Visualisation de nos vidéos : YouTube nous a fait un sale coup !

Site essai-armes_écran noir_small

Sans doute avez-vous remarqué, amis tireurs, que nos vidéos ne pouvaient plus être visualisées directement sur notre site, au travers des petites fenêtres ouvertes dans nos bancs d’essais. Cela fait partie du contrôle de l’information de plus en plus restrictif exercé par les GAFA. Nous avions été contraints, dans un premier temps, d’interdire l’accès à nos vidéos aux moins de 18 ans, du seul fait qu’elles présentaient des armes. Ceux qui ne l’ont pas fait ont vu leur compte fermé et leurs vidéos purement et simplement supprimées par YouTube.

Dans un deuxième temps, nous avons eu la désagréable surprise de constater que nos vidéos n’étaient plus accessibles directement sur notre site. Dans chaque fenêtre apparaît désormais un triste écran noir dans lequel il est simplement indiqué « Cette vidéo est soumise à une limite d’âge et n’est disponible que sur YouTube ». Ce qui rend bien évidemment notre site beaucoup moins attractif. Il faut maintenant cliquer sur la phrase « Regarder sur YouTube » pour aller voir la vidéo, puis revenir ensuite sur notre site…

Nous ne savons pas ce que, dans un troisième temps malheureusement prévisible, cette restriction progressive des libertés nous réserve. Profitez bien, en attendant, de celles dont vous bénéficiez encore…

VIDEO – YouTube nous a fait un sale coup !

Mai-juin 1940 : Le sacrifice héroïque de l’armée française / Un autre regard sur l’histoire…

Comme des lions – Le sacrifice héroïque de l’armée française - par Dominique Lormier - Editions Calmann Lévy.

Comme des lions – Le sacrifice héroïque de l’armée française – par Dominique Lormier – Editions Calmann Lévy.

La défaite de mai-juin 1940 hante toujours les esprits. Mais sait-on qu’en 45 jours de combats les pertes quotidiennes allemandes avaient été supérieures à celles de la campagne de Russie du 22 juin au 10 décembre 1941 ? Que la première bataille de chars de la Seconde Guerre mondiale, à Hannut, fut une victoire française ? Dans ce livre captivant, qui suit minutieusement l’évolution des troupes sur le terrain et s’appuie sur de nombreux témoignages de soldats français et allemands, Dominique Lormier rend un hommage, tardif mais ô combien mérité, à ces héros méconnus.

Vous trouverez cet ouvrage à la Librairie du Collectionneur :
« Comme des lions » par Dominique Lormier

DÉCOUVREZ LE MAGAZINE CONSACRÉ AUX TIREURS SPORTIFS, À L’ACTUALITÉ DES ARMES ET AU MONDE LA SÉCURITÉ.

Tous les deux mois, le magazine « Action » présente l’actualité des armes, du tir sportif et de la sécurité à travers ses rubriques spécialisées : nouveaux produits, réglementation, reportages terrain, techniques de tir, agenda. En outre, toutes les nouveautés en matière d’armes de poing, d’armes longues, d’optique et d’accessoires les plus divers font l’objet d’articles de fond et de bancs d’essai qui assurent la renommée du magazine depuis de longues années. Le tout traité par des spécialistes reconnus, français et étrangers… En kiosque tous les deux mois ou directement dans votre boîte aux lettres. N’attendez plus : abonnez-vous !

Action n°393 mai-juin 2020

« SIGNALPISTOLEN DER WELT » (PISTOLETS SIGNALEURS DU MONDE ENTIER) – TOME 2 – PAYS D’EUROPE (DE A JUSQU’À L)

 

Signalpistolen der Welt – Enzyklopädie der Signalpistolen und Lienenwerfer – Band 2 – Europäische Staaten von A bis L

Si vous vous interrogez – à juste titre – sur l’étonnant modèle qui figure en couverture de ce tome 2, sachez qu’il s’agit d’un rarissime pistolet lance-amarres breveté en 1903 par la maison londonienne « J. Pain & Sons » et construit sur la base du pistolet signaleur « Mark I » adopté par la Royal Navy en 1887.

