Installation et réglage d’une lunette de tir / Calibre .22 Long Rifle

La grande majorité des carabines de calibre .22 Long Rifle est munie d’un rail permettant la fixation d’un système de visée optique dont l’installation peut être facilement effectuée par l’utilisateur.

Tout en restant extrêmement raisonnable sur le plan financier, l’installation de cette lunette Walther à grossissement fixe de 4 fois constitue un choix très satisfaisant pour effectuer des tirs de précision à la distance de 50 mètres.

Tout en restant extrêmement raisonnable sur le plan financier, l’installation de cette lunette Walther à grossissement fixe de 4 fois constitue un choix très satisfaisant pour effectuer des tirs de précision à la distance de 50 mètres.

Les colliers à griffes qui permettent ce montage sont très souvent fournis avec la lunette et, si ce n’est pas le cas, une variété considérable de colliers de toutes sortes est disponible en armurerie.

La distance d’observation optimale, ou distance oculaire, est facile à déterminer du fait qu’elle permet d’observer dans la lunette l’intégralité de l’image.

La distance d’observation optimale, ou distance oculaire, est facile à déterminer du fait qu’elle permet d’observer dans la lunette l’intégralité de l’image.

Les progrès réalisés ces dernières années font que l’on trouve aujourd’hui sur le marché des lunettes et des viseurs holographiques de très bonne qualité proposés à des prix extrêmement raisonnables. 

 

 1ère partie : présentation du matériel

Un vaste choix de modèles s’offre à tout possesseur d’une carabine de calibre .22 Long Rifle, qu’il s’agisse de lunettes grossissantes ou, comme ici, d’un viseur reflex installé grâce à un adaptateur de rail (11 mm/Picatinny).

Les lunettes de tir d’entrée de gamme ont aujourd’hui atteint un excellent niveau de qualité, à l’image de cette Walther ZF 4×32 qui est anti-choc, « waterproff » (étanche à la pluie), « nitro filled » (remplie d’azote gazeux pour éviter la buée sur la surface interne des lentilles) et dont l’objectif « coated lens » a reçu un traitement de surface pour en améliorer la luminosité et le contraste. De plus, elle est livrée avec des colliers de fixation pour rail de 11 mm munis d’un tenon anti-recul incorporé dans la griffe.

2ème partie : choix et installation

Un vaste choix de modèles s’offre à tout possesseur d’une carabine de calibre .22 Long Rifle, qu’il s’agisse de lunettes grossissantes ou, comme ici, d’un viseur reflex installé grâce à un adaptateur de rail (11 mm/Picatinny).

Un vaste choix de modèles s’offre à tout possesseur d’une carabine de calibre .22 Long Rifle, qu’il s’agisse de lunettes grossissantes ou, comme ici, d’un viseur reflex installé grâce à un adaptateur de rail (11 mm/Picatinny).

3ème partie : méthodes de préréglage

Moderne et assez peu onéreux, ce petit outillage basé sur le principe du rayon laser permet de réaliser un préréglage (ou simbleautage) d’une lunette sans tirer une seule cartouche et sur une cible située à très courte distance, ceci avec une approximation tout à fait satisfaisante.

Moderne et assez peu onéreux, ce petit outillage basé sur le principe du rayon laser permet de réaliser un préréglage (ou simbleautage) d’une lunette sans tirer une seule cartouche. Cette opération, qui peut s’effectuer au moyen d’une cible placée à très courte distance, procure une approximation tout à fait satisfaisante.

4ème partie : utilisation des clics

Le sens de rotation et la valeur en cible de chaque clic sont en principe indiqués sur les couronnes crantées des tourelles de réglage, en site (verticale) comme en azimut (horizontale).

Le sens de rotation et la valeur en cible de chaque clic sont en principe indiqués sur les couronnes crantées des tourelles de réglage, en site (verticale) comme en azimut (horizontale).

5ème partie : viseur reflex

Bien qu’il ne grossisse pas l’image observée, le viseur à point rouge constitue une alternative très séduisante et permet d’effectuer des tirs précis à la distance de cinquante mètres.

Bien qu’il ne grossisse pas l’image observée, le viseur à point rouge constitue une alternative très séduisante : il se révèle idéal pour le plinking et permet d’effectuer des tirs précis à la distance de cinquante mètres.

Voir le banc d’essai que nous avions publié sur ce même sujet en 2003 (à l’époque, nous ne faisions pas de vidéos) :

Installer une lunette sur une carabine de calibre .22 LR

 

Le b.a.-ba du tir sur cible à bras franc (expliqué à partir d’un jeu vidéo)

Ce petit jeu vidéo très simple, directement et gratuitement disponible sur Internet, va nous servir de support pour vous expliquer le b.a.-ba du tir sur cible à bras franc.

Seul petit problème : ce jeu est écrit en russe…

Seul petit problème : ce jeu est écrit en russe…

http://deti.mil.by/templates/swf/Pistol/index.swf

Pour démarrer, cliquez sur « Ctарt » (début) à l’extrémité de la queue de détente du pistolet. A la fin du tir des 3 cartouches, cliquez sur « Да, держите » (oui, continuer) qui s’affiche dans un rectangle. Attention vous êtes aussi limité en temps…

L’influence du recul sur le point d’impact : une donnée méconnue !

