Revolver Smith & Wesson modèle 69 « Combat Magnum » / Calibre .44 Magnum

Le S&W modèle 69 est un revolver de défense à canon très court chambré pour le puissant calibre .44 Magnum.

Le S&W modèle 69 est un revolver de défense à canon très court chambré pour le puissant calibre .44 Magnum.

Le Smith & Wesson Modèle 69 « Combat Magnum » à canon de deux pouces trois-quarts est le grand frère du Modèle 66-8 que nous avons testé précédemment. Il présente peu ou prou les mêmes caractéristiques, les mêmes dimensions et la même finition. La seule différence – mais elle est de taille – se situe au niveau du calibre puisqu’il est chambré non plus en .357 Magnum mais en .44 Magnum. Cette augmentation du calibre entraîne une diminution de la capacité du barillet, lequel n’accueille plus que cinq cartouches au lieu de six. Ce puissant revolver n’étant pas plus lourd que son homologue de calibre .357 Magnum – il ne pèse que 23 grammes de plus, en raison du fort diamètre de forage des chambres et de l’âme du canon – le recul est plus durement ressenti par la main du tireur. Il s’agit donc, au final, d’une arme de défense compacte et maniable dont l’utilisation se justifie dans les contrées où chasseurs, pêcheurs et randonneurs risquent de se trouver confrontés à un animal agressif et dangereux comme un ours, un puma ou un alligator.

Le S&W modèle 69 dispose d’une platine sélective permettant le tir en simple ou en double action au gré de l’utilisateur et il bénéficie d’une hausse réglable associée à un guidon muni d’un insert coloré.

Le S&W modèle 69 dispose d’une platine sélective permettant le tir en simple ou en double action au gré de l’utilisateur et il bénéficie d’une hausse réglable associée à un guidon muni d’un insert coloré.

Le manchon en acier inoxydable, sur lequel est goupillé le guidon, est maintenu par le canon, ce dernier étant vissé dans la carcasse.

Le manchon en acier inoxydable, sur lequel est goupillé le guidon, est maintenu par le canon, ce dernier étant vissé dans la carcasse.

Le S&W modèle 69 dispose d’une hausse en acier, réglable en site et en azimut, un perfectionnement dont les revolvers de défense sont rarement équipés.

Le S&W modèle 69 dispose d’une hausse en acier, réglable en site et en azimut, un perfectionnement dont les revolvers de défense sont rarement équipés.

 

VIDEO – 1ère partie : Présentation et tirs dynamiques

Le chargement s’effectue grâce à un barillet basculant, d’une contenance de cinq cartouches, équipé d’un extracteur collectif.

Le chargement s’effectue grâce à un barillet basculant, d’une contenance de cinq cartouches, équipé d’un extracteur collectif.

La queue de détente dispose d’une surface frontale large et plane, correctement incurvée.

La queue de détente dispose d’une surface frontale large et plane, correctement incurvée.

 

ATTENTION : j’ai fait une erreur dans cette vidéo en affirmant (à 2’20) que les cartouches de calibre .44 Special étaient classées en catégorie C et celles de calibre .44 Magnum en catégorie D. En réalité, les cartouches de calibre .44 Special sont classées en catégorie B et celles de calibre .44 Magnum en catégorie C. Ces dernières constituent une exception : elles ont été déclassées du fait qu’elles sont couramment utilisées, dans des armes d’épaule, par les chasseurs…

VIDEO – 2ème partie : Tirs sur appui

La longueur du canon de deux pouces trois-quarts a été judicieusement calculée pour offrir à l’extracteur un débattement suffisant, afin de permettre l’éjection simultanée des cinq douilles vides d’un vif mouvement du pouce.

La longueur du canon de deux pouces trois-quarts a été judicieusement calculée pour offrir à l’extracteur un débattement suffisant, afin de permettre l’éjection simultanée des cinq douilles vides d’un vif mouvement du pouce.

Le banc d’essai du revolver Smith & Wesson modèle 69 Combat Magnum a été publié sur 5 pages dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.

Le banc d’essai du revolver Smith & Wesson modèle 69 Combat Magnum a été publié sur 5 pages
dans le n°384 (novembre/décembre 2018) du magazine Action.

