Coach Gun Pietta « 1878 Model » / Calibre 12 Magnum

Le coach gun Pietta modèle 1878 est doté de platines à chiens externes, de type rebondissant et on note également la présence, derrière la clé d’ouverture, d’un poussoir de sûreté.

Le coach gun Pietta modèle 1878 est doté de platines à chiens externes, de type rebondissant et on note également la présence, derrière la clé d’ouverture, d’un poussoir de sûreté.

La firme italienne Pietta, à qui les tireurs à la poudre noire doivent de très nombreuses répliques des revolvers de la conquête de l’Ouest, enrichit sa gamme avec ce fusil dont les canons courts, de type « side-by-side », sont mis à feu au moyen de chiens et de percuteurs externes.

D’une finition sobre mais soignée, ce modèle dégage une favorable impression de robustesse en raison du généreux dimensionnement de ses canons.

D’une finition sobre mais soignée, ce modèle dégage une favorable impression de robustesse en raison du généreux dimensionnement de ses canons.

Le canon basculant à ouverture par clef supérieure, qui représente le système le plus simple et le plus rapide à utiliser, a été majoritairement adopté sur les fusils de chasse.

Le canon basculant à ouverture par clef supérieure, qui représente le système le plus simple et le plus rapide à utiliser, a été majoritairement adopté sur les fusils de chasse.

Ce juxtaposé se présente comme une réplique du « Model 1878 double barrel shotgun » commercialisé par la maison Colt à un peu moins de 23.000 exemplaires, de 1878 à 1889. Ce fusil était chambré dans les calibres 12 (18,5 mm) et 10 (19,7 mm). Il était livré avec des canons damas de 28, 30 ou 32 pouces (71, 76 ou 81 cm) que certains utilisateurs, notamment ceux qui assuraient la sécurité des diligences, raccourcissaient afin d’améliorer la maniabilité de leur arme de défense.

Son chambrage en calibre 12/76, autrement dit en 12 Magnum, est clairement indiqué par une inscription profondément gravée sur le côté droit.

Son chambrage en calibre 12/76, autrement dit en 12 Magnum, est clairement indiqué par une inscription profondément gravée sur le côté droit.

La platine à chiens et percuteurs externes permet de visualiser instantanément si le fusil est prêt à faire feu, comme c’est le cas ici avec les deux chiens au cran d’armé.

La platine à chiens et percuteurs externes permet de visualiser instantanément si le fusil est prêt à faire feu, comme c’est le cas ici avec les deux chiens au cran d’armé.

VIDEO Coach Gun Pietta 1878 – 1ère partie : présentation et tirs à chevrotines

Les bouches béantes des deux canons juxtaposés de calibre 12 (diamètre interne de 18,6 mm) procurent à ce fusil un aspect dissuasif tout à fait convainquant...

Les bouches béantes des deux canons juxtaposés de calibre 12 (diamètre interne de 18,6 mm) procurent à ce fusil un aspect dissuasif tout à fait convainquant…

Diverses cartouches que nous avons testées dans cette arme, de gauche à droite : Geco « Coated Competition Slug » à balle recouverte de téflon ; Remington « Slugger » ; Winchester à chevrotine 9 grains ; ASTG « Antic » à chevrotine « 00 » ; CFA Spéciale Magnum à plombs n° 2 ; ASTG « cartouche de merde » à plombs n° 7 ½.

Diverses cartouches que nous avons testées dans cette arme, de gauche à droite : Geco « Coated Competition Slug » à balle recouverte de téflon ; Remington « Slugger » ; Winchester à chevrotine 9 grains ; ASTG « Antic » à chevrotine « 00 » ; CFA Spéciale Magnum à plombs n° 2 ; ASTG « cartouche de merde » à plombs n° 7 ½.

VIDEO Coach Gun Pietta 1878 – 2ème partie : tirs à balles

Le tir d’une cartouche Winchester à chevrotine 9 grains sur une cible C300 aux distances respectives de 5, 10 et 15 mètres permet de constater que la dispersion des impacts, qui suit une logique implacable lors des deux premiers tirs (10 cm à 5 m ; 20 cm à 10 m), augmente de façon exponentielle à partir du troisième (50 cm à 15 m).

Le tir d’une cartouche Winchester à chevrotine 9 grains sur une cible C300 aux distances respectives de 5, 10 et 15 mètres permet de constater que la dispersion des impacts, qui suit une logique implacable lors des deux premiers tirs (10 cm à 5 m ; 20 cm à 10 m), augmente de façon exponentielle à partir du troisième (50 cm à 15 m).

Ces tirs sur une cible C50 de cartouches à balle Slug issues de deux marques concurrentes confirment la déviation observée entre les deux canons, cette dernière restant toutefois dans des limites très acceptables à la distance de quinze mètres.

Ces tirs sur une cible C50 de cartouches à balle Slug issues de deux marques concurrentes confirment la déviation observée entre les deux canons, cette dernière restant toutefois dans des limites très acceptables à la distance de quinze mètres.

