Arbalète Barnett modèle « Panzer V »

L’arbalète Barnett « Panzer V » est un modèle puissant, capable d’envoyer ses traits à longue distance grâce à une vitesse initiale approchant les 70 mètres par seconde (environ 250 km/h), ce qui lui confère une puissance de 65 joules.

Cette arbalète de fabrication américaine mesure 90 cm de longueur totale et 70 cm de largeur hors-tout, pour un poids à vide de 2,540 kg. Elle est munie d'un viseur à point rouge lumineux de marque NcStar.

Cette arbalète de fabrication américaine mesure 90 cm de longueur totale et 70 cm de largeur hors-tout, pour un poids à vide de 2,540 kg. Elle est munie d’un viseur à point rouge lumineux de marque NcStar.

Arbalète Barnett modèle « Jackal »

L’arbalète Barnett « Jackal » est un puissant modèle à poulies, capable d’envoyer ses traits à très longue distance grâce à une vitesse initiale dépassant les 90 mètres par seconde (environ 325 km/h), ce qui lui confère une puissance de 115 joules.

Cette arbalète de fabrication américaine mesure 91 cm de longueur totale et 72 cm de largeur hors-tout, pour un poids à vide de 3,795 kg. Elle est munie d’un viseur Barnett 30 mm Premium disposant de trois points lumineux à intensité réglable et choix de la couleur (rouge ou verte).

Cette arbalète de fabrication américaine mesure 91 cm de longueur totale et 72 cm de largeur hors-tout, pour un poids à vide de 3,795 kg. Elle est munie d’un viseur Barnett 30 mm Premium disposant de trois points lumineux à intensité réglable et choix de la couleur (rouge ou verte).

Mode d’emploi d’une carabine à verrou / calibre .22 Long Rifle

Voici, à l’intention des débutants, un petit mode d’emploi succinct d’une carabine Norinco JW-15A, directement transposable à la grande majorité des carabines à répétition fonctionnant au moyen d’une culasse à verrou. Vous trouverez également dans cette vidéo quelques remarques sur l’utilisation d’un modérateur de son et des munitions subsoniques.

La petite Norinco JW-15A de calibre .22 Long Rifle peut être prise comme exemple, du fait que sa conception est identique à celle de la grande majorité des autres carabine à répétition fonctionnant au moyen d'une culasse à verrou.

La petite Norinco JW-15A de calibre .22 Long Rifle peut être prise comme exemple, du fait que sa conception est identique à celle de la grande majorité des autres carabine à répétition fonctionnant au moyen d’une culasse à verrou.

Les cartouches subsoniques sont elles fondamentalement différentes des autres munitions de calibre .22 Long Rifle ? Non en ce qui concerne la plupart d'entre-elles, à l'exception toutefois des Aguila .22 SSS qui associent une douille très courte et une balle exceptionnellement longue et lourde...

Les cartouches subsoniques sont elles fondamentalement différentes des autres munitions de calibre .22 Long Rifle ? Non en ce qui concerne la plupart d’entre-elles, à l’exception toutefois des Aguila .22 SSS qui associent une douille très courte et une balle exceptionnellement longue et lourde…

 

La gamme des silencieux Still pour carabines / calibre .22 Long Rifle

La firme SAPL fabrique toute une gamme de modérateurs de son de prix modéré, qui sont destinés aux carabines de calibre .22 Long Rifle.

Mais lequel choisir, le n°2, le n°3, le n°4 ou le n°5 ? Sont-ils tous aussi efficaces ? C’est ce que nous avons cherché à savoir…

La gamme des silencieux SAPL, de gauche à droite : Still excentré, Still n°5, Still n°4, Still n°3 et Still n°2. A l’exception du premier et du dernier de cette liste, ces silencieux sont démontables, de façon à permettre le nettoyage de leurs chicanes internes, moulées en duralumin.