Revolver Taurus modèle 444 « Raging Bull » / calibre .44 Magnum

Le Taurus modèle 444 Raging Bull se présente comme un revolver de gros calibre bénéficiant d’une robuste construction en acier inoxydable massif. On remarquera la présence d’un ingénieux cache en polymère qui permet de protéger sa hausse durant le transport. Equipé d’une lunette, il se révèle idéal pour la chasse (aux USA) et le tir sur silhouettes métalliques. Il est accompagné ici de la lourde silhouette en acier que l’on tire à la distance de 50 mètres.

Le Taurus modèle 444 Raging Bull se présente comme un revolver de gros calibre bénéficiant d’une robuste construction en acier inoxydable massif. On remarquera la présence d’un ingénieux cache en polymère qui permet de protéger sa hausse durant le transport.
Equipé d’une lunette, il se révèle idéal pour la chasse (aux USA) et le tir sur silhouettes métalliques (50,100, 150 et 200 mètres). Il est accompagné ici de la lourde silhouette en acier que l’on tire à la distance de 50 mètres.

Le banc d’essai du revolver Taurus 444 Raging Bull a été publié sur 6 pages dans le magazine Cibles n°479 (février 2010)

Le banc d’essai du revolver Taurus 444 Raging Bull a été publié sur 6 pages dans le magazine Cibles n°479 (février 2010)

 

Pistolet IMI Desert Eagle Mark XIX « 24 K Gold plated » / calibre .44 Magnum

Dans cette configuration, avec son canon de dix pouces et son éblouissante finition « 24 Karat Gold plated », le pistolet Desert Eagle se révèle encore plus impressionnant que le modèle standard, pourtant déjà peu discret en raison de ses dimensions hors normes. Réalisé avec une grande rigueur et fini avec soin, il prend l’aspect d’une arme d’apparat. Mais ne vous y trompez pas : cette version hors du commun n’est pas destinée à être exposée dans une vitrine ; elle est parfaitement utilisable sur le terrain ou dans votre stand de tir habituel.

Dans cette configuration, avec son canon de dix pouces et son éblouissante finition « 24 Karat Gold plated », le pistolet Desert Eagle se révèle encore plus impressionnant que le modèle standard, pourtant déjà peu discret en raison de ses dimensions hors normes. Réalisé avec une grande rigueur et fini avec soin, il prend l’aspect d’une arme d’apparat. Mais ne vous y trompez pas : cette version hors du commun n’est pas destinée à être exposée dans une vitrine ; elle est parfaitement utilisable sur le terrain ou dans votre stand de tir habituel.

Avec sa grosse cartouche de calibre .44 Magnum positionnée face à la rampe d’alimentation, le Desert Eagle fait irrésistiblement penser à une pièce d’artillerie.

Avec sa grosse cartouche de calibre .44 Magnum positionnée face à la rampe d’alimentation, le Desert Eagle fait irrésistiblement penser à une pièce d’artillerie.

 

Le banc d’essai du Desert Eagle Mark XIX « 24 K Gold plated » a été publié sur 8 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°329 (septembre 2009)

Le banc d’essai du Desert Eagle Mark XIX « 24 K Gold plated » a été publié sur 8 pages
dans le magazine Action Armes & Tir n°329 (septembre 2009)

 

Revolver Taurus 444 Ultra-Lite Titanium / calibre .44 Magnum

Le Taurus modèle 444 Ultra-Lite comporte une carcasse et un manchon de canon en alliage léger, la carcasse renfermant un barillet en titane et le manchon recouvrant un tube en acier inoxydable. Sa poignée reçoit une plaquette monolithique moulée en néoprène noir, dotée dans sa partie dorsale d’un insert en caoutchouc destiné à amortir le recul de la puissante cartouche de calibre .44 Magnum. Mais en repoussant sans cesse les limites, dans leur course à la puissance et à la légèreté, les fabricants ne vont-ils pas parfois un peu trop loin ?

Le Taurus modèle 444 Ultra-Lite comporte une carcasse et un manchon de canon en alliage léger, la carcasse renfermant un barillet en titane et le manchon recouvrant un tube en acier inoxydable. Sa poignée reçoit une plaquette monolithique moulée en néoprène noir, dotée dans sa partie dorsale d’un insert en caoutchouc destiné à amortir le recul de la puissante cartouche de calibre .44 Magnum.
Mais en repoussant sans cesse les limites, dans leur course à la puissance et à la légèreté, les fabricants ne vont-ils pas parfois un peu trop loin ?

Pour qui se limite aux munitions de calibre .44 Special, ce revolver se révèle très agréable à tirer à bras franc mais les munitions de calibre .44 Magnum génèrent un recul brutal et un relèvement important, obligeant le tireur à serrer très fermement la poignée.

