Fusil à répétition Winchester modèle 1887 / calibre 12/70

Les nouveautés, dans le domaine des copies modernes des armes à feu de l’Ouest américain, sont impatiemment attendues par les amateurs dans le monde entier. Annoncé plusieurs fois aux Etats-Unis sans qu’aucune suite ne soit donnée, le fusil Winchester modèle 1887 s’est fait longtemps attendre et ce sont finalement les Chinois qui les premiers ont relevé le défi.

Nous avions effectué le banc d’essai de la réplique Norconia durant l’été 2006, pour le magazine « Action Armes & Tir », mais c’est en avril 2013 que nous avons réalisé une vidéo, à l’occasion cette fois du banc d’essai de la réplique distribuée par la maison française Azur Armes.

Comparée à la réplique Norinco, la réplique Azur Armes reçoit des bois mieux veinés et bénéficie d’une finition plus soignée.

Comparée à la réplique Norconia, la réplique Azur Armes reçoit des bois mieux veinés et bénéficie d’une finition plus soignée.

Dénommée modèle 87 W « COWBOY series », la réplique du shotgun Winchester modèle 1887 que nous avons testée au cours de l’été 2006 pour le magazine « Action Armes & Tir » avait été réalisée par la firme chinoise Norinco (China North Industries Corporation), en association avec l'importateur allemand Frankonia, d'où l'apparition d'une nouvelle dénomination commerciale : Norconia.

Dénommée modèle 87 W « COWBOY series », la réplique du shotgun Winchester modèle 1887 que nous avons testée au cours de l’été 2006 pour le magazine « Action Armes & Tir » avait été réalisée par la firme chinoise Norinco (China North Industries Corporation), en association avec l’importateur allemand Frankonia, d’où l’apparition d’une nouvelle dénomination commerciale : Norconia.

Ce shotgun est un fusil de chasse à répétition par levier de sous-garde créé par John Moses Browning en 1887 pour la firme américaine Winchester. Banc d'essai de sa réplique, en calibre 12/70, distribuée par la maison française Azur Armes.

Courte, maniable, rapide et précise, la réplique Norconia du fusil Winchester modèle 1887 se révèle très plaisante à utiliser.

Le banc d’essai de la réplique du fusil Winchester modèle 1887 réalisée par Norinco a été publié sur 7 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°302 (octobre 2006)

Le banc d’essai de la réplique Norconia du fusil Winchester modèle 1887 a été publié sur 7 pages
dans le magazine Action Armes & Tir n°302 (octobre 2006)

Fusil Pioneer Arms « Trail Boss » / calibre 12

 

Le Trail Boss, de la firme polonaise Pioneer Arms, est un fusil juxtaposé de type coach gun, autrement dit un fusil de chasse dont les canons ont été raccourcis dans le but d’en faire une arme de défense. Il est doté d’un verrouillage de type Greener et de platines à chiens externes rebondissants, lesquels permettent de visualiser instantanément si l'arme est prête à faire feu ou si elle est en position de repos (chiens à l’abattu).

Le Trail Boss, de la firme polonaise Pioneer Arms, est un fusil juxtaposé de type coach gun, autrement dit un fusil de chasse dont les canons ont été raccourcis dans le but d’en faire une arme de défense. Il est doté d’un verrouillage de type Greener et de platines à chiens externes rebondissants, lesquels permettent de visualiser instantanément si l’arme est prête à faire feu ou si elle est en position de repos (chiens à l’abattu).

Le Trail Boss, fabriqué par la firme polonaise Pioneer Arms, est un fusil juxtaposé de type coach gun, autrement dit un fusil de chasse dont les canons ont été raccourcis dans le but d’en faire une arme de défense. Il est doté d’un verrouillage de type Greener et de platines à chiens externes rebondissants, qui permettent de visualiser instantanément si l'arme est prête à faire feu ou si les chiens sont en position de sécurité.

Extraction simultanée des deux douilles tirées : même lorsqu’il reprend une conception ancienne (juxtaposé sans éjecteurs), le fusil de chasse offre un maniement d’une rapidité étonnante.

