Installer une lunette sur une carabine de calibre .22 Long Rifle

Le montage d’une lunette de tir sur une carabine de calibre .22 Long Rifle ne présente aucune difficulté particulière et peut être aisément réalisé par l’utilisateur lui-même.

Nous avons réuni pour cette démonstration plusieurs systèmes de visée : lunette RWS 3-9 x 40 ; lunette Tasco « Pronghorn » 3-9 x 40 ; lunette Leupold 3-9 x 40 ; viseur à point rouge Redfield ESD ».

Nous avons réuni pour ce banc d’essai plusieurs systèmes de visée : lunette RWS 3-9 x 40 ; lunette Tasco « Pronghorn » 3-9 x 40 ; lunette Leupold 3-9 x 40 ; viseur à point rouge Redfield modèle « ESD ».

Les lunettes et les colliers à griffe que vous pouvez installer sur votre carabine de calibre .22 Long Rifle sont identiques à ceux des carabines gros calibre, autant dire que le choix est vaste ! Il va être principalement guidé par trois préoccupations : la distance de tir, qui va déterminer la valeur du grossissement, la qualité optique et le prix d’achat. On trouve, pour un prix des plus raisonnables, des modèles à grossissement quatre fois qui procurent de très bonnes prestations et conviennent parfaitement pour un tir à cinquante mètres. Un modèle à grossissement variable de trois à neuf fois, plus polyvalent et encore financièrement très abordable, offrira un meilleur confort et permettra de tirer à la distance de cent mètres.

Nous avons effectué des tests avec les trois lunettes et le viseur, que nous avons alternativement montés sur la même carabine, afin de vérifier la rétroactivité de leurs réglages, c’est-à-dire leur aptitude à retrouver leur réglage initial après que les molettes de site et de dérive aient été déréglées d’un certain nombre de clicks.

Nous avons effectué des tests avec les trois lunettes et le viseur, que nous avons alternativement montés sur la même carabine afin de vérifier la rétroactivité de leurs réglages, c’est-à-dire leur aptitude à retrouver leur réglage initial après que les molettes de site et de dérive aient été déréglées d’un certain nombre de clicks.

Le banc d’essai des lunettes de tir a été publié sur 5 pages Dans le magazine Action Guns n° 265 (mai 2003).

Le banc d’essai des lunettes de tir a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n° 265 (mai 2003).

Tireurs et rechargeurs : Attention au plomb !

attention-au-plomb_petite

Les risques dus au plomb ne se limitent pas aux traumatismes par balle ou grenaille. Il existe également un risque toxique bien réel, mais généralement méconnu ou délibérément négligé.

attention-au-plomb_creuset-electrique-lee_petite

Les tireurs, surtout ceux qui utilisent des projectiles en plomb nu, font du rechargement et coulent eux-mêmes leurs balles, sont particulièrement exposés à l’intoxication chronique au plomb.

Cet article sur les risques d’intoxication, écrit par le Dr Pierre Corson, a été publié sur 4 pages dans le magazine Action Guns n° 226 (novembre 1999).

Cet article sur les risques d’intoxication, écrit par le Dr Pierre Corson, a été publié
sur 4 pages dans le magazine Action Guns n° 226 (novembre 1999).

Les coffrets d’armes sur mesure

Coffret en noyer garni de velours bleu pour un revolver Colt Python à canon de 4 pouces. Il est doté d'une réserve pouvant recevoir 18 cartouches calibre .357 Magnum et d'un petit compartiment pour l'outil de réglage des éléments de visée. A gauche figure le petit cachet qui constitue la signature de l'artisan.

Coffret en noyer garni de velours bleu pour un revolver Colt Python à canon de 4 pouces. Il est doté d’une réserve pouvant recevoir 18 cartouches calibre .357 Magnum et d’un petit compartiment pour l’outil de réglage des éléments de visée. A gauche figure le petit cachet qui constitue la signature de l’artisan.

Les coffrets d’armes anciennes authentiques sont particulièrement rares et recherchés. Peu de collectionneurs en possèdent car les ensembles complets atteignent, lorsqu’il s’agit de pièces en bon état, des prix difficilement abordables.

Ce modèle en acajou avec compartiments cloisonnés, garni de feutrine verte, peut être considéré comme l'archétype des coffrets conçus pour les revolvers américains vers le milieu du XIXème siècle. Celui-ci contient une réplique de revolver sudiste Spiller & Burr 1863 fabriquée par la firme italienne Pietta.

Ce modèle en acajou avec compartiments cloisonnés, garni de feutrine verte, peut être considéré comme l’archétype des coffrets conçus pour les revolvers américains vers le milieu du XIXème siècle. Celui-ci contient une réplique de revolver sudiste Spiller & Burr 1863 fabriquée par la firme italienne Pietta.

Autrefois indispensables à l’utilisation des pistolets de duel, présentés par paire avec leurs accessoires, ils sont peu à peu tombés en désuétude. Ils représentent pourtant le complément idéal pour accompagner une arme, la protéger, la mettre en valeur et éviter qu’elle ne soit séparée de ses munitions et principaux accessoires.

Ce coffret en noyer, agencé « à la française » et garni de velours rouge, a été réalisé pour un pistolet Contender en calibre .22 Long Rifle commémoratif du 25ème anniversaire (1967-1992) de la firme américaine Thompson/Center.

Ce coffret en noyer, agencé « à la française » et garni de velours rouge, a été réalisé pour un pistolet Contender en calibre .22 Long Rifle commémoratif du 25ème anniversaire (1967-1992) de la firme américaine Thompson/Center.

