« SIGNALPISTOLEN DER WELT » (PISTOLETS SIGNALEURS DU MONDE ENTIER) – TOME 2 – PAYS D’EUROPE (DE A JUSQU’À L)

 

Signalpistolen der Welt – Enzyklopädie der Signalpistolen und Lienenwerfer – Band 2 – Europäische Staaten von A bis L

Si vous vous interrogez – à juste titre – sur l’étonnant modèle qui figure en couverture de ce tome 2, sachez qu’il s’agit d’un rarissime pistolet lance-amarres breveté en 1903 par la maison londonienne « J. Pain & Sons » et construit sur la base du pistolet signaleur « Mark I » adopté par la Royal Navy en 1887.

Voici le tant attendu tome 2 d’une série d’ouvrages majeurs consacrée aux pistolets et fusils lance-fusées et lance-amarres. Cette série exceptionnelle ambitionne de regrouper, avec des descriptions détaillées et une profusion de superbes photos en couleurs, tous les modèles fabriqués dans le monde depuis que ce type de matériel existe. Le tome 1 était centré sur l’Allemagne, un pays dont la production a été particulièrement importante. Ce tome 2 regroupe, par ordre alphabétique, les pays d’Europe de A à L : Albanie ; Andorre ; Belgique ; Bosnie-Herzégovine ; Bulgarie ; Danemark ; Estonie ; Finlande ; France ; Grèce ; Grande-Bretagne ; Irlande ; Islande ; Italie ; Yougoslavie ; Kosovo ; Croatie ; Lettonie ; Liechtenstein ; Lituanie ; Luxembourg. On pourra s’étonner que certains pays n’y figurent pas comme, par exemple, l’Autriche. La raison en est que – contrairement à ce qui était initialement prévu dans le tome 1 – cette liste est établie selon les noms des pays en langue allemande. L’Autriche, dont le nom commence par la lettre O (Österreich), se trouvera dans le tome 3… 

Ce très beau – et extrêmement rare – pistolet de marine constitue vraisemblablement le tout premier modèle réglementaire français destiné à la signalisation.

Ce très beau – et extrêmement rare – pistolet à silex de marine constitue vraisemblablement le tout premier modèle réglementaire français destiné à la signalisation.

Pistolets lance-fusées adoptés par l’aviation française au cours des années 1960.

Pistolets lance-fusées adoptés par l’aviation française au cours des années 1960.

Le pistolet « Mark I » est le premier modèle de signalisation officiellement adopté par la Royal Navy le 29 septembre 1887.

Le pistolet « Mark I » est le premier modèle de signalisation officiellement adopté par la Royal Navy le 29 septembre 1887.

Successivement décliné en version pistolet et carabine, le « N°1 Mk I » est le premier lance-fusées de gros calibre adopté par l’aviation anglaise au cours de la Première Guerre mondiale.

Successivement décliné en version pistolet et carabine, le « N°1 Mk I » est le premier lance-fusées de gros calibre adopté par l’aviation anglaise au cours de la Première Guerre mondiale.

Cet ouvrage des Éditions DWJ 2019 (www.dwj.de) est disponible auprès de :

Buchverlag Delphine Kern – Waffen Kern, Kreuzstrasse 19, 50354 Hürth, Deutschland – (www.leuchtpistolen.de)

 

Décès de Bertrand Sorlot, notre patron de presse

Bertrand Sorlot nous a quittés le 22 août 2019. Nous garderons de lui le souvenir d’un homme cultivé, discret, toujours élégant et sur qui nous pouvions résolument compter. Nous savons tous qu’il n’aurait pas aimé d’hommage grandiloquent, de termes pompeux retraçant sa pourtant riche carrière. Pour comprendre ce que les magazines dédiés aux armes et leurs équipes rédactionnelles lui doivent, il suffit de rappeler qu’il avait pris la tête, en tant que rédacteur en chef, des revues Gazette des Armes en 1992 et Action Guns en 1993, succédant alors au regretté Georges Tabibian. Bertrand Sorlot avait la passion de l’édition et celle de l’histoire militaire, deux domaines dans lesquels il a toujours œuvré avec autorité et compétence.

Photo de Bertrand Sorlot

Né le 3 août 1943, fils d’un éditeur parisien, il fonde sa propre maison d’édition de livres dans les années 1980. C’est en 1992 qu’il créé la société Régi’Arm et rachète successivement les magazines Gazette des Armes, Uniformes et Action Guns. Il publie de nombreux numéros Hors Série et crée deux nouveaux titres : Pro Sécurité (2002) et  Véhicules militaires (2005). En 2006, il prend le contrôle de la société Rigel qui édite les magazines de modélisme MRA (Modèle Réduit d’Avion), MRB (Modèle Réduit de Bateau), RMF (Rail Muniature Flash), TLC (Toyota Land Cruiser) et poursuit la création de nouveaux magazines : Hélico RC (2010). Administrateur du Groupe MLP (Messageries Lyonnaises de Presse) depuis 2016, Bertrand Sorlot a participé à la vie rédactionnelle des magazines Action et Gazette des Armes jusqu’aux derniers numéros mis sous presse au début de cet été 2019. Il nous laisse un grand vide et nous nous efforcerons de nous montrer dignes de sa mémoire, de sa sagesse et des leçons qu’il nous a transmises.