Le banc d’essai du coach gun Pioneer Arms Trail Boss a été publié sur 6 pages dans le magazine Action Armes & Tir n°330 (novembre-décembre 2009)

Le banc d’essai du coach gun Pioneer Arms Trail Boss a été publié sur 6 pages
dans le magazine Action Armes & Tir n°330 (novembre-décembre 2009)

 

Fusil Marlin 512 « Slugmaster » / calibre 12

Essentiellement destinée au tir à balles en calibre 12, le Slugmaster est muni d'un canon rayé et d'une hausse réglable. Grâce à son poids assez conséquent et à la présence d'une épaisse plaque de couche en caoutchouc, il n'offre pas un trop violent recul, même lors du tir des balles les plus lourdes.

Essentiellement destinée au tir à balles en calibre 12, le Slugmaster est muni d’un canon rayé et d’une hausse réglable. Grâce à son poids assez conséquent et à la présence d’une épaisse plaque de couche en caoutchouc, il n’offre pas un trop violent recul, même lors du tir des balles les plus lourdes.

Sa silhouette trapue procure indéniablement au Marlin modèle 512 des allures de fusil à éléphant. En réalité, ce modèle économique n’ambitionne pas de s’attaquer aux pachydermes africains mais se contentera, en France, du grand gibier des bois (cerf et sanglier), ce qui n’est déjà pas si mal…

Le banc d’essai du Marlin 512 Slugmaster a été publié sur 4 pages dans le magazine Cibles n°335 (février 1998)

Le banc d’essai du Marlin 512 Slugmaster a été publié sur 4 pages
dans le magazine Cibles n°335 (février 1998)

 

Riot-gun Mossberg 500 Trophy Slugster /Calibre 12/76

Qu’elles soient de forme ogivale ou en diabolo, pleines ou creuses, striées en hélice ou empennées, les balles destinées aux canons lisses ne peuvent rivaliser ni en portée ni en précision avec celles des carabines. Disponibles pour tous les fusils, du .410 (10,4 mm) au calibre 10 (19,7 mm), elle représentent un pis-aller qui dispense le chasseur d’acquérir une seconde arme. En calibre 12 (18,5 mm) elles se révèlent suffisamment précises et efficaces pour tirer un sanglier à courte distance. Cinquante mètres peuvent être considérés comme la portée pratique qu’il est sage de ne pas dépasser.

Comparaison entre le Mossberg 500 « Trophy Slugster », en bas, et un modèle 500 standard à canon lisse sur lequel a été fixé un viseur à point lumineux au moyen d'un accessoire Aimtech. Réalisé en alliage léger à haute résistance, ce montage peut être fixé facilement, sans aucune modification ni perçage du boîtier de culasse, mais l'ensemble est loin d'offrir les mêmes qualités sur le plan de la polyvalence et de l'esthétique.

Comparaison entre le Mossberg 500 « Trophy Slugster », en bas, et un modèle 500 standard à canon lisse sur lequel a été fixé un viseur à point lumineux au moyen d’un accessoire Aimtech. Réalisé en alliage léger à haute résistance, ce montage peut être fixé facilement, sans aucune modification ni perçage du boîtier de culasse, mais l’ensemble est loin d’offrir les mêmes qualités sur le plan de la polyvalence et de l’esthétique.

Une question se pose inéluctablement : pourquoi se contenter d’un canon lisse ? Qu’ils soient juxtaposés ou superposés, les fusils de chasse sont presque tous instantanément démontables et peuvent être facilement dotés de canons rayés. C’est encore plus évident et économique pour les armes monocanonnées de type Simplex, les semi-automatiques et les riot-guns. C’est pourquoi nous avons choisi de vous présenter l’essai d’un fusil à pompe à canon rayé. Spécialement conçu pour offrir a son utilisateur la possibilité de tirer soit à balle soit à petits plombs par un rapide échange du canon, le Mossberg nous a séduit par les solutions mises en oeuvre pour lui assurer une parfaite polyvalence. Mais nous verrons que le principe même du canon rayé n’est pas sans réserver quelques surprises…

 

Quelques balles de calibre 12 que nous avons testées, de gauche à droite : Winchester Super-X Sabot Slug; Prévot Point Fix "S"; Municar Brenneke; SK Treffer.

Quelques balles de calibre 12 que nous avons testées, de gauche à droite : Winchester Super-X Sabot Slug; Prévot Point Fix « S »; Municar Brenneke; SK Treffer.

 

Le banc d'essai du fusil Mossberg 500 Trophy Slugster a été publié sur 5 pages dans le magazine Action Guns n°181 (octobre 1995).

Le banc d’essai du fusil Mossberg 500 Trophy Slugster a été publié sur 5 pages
dans le magazine Action Guns n°181 (octobre 1995).