Renaissance d’un journal de guerre : Le Crapouillot

Le Crapouillot, magazine non conformiste…

Le Crapouillot est l’un des plus anciens titres de presse. C’était à l’origine un journal de tranchées, créé en août 1915. D’ailleurs le mot « crapouillot », qui signifie littéralement petit crapaud, désignait dans le vocabulaire des poilus le mortier de tranchée français de 58 mm. Le ton du Crapouillot différait de celui des autres journaux de tranchées, lesquels étaient destinés à distraire plutôt qu’à dépeindre la réalité de la guerre. D’où son incontestable succès, qui lui permettra de perdurer. Suspendu en septembre 1939, il paraîtra à nouveau en 1948, pour ne disparaître qu’en 1996.

Ce premier numéro de mai/juin/juillet 2016 du magazine Le Crapouillot est consacré au dossier brûlant du terrorisme islamiste.

Ce premier numéro de mai/juin/juillet 2016 du magazine Le Crapouillot est consacré au dossier brûlant du terrorisme islamiste.

Ressorti des tranchées, Le Crapouillot est de retour en kiosque, sous la forme d’un magazine trimestriel non conformiste qui mêle enquêtes, informations et opinions. Cette renaissance d’un journal de guerre nous semble relever d’une implacable logique. Nous sommes en guerre, même si nous avons tendance à très vite l’oublier. Cette guerre, nous ne l’avons pas souhaitée, mais faire l’autruche ne nous en débarrassera pas. Ce numéro, consacré au  terrorisme islamiste, apporte de précieuses informations permettant de mieux comprendre ce sujet d’une grande complexité.

 

Le renouveau du magazine « Gazette des Armes »

Une nouvelle « Gazette des Armes » !

Bonne nouvelle pour tous les amateurs et collectionneurs d’armes anciennes, le magazine mensuel « Gazette des Armes », qui va bientôt fêter ses 45 années d’existence, rajeunit sa maquette, améliore la qualité du papier et augmente sensiblement son contenu. Vous y trouverez de nouvelles rubriques, des informations, une documentation historique indispensable à tous ceux que le domaine des armes passionne et une qualité des photos inégalée. Le numéro 485 (avril 1916) est d’ores et déjà disponible chez votre marchand de journaux…

Ce numéro 485 d’avril 2016, qui inaugure la nouvelle formule, se présente dorénavant comme une luxueuse revue qui bénéficie d’un papier glacé de grande qualité.

Ce numéro 485 d’avril 2016, qui inaugure la nouvelle formule, se présente désormais comme revue de luxe, qui bénéficie d’un papier glacé de grande qualité.

Les amateurs des pistolets « Luger » y trouveront notamment, exposées sur cinq pages, les photos d’une exceptionnelle collection mise en vente par la société allemande Hermann-Historica.

Les amateurs des pistolets « Luger » y trouveront notamment, exposées sur cinq pages, les photos d’une exceptionnelle collection mise en vente par la société allemande Hermann-Historica.

Bande dessinée en hommage à la Grande Guerre : « On nous a coupé les ailes »

On nous a coupé les ailes…

Nous sommes actuellement à mi-parcours du centenaire de la Guerre de 1914-1918 et mon coup de cœur va à ce très bel ouvrage qui réalise, sous la forme d’une bande dessinée, un modeste mais très émouvant travail de mémoire.

Voici une photo de ce petit livre, format 21 x 21 cm, accompagné par deux souvenirs de la Grande Guerre : un petit aéroplane fabriqué à partir d’une cartouche de fusil et un porte-bonheur constitué d’une statuette de Jésus Christ enfermé dans une minuscule boîte en zinc (moins de 3 cm), laquelle était souvent cousue dans les vêtements afin de ne pas la perdre.

Voici une photo de cette petite BD, format 21 x 21 cm, accompagnée par deux objets souvenirs de la Grande Guerre : un petit aéroplane confectionné à partir d’une cartouche de fusil et un porte-bonheur constitué par une statuette de Jésus-Christ enfermée dans une minuscule boîte en zinc (moins de 3 cm), laquelle était souvent cousue dans les vêtements afin de ne pas la perdre.

Ce livre m’a d’autant plus touché que plusieurs personnes dans ma famille ont été tuées ou blessées durant la Grande Guerre et que j’ai conservé un certain nombre de souvenirs de cette période douloureuse, dont un petit avion confectionné à partir d’une cartouche de fusil, un témoignage de l’« artisanat de tranchée » tout à fait semblable aux deux exemplaires dont les photos figurent à la fin du livre. A lire et à offrir, parce que cet ouvrage s’adresse tout aussi bien aux adultes qu’aux enfants…

« On nous a coupé les ailes », de Fred Bernard & Emile Bravo, publié aux éditions Albin Michel, est vendu au prix de 11,50 € à la FNAC (frais d’envoi gratuits).