Le banc d’essai du coach gun Pietta modèle 1878 a été publié sur 5 pages dans le magazine Action n° 382 (juillet/août 2018).

Le banc d’essai du coach gun Pietta modèle 1878 a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action n° 382 (juillet/août 2018).

Fusil mixte CZ 586 (BRNO ZH 224) / calibre 7x57R + 16/70

Le CZ 586 se présente comme un fusil mixte à canons superposés court et trapu, auquel les chasseurs reprochent son poids élevé, mais s’accordent à considérer comme robuste, voire même indestructible.

Le CZ 586 se présente comme un fusil mixte à canons superposés court et trapu, auquel les chasseurs reprochent son poids élevé, mais s’accordent à considérer comme robuste, voire même indestructible.

Ce fusil mixte a été fabriqué par la firme tchèque « Zbrojovka Brno », située dans la ville de Brno, qui est aujourd’hui une filiale de la maison mère Ceska Zbrojovka, implantée à Uhersky Brod. Cette dualité explique pourquoi ces armes à deux coups ont été indifféremment commercialisées sous les marques CZ (série 500) et BRNO (séries ZH 100, 200 et 300). Trois configurations étaient proposées, selon que les canons superposés étaient lisses (fusil), rayés (express) ou combinés, un lisse et un rayé (mixte). Les canons pouvant être instantanément démontés, il était facile de changer la configuration de l’arme, ainsi que son calibre, dès lors que l’utilisateur disposait de plusieurs jeux de canons. Une multitude de modèles et de calibres figurait au catalogue. Pour ne citer que quelques exemples, les express étaient notamment disponibles dans les calibres 7x57R, 7x65R, 8x57JRS, 9,3x74R et 375H&H.

Une fois approvisionné, ce fusil permet de tirer indifféremment une cartouche à balle de calibre 7x57R ou une cartouche à grenaille de calibre 16. Il suffit de ne pas se tromper de queue de détente…

Une fois approvisionné, ce fusil permet de tirer indifféremment une cartouche à balle de calibre 7x57R ou une cartouche à grenaille de calibre 16. Il suffit de ne pas se tromper de queue de détente…

Le fusil mixte que nous avons testé est chambré pour les cartouches de calibre 7 x 57 mm R, pour son canon supérieur rayé et 16/70, pour son canon inférieur lisse. D’après les listings que nous avons pu consulter, il est indifféremment référencé « CZ 586 » ou « BRNO ZH 224 », mais aucun nom de modèle ne figure sur l’arme elle même.

 

Le démontage et le remontage des deux canons, qui sont instantanément interchangeables, est une opération qui s’effectue sans outil de façon très facile, à condition de connaître la marche à suivre. A défaut de quoi, l’utilisateur risque de chercher longtemps comment il doit faire…

Le démontage et le remontage des deux canons, qui sont instantanément interchangeables, est une opération qui s’effectue sans outil de façon très facile, à condition de bien connaître la marche à suivre.
A défaut de quoi, l’utilisateur risque de chercher longtemps comment il doit faire…

Tir réalisé sur appui : on notera la flamme à la bouche du canon rayé.

Tir réalisé sur appui : on notera la flamme à la bouche du canon rayé.

Groupements de cinq coups réalisés sur appui, à la distance de 50 m, avec trois munitions de calibre 7x57R tirées dans le canon rayé et une munition de calibre 16/67 à balle Brenneke tirée dans le canon lisse.

Groupements de cinq coups réalisés sur appui, à la distance de 50 m, avec trois munitions de calibre 7x57R tirées dans le canon rayé et une munition de calibre 16/67 à balle Brenneke tirée dans le canon lisse.

Fusil à pompe Remington 870 « Express » / calibre 12

Nous poursuivons nos tests des fusils à pompe de calibre 12/76 à canon rayé avec un grand classique, le Remington modèle 870 « Express ».

Le modèle 870 « Express » de la firme américaine Remington est proposé, au choix, avec une monture en polymère ou en bois lamellé collé. Dans les deux cas, il dispose d’un canon de 51 cm dont l’âme comporte huit rayures hélicoïdales. La prise de visée est assurée par de robustes éléments de visée en acier constitués par une hausse sur rampe, réglable en site et en azimut et un guidon installé à queue d’aronde sur son embase.

Le modèle 870 « Express » de la firme américaine Remington est proposé, au choix, avec une monture en polymère ou en bois lamellé collé. Dans les deux cas, il dispose d’un canon de 51 cm dont l’âme comporte huit rayures hélicoïdales. La prise de visée est assurée par de robustes éléments en acier constitués par une hausse sur rampe, réglable en site et en azimut et un guidon installé à queue d’aronde sur son embase.

Fabriqué depuis les années 1950, ce modèle sobre auquel sa fabrication tout acier assure une robustesse à toute épreuve a été très largement plébiscité par ses utilisateurs, tant dans le domaine de la chasse que dans celui du maintien de l’ordre et des opérations militaires. Il est notamment en service auprès de la California Highway Patrol, du Chicago Police Department et de l’US Marines Corps, pour ne citer que les plus connus de ses multiples utilisateurs, disséminés partout à travers le monde.