Peut être vous êtes vous déjà demandé, en tirant à courte distance avec une arme de poing, pourquoi certaines munitions à haute vitesse impactaient la cible nettement plus bas que les autres ? Peut être vous êtes vous déjà demandé, en tirant à longue distance avec une arme d’épaule, pourquoi votre lunette s’était déréglée d’une séance de tir à une autre ? Cette vidéo va vous apporter des éléments de réponse qui risquent de vous étonner…

Cette vue a été prise à l’instant même où la balle quitte la bouche du canon : la culasse est encore fermée et l’arme n’a pas, en apparence du moins, entamé son mouvement de recul et de relèvement.

Cette vue a été prise à l’instant même où la balle quitte la bouche du canon : la culasse est encore fermée et l’arme n’a pas, en apparence du moins, entamé son mouvement de recul et de relèvement.

 L’influence du recul sur le point d’impact est une donnée essentielle, souvent ignorée d’une majorité de tireurs. C’est pourtant ce phénomène qui explique pourquoi il est primordial de toujours tenir son arme de la même façon, toute modification de la prise en main ou de la posture du tireur pouvant entraîner un écart en cible.

Tirée dans un pistolet ultra compact comme ce SIG-Sauer P232 SL, la cartouche de 9 mm Browning court (.380 ACP) génère un recul sec, mais le relèvement du canon reste modéré.

Tirée dans un pistolet ultra compact comme ce SIG-Sauer P232 SL, la cartouche de 9 mm Browning court (.380 ACP) génère un recul sec, mais le relèvement du canon reste modéré.

Sur un Glock 17, le relèvement du guidon d’un millimètre, quasiment invisible à l’œil nu, entraînera un déplacement du point d’impact de 15 centimètres vers le haut de la cible à la distance de vingt-cinq mètres.

Les protections auditives

Se protéger représente une nécessité absolue pour tous les tireurs, à défaut de quoi l’exposition répétitive à des bruits de forte intensité conduit à une dégradation irréversible des facultés auditives.

L'achat d'un serre-tête, désigné dans le langage courant par le terme de « casque anti-bruit », est indispensable à toute personne qui pratique le tir de façon régulière. Il en existe une grande variété qui se divisent en deux groupes principaux : les modèles passifs, plus ou moins linéaires et les modèles actifs, qui restituent, voire amplifient les sons de faible intensité grâce à un système électronique, lequel est instantanément coupé (en une minuscule fraction de seconde) dès lors qu’un bruit dépasse un certain seuil d’intensité.

L’achat d’un serre-tête, désigné dans le langage courant par le terme de « casque anti-bruit », est indispensable à toute personne qui pratique le tir de façon régulière.
Il en existe une grande variété qui se divise en deux groupes principaux : les modèles passifs, plus ou moins linéaires et les modèles actifs qui restituent, voire amplifient les sons de faible intensité grâce à un système électronique, lequel est instantanément coupé (en une minuscule fraction de seconde) dès lors qu’un bruit dépasse un certain seuil d’intensité.

Remarque : différentes protections auditives disponibles actuellement sur le marché (liste non exhaustive, bien sûr !) sont présentées en fin de vidéo. Les modèles Bilsom sont aujourd’hui commercialisés par la firme Howard Leight et les modèles Peltor par la maison 3M.

 

Le dossier consacré aux protecteurs acoustiques, bouchons d'oreille et serre-tête anti-bruit, avait été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n° 178 (juin 1995).

Le dossier consacré aux protecteurs acoustiques, bouchons d’oreille et serre-tête anti-bruit,
avait été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n° 178 (juin 1995).

L’œil directeur : mythe et réalité dans la pratique du tir sportif

Œil directeur… mon œil !

Tous les tireurs savent ce qu’est l’œil directeur. C’est en effet la première chose qu’on leur enseigne, quand ils abordent la pratique du tir sportif.

Mais en connaissent-ils réellement les implications ?

Plus nombreux qu’on ne l’imagine, les tireurs qui présentent la particularité d’être droitiers avec un œil gauche directeur rencontrent de réelles difficultés lorsqu’ils souhaitent tirer en gardant les deux yeux ouverts. Peu connue et jamais enseignée, la solution préconisée par Jean consiste à incliner l’arme, ce qui résout efficacement le problème et ne présente aucune incidence sur la précision du tir aux distances habituelles du combat rapproché.

Plus nombreux qu’on ne l’imagine, les tireurs qui présentent la particularité d’être droitiers avec un œil gauche directeur rencontrent de réelles difficultés lorsqu’ils souhaitent tirer en gardant les deux yeux ouverts.
Peu connue et jamais enseignée, la solution préconisée par Jean consiste à incliner l’arme, ce qui résout efficacement le problème et ne présente aucune incidence sur la précision du tir aux distances habituelles du combat rapproché.