Magazine Action n° 366

Le numéro 366 (novembre-décembre 2015) du magazine Action vient de paraître !

Il s’agit d’un numéro spécial de 100 pages (16 pages supplémentaires) dédié au salon MILIPOL 2015, dans lequel vous trouverez des armes à feu (le pistolet BB Techs BB6 en calibre 9 x 19 mm, le pistolet FNP-45 Tactical en calibre .45 ACP, le fusil d’assaut Remington ACR en calibre 5,56 mm OTAN, la carabine ISSC MK22 Commando en calibre .22 Long Rifle, la réplique Pedersoli de la carabine Winchester Sporting Rifle 1886 en calibre .45-70 Government), des cartouches (le rechargement du calibre .308 Winchester), des couteaux (la gamme Zero Tolerance Knives) et un grand nombre d’informations sur toutes les nouveautés.

Action n°366 novembre-décembre 2015_petite

Civil War Revolvers, Myth vs Reality – Peter Schiffers

Les revolvers de la Guerre de Sécession, mythe et réalité.

Tous ceux que les armes américaines à percussion passionnent – ainsi que le tir au moyen de leurs répliques modernes – trouveront dans cet ouvrage une mine d’informations absolument inédite et extrêmement intéressante. L’auteur a réalisé un travail considérable en réunissant et détaillant tous les principaux revolvers utilisés par les protagonistes des deux camps durant la Guerre de Sécession, puis en effectuant avec chacun des tirs à 25 et 50 mètres afin d’en déterminer avec exactitude la précision et la fiabilité. Ces essais ont été réalisés au moyen de cartouches combustibles strictement conformes aux caractéristiques de celles qui étaient utilisées à cette époque, en respectant notamment la forme et le poids du projectile, de même que le type et la charge de poudre noire. Cette expérience sans équivalent au monde a permis à l’auteur de mettre en lumière les avantages et les défauts réels de ces revolvers.

Ce livre, qui fait suite au précédent « Civil War Carbines, Myth vs. Reality » du même auteur, abondamment illustré de photos des armes et des cibles, présente également de nombreux clichés d’époque de soldats, Nordistes et Sudistes, porteurs d’une ou plusieurs de ces armes de poing. Il nous a véritablement enthousiasmés par sa grande qualité technique. C’est pourquoi nous vous le recommandons avec, pour seule réserve, la nécessité d’un minimum de maîtrise concernant la lecture d’un texte écrit en anglais.

Ce livre de 184 pages présente une étude détaillée et un banc d’essai réaliste de tous les principaux revolvers employés durant la Guerre de Sécession : Remington New Model Army, Colt 1851 Navy, Colt 1860 Army, Starr modèle 1858 et modèle 1863 Army, Whitney Navy, Joslyn Navy, Savage Navy, Freeman Army et beaucoup d’autres, y compris notre revolver national, Lefaucheux modèle 1854, qui a été également participé à ce conflit.

Ce livre de 184 pages présente une étude détaillée et un banc d’essai réaliste de tous les principaux revolvers employés durant la Guerre de Sécession : Remington New Model Army, Colt 1851 Navy, Colt 1860 Army, Starr modèle 1858 et modèle 1863 Army, Whitney Navy, Joslyn Navy, Savage Navy, Freeman Army, Allen & Wheelock Army, Pettengill Army, Smith & Wesson N°2 Army et beaucoup d’autres…
y compris notre revolver national, Lefaucheux modèle 1854, qui a également participé à ce conflit !

Pour information :

« Civil War Revolvers, Myth vs Reality » est vendu au prix de 30 € à la librairie Le Hussard, 43 rue de Cronstadt, 75015 Paris (www.librairie-hussard.com).

 

Ce livre de 144 pages présente une étude détaillée et un banc d’essai réaliste des principales carabines utilisées durant la Guerre de Sécession : Burnside, Gallager, Spencer, Sharps 1863, Smith, Starr, Maynard, Merrill, Joslyn…

Ce livre de 144 pages présente une étude détaillée et un banc d’essai réaliste des principales carabines utilisées durant la Guerre de Sécession : Burnside, Gallager, Spencer, Sharps 1863, Smith, Starr, Maynard, Merrill, Joslyn…

Pour information :

« Civil War Carbines, Myth vs Reality » accompagné de son CD (sur lequel le lecteur trouvera une traduction correcte, en français, de l’intégralité du texte, y compris les légendes des schémas et photos) est disponible chez « Histoire et documents » (www.histoire-et-documents.fr).