L’influence du recul sur le point d’impact : une donnée méconnue !

Peut être vous êtes vous déjà demandé, en tirant à courte distance avec une arme de poing, pourquoi certaines munitions à haute vitesse impactaient la cible nettement plus bas que les autres ? Peut être vous êtes vous déjà demandé, en tirant à longue distance avec une arme d’épaule, pourquoi votre lunette s’était déréglée d’une séance de tir à une autre ? Cette vidéo va vous apporter des éléments de réponse qui risquent de vous étonner…

Cette vue a été prise à l’instant même où la balle quitte la bouche du canon : la culasse est encore fermée et l’arme n’a pas, en apparence du moins, entamé son mouvement de recul et de relèvement.

Cette vue a été prise à l’instant même où la balle quitte la bouche du canon : la culasse est encore fermée et l’arme n’a pas, en apparence du moins, entamé son mouvement de recul et de relèvement.

 L’influence du recul sur le point d’impact est une donnée essentielle, souvent ignorée d’une majorité de tireurs. C’est pourtant ce phénomène qui explique pourquoi il est primordial de toujours tenir son arme de la même façon, toute modification de la prise en main ou de la posture du tireur pouvant entraîner un écart en cible.

Tirée dans un pistolet ultra compact comme ce SIG-Sauer P232 SL, la cartouche de 9 mm Browning court (.380 ACP) génère un recul sec, mais le relèvement du canon reste modéré.

Tirée dans un pistolet ultra compact comme ce SIG-Sauer P232 SL, la cartouche de 9 mm Browning court (.380 ACP) génère un recul sec, mais le relèvement du canon reste modéré.

Sur un Glock 17, le relèvement du guidon d’un millimètre, quasiment invisible à l’œil nu, entraînera un déplacement du point d’impact de 15 centimètres vers le haut de la cible à la distance de vingt-cinq mètres.

Les protections auditives

Se protéger représente une nécessité absolue pour tous les tireurs, à défaut de quoi l’exposition répétitive à des bruits de forte intensité conduit à une dégradation irréversible des facultés auditives.

L'achat d'un serre-tête, désigné dans le langage courant par le terme de « casque anti-bruit », est indispensable à toute personne qui pratique le tir de façon régulière. Il en existe une grande variété qui se divisent en deux groupes principaux : les modèles passifs, plus ou moins linéaires et les modèles actifs, qui restituent, voire amplifient les sons de faible intensité grâce à un système électronique, lequel est instantanément coupé (en une minuscule fraction de seconde) dès lors qu’un bruit dépasse un certain seuil d’intensité.

L’achat d’un serre-tête, désigné dans le langage courant par le terme de « casque anti-bruit », est indispensable à toute personne qui pratique le tir de façon régulière.
Il en existe une grande variété qui se divise en deux groupes principaux : les modèles passifs, plus ou moins linéaires et les modèles actifs qui restituent, voire amplifient les sons de faible intensité grâce à un système électronique, lequel est instantanément coupé (en une minuscule fraction de seconde) dès lors qu’un bruit dépasse un certain seuil d’intensité.

Remarque : différentes protections auditives disponibles actuellement sur le marché (liste non exhaustive, bien sûr !) sont présentées en fin de vidéo. Les modèles Bilsom sont aujourd’hui commercialisés par la firme Howard Leight et les modèles Peltor par la maison 3M.

 

Le dossier consacré aux protecteurs acoustiques, bouchons d'oreille et serre-tête anti-bruit, avait été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n° 178 (juin 1995).

Le dossier consacré aux protecteurs acoustiques, bouchons d’oreille et serre-tête anti-bruit,
avait été publié sur 8 pages dans le magazine Action Guns n° 178 (juin 1995).

L’œil directeur : mythe et réalité dans la pratique du tir sportif

Œil directeur… mon œil !

Tous les tireurs savent ce qu’est l’œil directeur. C’est en effet la première chose qu’on leur enseigne, quand ils abordent la pratique du tir sportif.

Mais en connaissent-ils réellement les implications ?

Plus nombreux qu’on ne l’imagine, les tireurs qui présentent la particularité d’être droitiers avec un œil gauche directeur rencontrent de réelles difficultés lorsqu’ils souhaitent tirer en gardant les deux yeux ouverts. Peu connue et jamais enseignée, la solution préconisée par Jean consiste à incliner l’arme, ce qui résout efficacement le problème et ne présente aucune incidence sur la précision du tir aux distances habituelles du combat rapproché.

Plus nombreux qu’on ne l’imagine, les tireurs qui présentent la particularité d’être droitiers avec un œil gauche directeur rencontrent de réelles difficultés lorsqu’ils souhaitent tirer en gardant les deux yeux ouverts.
Peu connue et jamais enseignée, la solution préconisée par Jean consiste à incliner l’arme, ce qui résout efficacement le problème et ne présente aucune incidence sur la précision du tir aux distances habituelles du combat rapproché.

Le port d’une arme de poche

Comme son nom l’indique, une arme de poche peut être portée en la glissant directement dans la poche d’un vêtement. Il est bien sûr également possible d’utiliser un holster et il existe à cet effet de très nombreux modèles de ceinture, d’aisselle ou de cheville. Mais vous allez découvrir que le port d’un Backup peut emprunter une troisième voie et que cette dernière est loin d’être inintéressante…

 

Pistolet Beretta "Nano", glissé dans un holster en cuir de type "Inside", muni d'un clip, d'un renfort interne de carcasse en acier inoxydable et doublé intérieurement en croûte velours (La Sellerie du Thymerais).

Pistolet Beretta « Nano », glissé dans un holster en cuir de type « Inside », muni d’un clip, d’un renfort interne de carcasse en acier inoxydable et doublé intérieurement en croûte velours (La Sellerie du Thymerais).

 

Port d’un Backup : la troisième voie…

Pistolet arbalète modèle « Cobra » CF-101

Le pistolet arbalète « Cobra » CF-101 est un modèle économique particulièrement ludique, d’emploi extrêmement aisé grâce à son système d’armement rapide par levier intégré, capable d’envoyer ses traits avec une grande précision à courte distance. Leur vitesse initiale de 50 mètres par seconde (180 km/h) lui confère une puissance d’environ 9 joules.

Ce pistolet-arbalète de fabrication taïwanaise mesure 50 cm de longueur totale et 44 cm de largeur hors-tout, pour un poids à vide de 558 grammes. Il est muni d’une hausse mécanique réglable sans outil, en site et en azimut, grâce à de gros boutons moletés.

Ce pistolet arbalète de fabrication taïwanaise mesure 50 cm de longueur totale et 44 cm de largeur hors-tout, pour un poids à vide de 558 grammes. Il est muni d’une hausse mécanique réglable sans outil, en site et en azimut, grâce à de gros boutons moletés.