La gamme des modérateurs de son SAPL destinés aux armes de calibre .22 Long Rifle (de gauche à droite) : Still excentré, Still n°5, Still n°4, Still n°3 et Still n°2. A l’exception du premier et du dernier de cette liste, ces silencieux sont démontables, de façon à permettre le nettoyage de leurs chicanes internes, moulées en duralumin.

Le silencieux SAPL Still n°3 est entièrement réalisé en duralumin. Il renferme un ressort hélicoïdal et huit chicanes coniques, retenues par un gros bouchon facile à dévisser sans outil grâce à son pourtour moleté.

Le silencieux SAPL Still n°3 est entièrement réalisé en duralumin. Il renferme un ressort hélicoïdal et huit chicanes coniques, retenues par un gros bouchon facile à dévisser sans outil grâce à son pourtour moleté.

 

Ba10 : attention danger !

Une regrettable erreur s’est glissée au bas des tableaux publiés dans le dernier numéro du magazine « Action Armes & Tir ». Cette erreur en apparence anodine pouvant éventuellement avoir des conséquences graves, nous avons jugé indispensable de la signaler sans attendre, à tous nos lecteurs abonnés, ainsi qu’à tous ceux qui suivent nos vidéos…

Notre tableau comporte en réalité deux erreurs. La première, qui fait suite à un décalage, indique un écart type de 334 m/s, au lieu de 9 m/s. Cette erreur n’a pas d’incidence, mais il n’en va malheureusement pas de même pour la seconde, où il est indiqué Ba10 au lieu de Ba9 !

Notre tableau comporte en réalité deux erreurs. La première, qui fait suite à un décalage, indique un écart type de 334 m/s, au lieu de 9 m/s. Cette erreur n’a pas d’incidence, mais il n’en va malheureusement pas de même pour la seconde, où il est indiqué Ba10 au lieu de Ba9 !

Le « Manuel de rechargement », par le regretté René Malfatti, dont l’édition originale avait été publiée en 1973 et dont cette sixième édition, publiée en 2004, comporte 384 pages, constitue la « bible » ayant accompagnée les débuts de la grande majorité des tireurs-rechargeurs. De parution beaucoup plus récente, le « Guide pratique du rechargement », par Alain F. Gheerbrant, ne comporte que 176 pages… mais les tables de rechargement n’y figurent pas ! L’ouvrage ne pourrait en effet matériellement pas les contenir puisqu'elles occupent les quelques 1476 pages rassemblées dans le DVD (compatible MAC et PC) qui est inclus…

Le « Manuel de rechargement », par le regretté René Malfatti, dont l’édition originale avait été publiée en 1973 et dont cette sixième édition, publiée en 2004, comporte 384 pages, constitue la « bible » ayant accompagnée les débuts de la grande majorité des tireurs-rechargeurs.
De parution beaucoup plus récente, le « Guide pratique du rechargement », par Alain F. Gheerbrant, ne comporte que 176 pages… mais les tables de rechargement n’y figurent pas ! L’ouvrage ne pourrait en effet matériellement pas les contenir puisqu’elles occupent les quelques 1476 pages rassemblées dans le DVD (compatible MAC et PC) qui est inclus…

Décembre 2014 : Nous avons appris avec beaucoup de tristesse la disparition d’Alain F. Gheerbrant, décédé le 25 novembre 2014. Tireur depuis l’âge de 7 ans, pratiquant le rechargement depuis presque cinquante ans, journaliste auteur de nombreux articles publiés dans les « Armes de Chasse », « Connaissance de la Chasse » et « Action Armes & Tir », son « Guide pratique du rechargement », dont la seconde édition est en cours de parution, avait apporté au tireurs et chasseurs un outil particulièrement complet et moderne, adapté à l’informatique.

L’article « Ba10 : Attention Danger ! » a été publié sur 3 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°354 (novembre-décembre 2013)

L’article « Ba10 : Attention Danger ! » a été publié sur 3 pages
dans le magazine Action Armes & Tir n°354 (novembre-décembre 2013)