Voici le tant attendu tome 2 d’une série d’ouvrages majeurs consacrée aux pistolets et fusils lance-fusées et lance-amarres. Cette série exceptionnelle ambitionne de regrouper, avec des descriptions détaillées et une profusion de superbes photos en couleurs, tous les modèles fabriqués dans le monde depuis que ce type de matériel existe. Le tome 1 était centré sur l’Allemagne, un pays dont la production a été particulièrement importante. Ce tome 2 regroupe, par ordre alphabétique, les pays d’Europe de A à L : Albanie ; Andorre ; Belgique ; Bosnie-Herzégovine ; Bulgarie ; Danemark ; Estonie ; Finlande ; France ; Grèce ; Grande-Bretagne ; Irlande ; Islande ; Italie ; Yougoslavie ; Kosovo ; Croatie ; Lettonie ; Liechtenstein ; Lituanie ; Luxembourg. On pourra s’étonner que certains pays n’y figurent pas comme, par exemple, l’Autriche. La raison en est que – contrairement à ce qui était initialement prévu dans le tome 1 – cette liste est établie selon les noms des pays en langue allemande. L’Autriche, dont le nom commence par la lettre O (Österreich), se trouvera dans le tome 3… 

Ce très beau – et extrêmement rare – pistolet de marine constitue vraisemblablement le tout premier modèle réglementaire français destiné à la signalisation.

Ce très beau – et extrêmement rare – pistolet à silex de marine constitue vraisemblablement le tout premier modèle réglementaire français destiné à la signalisation.

Pistolets lance-fusées adoptés par l’aviation française au cours des années 1960.

Pistolets lance-fusées adoptés par l’aviation française au cours des années 1960.

Le pistolet « Mark I » est le premier modèle de signalisation officiellement adopté par la Royal Navy le 29 septembre 1887.

Le pistolet « Mark I » est le premier modèle de signalisation officiellement adopté par la Royal Navy le 29 septembre 1887.

Successivement décliné en version pistolet et carabine, le « N°1 Mk I » est le premier lance-fusées de gros calibre adopté par l’aviation anglaise au cours de la Première Guerre mondiale.

Successivement décliné en version pistolet et carabine, le « N°1 Mk I » est le premier lance-fusées de gros calibre adopté par l’aviation anglaise au cours de la Première Guerre mondiale.

Cet ouvrage des Éditions DWJ 2019 (www.dwj.de) est disponible auprès de :

Buchverlag Delphine Kern – Waffen Kern, Kreuzstrasse 19, 50354 Hürth, Deutschland – (www.leuchtpistolen.de)

 

Décès de Bertrand Sorlot, notre patron de presse

Bertrand Sorlot nous a quittés le 22 août 2019. Nous garderons de lui le souvenir d’un homme cultivé, discret, toujours élégant et sur qui nous pouvions résolument compter. Nous savons tous qu’il n’aurait pas aimé d’hommage grandiloquent, de termes pompeux retraçant sa pourtant riche carrière. Pour comprendre ce que les magazines dédiés aux armes et leurs équipes rédactionnelles lui doivent, il suffit de rappeler qu’il avait pris la tête, en tant que rédacteur en chef, des revues Gazette des Armes en 1992 et Action Guns en 1993, succédant alors au regretté Georges Tabibian. Bertrand Sorlot avait la passion de l’édition et celle de l’histoire militaire, deux domaines dans lesquels il a toujours œuvré avec autorité et compétence.

Photo de Bertrand Sorlot

Né le 3 août 1943, fils d’un éditeur parisien, il fonde sa propre maison d’édition de livres dans les années 1980. C’est en 1992 qu’il créé la société Régi’Arm et rachète successivement les magazines Gazette des Armes, Uniformes et Action Guns. Il publie de nombreux numéros Hors Série et crée deux nouveaux titres : Pro Sécurité (2002) et  Véhicules militaires (2005). En 2006, il prend le contrôle de la société Rigel qui édite les magazines de modélisme MRA (Modèle Réduit d’Avion), MRB (Modèle Réduit de Bateau), RMF (Rail Muniature Flash), TLC (Toyota Land Cruiser) et poursuit la création de nouveaux magazines : Hélico RC (2010). Administrateur du Groupe MLP (Messageries Lyonnaises de Presse) depuis 2016, Bertrand Sorlot a participé à la vie rédactionnelle des magazines Action et Gazette des Armes jusqu’aux derniers numéros mis sous presse au début de cet été 2019. Il nous laisse un grand vide et nous nous efforcerons de nous montrer dignes de sa mémoire, de sa sagesse et des leçons qu’il nous a transmises.