gamme, mais elle n’en procure pas moins des prestations tout à fait satisfaisantes.

La lunette Unifrance à grossissement fixe de 4 fois fournie avec cette arme est un modèle bas de gamme, mais elle n’en procure pas moins des prestations tout à fait satisfaisantes.

 

Le banc d’essai de la carabine Norinco JW-15A a été publié sur 6 pages ½ dans le magazine Cibles n°528 (mars 2014)

Le banc d’essai de la carabine Norinco JW-15A a été publié sur 6 pages ½
dans le magazine Cibles n°528 (mars 2014)

Carabine Norinco JW-21B / Calibre .22 Long Rifle

Que faut-il penser de ces carabines exotiques de calibre .22 Long Rifle qui sont vendues chez nous deux ou trois fois moins chères que leurs concurrentes d’entrée de gamme ? Constituent-elles vraiment ce qu’il est convenu d’appeler une « bonne affaire » ?

C’est pour tenter de répondre à cette question que nous avons éffectué le banc d’essai de deux modèles fabriqués en Chine par Norinco : la JW-21B (à levier de sous-garde) et la JW 15 A (à verrou).

Le premier contact avec la JW-21B s’est révélé très décevant, parce que cette arme aux ajustages sommaires nécessite une période de rodage. Les choses se sont un peu améliorées par la suite, sans toutefois nous satisfaire pleinement. Aussi est-il souhaitable de regarder la vidéo jusqu’au bout afin de pouvoir se faire une opinion objective…

La Norinco JW-21B se présente comme une copie de la Winchester modèle 9422. C’est une carabine à répétition par levier de sous-garde dont le magasin tubulaire accueille 9 cartouches de calibre .22 Long Rifle. Elle bénéficie d’une fabrication « tout acier » et d’un bois vernis qui a bonne allure, mais l’ensemble mériterait un ajustage plus soigné. Un rail de 11 mm, fraisé sur le boîtier de culasse, permet la fixation optionnelle d’une visée optique.

La Norinco JW-21B se présente comme une copie de la Winchester modèle 9422. C’est une carabine à répétition par levier de sous-garde dont le magasin tubulaire accueille 9 cartouches de calibre .22 Long Rifle. Elle bénéficie d’une fabrication « tout acier » et d’un bois vernis qui a bonne allure, mais l’ensemble mériterait un ajustage plus soigné. Un rail de 11 mm, fraisé sur le boîtier de culasse, permet la fixation optionnelle d’une visée optique.

Cette carabine bénéficie d'un robuste boîtier de culasse construit en acier mais elle souffre malheureusement d'une finition rustique et bâclée.

Cette carabine bénéficie d’un robuste boîtier de culasse construit en acier mais elle souffre malheureusement d’une finition rustique et bâclée.

 

N’hésitez pas à cliquer sur « Déposer un commentaire » (ci-dessous), pour nous faire part de vos impressions et nous faire partager votre éventuelle expérience avec cette arme.