Nous avons rencontré l’un de ces rares artisans qui fabriquent des coffrets pour les armes à feu. Passionné par le tir à la poudre noire et par les armes anciennes, particulièrement toutes celles de la conquête de l’Ouest, Rémi Bourgeois s’est spécialisé dans la fabrication des coffrets de toutes sortes pour les armes de poing et d’épaule.

Ce reportage consacré aux coffrets sur mesure a été publié sur 4 pages dans le magazine Gazette des Armes n°234 (juin 1993).

Ce reportage consacré aux coffrets sur mesure a été publié sur 4 pages
dans le magazine Gazette des Armes n°234 (juin 1993).

Mini-silhouettes métalliques : Quelles .22 Long Rifle choisir ?

Partant du principe « Qui peut le plus, peut le moins », nous avons réalisés nos tests à la distance de 100 m mais en réalité la mini-silhouette métallique du mouflon, dont la surface utile ne dépasse guère 100 mm en hauteur, se tire à la distance de 100 yards (91,44 m).

Partant du principe « Qui peut le plus, peut le moins », nous avons réalisés nos tests à la distance de 100 m mais en réalité la mini-silhouette métallique du mouflon, dont la surface utile ne dépasse guère 100 mm en hauteur, se tire à la distance de 100 yards (91,44 m).

Le tir des mini-silhouettes au pistolet ou revolver de calibre .22 Long Rifle est une discipline passionnante à la portée de tous. Elle ne requière pas un matériel sophistiqué et de nombreuses armes peuvent être utilisées avec succès. De plus, contrairement à leurs grandes sœurs destinées aux armes de poing gros calibre, les mini-silhouettes n’exigent pas l’emploi de munitions puissantes. Toutes les cartouches de calibre .22 Long Rifle conviennent et l’intérêt doit donc se porter sur la précision. Aussi avons-nous cherché à savoir si toutes les munitions de calibre .22 Long Rifle étaient capables de grouper dans la silhouette du mouflon placée à 100 mètres.

Nous avons rassemblé, pour la réalisation de ce banc d’essai, pas moins de quarante-cinq types de munitions provenant de douze marques différentes.

Nous avons rassemblé, pour la réalisation de ce banc d’essai, pas moins de quarante-cinq types de munitions provenant de douze marques différentes.

Résultats de nos tests de précision effectués à la distance de 100 mètres avec le canon de 10 pouces du pistolet T/C Contender.

Résultats de nos tests de précision effectués à la distance de 100 mètres avec le canon de 10 pouces du pistolet T/C Contender.

Afin de minimiser le facteur humain, nous avons équipé notre pistolet T/C Contender à canon Bull Barrel de 10 pouces d’une crosse d’épaule, d’une lunette Leupold à grossissement 8 fois et nous avons effectué les tirs en plaçant l’arme sur un support de Bench Rest.

Afin de minimiser le facteur humain, nous avons équipé notre pistolet T/C Contender à canon Bull Barrel de 10 pouces d’une crosse d’épaule, d’une lunette Leupold à grossissement 8 fois et nous avons effectué les tirs en plaçant l’arme sur un support de Bench Rest.

Le banc d’essai à 100 mètres des cartouches de calibre .22 Long Rifle a été publié sur 7 pages dans le magazine Action Guns n°63 (avril 1984).

Le banc d’essai à 100 mètres des cartouches de calibre .22 Long Rifle a été publié sur 7 pages
dans le magazine Action Guns n°63 (avril 1984).

Techniques de tir : la prise de visée

Le bon alignement des éléments de visée constitue l’action la plus importante. Le tir à longue distance ne consiste pas, comme pourraient le croire les néophytes, à être doté d’une excellente vue afin de bien observer la cible. Il convient avant tout d’aligner de la façon la plus parfaite possible des points, des lignes, des surfaces. Cela relève un peu de la géométrie dans l’espace et beaucoup de l’aptitude à travailler soigneusement.

 

Cet article, publié dans le numéro 62 du magazine Action Guns (mars 1984), concerne plus précisément le tir à l’arme de poing gros calibre, à longue distance, sur les silhouettes métalliques. Mais les problèmes sont les mêmes, et les solutions proposées transposables, quelles que soient les armes, les calibres et les distances, dès l’instant qu’on utilise des éléments de visée mécaniques.

Cet article concerne plus précisément le tir à l’arme de poing gros calibre, à longue distance, sur les silhouettes métalliques. Mais les problèmes sont les mêmes, et les solutions proposées transposables, quelles que soient les armes, les calibres et les distances, dès l’instant qu’on utilise des éléments de visée mécaniques.

Bien sûr une bonne vue est indispensable mais, en réalité, ce que nous devons voir distinctement, ce sont les éléments de visée situés à bout de bras. Si nous accommodons notre vision sur la cible, nous ne les verrons plus. Aussi est-il préférable d’accommoder sur le guidon, ce qui permet quand même de voir assez nettement la planchette de hausse et de distinguer suffisamment la cible pour en déterminer le centre.

Voici une photo illustrant le positionnement correct du guidon à l’intérieur du cran de mire au moment de la prise de visée. Il s’agit ici d’un pistolet Glock muni d’une hausse réglable, mais la façon d’aligner ces deux éléments est la même quelle que soit l’arme qu’on utilise.

Voici une photo illustrant le positionnement correct du guidon à l’intérieur du cran de mire au moment de la prise de visée. Il s’agit ici d’un pistolet Glock muni d’une hausse réglable, mais la façon d’aligner ces deux éléments est la même quelle que soit l’arme qu’on utilise.

 

Cet article traitant de la prise de visée sur les silhouettes métalliques a été publié sur 5 pages dans le magazine Action Guns n°62 (mars 1984).

Cet article traitant de la prise de visée sur les silhouettes métalliques a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n°62 (mars 1984).