Comparatif de deux fusils à pompe : Hatsan Escort & Winchester SXP / calibre 12

Nous avons testé et comparé deux fusils à pompe à canon rayé, le modèle Hatsan Escort MP « Tactical », au look nettement martial et le Winchester SXP « Field », à l’allure beaucoup plus classique et cynégétique.

Le modèle MP Tactical de la firme turque Hatsan dispose d’une monture en polymère comportant une poignée pistolet, un garde-main aux reliefs ergonomiques doté d’un rail Picatinny et une crosse avec un logement permettant d’accueillir deux cartouches de secours. Son canon reçoit un radiateur métallique et la prise de visée est assurée par une hausse réglable et un guidon à fibre optique.

Le modèle MP Tactical de la firme turque Hatsan dispose d’une monture en polymère comportant une poignée pistolet, un garde-main aux reliefs ergonomiques doté d’un rail Picatinny et une crosse avec un logement permettant d’accueillir deux cartouches de secours. Son canon reçoit un radiateur métallique et la prise de visée est assurée par une hausse réglable et un guidon à fibre optique.

Le modèle SXP de la firme américaine Winchester reçoit une monture en hêtre finement quadrillé et sa crosse est dotée d’une plaque de couche en caoutchouc souple conçue pour amortir le recul (Inflex Technologie Recoil Pad). Il se démarque radicalement de la concurrence par sa culasse, dont la tête rotative comporte quatre robustes tenons de verrouillage.

Le modèle SXP de la firme américaine Winchester reçoit une monture en hêtre finement quadrillé et sa crosse est dotée d’une plaque de couche en caoutchouc souple conçue pour amortir le recul (Inflex Technologie Recoil Pad). Il se démarque radicalement de la concurrence par sa culasse, dont la tête rotative comporte quatre robustes tenons de verrouillage.

Depuis la mise en place de la nouvelle réglementation (loi du 6 mars 2012, entrée en vigueur à compter du 6 septembre 2013), le fait d’avoir un canon rayé en lieu et place d’un canon lisse permet aux fusils à pompe de calibre 12 de quitter la catégorie B (soumise à autorisation préfectorale) pour rejoindre la catégorie C (soumise à déclaration). D’où la forte demande actuelle pour ce type d’arme, qui présenterait en outre l’avantage d’offrir une bien meilleure précision pour le tir à balle du grand gibier. Un argument de bon sens, qui fait généralement consensus, mais dont les tests que nous avons réalisés sur le terrain ne permettent malheureusement pas de mettre en évidence le bien-fondé !

Première partie : tests dynamiques

Le projectile des classiques balles « Brenneke » se compose d’une tête en plomb, à laquelle ses rainures extérieures inclinées sont censées procurer une stabilité gyroscopique grâce à la poussée de l’air, et un empennage constitué par une épaisse bourre en feutre solidement assujettie au moyen d’une vis.

Le projectile des classiques balles « Brenneke » se compose d’une tête en plomb, à laquelle ses rainures extérieures inclinées sont censées procurer une stabilité gyroscopique grâce à la poussée de l’air, et un empennage constitué par une épaisse bourre en feutre solidement assujettie au moyen d’une vis.

Seconde partie : tests statiques (mesures de précision à 50 mètres)

Le banc d’essai comparatif des fusils Hatsan Escort et le Winchester SXP a été publié sur 6 pages dans le magazine Action n°370 (juillet/août 2016).

Le banc d’essai comparatif des fusils Hatsan Escort et Winchester SXP a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action n°370 (juillet/août 2016).

Fusil Baïkal superposé MP-27M / Calibre 12/76

Nous complétons notre banc d’essai de la gamme des fusils russes Baïkal avec le test de ce modèle à deux canons superposés MP-27 (également appelé IJ-27 ou IZH-27) dans sa version MP-27M avec extracteurs, double détente et monture en noyer huilé, chambré en calibre 12/76 (Magnum).

Nous complétons notre banc d’essai de la gamme des fusils russes Baïkal avec le test de ce modèle à deux canons superposés MP-27 (également appelé IJ-27 ou IZH-27) dans sa version MP-27M avec extracteurs, double détente et monture en noyer huilé, chambré en calibre 12/76 (Magnum).

Les performances réelles d’une cartouche de calibre 12 sont souvent méconnues. Nous avons testé aux distances de 5, 15, 25 et 50 mètres cette cartouche de 7 ½ en calibre 12/70, qui contient 28 g de à grenaille, soit 345 petits plombs de 2,4 mm de diamètre.

Les performances réelles d’une cartouche de calibre 12 sont souvent méconnues. Nous avons testé aux distances de 5, 15, 25 et 50 mètres cette cartouche de 7 ½ en calibre 12/70, qui contient 28 g de à grenaille, soit 345 petits plombs de 2,4 mm de diamètre.