Bande dessinée « Hampton Roads » / Collection « Les Grandes Batailles Navales »

Les éditions Glénat proposent, sous la direction du peintre aux armées Jean-Yves Delitte et avec le soutien du Musée national de la Marine, de plonger le lecteur au cœur des plus grandes batailles navales de l’histoire, de l’Antiquité à la Seconde Guerre mondiale. Cette collection de BD dédiée aux batailles navales compte actuellement une dizaine de titres et chaque album est prolongé par un cahier pédagogique.

Cet album BD en couleurs, format 24 cm x 32 cm, compte 56 pages.

Cet album BD en couleurs, format 24 cm x 32 cm, compte 56 pages.

C’est dans les eaux de « Hampton Roads » que livrèrent bataille deux navires de guerre d’un genre nouveau : le CSS Virginia et l’USS Monitor. Le premier est issu d’une ingénieuse transformation, par les Sudistes, de la frégate USS Merrimack abandonnée par l’armée unioniste. Le second est un bâtiment révolutionnaire, véritable batterie flottante, construit par les Nordistes. Un nouveau modèle de navire, le cuirassé, va naître de cette confrontation et devenir le seigneur des mers pendant près d’un siècle. 

Les titres de cette collection sont : « Salamine » (septembre 480 av. JC) ; « Stamford Bridge » (septembre 1066) ; « Lépante » (octobre 1571) ; « Texel » (juin 1694) ; « Chesapeake » (septembre 1781) ; « Trafalgar » (octobre 1805) ; « Hampton Roads » (mars 1862) ; « Tsushima » (mai 1905) ; « Jutland » (mai-juin 1916) ; « Midway » (juin 1942).

Déménagement du groupe de presse Régi’Arm et de la librairie « Le Hussard »

Créée il y a plus de 20 ans, la librairie Le Hussard est le leader en France de vente par correspondance d'ouvrages spécialisés.

Créée il y a plus de 20 ans, la librairie Le Hussard est le leader en France de la vente par correspondance d’ouvrages spécialisés.

Le groupe de presse Régi’Arm, qui éditait notamment les magazines « Action » et « Gazette des Armes », de même que la « Librairie du Collectionneur – Librairie Le Hussard » qui lui était associée, quittent les locaux parisiens qu’ils occupaient au 43 de la rue de Cronstadt, dans le 15ème arrondissement, pour s’installer au 24 de la rue Clément Ader, à Saint-Pierre-du-Perray 91280. Numéro de téléphone de la librairie : 01 45 32 54 00

La « Librairie Le Hussard - Librairie du Collectionneur » vous propose une sélection de plus de 5.700 titres choisis en fonction de leur intérêt historique, de leur qualité et de leur richesse iconographique.

La « Librairie Le Hussard – Librairie du Collectionneur » vous propose une sélection de plus de 5.700 titres choisis en fonction de leur intérêt historique, de leur qualité et de leur richesse iconographique.

L’adresse du site Internet « www.librairie-hussard.com », de même que les anciens numéros de téléphone restent inchangés, mais ils sont actuellement indisponibles pour des raisons de maintenance. L’ensemble de la rédaction vous présente ses excuses pour la gêne occasionnée. Cette migration doit prendre fin au début du mois de juin 2019 et vous pourrez alors de nouveau les contacter pour vous abonner – si vous ne l’avez pas déjà fait – ou commander les anciens numéros des magazines susceptibles de vous intéresser.

Décès d’un grand collectionneur, le Dr Bruno Baumgarten

Le Dr Bruno Baumgarten photographié chez lui, dans la pièce qu’il avait à l’époque dédiée à sa collection des pistolets lance-fusées.

Le Dr Bruno Baumgarten photographié chez lui, dans la pièce qu’il avait à l’époque dédiée à sa collection des pistolets lance-fusées.

Nous venons d’apprendre, avec beaucoup de tristesse, le décès du Dr Bruno Baumgarten (09.04.1929 – 31.10.2018) qui aurait fêté ses 90 ans au début de l’année prochaine. Passionné par les anciens pistolets lance-fusées, il avait réuni une impressionnante collection regroupant les modèles réglementaires du monde entier.

Il avait fait don d’une grande partie de cette collection au musée maritime de Bremerhaven, près de Brême et de Hambourg, où elle est exposée par roulement du fait que la salle qui lui est entièrement consacrée n’est pas assez grande pour permettre de les exposer tous simultanément.

Il était aussi l’initiateur du monumental ouvrage encyclopédique « Signalpistolen der Welt » qui devait à terme compter cinq tomes déclinés en trois langues. Son décès met vraisemblablement un terme à cette publication et le premier tome, dont il avait personnellement financé l’édition, risque fort de rester le seul témoignage de cette ambitieuse aventure.