Pour qui se limite aux munitions de calibre .44 Special, ce revolver se révèle très agréable à tirer à bras franc, mais les munitions de calibre .44 Magnum génèrent un recul brutal et un relèvement important, obligeant le tireur à serrer très fermement la poignée.

Le banc d’essai du revolver Taurus 444 Ultra-Lite a été publié sur 5 pages dans le magazine Cibles n°474 (septembre 2009)

Le banc d’essai du revolver Taurus 444 Ultra-Lite a été publié sur 5 pages
dans le magazine Cibles n°474 (septembre 2009)

 

Revolver Smith & Wesson modèle 29-10 gravé / calibre .44 Magnum

La firme Smith & Wesson a pris l’heureuse initiative de rééditer son mythique revolver modèle 29, de calibre .44 Magnum, lequel avait disparu du catalogue depuis une dizaine d’années pour laisser le champ libre au modèle 629, sa version moderne construite en acier inoxydable. Au début des années soixante-dix, le cinéma américain lui avait offert au modèle 29 extraordinaire popularité grâce à une série de films mettant en scène l’inspecteur Harry Callahan (Clint Eastwood) : Dirty Harry (L’inspecteur Harry), Magnum Force, The Enforcer (L’inspecteur ne renonce jamais), Sudden Impact (Le retour de l’inspecteur Harry), The Dead Pool (L’inspecteur Harry est la dernière cible).

La firme Smith & Wesson a pris l’heureuse initiative de rééditer son mythique revolver modèle 29, de calibre .44 Magnum, lequel avait disparu du catalogue depuis une dizaine d’années pour laisser le champ libre au modèle 629, sa version moderne construite en acier inoxydable. Au début des années soixante-dix, le cinéma américain avait offert au modèle 29 une extraordinaire popularité grâce à une série de films mettant en scène l’inspecteur Harry Callahan (Clint Eastwood) : Dirty Harry (L’inspecteur Harry), Magnum Force, The Enforcer (L’inspecteur ne renonce jamais), Sudden Impact (Le retour de l’inspecteur Harry), The Dead Pool (L’inspecteur Harry est la dernière cible).

Smith & Wesson a œuvré pour donner à son nouveau modèle 29 l’apparence de l’arme originale lancée en 1955, tout en conservant les diverses améliorations qui ont assuré la fiabilité et la sécurité des versions plus modernes. Cette version 29-10 se démarque par sa finition luxueuse, constituée par un superbe bronzage bleu-noir pour protéger sa fabrication en acier au carbone, et par ses gravures discrètes et élégantes.

Smith & Wesson a œuvré pour donner à son nouveau modèle 29 l’apparence de l’arme originale lancée en 1955, tout en conservant les diverses améliorations qui ont assuré la fiabilité et la sécurité des versions plus modernes. Cette version 29-10 se démarque par sa finition luxueuse, constituée par un superbe bronzage bleu-noir pour protéger sa fabrication en acier au carbone, et par ses gravures discrètes et élégantes.

 

La firme Smith & Wesson a pris l’heureuse initiative de rééditer son mythique revolver modèle 29, de calibre .44 Magnum, lequel avait disparu du catalogue depuis une dizaine d’années pour laisser le champ libre au modèle 629, sa version moderne construite en acier inoxydable. Au début des années soixante-dix, le cinéma américain lui avait offert au modèle 29 extraordinaire popularité grâce à une série de films mettant en scène l'inspecteur Harry Callahan (Clint Eastwood) : Dirty Harry (L'inspecteur Harry), Magnum Force, The Enforcer (L'inspecteur ne renonce jamais), Sudden Impact (Le retour de l'inspecteur Harry), The Dead Pool (L’inspecteur Harry est la dernière cible).

On retrouve sur ce nouveau modèle la large poignée qui équipait les premières versions, avant que les plaquettes de crosse en bois exotique ne cèdent leur place à une poignée Monogrip Hogue moulée en néoprène. Les dimensions généreuses de ces plaquettes procurent une prise en main qui se révèle très appréciable, au tir, pour maîtriser avec un relatif confort le recul de l’arme.

Le banc d’essai du revolver S&W modèle 29/10 a été publié sur 7 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°311 (juillet-août 2007)

Le banc d’essai du revolver S&W modèle 29/10 a été publié sur 7 pages
dans le magazine Action Armes & Tir n°314 (novembre 2007)